Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Schefflera d’extérieur : planter, cultiver et entretenir

Le Schefflera en quelques mots

  • Bien qu’il soit connu comme plante d’intérieur, le Schefflera compte quelques espèces rustiques, qui peuvent être plantées en pleine terre !
  • On l’apprécie pour son superbe feuillage palmé, divisé en longues folioles, vert foncé
  • Il est idéal pour composer un jardin exotique ou un jardin-Jungle !
  • Il se plait à l’ombre ou à mi-ombre, en terrain frais et humifère
  • Certaines espèces supportent jusqu’à – 10, voire – 15 °C

Le mot de notre Experte

Les Scheffleras sont surtout connus comme plantes d’intérieur, qui agrémentent les bureaux, appartements et maisons par leur superbe feuillage, cependant, certaines espèces sont assez rustiques pour être cultivées en extérieur ! Il s’agit par exemple des Schefflera taiwaniana, S. delavayi, S. chapana, S. rhododendrifolia… qui en général peuvent supporter jusqu’à – 10 °C, parfois jusqu’à – 15 °C suivant les espèces ! Les Schefflera sont incontournables pour leur feuillage luxuriant, souvent vert foncé, brillant. Leurs feuilles sont grandes et palmées, et se divisent en fines folioles.

Ce sont des plantes qui se plaisent à un emplacement frais et ombragé. Elles trouveront aisément leur place dans un jardin de sous-bois, où elles profiteront d’un emplacement protégé, abrité du soleil direct et du vent. Les Schefflera sont parfaits pour composer une jungle tropicale en compagnie d’autres plantes exotiques et rustiques, comme le Tetrapanax, le Fatsia japonica, les bambous, les fougères, etc. Ils conviennent également à un jardin de ville, pour composer une ambiance moderne et graphique, par exemple dans un patio ou une cour intérieure. Ils aiment les sols fertiles, meubles, aérés, et n’apprécient pas les substrats calcaires. D’une manière générale, ils demandent assez peu d’entretien.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Schefflera sp.

Famille : Araliaceae

Nom commun : Schefflera

Floraison : estivale

Hauteur : jusqu’à 3 m

Exposition : ombre ou mi-ombre

Sol : meuble, humifère, frais et drainant

Rusticité : jusqu’à – 10 °C chez certaines espèces

Les Scheffleras rassemblent près de 600 espèces d’arbustes, d’arbres et de lianes, au feuillage persistant. Ceux que l’on trouve en culture sont majoritairement des espèces arbustives. Ils poussent principalement en Asie du Sud-est, en Amérique centrale et dans les îles du Pacifique. La plupart des espèces en culture viennent d’Asie (Chine, Taiwan, Vietnam…)

En intérieur, les plus cultivés sont les Schefflera actinophylla et Schefflera arboricola. On trouve souvent des variétés horticoles aux feuilles panachées, avec par exemple un feuillage vert maculé de taches jaune crème. Parmi les Scheffleras rustiques, adaptés à une plantation en extérieur, les espèces les plus fréquentes sont les Schefflera delavayi, S. taiwaniana, S. rhododendrifolia, S. chapana

Les Scheffleras d’extérieur ont un aspect plus sauvage et naturel que ceux utilisés comme plantes d’intérieur, qui eux ont des feuilles très brillantes, coriaces, et semblant plus artificielles.

Les Scheffleras rustiques sont des espèces qui en général, dans leur région d’origine, se rencontrent en altitude, dans les régions montagneuses. Ils supportent donc mieux le froid que les variétés de plaine. Les Scheffleras se rencontrent surtout en forêt, dans des milieux frais et ombragés. Certains poussent directement sur des parois rocheuses, et l’on trouve également des espèces épiphytes, qui poussent sur d’autres arbres. Comme son nom l’indique, le Schefflera taiwaniana est originaire de Taiwan, où il pousse dans des forêts de conifères, entre 2 000 et 3 000 mètres d’altitude. Le Schefflera delavayi, lui, provient du Sud de la Chine et du nord du Vietnam, dans des forêts de montagne.

En France, la culture en extérieur de ces Schefflera rustiques est encore récente, peu répandue, et nous n’avons pour l’instant pas beaucoup de recul sur leur résistance au froid. En général, ils supportent jusqu’à – 10, voire – 12 °C, mais certaines espèces pourraient se montrer en réalité encore plus résistantes.

Planche botanique représentant le Schefflera veitchii

Schefflera veitchii : Illustration botanique

Les Scheffleras appartiennent à la famille des Araliacées. Cette grande famille (plus de 1 500 espèces) doit son nom à l’Aralia, dont l’espèce Aralia elata forme un superbe arbre à grandes feuilles divisées, parfois cultivé dans les jardins. Les Araliacées rassemblent aussi d’autres plantes ornementales, comme les Fatsia, Cussonia, Pseudopanax, ou Tetrapanax papyrifera. Les feuilles du Fatsia ressemblent d’ailleurs un peu à celles du Schefflera : elles sont palmées, bien vertes, mais leur limbe est moins découpé. Les plantes de la famille des Araliacées offrent une végétation exubérante, souvent de grandes feuilles bien vertes. On les cultive bien plus pour leur feuillage que pour leur floraison. C’est aussi la famille du lierre, Hedera helix.

Les Schefflera ont été nommés ainsi en hommage au botaniste et physicien polonais Johann Peter Ernst von Scheffler (1739-1809).

Les Schefflera sont des plantes vigoureuses qui prennent une silhouette graphique et aérée. Elles ont un port érigé, et peuvent atteindre 3 mètres de hauteur. La forme de l’arbuste et son feuillage évoquent une ombrelle ou un parapluie, ce qui lui vaut son surnom d’« Arbre ombrelle » (Umbrella plant).

En général, les Schefflera, lorsqu’ils sont jeunes, ne comptent que quelques folioles par feuilles, mais leur nombre augmente lorsque l’arbre devient plus âgé, en même temps que les feuilles s’agrandissent.

On apprécie les Schefflera pour leur beau feuillage découpé, qui leur donne un style très exotique. Les feuilles sont grandes, elles sont palmées et peuvent porter jusqu’à 30 folioles (mais tout dépend de l’espèce cultivée !). Il est cependant plus fréquent que la feuille compte entre 7 et 15 folioles. Elles sont allongées, lancéolées, et chacune est pétiolée, rattachée au centre de la feuille par une petite tige. Le Schefflera delavayi porte de très belles folioles, qui sont plus ou moins découpées en bordure du limbe. Chez le Schefflera taiwaniana, les jeunes feuilles sont couvertes de poils blancs ou argentés, tandis que les feuilles plus âgées sont lisses.

Chaque feuille est rattachée au centre de l’arbuste par un très long pétiole (jusqu’à 50 cm), ce qui donne à la plante un port relativement souple. Ainsi, le feuillage n’est pas dense, mais très léger et aéré, laissant passer le regard. Les pétioles sont rouges ou pourprés chez le Schefflera taiwaniana.

Les feuilles des Schefflera sont majoritairement vert foncé, bien que certaines variétés horticoles (surtout chez les espèces d’intérieur) offrent un feuillage panaché de jaune ou de blanc crème. Les feuilles sont épaisses et brillantes.

Le feuillage du Schefflera est persistant. La plante ne se met pas totalement au repos en hiver, elle garde son feuillage et continue à pousser, un peu plus lentement.

Les inflorescences du Schefflera

La floraison du Schefflera delavayi : vue d’ensemble et vue rapprochée (photos : Wendy Cutler), et celle du Schefflera actinophylla

Le Schefflera fleurit généralement en été, entre juin et août, parfois en automne ou hiver. Il offre alors des panicules de fleurs blanc-crème, parfois jaune ou même rouge chez certaines espèces. Les fleurs sont minuscules, mais rassemblées en grand nombre sur les inflorescences. Cependant, on cultive le Schefflera plus pour son feuillage que pour sa floraison.

Le Schefflera delavayi offre une floraison assez spectaculaire, en portant de grandes inflorescences terminales, ramifiées, de couleur blanc crème, qui mesurent jusqu’à 50 cm de longueur au maximum.

Les fruits du Schefflera sont des drupes arrondies, orangées, pourpres ou noires.

Plantation

Où planter ?

Le Schefflera est une plante qui pousse naturellement en forêt et qui apprécie les atmosphères fraiches et ombragées. Au jardin, trouvez-lui une place à l’ombre ou à mi-ombre ; il est important d’éviter le plein soleil, qui risque de brûler le feuillage. L’emplacement doit néanmoins être assez lumineux. Placez-le de préférence à l’abri des vents froids.

Le Schefflera apprécie les sols frais et drainants, légers, riches en humus. L’idéal serait un sol de type forestier, tel qu’on en trouve en sous-bois. C’est une plante se plait dans des substrats légèrement acides, et n’aime pas les sols calcaires.

Le Schefflera est idéal dans un jardin de sous-bois, où il amènera une petite touche exotique. Il peut créer un effet de jungle… surtout si vous l’associez à d’autres plantes aux feuillages généreux : fougères, Tetrapanax, bambous, Fatsia, Astilboides tabularis… Le Schefflera vous permettra de créer une ambiance exotique, dépaysante ! Il peut également trouver sa place dans un patio ou une cour intérieure, un endroit qui lui offrira un espace ombragé et protégé, abrité des vents froids. Associez-le à des fougères, hostas, prêles…

 

Quand planter ?

Nous vous conseillons de planter le Schefflera au printemps, vers avril-mai.

 

Comment planter ?

  1. Commencez par placer la motte dans une bassine remplie d’eau, pour lui permettre de se réhydrater et favoriser ainsi la reprise de la plante.
  2. Creusez un grand trou de plantation. Il doit mesurer deux à trois fois la taille de la motte.
  3. Ajoutez au fond un peu de compost bien décomposé, mélangé à de la terre de jardin. Cela permettra d’enrichir le sol et de nourrir le Schefflera.
  4. Prenez la motte, et décompactez-la légèrement en grattant la terre sur l’extérieur et en libérant un peu les racines. Plantez ensuite votre Schefflera, en veillant à ce que le niveau de la terre se retrouve au même niveau que dans le pot d’origine.
  5. Replacez de la terre tout autour de la motte, et tassez légèrement.
  6. Arrosez généreusement.

Continuez à arroser dans les semaines qui suivent la plantation, le temps que le Schefflera soit bien installé. Vous pouvez apporter une couche de paillage tout autour de lui, constitué de feuilles mortes ou de BRF (Bois Raméal Fragmenté), sur quelques centimètres d’épaisseur. Cela permet de garder le sol frais plus longtemps, et le paillage enrichira progressivement le sol en se décomposant.

Vous pouvez aussi planter votre Schefflera en pot, et l’installer par exemple sur une terrasse ou dans une cour intérieure.

  1. Prenez un grand pot, et placez au fond une couche de billes d’argile ou de graviers.
  2. Installez dans le pot un mélange de terreau de feuilles et de terre de jardin, additionné d’un peu de sable grossier, pour le drainage.
  3. Plantez votre Schefflera.
  4. Replacez un peu de substrat tout autour.
  5. Arrosez généreusement.
  6. Placez le pot à un endroit ombragé, abrité du vent.
Le feuillage du Schefflera taiwaniana

Le Schefflera taiwaniana

Entretien

Nous vous conseillons d’arroser régulièrement la première année, le temps que votre Schefflera soit bien installé.  Par la suite, arrosez seulement en période de sécheresse. Utilisez de préférence de l’eau de pluie plutôt que l’eau du réseau, qui risque d’être trop calcaire pour le Schefflera.

Il est préférable également de déposer une couche de paillage autour de l’arbuste, pour conserver un sol frais et limiter la croissance des mauvaises herbes.

Afin de maintenir un substrat riche et fertile, qui réponde aux besoins nutritifs du Schefflera, apportez de temps en temps un peu de compost bien décomposé au pied de l’arbuste, et intégrez-le superficiellement au sol par un léger griffage.

Attention aux jeunes plants, ils peuvent nécessiter une protection hivernale. Les plants adultes se montrent  plus résistants au froid.

Il n’est pas nécessaire de tailler le Schefflera, mais vous pouvez choisir de le faire si vous souhaitez le pousser à se ramifier et prendre un port plus trapu (dans le cas d’un plant très élancé et dégarni de la base), ou si vous souhaitez limiter sa croissance, par manque de place par exemple. Intervenez en automne, vers septembre-octobre.

Multiplication

Il est possible de multiplier le Schefflera par semis, par bouturage ou par marcottage aérien.

Semis

Le meilleur moment pour semer le Schefflera est le printemps.

  1. Laissez les graines durant toute une nuit dans de l’eau tiède.
  2. Préparez un pot avec du terreau spécial semis.
  3. Sortez les graines de l’eau, disposez-les sur le substrat, puis recouvrez légèrement, avec une fine couche de terreau.
  4. Arrosez en pluie fine.
  5. Placez ensuite le pot à un endroit lumineux, sans soleil direct, à une température comprise entre 20 et 25 °C.

Veillez à ce que le substrat reste légèrement humide jusqu’à la levée. Attendez un mois après la germination pour repiquer les jeunes pousses dans des pots individuels.

 

Bouturage

Le Schefflera se multiplie aussi par bouturage.

  1. Préparez un pot en le remplissant de terreau, puis arrosez pour qu’il soit bien humide.
  2. Prélevez sur votre Schefflera une bouture de 15 à 30 cm de long, sur une pousse terminale ou un segment de tige. Utilisez un couteau propre et désinfecté, afin d’éviter de transmettre des maladies.
  3. Réduisez la surface foliaire en coupant chaque foliole de moitié.
  4. Faites un trou dans le substrat à l’aide d’un crayon ou d’une petite tige,
  5. Trempez éventuellement la base de la bouture dans de l’hormone de bouturage (facultatif), puis placez la bouture dans le trou, et tassez bien tout autour, afin d’éviter les poches d’air.
  6. Placez la bouture à l’étouffée (en installant sur le pot une bouteille ou un sac en plastique), afin de créer une atmosphère saturée en humidité.

 

Association

Le Schefflera est un arbuste idéal pour créer un jardin jungle ! Plantez-le en sous-bois, avec d’autres plantes qui offrent des feuillages exubérants. Choisissez par exemple des fougères arborescentes, des hostas géants, Fatsia japonica, Astilboides tabularis, Colocasia, Tetrapanax papyrifera, Hedychium… Profitez aussi des Arisaema, des plantes vivaces asiatiques qui offrent une floraison surprenante, en forme de spathe, et des feuilles très graphiques, vert foncé. Découvrez le Datisca cannabina, une vivace monumentale au feuillage découpé et généreux. Intégrez des plantes grimpantes, des lianes, comme l’Akebia quinata, qui offre un beau feuillage à cinq folioles, et une floraison printanière originale et parfumée. Toutes ces plantes composeront une ambiance luxuriante et fraiche !

Pour plus d’idées et d’inspirations, découvrez l’article d’Ingrid sur notre blog : « 10 plantes exotiques et rustiques pour jardin Jungle »

Idée d'association avec le Schefflera : jardin exotique

Le Schefflera est idéal pour composer un jardin exotique, avec des plantes aux feuillages luxuriants, et des floraisons aux teintes vives. Hedychium coccineum ‘Tara’ (photo Esin Üstün), Schefflera delavayi, Colocasia ‘Black Magic’ (photo J. Rebel), Fatsia japonica, Canna ‘Brilliant’ (photo iBulb – Steven Bemelman), et Datisca cannabina (photo peganum)

Le Schefflera trouvera également sa place dans un patio ou une cour intérieure. Il y profitera d’un emplacement protégé du vent et du soleil direct. Cela vous permettra de créer un petit jardin d’ombre, avec des prêles, bambous, palmiers nains, érables du Japon… Intégrez aussi des fougères, comme l’Athyrium niponicum ou le Dryopteris cycadina. En bordure des massifs, vous pouvez planter de l’Ophiopogon planiscapus, une petite vivace dont le feuillage fin la fait ressembler à une graminée. Concernant le Schefflera, nous vous conseillons l’espèce S. taiwaniana, son feuillage particulièrement graphique le rend parfait pour composer une ambiance moderne, dans un jardin de ville.

Questions fréquentes

Mon Schefflera perd ses feuilles, que faire ?

Si ses feuilles tombent, il est possible qu'il ait souffert d'un manque d'arrosage. Vérifiez que le substrat ne soit pas trop sec. A l’inverse, cela peut aussi être causé par un excès d’humidité et une asphyxie racinaire. Nous vous conseillons de laisser le substrat sécher entre deux arrosages, avant d’arroser de nouveau. Si votre Schefflera est en pot, veillez à ne pas laisser d’eau stagner dans la soucoupe.

Mon Schefflera semble peu vigoureux et ne pousse pas. Que faire ?

Il manque peut-être d’éléments nutritifs. S’il est en pot, vous pouvez le rempoter et lui apporter de l’engrais à libération lente. En pleine terre, apportez du compost bien décomposé.

Mon Schefflera a un port élancé, peu ramifié, avec un feuillage très aéré.

Il a sans doute trop d’ombre, pas assez de luminosité. Ainsi, il cherche la lumière en produisant de longs entre-nœuds et peu de feuillage. Vous pouvez le déplacer à un endroit plus lumineux. Vous pouvez aussi le tailler, pour l’encourager à se ramifier.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

10 plantes exotiques et rustiques pour jardin Jungle

Le jardin de style exotique séduit un nombre croissant de jardiniers. Bambou, palmier, bananier font...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire