Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Ageratum, agérate du Mexique : semis, plantation, entretien

L'Ageratum houstonianum en quelques mots

  • Très florifère, l’Ageratum houstonianum (syn.mexicanum ) offre 6 mois de fleurs, du printemps à l’automne
  • Il fleurit à profusion en grands bouquets de petits pompons pelucheux souvent bleus, parfois blancs, roses ou mauves
  • Cette vivace frileuse se cultive le plus souvent comme annuelle
  • Il pousse rapidement au soleil dans les sols légers, bien drainés et frais, si vous lui offrez des arrosages réguliers !
  • Il fait partie des plantes annuelles sans soucis à cultiver en bordure, massif ou rocaille comme en jardinière ou en pot sur un balcon

Le mot de notre experte

L’Ageratum houstonianum (syn. mexicanum) également appelé « Agérate du Mexique », « Agérate Bleue » ou encore « Célestine » est une plante vivace peu rustique, que l’on cultive le plus souvent en annuelle dans nos jardins.

C’est l’une des plus belles fleurs bleues pour les compositions estivales !

Des variétés naines comme l’Ageratum ‘Danube bleu’ (‘Blue Danube’) aux fleurs d’un bleu pur, à l’ageratum blanc, en passant par l’un des plus hauts, l’agérate ‘Red Sea’ avec ses fleurs rouge foncé, tous sont appréciés pour leur floraison qui s’étale du printemps jusqu’aux premières gelées.

Grand classique des aménagements paysagers publics, l’Agérate s’épanouit en ombelles de petits capitules plumeux qui trouvent aussi très bien leur place au premier-plan des massifs ou en bordure dans tous nos jardins ou même en pot sur nos terrasses.

Plein de fraîcheur, l’Ageratum est des plus faciles à cultiver au soleil, dans toute bonne terre de jardin drainée restant fraîche en été : l’Agérate n’exige que des arrosages réguliers pour fleurir à profusion.

Découvrez notre collection d’ageratum, cette plante annuelle résistante aux intempéries et à la longue floraison estivale !

Et craquez pour nos fleurs annuelles !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Ageratum

Famille : Astéracées

Noms communs : Ageratum, Agérate du Mexique, Célestine

Floraison : juin à octobre

Hauteur : 0,15 à 0,60 m

Exposition : soleil

Sol : tous, bien drainés

Rusticité : gélif

L’Ageratum houstonianum (syn. mexicanum) également appelé « Agérate du Mexique », « Agérate Bleu » ou encore « Célestine » est une plante vivace herbacée peu rustique cultivée comme annuelle de la famille des astéracées, originaire d’Amérique centrale, du Mexique et du Pérou, et des Antilles.

Le genre compte plus de 40 espèces dont l’Ageratum mexicanum est la plus cultivée. L’Ageratum Conyzoides ou « herbe à femme »  est une espèce aromatique, longtemps utilisée dans la médecine traditionnelle africaine et réunionnaise pour ses nombreuses vertus médicinales, notamment anti-rhumatismales et antispasmodiques.

Elle se décline en nombreuses variétés aux fleurs le plus souvent bleues à violettes comme ‘Blue Ball’, ‘Blue mink’ ou ‘Danube Bleu’, parfois blanches ‘White Hawaii’, ou roses à rouges ‘Faity pink’ et ‘Royal Hawaï’. Il existe également des hybrides F1.

L’Ageratum forme rapidement une belle touffe plus ou moins dense, très ramifiée, arrondie et buissonnante. Le port est à la fois large et touffu. Les plus petites variétés, comme les hybrides issus du cultivar ‘Hawaï’ sont nains et ne dépassent pas 0,15 cm de hauteur, tandis que les plus hautes forment des touffes érigées de 0,60 cm de haut jusqu’à 40 cm d’étalement.

Les tiges pubescentes sont dressées et étalées à la fois. Elles portent un feuillage caduc également velu, qui persiste si l’hiver reste doux. Les feuilles de 2 à 9 cm de long, recouvertes d’un fin velours sont opposées, ovales, parfois en forme de cœur, avec les bords dentelés et un aspect gaufré. Leur teinte varie du vert clair au vert foncé ou au vert bleuté assez sombre.

ageratum

Ageratum ‘Old Grey’

Ces coussins de feuilles bien denses disparaissent presque entièrement sous la longue floraison du printemps jusqu’au début de l’automne, parfois jusqu’aux premières gelées. De nombreux petits capitules duveteux réunis par 30 ou 50 en corymbes terminales s’épanouissent à profusion au-dessus du feuillage. Cette floraison dure si longtemps qu’elle a donné à la plante son nom d’ageratum qui en grec signifie « qui ne vieillit pas ».

Les fleurs rayonnent en petits capitules lumineux de 2 à 5 cm de diamètre. Les pétales en rayons très serrés, réunis autour d’un cœur velouté, parfois blanc, se caractérisent par une texture délicieusement plumeuse les faisant ressembler à de petites pâquerettes à houppettes ou à des pompons ébouriffés. Ces fleurs en boules mousseuses se parent de tous les tons de bleu, allant du bleu lavande au bleu poudré en passant par le bleu violacé et le violet. Certaines variétés offrent des fleurs en pompons blancs, rose violacé (‘Royal Hawaï’ ) ou même rouges pourprées.

Ces bouquets de fleurs qui se renouvellent sans interruption jusqu’ aux portes de l’hiver sont nectarifères ; couronnés de papillons, bourdons et des abeilles, ils favorisent le travail de pollinisation.

Les fruits sont des petits akènes, à peine visibles, devenant noirs à maturité et contenant des graines se ressemant difficilement spontanément sous nos climats trop froids.

Les fleurs des variétés d’agérates du Mexique à longues tiges sont d’une excellente tenue en vase et forment de généreux bouquets champêtres aux coloris très frais.

Très peu rustique, l’Ageratum craint les gelées dès -5°C et ne pourra passer l’hiver dehors qu’en climat doux et dans un jardin de bord de mer. C’est une vivace cultivée le plus souvent dans nos jardins comme annuelle. Il pousse au soleil dans un sol humifère, léger et drainé, restant frais toute la saison.

L’agérate du Mexique est incontournable dans les jardins naturels et romantiques auxquels il apporte toujours une note lumineuse et colorée.

Ces touffes compactes et très florifères permettent de composer des scènes charmantes au premier plan des massifs de fleurs annuelles et pour fleurir les bordures, les jardinières et les pots sur la terrasse ou le balcon.

ageratum houstonianum

Gros plan sur une inflorescence d’Ageratum

Principales espèces et variétés à fleurs bleues

On compte plus de 40 espèces parmi lesquelles de nombreux Ageratum à fleurs bleues, de petite taille, elles sont parfaites pour les bordures ou de grande taille, idéales pour structurer les premiers-plan de massifs et composer des bouquets champêtres. On rencontre également très souvent en culture des hybrides F1.

Les plus populaires

Graines d'Agératum du Mexique Blue Danube F1

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
20 cm

Une variété vigoureuse, couverte de fleurs bleu lavande doux. Parfaites pour décorer le premier plan des massifs, les bordures et les pots !

Graines d'Agératum du Mexique Blue Mink

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
30 cm

Une variété déjà ancienne incontournable ! Sa longue floraison et sa facilité de culture en font une annuelle idéale pour structurer les bordures, les potées et le premier plan des massifs.

Nos préférées

Graines d'Agératum du Mexique Timeless Mixed en mélange

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
45 cm

Une sélection d'agératum assez hauts, dont les fleurs mousseuses se parent de trois teintes. Idéal pour ajouter de la hauteur aux bordures ou pour faire des bouquets d'été.

Semis et plantation de l'Agérate

Où planter l’ageratum ou agérate du Mexique?

De ses origines sud-américaines, l’Ageratum du Mexique a gardé une grande frilosité. Cette vivace peu rustique ne supportant pas les températures inférieures à -5°C, sera le plus souvent cultivée comme annuelle en pleine terre ou en pot sous nos climats. Dans les régions aux hivers doux ou en bordure de mer, il pourra rester en pleine terre toute l’année.

Il a besoin d’une exposition très ensoleillée pour fleurir abondamment et d’un sol léger et bien drainé, plutôt calcaire. Une bonne terre humifère et toujours fraîche fera son bonheur. Il redoute les sols trop secs et l’humidité stagnante.

Il permet de composer rapidement des scènes champêtres dans chaque recoin du jardin auxquelles il confère de la légèreté. Les variétés hautes structureront les massifs et les bordures.

Les variétés naines trouvent leur place dans les rocailles très ensoleillées, les potées et les jardinières sur une terrasse ou un balcon.

Quand semer et planter l’ageratum ?

Les graines d’ageratum se sèment sous abri au chaud  (15-18°C) de février à avril, pour un repiquage au jardin en mai. Les ageratums en godets se plantent au printemps, généralement en mai, lorsque les gelées sont définitivement terminées. Suivez nos conseils d’experts dans notre fiche pour réussir vos semis de graines annuelles !

Comment semer les graines d’ageratum ?

  • Semez les graines d’ageratum dans des godets remplis d’un bon terreau spécial semis
  • Recouvrez les graines d’une fine couche de terreau
  • Tassez à peine
  • Placez le semis sous serre ou dans un sac en polyéthylène
  • Maintenez le substrat juste humide jusqu’à la germination à une température de 20-30°C et à la lumière
  • Éclaircissez les plantules puis pincez régulièrement l’extrémité des tiges pour inciter la plante à se ramifier
  • Quand les plantules ont bien forci, repiquez-les dans des pots plus grands ou directement au jardin lorsque tout risque de gelée est écarté
semer l'ageratum

Semis d’Ageratum

Comment planter l’ageratum ?

En pleine terre

Espacez les jeunes plants à 20 ou 30 cm d’intervalle selon les variétés.  Pour bien fleurir, l’agérate du Mexique appréciera un sol léger : dans les sols trop compacts, améliorez le drainage avec quelques poignées de sable de rivière. Pour un bel effet de masse, prévoyez 5 à 8 plants par m² selon la taille à maturité.

  • Creusez un trou deux à trois fois plus large que la motte
  • Au fond du trou, étalez une couche de graviers ou de billes d’argile
  • Plantez le jeune plant d’ageratum
  • Rebouchez avec la terre de jardin additionnée d’un peu de compost
  • Tassez légèrement et arrosez abondamment

En pot ou en jardinière

  • Espacez les plantules de 15-20 cm
  • Étalez une couche drainante au fond du contenant
  • Plantez dans un mélange terreau-compost
  • Arrosez copieusement
  • Avant de sortir vos potées, attendez que tout risque de gel soit passé et arrosez régulièrement en saison chaude

Découvrez notre pas à pas pour bien planter des annuelles !

Entretien et soin

L’Ageratum mexicanum est une plante annuelle qui sait se montrer très florifère sans réclamer beaucoup de soins pourvu que la terre reste parfaitement drainée et fraîche en été.

Pour bien fleurir, il doit être arrosé régulièrement, surtout s’il fait sec : arrosez sans détremper la terre de façon à ce qu’elle ne sèche jamais complètement. L’excès d’humidité provoque la pourriture du pied.

Paillez pour conserver l’humidité au pied et limiter les arrosages.

En pot, arrosez plus souvent : évitez de laisser l’eau stagner dans les soucoupes. Apportez à l’eau d’arrosage de l’engrais liquide pour plantes fleuries durant toute la période croissance.

Supprimez régulièrement les fleurs fanées pour encourager de nouvelles floraisons et pincez régulièrement les tiges pour inciter la ramification.

Dans les régions aux hivers cléments, rabattez les touffes au ras du sol après floraison puis, étalez un paillis sec (feuilles sèches) au pied pour les protéger du gel.

Dans les régions froides où il est cultivé comme une fleur annuelle, en fin d’automne, arrachez les touffes des ageratum qui ne survivront pas aux fortes gelées.

Si vous voulez tenter de conserver cette vivace frileuse, remisez les pots aux premières gelées dans une véranda lumineuse ou une serre peu chauffée. Vous pourrez les ressortir en mai, dès que les températures se seront radoucies en sachant que l’ageratum se montrera plus vulnérable aux parasites lorsqu’il est cultivé en intérieur.

ageratum

Maladies et ennemis éventuels

Rarement malade, l’Ageratum peut être toutefois infesté d’araignées rouges et de pucerons en cas de sol trop sec : faites des pulvérisations d’eau additionnée de savon noir.

Les agérates cultivés en intérieur dans les vérandas sont fréquemment envahis par les aleurodes appelés aussi mouches blanches surtout lorsque l’atmosphère est trop sèche : maintenez une atmosphère suffisamment humide et bien aérée. Pour vous en débarrasser : en début d’attaque, pulvérisez une solution savonneuse à base de savon noir additionnée d’huile végétale ou  du purin d’ortie.

Son jeune feuillage craint les limaces et escargots : découvrez nos conseils pour lutter contre leurs attaques !

En sol trop humide, les racines de la plante peuvent pourrir : un bon drainage est impératif pour éviter la maladie.

Multiplication

L’Agérate du Mexique est une vivace frileuse qui peut se multiplier par bouturage, bien que le succès ne soit pas toujours garanti, nous vous conseillons davantage de refaire de jeunes plants chaque année à partir de semis avec nos graines d’ageratum (suivez nos conseils plus haut).

Faire des boutures d’ageratum

  1. En septembre, coupez des tronçons de tiges de 10 cm sans fleurs
  2. Supprimez les feuilles du bas des tiges
  3. Plantez dans des pots individuels de tourbe et de sable
  4. Placez à l’étouffée dans un sac plastique transparent
  5. Conservez à l’abri du gel
  6. Mettez en place au printemps, après les gelées lorsque les boutures auront suffisamment de racines

Associer l'ageratum

Au jardin, la silhouette à la fois légère et buissonnante de l’Ageratum ou Agérate du Mexique permet de nombreuses utilisations et associations. Cette jolie plante annuelle s’épanouit dans des jardins de tout style pour composer des scènes d’aspect sauvage dans un jardin naturel, pour apporter la touche de couleur et de douceur dans un jardin romantique ou un jardin rose dans des mélanges avec d’autres annuelles et des vivaces à floraison estivale.

associer ageratum

Une idée d’association : Ageratum blanc (ou bleu comme ‘Horizon Bleu’ par exemple), Antirrhinum majus (comme ‘Royal Bride’), Dahlia nain ‘Gallery Art Fair’ et Rudbeckia (‘Goldsturm’ ou ‘Early Bird Gold’)

Ses fleurs en houppettes offrent le plus souvent des dégradés de bleus incomparables, c’est une plante précieuse dans un jardin bleu.

Dans une composition très fraîche, les grosses têtes des Allium d’ornement, des Cléomes, des cosmos, d’une Ammi visnage ou Herbe aux cure-dents, se dresseront majestueusement au-dessus des coussins denses et veloutés des Agérates du Mexique.

Le bleu des fleurs d’Ageratum offriront un contraste avec le jaune pissenlit des fleurs de soucis, des capucines, des coréopsis, des rudbeckias annuels ou encore des achillées dans des associations bleu/jaune.

Ses coloris à la fois tendres mais profonds feront ressortir les plantes à feuillages gris comme les népétas ou les armoises.

Dans une bordure ou rocaille, plantez-le en association avec d’autres plantes à port bas comme la salvia, des lantanas, le Nemesia, les alysses, l’heliotrophe du Pérou, les œillets d’Inde.

En pot, il est le compagnon classique des bégonias, des fuchsias, bacopas, des pétunias, des lobélias et des impatiens.

La floraison des Asters et des Alstroemeria l’accompagneront dans l’automne.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire