Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Chasmanthe - Chasmante : planter, cultiver et entretenir

Les Chasmanthes en quelques mots

  • Les chasmanthes sont des plantes bulbeuses qui ressemblent un peu aux Crocosmias
  • Elles fleurissent au printemps en de grandes hampes de fleurs tubulaires rouges, oranges ou jaunes
  • Peu rustiques, elles ne peuvent être plantées en pleine terre qu’en région méditerranéenne
  • Dans les autres parties du pays et en Belgique, on les cultivera en pot ou on gardera les bulbes au sec en hiver
  • Les chasmanthes aiment le soleil ou la mi-ombre et les sols légers et bien drainés

Le mot de notre expert

Les chasmanthes, notamment Chasmanthe floribunda, enflamment le printemps avec leur haute floraison rutilante, ou parfois orange ou jaune selon les variétés. C’est une belle plante à bulbe (ou plus précisément à corme), ressemblant à une sorte de grand Crocosmia, qui nous vient d’Afrique du Sud et peut être plantée en pleine terre dans le bassin méditerranéen.

Hélas, en dehors de cette région, les chasmanthes ne passeront pas l’hiver, car leur corme est irrémédiablement détruit dès -5 °C et ils redoutent l’humidité hivernale.  Par conséquent, dans le reste de la France et en Belgique, on se contentera de les cultiver en pot ou bien de les sortir de terre à l’automne pour les remiser au sec en hiver. Comme on le fait avec les Dahlias ou les glaïeuls.

Les chasmanthes ou chasmantes aiment le soleil ou la mi-ombre et une terre légère et bien drainée. Le sol doit rester un peu humide durant la période de végétation (le printemps), mais bien sec en automne et en hiver. Inutile de préciser qu’au Nord de la Loire et en pleine terre, c’est un peu compliqué même si on excepte la température… Que cela ne vous rebute pas cependant de planter des chasmanthes, quitte à les garder en pot ! Leurs couleurs vives et printanières méritent bien un peu d’efforts…

Botanique et description

Fiche d'identité

Nom latin : Chasmante

Famille : Iridacées

Nom commun : Chasmanthe

Floraison : mars-avril

Hauteur : 1 m

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : terre légère, fraîche et drainée

Rusticité : -5 °C

Les Chasmantes ou Chasmanthes font partie de la famille des Iridacées, comme les Iris, les glaieuls, mais surtout les Crocosmias (Montbretias) dont ils sont assez proches botaniquement. Le genre Chasmanthe ne compte que 3 espèces, toutes originaires d’Afrique du Sud : Chasmanthe aethiopica, Chasmanthe bicolor et Chasmanthe floribunda. C’est l’espèce Chasmanthe floribunda qui est la plus cultivée dans nos jardins. On surnomme cette espèce « Drapeau de l’Afrique« .

Le nom de genre Chasmanthe provient du grec : de « chasme » (bouche bée) et « anthos » (fleur).

L’organe de réserve n’est pas un bulbe, mais un corme. Un corme est une partie souterraine de la tige qui s’est renflée et sert d’organe de réserves nutritives. Un corme ressemble assez à un bulbe, les Chasmanthes sont donc classés au jardin dans le groupe des « plantes à bulbes ». Le corme des chasmanthes est détruit dès -5° C. 

Le feuillage est caduc et se présente en une grosse touffe de feuilles linéaires, érigées, de couleur verte. Le feuillage sèche en fin de printemps ou en début d’été et disparaît totalement en fin d’été. La plante entre alors dans sa phase de repos et échappe ainsi à la sécheresse estivale. Le feuillage ne ressortira de terre qu’en automne.

La floraison intervient au printemps (mars-avril) et se décline en de hautes hampes florales de plus d’un mètre de hauteur. Ces hampes sont garnies de fleurs tubulaires disposées en deux rangs et en zigzag de part et d’autre de la tige. Les fleurs sont de couleurs rouges, oranges ou jaunes en fonction de la variété (voir point : nos plus belles variétés). Sur chaque fleur, le pétale supérieur très long laisse échapper de longues étamines aux anthères pourpres.

Par chez nous, les fleurs sont fécondées par des insectes, mais ce n’est pas le cas en Afrique du Sud. Dans leur aire de répartition naturelle, les fleurs sont fécondées par un magnifique passereau, le Souimanga à poitrine orange (Anthobaphes violacea). Ce petit oiseau très coloré possède un très fin bec recourbé, ce qui lui permet d’aller rechercher le nectar des fleurs, et, par la même occasion, de les féconder.

Une fois fécondées, les fleurs donnent place à des capsules contenant des graines qui peuvent se ressemer spontanément dans des conditions favorables. D’ailleurs, l’espèce Chasmanthe floribunda s’est naturalisée dans le sud de l’Australie.

chasmanthe

Chasmanthe floribunda

Nos plus belles variétés

Chasmanthe floribunda Bulbe

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.00 m

Le Chasmanthe floribunda est une plante d'origine sud-africaine. Il se développe en une belle touffe dense et dressée d'où émergent des tiges florales robustes garnies de fleurs orange.

Chasmanthe floribunda Duckittii Bulbe

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.00 m

Le Chasmanthe floribunda var. Duckittii est une belle forme à fleurs jaunes de l'espèce type.

