Poivre de Tasmanie : culture et entretien en pleine terre ou en pot

Poivre de Tasmanie : culture et entretien en pleine terre ou en pot

Tous nos conseils pour le réussir

Sommaire

Mis à jour le 20 Mars 2024  par Alexandra 4 min.

Le Poivre de Tasmanie ou Drimys aromatica est un arbuste persistant aux feuilles lancéolées, vert brillant et aromatiques, portées par des rameaux rouges. Il fleurit au printemps, en avril-mai, et porte alors de petites fleurs blanc crème, parfumées, suivies de fruits ronds et noirs. Il forme un arbuste de 2 à 3 m en tous sens, et peut être cultivé en haie, en massif, en isolé ou dans un grand pot à placer sur une terrasse par exemple. Rustique jusqu’à – 10 °C, il se plait dans un sol humifère, acide et frais. Découvrez tous nos conseils pour réussir la culture de cet arbuste peu connu, en pleine terre ou en pot !

Et pour tout savoir sur sa culture, n’hésitez pas à consulter notre fiche complète : « Drimys : planter, cultiver et entretenir »

Difficulté

Quelles variétés choisir ?

Poivre de Tasmanie - Drimys aromatica

Poivre de Tasmanie - Drimys aromatica

Il s’agit de l’espèce-type, tel qu’on le trouve dans la nature. Il forme un arbuste touffu au feuillage vert brillant, très aromatique, et offre en mai-juin de petites fleurs blanc crème à vert acide.On le trouve également sous le nom de Tasmannia lanceolata.
  • Période de floraison Juin, Juillet
  • Hauteur à maturité 2,50 m
Drimys Red Spice - Poivre de Tasmanie

Drimys Red Spice - Poivre de Tasmanie

Cette variété se distingue par son port compact et son feuillage plus foncé que l’espèce-type. Les feuilles sont portées par des tiges rouges, créant un joli contraste.
  • Période de floraison Juin, Juillet
  • Hauteur à maturité 2 m
Drimys winteri - Cannelle de Magellan

Drimys winteri - Cannelle de Magellan

Aussi appelé Cannelle de Magellan, le Drimys winteri est un arbuste aromatique originaire d'Amérique du Sud, qui devient à maturité bien plus haut que le Drimys aromatica. Il s'en distingue aussi par ses fleurs blanches et plus grandes.
  • Période de floraison Mai, Juin
  • Hauteur à maturité 4,50 m

Quand planter ?

La meilleure période pour planter le Drimys est le printemps, dès qu’il n’y a plus de risques de gel. Sous un climat doux, la plantation peut aussi se faire en automne.

Où et comment planter le Poivre de Tasmanie en pleine terre ?

Le Drimys se plait au soleil ou à mi-ombre, dans un sol humifère, frais mais sans excès d’humidité, et plutôt acide (il craint le calcaire). Il est particulièrement adapté au climat doux et humide des côtes bretonnes et normandes, mais il peut aussi être cultivé dans les autres régions, tant que les températures hivernales ne descendent pas en dessous de – 8 / – 10 °C. Il est préférable également de le planter à l’abri des vents forts.

Il est idéal pour constituer une haie : grâce à son feuillage dense et persistant, il crée un brise-vue efficace toute l’année, mais peut aussi être planté en isolé ou en arrière-plan d’un massif de vivaces.

  1. Commencez par placer le Drimys dans une bassine remplie d’eau, afin de réhumidifier la motte
  2. Creusez un grand trou de plantation, de deux à trois fois la taille de la motte
  3. Placez dans le trou un peu de terre mélangée à du compost bien décomposé, et éventuellement additionnée de sable grossier pour améliorer le drainage
  4. Sortez le Drimys de son pot et placez-le au centre du trou de plantation
  5. Comblez en replaçant de la terre tout autour, puis tassez légèrement
  6. Arrosez généreusement
  7. Vous pouvez installer une couche de paillage pour que le sol reste frais plus longtemps

comment cultiver et entretenir le Drimys aromatica

Comment le planter en pot ?

  1. Commencez par placer la motte dans une bassine remplie d’eau
  2. Pendant qu’elle se réhydrate, prenez un grand pot muni de trous de drainage
  3. Placez au fond une couche drainante, constituée de billes d’argiles, de graviers ou de tessons de pot
  4. Replacez ensuite dans le pot un mélange de terreau, de compost bien décomposé et de sable grossier, jusqu’à environ 1/3 de la hauteur du pot
  5. Positionnez le Drimys au centre du pot
  6. Comblez le pot avec du terreau, puis tassez légèrement
  7. Arrosez abondamment
  8. Placez ensuite le pot au soleil ou à mi-ombre, à un endroit abrité du vent
Plantation d'un Drimys en pot

Commencez par placer une couche drainante au fond du pot, puis installez le substrat, plantez le Drimys et arrosez

Comment l'entretenir ?

Une fois installé, le Drimys demande relativement peu d’entretien et se montre résistant aux maladies et parasites. Il nécessitera un peu plus d’attention s’il est cultivé en pot plutôt qu’en pleine terre.

Arrosage

Il est préférable d’arroser le Drimys avec de l’eau de pluie, car l’eau du réseau risquerait d’être trop calcaire pour lui.

Soyez vigilants si vous le cultivez en pot, car le substrat sèche bien plus vite qu’en pleine terre. Apportez de l’eau dès que le substrat est sec sur les premiers centimètres, mais veillez à ne pas laisser d’eau stagner dans le dessous de pot. Pour vous donner un ordre d’idée, au printemps et en été, vous pouvez arroser une à deux fois par semaine ; diminuez ensuite les arrosages en automne et en hiver.

Qu’il soit cultivé en pot ou en pleine terre, une couche de paillage organique (paille, BRF, feuilles mortes…) déposé à la surface du substrat permettra d’espacer les arrosages et de maintenir un sol frais plus longtemps. Cela limitera également la croissance des mauvaises herbes.

Taille

Nous vous conseillons d’effectuer une taille légère au printemps. Cela aidera l’arbuste à conserver une belle silhouette harmonieuse et équilibrée, tout en l’incitant à se ramifier. À l’aide d’un sécateur aiguisé et désinfecté, éliminez en priorité les branches mortes, abimées ou mal positionnées, et aérez un peu le centre de l’arbuste, pour permettre à l’air et à la lumière d’y pénétrer. Raccourcissez également les branches extérieures, en taillant de façon nette juste au-dessus d’un nœud (point d’insertion des feuilles et tiges sur les branches).

Rempotage

Durant les premières années, nous vous conseillons de rempoter le Drimys chaque année ou tous les deux ans, en choisissant à chaque fois un pot légèrement plus grand que le précédent. Cela permet d’accompagner sa croissance et de renouveler le substrat. Les années où vous ne le rempotez pas, effectuez un surfaçage : retirez le substrat sur les premiers centimètres et remplacez-le par un nouveau terreau.

Hivernage

Le Drimys est rustique jusqu’à – 8 / – 10 °C. Si vous habitez une région aux gelées fortes et fréquentes, il est préférable de cultiver le Drimys en pot et de le rentrer sous abri en automne, pour le ressortir en extérieur au printemps.

comment cultiver et entretenir le Drimys aromatica

Commentaires

  • Jardinière débutante, le 1 Novembre 2023

    Bonjour et merci pour ces informations. Je rencontre avec mon poivrier de Tasmanie le problème suivant, pourriez-vous me conseiller ?
    Nouvellement propriétaire d'un jardin où il y avait une très vieille haie de Thuyas (retirée depuis), j'ai cru à tort que le sol serait acide et j'y ai donc installé un poivrier de Tasmanie.
    Deux ans plus tard, je comprends que mon sol est plutôt calcaire (test du vinaigre). Le poivrier a désormais une silhouette un peu molle, le bout des feuilles jaunit, la floraison a été plutôt modeste et courte cette année.
    Que faire ? Engrais pour plante de bruyère ? Corne broyée ? Transplantation dans un pot ?
    Merci par avance pour vos suggestions !

    • Réponse de Ingrid, le 2 Novembre 2023

      Bonjour. En effet, ce poivrier préfère un sol acide ou neutre. De plus, les Thuyas ont tendances à prélever tous les nutriments et à appauvrir le sol, ce qui n'est pas favorable pour le poivrier.
      Pour l'aider, deux options s'offrent à vous :
      option 1 : Transplanter votre poivrier en pot avec un lit de billes d’argiles, puis un mélange de 1/3 de terre de bruyère et 2/3 de terreau horticole de bonne qualité et une poignée de sable pour favoriser le drainage.

      Option 2 : Refaite le trou de plantation en remplaçant les 2/3 de la terre de jardin par un mélange de 1/3 de terre de bruyère avec 2/3 de terreau horticole. Incorporé y aussi du compost pour apporter des nutriments. L'ajout d'un paillis acide, comme des aiguilles de pin ou de l'écorce de pin, autour de la base de la plante peut contribuer à maintenir une zone racinaire légèrement plus acide.
      Puis, deux fois par an, apporter à nouveau du compost. Vous pouvez en plus lui donner des engrais formulés pour les plantes de bruyère.

Drimys aromatica
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.