Pourquoi mon grenadier ne donne pas de fruits ?

Pourquoi mon grenadier ne donne pas de fruits ?

Conseils pour optimiser la fructification du grenadier

Sommaire

Rédigé le 22 Décembre 2023  par Angélique 4 min.

Le grenadier, aussi appelé Punica granatum, est un arbre ou un arbuste apprécié pour ses fleurs d’un rouge orangé très décoratives, ainsi que pour ses gros fruits juteux et colorés. La récolte se fait en général à la fin de l’été ou en automne, entre septembre et novembre. Cependant, il peut arriver que votre arbre refuse de donner des fruits. Cela peut être dû à plusieurs facteurs, du climat de votre région à des conditions de culture qui ne sont pas adaptées, en passant par la santé de l’arbre. Découvrez les raisons qui peuvent empêcher votre grenadier de fructifier, ainsi que des conseils pour optimiser la production de fruits.

Difficulté

Grenadier à fleurs ou grenadier à fruits ?

Il existe deux catégories de grenadiers :

  • les grenadiers à fruits qui produisent des fruits et sont autofertiles, les fleurs mâles et femelles se fécondant entre elles,
  • les grenadiers à fleurs, qui sont stériles et cultivés pour leurs qualités ornementales.

Seule la première catégorie est susceptible de fructifier. Il convient donc de bien choisir son grenadier si on souhaite pouvoir obtenir des fruits.

Vous pouvez faire votre choix parmi les différentes variétés de grenadiers à fruits comme :

  • le grenadier – Punica granatum ‘Mollar de Elche’ qui est une variété très ancienne, originaire d’Espagne, connue pour ses fruits d’excellente qualité gustative, à la saveur douce et sucrée et sans pépins. Les fruits de 10 cm de diamètre se récoltent à partir d’octobre jusqu’en novembre. Cet arbre, qui atteint 4 mètres de haut à maturité, est rustique jusqu’à – 10°C.
  • le grenadier – Punica granatum ‘Provence’, une variété ancienne, prisée pour sa production de gros fruits rouges, très juteux et sucrés. Les fruits ont un diamètre de 12 cm. Ils contiennent de nombreux grains et peuvent se consommer sous la forme de jus. La récolte se déroule entre fin septembre et novembre. Il est rustique jusqu’à – 15°C.
  • le grenadier – Punica granatum ‘Fina Tendral’, qui donne de gros fruits de 14 cm de diamètre, de très bonne qualité gustative et sans pépin. Pour fructifier, il demande un été long et chaud. La récolte se fait entre octobre et novembre. Il résiste au froid jusqu’à – 15°C.
  • le grenadier – Punica granatum ‘Wonderful’, une variété vigoureuse cultivée en Californie pour fabriquer du jus de grenade. Il donne des fruits de 12 cm de diamètre, sans pépins, qui se récoltent de fin septembre à octobre. Plutôt frileux, il est rustique jusqu’à – 8 à – 10°C.
punicum granatum

Dans le sens des aiguilles d’une montre : Punica granatum ‘Fina Tendral’, Punica granatum ‘Wonderful’, ‘Mollar de Elche’ et ‘Provence’

L'importance du climat

Le climat joue un rôle essentiel dans la fructification du grenadier. Originaire de Perse, le grenadier est cultivé dans des régions chaudes et sèches, notamment du nord de l’Iran au nord de l’Inde, en Afrique du Nord et sur le pourtour méditerranéen. En effet, appréciant le soleil et la chaleur, le grenadier à fruits a besoin d’un été long et chaud pour donner des grenades. Rustique jusqu’à – 15°C, il peut être cultivé jusqu’en région parisienne à condition de pouvoir le mettre à l’abri si besoin. Néanmoins, une exposition insuffisante au soleil peut limiter ou même empêcher la production de fruits. De plus, des températures trop basses, surtout lors de la floraison, peuvent endommager les fleurs et réduire la fructification.

C’est la raison pour laquelle en France, les fruits du grenadier ne parviennent généralement à maturité que dans les régions les plus méridionales, à savoir sur le pourtour de la Méditerranée et en Corse. Si vous vous trouvez dans une région plus froide ou moins ensoleillée, les conditions risquent de ne pas être favorables à la fructification du grenadier.

arbre fruitier

Le grenadier a besoin de soleil et de chaleur pour fleurir et fructifier

L'âge et la santé de l'arbre

Un autre facteur important pour qu’un grenadier donne des fruits est son âge. En effet, un grenadier ne peut fructifier qu’à partir de sa 4ᵉ ou 5ᵉ année.

Pour qu’un arbre fruitier soit productif, il vaut également mieux qu’il soit en bonne santé. Les maladies, les parasites et les carences nutritionnelles peuvent l’affaiblir et ainsi freiner sa fructification. Il est donc important de surveiller régulièrement l’état de santé de votre grenadier, en examinant les fruits, les feuilles, les branches et le tronc pour détecter d’éventuels signes de maladie ou de nuisibles.
En milieu humide, le grenadier peut notamment développer une maladie cryptogamique due au champignon Aspergillus castaneus. Cette maladie attaque les fruits et les fait pourrir. Pour prévenir cette maladie, ramassez les fruits tombés sur le sol et laissez bien la terre sécher entre deux arrosages. Il est aussi possible de traiter avec de la bouillie bordelaise au printemps. Découvrez dans notre article quelles sont les autres maladies et parasites du grenadier, qui peuvent affecter son état de santé.

L'exposition et le sol

Pour obtenir le meilleur de votre grenadier, installez-le au soleil, à l’abri du vent et dans un sol bien drainé. Peu exigeant sur les types de sol, le grenadier n’apprécie toutefois pas un sol argileux ou détrempé, cela pouvant même lui être fatal.

L'arrosage

L’arrosage est un autre facteur crucial pour la fructification des grenadiers. Ils préfèrent un arrosage régulier, mais modéré, avec un bon drainage pour éviter l’engorgement des racines. Un arrosage irrégulier ou insuffisant peut stresser l’arbre et affecter sa production de fruits.
Les deux premières années, le grenadier a cependant un besoin en eau important afin de bien s’enraciner.

L'apport d'engrais

La fertilisation joue un rôle important dans la fructification du grenadier. Un sol pauvre en nutriments ou un déséquilibre dans la fertilisation peut affecter négativement la capacité de l’arbre à produire des fruits. Il est conseillé d’utiliser un engrais riche en azote et en phosphore, qui favorise la floraison et la fructification.

La taille

Les fruits du grenadier apparaissent sur des branches âgées de 2 à 3 ans. Lorsque vous taillez votre grenadier, il est donc important de ne pas supprimer ces branches qui sont productives.
Vous pouvez retirer les branches mortes ou malades et vous limiter à donner à l’arbre une forme équilibrée qui permet une bonne circulation de l’air pour le maintenir en bonne santé. La taille du grenadier a lieu après la chute des feuilles.

punicum granaticum

Les fruits tant attendus des grenadiers

Pour aller plus loin

Retrouvez tous nos conseils de culture et d’entretien dans notre fiche complète dédiée au grenadier à fruits.

Commentaires

fructification grenadier