Chasmanthe floribunda Saturnus Bulbe

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.00 m

Le Chasmanthe floribunda 'Saturnus' est une plante à corme sud-africaine inhabituelle à végétation automnale et hivernale, dotée d'une floraison printanière précoce aux tons de feu, mais sensible aux gelées.

Plantation des chasmanthes

Où planter ?

Les Chasmanthes ne se plantent en pleine terre qu’en climat doux : en méditerranée ou sur la partie sud de la côte atlantique. Ailleurs, on ne la cultivera qu’en pot ou en serre froide. Le corme des chasmanthes est détruit dès -5° C.

Les Chasmanthes aiment le plein soleil ou la mi-ombre et un sol léger, frais, mais bien drainé. 

Quand planter ?

Le Chasmante se plante de préférence en octobre ou en avril. 

Comment planter ?

En pleine terre, en climat doux :

  • Ameublissez le sol sur une dizaine de centimètres ;
  • Apportez du compost bien décomposé, du sable ou même quelques graviers pour alléger la terre et améliorer le drainage ;
  • Plantez vos cormes (bulbes) à 9 cm de profondeur à raison de 5 cormes/m² ;
  • Couvrez avec un paillis en hiver pour protéger les cormes des trop fortes gelées.

Remarque : ailleurs qu’en méditerranée, on peut aussi cultiver les chasmanthes comme des glaïeuls : c’est-à-dire le planter après les dernières gelées et arracher les cormes en automne pour les remiser au sec et au frais. Vos chasmanthes fleuriront alors en été.

En pot

  • Prévoyez un pot en terre cuite, percé d’un trou de drainage au fond ;
  • Remplissez-le d’un substrat léger de type terreau pour plantes méditerranéennes ;
  • Plantez vos cormes (bulbes) à 10 cm de profondeur ;
  • Hivernez votre potée dans un local lumineux, frais, mais hors gel.

Entretien

En pleine terre en climat doux (-5° C)

La plante ne nécessite pas vraiment d’entretien. Elle résiste bien à la sécheresse, mais le sol doit rester frais durant la période de végétation. Si le sol est très sec, n’hésitez pas à apporter de l’eau pour une belle floraison.

On peut couper les fleurs fanées après la floraison, au mois de mai.

chasmanthe

Chasmanthe floribunda et Chasmanthe floribunda ‘Duckittii’ à fleurs jaunes

En pleine terre ailleurs

Il faudra hiverner les bulbes (comme pour les glaïeuls ou les dahlias) dans un endroit sec et hors gel, mais pas trop chaud.

En pot

Il faut rentrer le pot en hiver dans un local lumineux et hors gel. Ne pas arroser durant la période de repos. Un rempotage tous les ans en automne est nécessaire.

Maladies et ravageurs

Les pucerons peuvent parfois s’attaquer aux Chasmanthes.

→ Suivez les bons conseils de Virginie pour prévenir ou juguler une invasion de pucerons. 

 

Multiplication

Par semis

Si la plante se plait, on peut voir apparaitre des semis spontanés.

Sinon, récoltez vos graines en juin-juillet (dans ce cas, il faut éviter de couper les hampes florales en mai évidemment). Semez-les en automne à l’abri dans un substrat très drainant (moitié terreau de semis et moitié sable de rivière) à une température de 20° C. Le substrat doit rester humide jusqu’à ce que la plante germe. Au printemps, lorsque les gelées ne seront plus à craindre, vous pourrez les installer en pleine terre. Il faudra toutefois attendre 2 ans pour que la plante fleurisse.

Par séparation des rejets

La séparation des rejets est possible au mois de mars. Déterrez la souche et récupérez les nouveaux cormes autour du plant mère. Il vaut mieux laisser chaque groupe de cormes intact, plutôt que de les séparer : les plus anciens pourront ainsi servir de réserve de nutriments pour favoriser la croissance des cormes plus jeunes. Replantez les groupes de jeunes cormes ailleurs au jardin et arrosez.

Association

Il peut sembler difficile d’associer les Chasmanthe floribunda tant ces plantes apportent une présence forte au jardin grâce à la taille et la couleur de leurs fleurs. On va tenter tout de même de les mêler avec d’autres plantes qui apprécient le soleil, un sol frais, mais drainé et qui fleurissent en mars-avril. L’idéal est de rester dans des tons chauds avec une petite pointe de fantaisie contrastante : du bleu !

Commençons par quelques Chasmanthe floribunda ‘Saturnus’ aux fleurs orange vif. Pour accompagner cette floraison à la couleur si atypique au printemps, on tablera sur des bulbes valeurs sûres à fleurs oranges : Tulipe fosteriana ‘Orange Emperor’ et Crocus chrysanthus ‘Orange Monarch’.

Côté contraste, on tentera une Scille du Pérou (Scilla peruviana), une fleur bulbeuse frileuse originaire du bassin méditerranéen (contrairement à ce que son nom indique) qui produit une superbe floraison en forme de large cône aplati, de couleur bleu outremer à bleu violacé vif.

chasmanthe

Chasmanthe floribunda ‘Saturnus’, : Tulipe fosteriana ‘Orange Emperor’, Scilla peruviana et Crocus chrysanthus ‘Orange Monarch’

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire