Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Acore, Acorus gramineus et calamus : planter, cultiver, entretenir

Les Acorus en quelques mots

  • L’Acorus gramineus et l’Acorus calamus sont des plantes vivaces faciles à cultiver, idéales pour orner les abords des points d’eau ou les zones marécageuses
  • Considérées comme des plantes aquatiques semi-immergées, les acorus se cultivent aussi bien en massif détrempé qu’en bac aquatique sur la terrasse
  • Ils poussent en touffes graphiques, semi-persistantes, unies ou panachées
  • Ils aiment les expositions ensoleillées et de mi-ombre
  • Rustiques, solides, ils se plaisent en sol lourd, humide et apportent du volume aux scènes aquatiques

Le mot de notre experte

L’Acorus, Acore, également appelé « jonc japonais » est une élégante plante vivace de berge humide qui forme de belles touffes dressées vêtues d’un feuillage longuement effilé très ornemental. L’acorus est très recherché pour ses variétés panachées à l’instar des Acorus gramineus ‘Variagetus’, ‘Ogon’ ou de l’Acorus gramineus ‘Argenteostriatus’.

Cette plante aquatique semi-immergée est également utilisée en phytothérapie pour ses bienfaits, en particulier l’espèce Acorus calamus ou « Acore odorant » : ses rhizomes à l’odeur de réglisse libèrent une substance active qui, malgré une utilisation ancestrale, augmenterait les risques de cancer, mais cela reste sujet à discussion.

Du miniature Acorus gramineus ‘Hakuro Nishiki’ haut de 15 cm à peine, souvent utilisé en arrière plan d’un aquarium au grand acorus calamus pouvant dépasser 1 m de haut, les acores offrent bien d’autres attraits et on peut simplement se contenter de les utiliser pour orner les berges d’un bassin ou en bac aquatique sur la terrasse !

Comme le carex, l’Acorus est une fausse graminée qui pousse les pieds dans l’eau, qui croît toujours en sol humide, voire détrempé, et s’étale en eau peu profonde.

Assez résistant au froid et peu exigeant vis à vis de la nature du sol, il est facile à cultiver au soleil ou à mi-ombre, partout où la terre reste mouillée, car il ne tolère pas la sécheresse.

Idéal en sol lourd, humide, marécageux, incontournable en lisière des points d’eau, l’Acorus apporte un beau volume aux scènes aquatiques qu’il illumine de son feuillage graphique.

Découvrez nos acores pour aménager vos points d’eau douce et laissez-vous séduire par notre sélection de plantes vivaces de berges.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Acorus

Famille : Araceae

Noms communs : Acore odorant, Jonc japonais, Roseau aromatique, Calame

Floraison : juin-juillet

Hauteur : 0,20 à 1,20 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : sol humide

Rusticité : -5-15°C

L’Acore, Acorus ou calame, également appelé « jonc japonais » ou  « roseau aromatique » est une plante vivace herbacée de la famille des Araceae, comme les arums. Cette plante aquatique est originaire du Japon, de Corée et de l’est de l’Asie où elle pousse spontanément en bordure de cours d’eau, de fossés humides, en eaux peu profondes et en zone marécageuse.

On rencontre deux espèces cultivées :  l’Acorus calamus ou acore odorant et l’Acorus gramineus ou acore à feuilles de graminée.  Elles ont donné naissance à quelques cultivars, notamment  ‘Variegatus’ ou ‘Ogon’ qui se distinguent par un feuillage panaché de jaune crème ou vif. L’Acorus gramineus ‘decoratus’ et Acorus gramineus ‘Pusillus’, sont des cultivars très appréciés par les aquariophiles pour la décoration des  aquariums qui n’excèdent pas 15 cm de hauteur.

L’Acorus développe assez lentement à partir d’une souche de racines rhizomateuses peu traçantes, une belle touffe au port dressé, légèrement évasée en éventail, de 15 cm jusqu’à 1,20 m de hauteur pour 60 cm d’étalement pour l’Acorus calamus. L‘Acorus gramineus, montre un développement moindre et forme des touffes plus modestes ne dépassant pas 30 cm de hauteur. En quelques années, la touffe s’étoffe grâce à ses minces rhizomes ramifiés qui s’étalent, sans jamais devenir envahissants. Ils supportent une immersion jusqu’à -10 à 15 cm d’eau. Ils sont comestibles et dégagent une forte odeur aromatique rappelant la réglisse.

L’Acorus est remarquable pour son feuillage semi-persistant en climat doux, très graphique une bonne partie de l’année et à l’allure graminiforme. De ces rhizomes superficiels ou à demi immergés, émergent de grandes feuilles linéaires et pointues, érigées en forme de glaive, longues de 8 à 35 cm, larges d’environ 2 cm, coriaces, épaisses, à la nervure centrale marquée et aux marges finement ondulées. Semblables à de longs rubans luisants et tranchants, imbriquées les unes dans les autres en éventail, elles ressemblent à celles de l’iris des marais (Iris pseudoacorus), mais dégagent au froissement un léger parfum anisé ou de mandarine. Aromatique, ce feuillage est également comestible, il parfumera subtilement une salade.

graminée acorus

Acorus calamus – illustration botanique

Les deux espèces types, l’Acorus calamus et l’Acorus gramineus, au feuillage d’un beau vert lustré ont produit des cultivars offrant des teintes somptueusement panachées et subtilement rayées de crème, et de jaune ; vert chartreuse marginé de jaune doré chez  ‘Ogon’, vert vif rayé de blanc crème chez l’Acorus calamus ‘Variegatus’ et chez l’Acorus gramineus ‘Variegatus’ ou encore strié d’argent chez l’Acorus gramineus ‘Argenteostriatus’. Au débourrement, les jeunes pousses ont des reflets roses.

Si cette plante aquatique étonne par la luminosité de son feuillage, sa floraison, lorsqu’elle survient est beaucoup plus discrète, car l‘Acore ne fleurit que s’il a les pieds dans l’eau. Insignifiantes, les fleurs à 6 pétales jaune-verdâtre réunies en petits épis cylindriques apparaissent en juin-juillet et ont peu d’intérêt ornemental.

L’acorus est d’une rusticité variable selon les variétés, mais il est plus rustique qu’on ne le croit, supportant des températures allant de -5°C à -15 C°, parfois davantage selon les conditions de culture. Dans les régions froides, la culture en pot à remiser à la mauvaise saison est plus indiquée.

Il se plaît en sol lourd, humide en permanence voire en eau peu profonde, à la mi-ombre dans les régions du Sud pour épargner les variétés à feuillage panaché, en plein soleil partout ailleurs.

L’acorus est la plante idéale sur les berges d’un bassin ou d’une mare, pour illuminer un coin frais du jardin. Il peut aussi être utilisé en bordure de massif ou d’allée humide en permanence et même en auge ou en potée aquatique.

Le rhizome séché de l’Acorus calamus ou « Acore odorant », possède des propriétés aromatiques et médicinales utilisées depuis des millénaires en herboristerie sous la forme de tisane et en phytothérapie pour son action digestive.

Principales espèces et variétés

On rencontre deux espèces d’Acores dans nos jardins qui toutes deux ont donné naissance à des cultivars à feuillage panaché très lumineux dans une zone mi-ombragée :

  • l’Acorus calamus ou « Acore ou Jonc odorant » qui est aromatique et médicinal et le plus haut, pouvant monter jusqu’à 1,20 m. Son cultivar Acorus calamus ‘Variegatus’ appelé aussi « Acore panaché », présente une taille plus modeste,  ne dépassant pas 1 m de hauteur.
  • l’Acorus gramineus ou « acore à feuilles de graminée » est très proche de la précédente mais offre des dimensions plus réduites avec seulement 20 à 30 cm de haut. Il se décline également en cultivars au feuillage panaché comme Acorus gramineus ‘Variegatus’ et Acorus gramineus ‘Ogon’.

Nos préférées

Acorus gramineus Variegata - Jonc japonais panaché Pot de 2L/3L

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
30 cm

Une belle variété au feuillage lumineux bordé de crème ou de jaune vif. Elle s'installe en bord de bassin, dans moins de 10 cm d'eau, pour orner les cascades et les ruisseaux!

Acorus gramineus Ogon - Jonc japonais panaché - Gdt9

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
40 cm

Une petite variété au feuillage panaché à la fois dense et fin reste décoratif une bonne partie de l'année. Vous pourrez aussi l’installer en auge ou dans un jardin à sol particulièrement lourd et humide.

Acorus calamus Variegatus - Calame panaché Godet de 8 cm

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
50 cm

Ce cultivar se distingue par un feuillage très élégant. Sa taille modeste permet une plantation en bordure de pièce d'eau, dans un massif sur sol très humide ou encore dans un grand bac pour réaliser un mini-jardin aquatique !

Plantation

Où planter l’Acorus ou jonc japonais  ?

Cette plante vivace rhizomateuse semi-aquatique est d’une rusticité modérée et tolère des températures allant de -5°C à -15°C selon les variétés, l’Acorus calamus étant la plus rustique d’entre elles.

Il se peut qu’en climat plus rigoureux, il ne résiste pas aux fortes gelées en dessous de -10°C, c’est pourquoi, il est préférable de cultiver l’acore en pot à remiser en hiver dans une pièce lumineuse et à l’abri du gel. La plante est frileuse durant ses jeunes années, mais une fois bien implantée, elle gagne en rusticité.

Résistant aux embruns, c’est une bonne plante pour le bord de mer, idéale en jardin côtier.

Plante de berge humide, elle aime les zones détrempées et mi-ombragées du jardin. Préférez une exposition mi-ombragée en région chaude, pour éviter que le soleil brûlant n’altère le feuillage des acores panachés.

L’acore pousse dans un sol plutôt acide, riche et humifère, humide tout au long de l’année, il préfère les terres argileuses. Il accepte même une submersion permanente à faible profondeur d’eau, de 10-15 cm.

Choisissez son emplacement avec soin car une fois bien installé, l’acorus n’aime pas trop être déplacé.

Utilisé en isolé ou planté par groupe, l’Acore ou jonc japonais  structure l’espace et apporte, relief, ampleur et luminosité aux zones fraîches et humides du jardin, il est indispensable aux abords d’une pièce d’eau.  Très graphique, il peut aussi être utilisé en bordure d’un massif ou d’une allée demeurant très humides en permanence. En pot ou dans un grand bac, où la terre doit être constamment maintenue mouillée, il permet de composer un mini-jardin aquatique et apportera une touche de fantaisie et contemporaine aux terrasses.

acorus

Acorus gramineus

Quand planter l’acorus ou jonc japonais  ?

La plantation de l’Acorus se fait au printemps de préférence, de mars à mai, lorsque tout risque de gel  est passé.

Comment planter l’acorus ou Acore ?

En pleine terre ou en pot, veillez à ce que la plante ne manque jamais d’eau. Retrouvez les bons gestes pour bien planter une vivace dans notre vidéo !

En pleine terre

Espacez les godets d’Acorus de 30 cm environ et plantez en nombre d’environ 7 pieds au m² selon la taille à maturité pour une belle densité dans un massif :  plantez au minimum 3 pieds de la même variété. Le Jonc japonais peut se planter en terrain non gorgé d’eau, mais restant frais à humide et bénéficiant d’un peu d’ombre.

  • Ameublissez bien le sol et creusez un trou de 2 à 3 fois le volume du pot
  • Plantez la motte d’Acorus au centre du trou  dans un mélange de terre franche et de terreau de feuilles
  • Rebouchez le trou puis tassez légèrement avec le pied
  • Paillez le pied avec un paillis organique pour maintenir la fraîcheur du sol et arrosez copieusement à la plantation puis très régulièrement pour garder une terre constamment humide

Plantation d’un Acorus en bordure de bassin

L’Acorus est une plante de marécage qui peut être plantée sur la berge d’un bassin, près de l’eau mais pas immergé. Pour éviter qu’il ne devienne trop envahissant, on pourra le planter dans des conteneurs en bordure de berge: la plante sera ainsi plus facile à remiser en climat froid.

  • Dans un sol enrichi en matière organique, enterrez les rhizomes de 10 à 15 cm environ

Planter un Acorus en pot

  • Remplissez un pot ou une bassine en zinc non percé d’au moins 50 cm de diamètre de terreau pour plantes aquatiques
  • Plantez la motte libre ou placée dans un panier ajouré pour plantations aquatiques
  • Arrosez de façon à maintenir le substrat constamment humide
  • Rentrez le pot à l’abri du gel à l’automne dans les régions froides
acorus en pot

L’Acorus gramineus ‘Ogon’ se prête bien à la culture en pot !

Entretien et soin

L’Acorus est facile à cultiver dans les régions où il ne gèle pas férocement.

Cette plante dite de marécage, ne supporte pas d’être au sec : en pot comme en pleine terre, veillez à ce que le substrat soit constamment détrempé, et arrosez en conséquence.

Protégez le pied d’un bon paillis organique (litière de feuilles mortes ) afin de conserver l’humidité du sol en été et protéger ses racines rhizomateuses du froid en hiver, surtout au nord de la Loire, au moins pendant les 2 à 3 premières années.

Les acores cultivés en pot, apprécient un apport de matière organique (de type corne broyée ou compost) au printemps et en été. Arrosez abondamment en période de croissance : la terre ne doit jamais sécher même en hiver.

L’entretien se résume à un simple nettoyage des touffes en fin d’hiver :coupez à ras les feuilles fanées, flétries ou totalement jaunies et coupez les inflorescences fanées. Adoptez les bons gestes en suivant nos conseils sur la taille des graminées !

Dans les régions aux hivers plus froids, hivernez vos acorus dans une pièce froide et lumineuse, à l’abri du gel, en maintenant les arrosages.

Tous les trois ou quatre ans, divisez les touffes les plus anciennes pour les rajeunir, car comme chez toutes les vivaces les plants ont tendance à perdre de la vigueur au fil des ans.

Hormis les limnées, des gastéropodes d’eau douce fréquents dans les mares et les bassins, qui peuvent éventuellement dévorer les jeunes feuilles, l’Acorus ne connaît aucun ennemi : éliminez leurs œufs agglutinés sous les feuilles et piégez-les avec des feuilles de laitue posées sur l’eau dont vous vous débarrasserez.

Multiplication

La multiplication des Acorus se fait par division des touffes au printemps. Celle-ci permet de pérenniser le pied mais également de le rajeunir. Elle se pratique sur des touffes bien enracinées âgées de 3 ou 4 ans.

  • Avec une bêche, prélevez des fragments de rhizomes en périphérie  portant quelques feuilles et des bourgeons
  • Coupez les feuilles de moitié
  • Replantez aussitôt les sections de rhizomes dans des pots ou en pleine terre dans un mélange de bonne terre de jardin et de terreau de feuilles
  • Gardez la terre humide en permanence

Suivez geste par geste les étapes essentielles dans notre vidéo !

Associer l'Acore

Avec son feuillage élégant, parfois panaché de crème ou de jaune, sa silhouette très graphique, l’Acorus apporte toujours beaucoup de luminosité, de volume et de structure dans les zones humides du jardin et aux abords des points d’eau. En climat doux, il permet de conserver un beau jardin même en hiver avec son feuillage qui persiste.

Avec ses allures de graminée semi-aquatique, il se marie avec une multitude de végétaux et s’intègre dans tous les jardins contemporains, sauvages ou naturels. Il mérite une place de choix en bordure de bassin, dans un grand massif détrempé ou sur une terrasse contemporaine.

Il est indispensable dans les scènes aquatiques dans un jardin d’eau en compagnie d’autres vivaces de berges humides comme les astilbes, carex, joncs des jardiniers, Barbes de bouc, aconits, les alchémilles, euphorbes des marais, cannes de Provence, rodgersias et des Filipendula.

Ses feuilles élancées forment un beau contraste avec le port plus ample et souple des Osmondes, hostas et des Euphorbes palustris.

Dans un massif humide, entourez vos acorus de plantes fleuries à port érigé comme les iris des marais, iris du Japon, les salicaires, les lysimaques, les ligulaires et des primevères candélabres.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin