Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Comment protéger l'alstroemeria du froid en hiver ?
conseil

Comment protéger les Lys des Incas en hiver ?

Les bons gestes pour les protéger du froid

Les Alstroemeria ou Lys des Incas sont des plantes vivaces rhizomateuses appréciées pour leurs fleurs en trompette très colorées aux accents exotiques. Ces estivales fantaisistes se montrent plus ou moins rustiques. Elles présentent une rusticité variable selon les variétés, allant de -5°C jusqu’à -15°C pour les plus résistantes au froid. Si certaines obtentions récentes sont plus résistantes à nos hivers humides et froids, d’autres Lys des incas demanderont simplement une bonne protection hivernale.

Découvrez nos conseils pour bien les protéger du froid et les aider à bien passer l’hiver, que vous les cultiviez en pot ou en pleine terre.

Une rusticité variable

Si les hybridations successives ont donné naissance à des variétés de Lys des Incas particulièrement bien adaptées à la culture en pleine terre sous la plupart de nos climats, certains Lys des Incas peuvent souffrir dans les régions aux hivers plus rigoureux. Parmi les très nombreuses variétés, on distingue :

  • Les Lys des Incas ou Alstroemeria qui supportent jusqu’à -15°C. Plus rustiques, ils peuvent se cultiver sous nos climats froids si le sol ne reste pas gorgé d’eau en hiver et sous condition d’être protégés par un épais paillis. Les Alstroemeria d’altitude originaires des Andes chiliennes et de Patagonie sont les plus rustiques à l’instar de l’Alstroemeria aurea (syn. aurantiaca). L’Alstroemeria ‘Mauve Majesty’ fait partie d’une série d’hybrides sélectionnés aux États-Unis pour leur exceptionnelle rusticité : il est capable de supporter nos hivers normaux, avec ou sans paillis protecteur, lorsqu’il est cultivé dans un sol correctement drainé. Les alstroemères hybrides de l’espèce A. ligtu et les hybrides de la lignée baptisée ‘Summer Paradise’, se distinguent également par leur résistance au froid.

 

  • Les lys des incas de la série Inticancha® s’avèrent des vivaces peu rustiques, plus faciles à cultiver en annuelles, dans les potées fleuries. Leur culture en pleine terre est à réserver aux climats très doux des régions littorales ou méditerranéennes. Ailleurs, on les cultivera en pot en plein soleil à remiser en hiver pour les conserver.

À savoir : D’une manière générale, ces plantes craignent les grands froids. En région froide, un épais paillis de feuilles, de tourbe sèche ou de frondes de fougères, installé à l’automne permet aux alstroemères de mieux résister au froid.

Comment protéger les alstroemeres en hiver ?

Comment protéger le lys des incas du froid ?

Lys des Incas en pleine terre

Sur le littoral et dans nos régions aux hivers doux, vos lys des incas pourront rester en terre. Même s’il existe des variétés plutôt bien rustiques pouvant résister jusqu’à -8°/-15°C en sol très drainé, les Asltroemeria plantés au jardin ont besoin d’une bonne protection hivernale.

En automne, coupez le feuillage, au ras du sol et protégez la souche par un paillage de 10 à 25 cm d’épaisseur de feuilles mortes, de paille ou de frondes de fougères : cette couverture isole les racines du froid. Le feuillage disparaîtra totalement en hiver mais la plante repartira de plus belle au printemps.

→ Pour en savoir plus et réussir sa culture, n’hésitez pas à consulter notre fiche : « LYS DES INCAS, ALSTROEMÈRE : PLANTER, CULTIVER, ENTRETENIR »

Lys des Incas cultivés en pot

Dans les régions les plus rudes, la culture en pot des Lys des Incas permet d’abriter les plantes les moins rustiques des gelées, de les conserver et de les ressortir à la belle saison.

Rentrez vos pots dès les premières gelées et abritez-les hors-gel dans un local lumineux, aéré et très peu chauffé ( véranda ou serre) mais où la température sera toujours supérieure à 0°C.

Paillez la surface sur une bonne épaisseur et maintenez la terre légèrement humide : retirez les soucoupes pour éviter l’humidité stagnante aux racines. Assurez-vous que le substrat ne soit ni détrempé ni sec. 

Ressortez vos pots après les dernières gelées. Au printemps, apportez un engrais liquide pour encourager la reprise.

Si vous ne pouvez pas rentrer vos pots pour l’hiver ; emmitouflez les pots avec plusieurs couches isolantes de carton ou de papier journal ou encore du plastique-bulles, maintenues en place à l’aide de ficelle. Placez les contenants près d’un mur, à l’abri des vents froids. Pensez à retirer cette protection dès que les températures se radoucissent.

→ Nous vous proposons notre très large gamme d’Alstroemeria ou Lys des incas, dans laquelle vous trouverez les variétés les mieux adaptées à votre climat.

Comment protéger les alstroemeres en hiver ?

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire