La taille des arbres en transparence

La taille des arbres en transparence

Esthétisme et bonne santé de l'arbre

Sommaire

Mis à jour le 10 Juin 2024  par Olivier 5 min.

La taille en transparence ou taille de transparence est une technique de taille douce qui préserve le port naturel des arbres et arbustes. Elle consiste à tailler de l’intérieur de la ramure en supprimant le bois mort, malade ou mal placé. Les avantages de la taille de transparence sont multiples : amélioration de la silhouette, découverte de l’écorce et des éléments à l’arrière de l’arbre, aération de la ramure ce qui réduit les risques de cassure ou de maladies… De plus, ainsi taillé, les branches d’un arbre ne font plus que filtrer l’eau de pluie et la lumière du soleil. Les arbres et arbustes peuvent dans ce cas accueillir des plantes à leurs pieds.

→ Comment et pourquoi tailler en transparence ? On vous dit tout dans notre fiche conseil.

Hiver, Automne Difficulté

Taille en transparence : qu'est-ce que c'est ?

La taille en transparence ou taille de transparence (on retrouve les deux termes) est une taille d’arbres et arbustes douce et naturelle. Cette taille se pratique à l’intérieur de l’arbre, contrairement à d’autres types de taille, privilégiant de garder l’allure naturelle de l’arbre. Bien que déjà pratiquée depuis des siècles, la taille de transparence a été perfectionnée par la Princesse Greta Sturdza durant toute sa vie passée dans son jardin du Vasterival en Haute-Normandie.

Cette dernière, en observant les arbres dans la nature, s’était rendue compte que les arbres en vieillissant s’éclaircissaient peu à peu en perdant une partie des branches situées au centre de la ramure, ainsi que les branches du bas du tronc. Cette « transparence » de la ramure laissait filtrer à la fois l’eau de pluie et la lumière du soleil, permettant à toute une flore de s’implanter au pied de l’arbre.

La taille de transparence est donc une façon d’imiter un peu la nature en accélérant ce processus.

taille arbres transparence

Le Jardin du Vasterival en Normandie offre un bel exemple de taille en transparence des arbres (© Ester Westerveld)

Pourquoi pratiquer une telle taille ?

Un souci d’esthétisme

Éclaircir la ramure des arbres et arbustes permet d’alléger un jardin un peu trop touffu. De plus, les arbres ainsi taillés laissent deviner des éléments autrefois cachés à la vue. Le jardin gagne alors plusieurs niveaux de lecture : avant-plan, centre de la scène, arrière-plan…

La taille de transparence permet aussi de découvrir la silhouette et l’écorce, parfois admirables chez certaines essences. L’aspect tortueux d’un Salix matsudana ‘Tortuosa’, la belle écorce d’un Heptacodium miconoides, la structure presque étagée d’un Cornus kousa

Les arbres et arbustes travaillés en transparence semblent être plus âgés, plus matures… Un peu à la façon des bonsaïs.

Accueillir une vie sous les arbres

L’élimination des branches en trop permettra à la lumière du soleil et à l’eau de pluie de traverser la ramure ainsi allégée. Auparavant inhospitalier, car trop sombre et trop sec, le pied des arbres devient une belle zone de sous-bois à végétaliser.

Garder une bonne santé pour les arbres et les arbustes

La suppression du bois mort et malade permet de garder une bonne santé des arbres. La simplification de la ramure va assurer une bonne ventilation au travers des branches, ce qui évitera un bon nombre de maladies fongiques et d’attaques parasitaires.

Une taille en transparence, chez un ligneux ne poussant plus ou quasiment plus, améliorera la régénération des rameaux et augmentera la vigueur de l’arbre ou de l’arbuste.

En dernier lieu, la suppression des branches faibles, au profit des fortes, limitera les casses lors des tempêtes ou des épisodes neigeux.

taille arbres transparence

La ramure se retrouve complètement mise en scène, ici toujours au Jardin du Vasterival (© Ester Westerveld)

Comment tailler en transparence ?

Dans un premier temps, il convient de rappeler plusieurs choses importantes :

  1. La taille doit être pratiquée durant des périodes définies pour chaque type ou espèce d’arbres et arbustes : par exemple d’août à octobre pour les érables ou de mai à juin pour les lilas ou les weigelias. Cependant, une taille en automne ou en fin d’hiver, quand il ne gèle pas, est un peu la règle générale ;
  2. La taille est une opération stressante pour les végétaux. Évitez de tout tailler en une fois ! Prenez le temps de laisser « souffler » vos arbres et de réfléchir à ce qu’il faut tailler ou non. Une taille de transparence peut se pratiquer sur plusieurs années au besoin ;
  3. De plus, on ne taille pas plus d’1/3 des branches et principalement dans la partie basse de l’arbre ;
  4. Gardons à l’esprit que l’arbre ou l’arbuste doit garder son port naturel. N’hésitez pas à vous reculer pour observer régulièrement le résultat de votre taille. Cela vous évitera de supprimer un rameau qui déséquilibrera totalement la structure de l’arbre.

Les grandes lignes de la taille en transparence

Il est difficile de généraliser les étapes d’une taille de transparence, car chaque cas est unique, mais voici les points à prendre en compte :

  1. Supprimez le bois mort, sec ou malade jusqu’à une partie bien saine ;
  2. Éliminez dans le centre de la ramure les brindilles, les rameaux malingres ;
  3. Coupez toutes les branches mal placées, les branches qui se croisent (gardez la plus belle !), celles qui défigurent la silhouette de l’arbre ;
  4. Vous pouvez aussi, sauf si c’est plus beau de les laisser, élaguer les branches sur le bas du tronc pour élever un peu la ramure.

Le p’tit conseil d’Oli : si, comme moi au début, vous craignez de mal faire en taillant vos arbres et arbustes chéris, tentez plutôt une taille sur des arbres et arbustes indigènes (et gratuits !) qui ne souffriront pas trop d’une mauvaise coupe ou d’une taille sévère : Saule marsault, Sureau noir, Cornouiller sanguin, Viorne obier, Érable champêtre… Vous vous ferez ainsi la main et éviterez les gaffes sur vos plus beaux arbres. De plus, cela permettra de les mettre en valeur, eux aussi, dans votre jardin. Toutes les plantes sont belles, même les plus communes !

Tous les arbres et arbustes se taillent-ils en transparence ?

Les arbustes fleurissant sur le bois de l’année et qui nécessitent une taille courte pour bien fleurir ne doivent pas être travaillés en transparence (pas strico sensu en tout cas) : c’est le cas des buddléias, des lilas des Indes, des Vitex, des caryoptéris…

Oublions aussi les arbustes qui se régénèrent à la base comme les Physocarpus ou le Forsythia.

Pour le reste, on peut tailler en transparence : les arbres et arbustes caducs, les arbustes à feuillage persistant, les conifères, les hydrangeas, et même les bambous.

Pour aller plus loin...

Les éditions Ulmer ont publié un excellent ouvrage sur le sujet : « La taille de transparence » par Dominique Cousin : 25 exemples y sont décrits pour une meilleure compréhension de la taille de transparence.

N’hésitez pas aussi à faire un tour sur notre vidéo Youtube tournée sur le sujet :

Et n’oubliez pas d’utiliser des outils de coupe bien affûtés et préalablement nettoyés et désinfectés. De plus, taillez bien ! : ne laissez pas de morceau de branche (ou chicot) et, a contrario, ne coupez pas trop près du tronc ou de la branche, ce qui empêcherait une bonne cicatrisation.

Commentaires

taille des arbres en transparence
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.