Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
culture du Leucothoe pot bac jardinière
conseil

Cultiver un leucothoe en pot

SUR LA TERRASSE OU LE BALCON

Les Leucothoe sont des arbustes encore rares au jardin et pourtant très intéressant grâce à leurs jolis feuillages décoratifs, changeant au fil des saisons. Rouge ou cuivré au printemps, puis vert profond ou doré en été et finalement orangé ou pourpre en hiver, ils n’ont pas fini de se faire admirer ! Facile à cultiver, ce bel arbrisseau se cultive également très bien dans une potée. Découvrez nos conseils pour réussir la culture du Leucothoe en pot pour embellir une terrasse ou un balcon.

Le Leucothoe axillaris ‘Twisting Red’ décore à merveille une terrasse, avec ses petites feuilles joliment torsadées et recroquevillées

Quelle variété choisir ?

Toutes les variétés de Leucothoe peuvent être cultivées en pot, ce qui vous laisse que l’embarras du choix. Cependant, les cultivars à faible développement, n’excédant pas 1 m d’envergure à maturité, s’épanouiront bien mieux dans ces conditions. Alors, lequel préférez-vous ? À feuilles torsadées ? Ou au contraire aux feuilles longues et étroites ? Dans des teintes vertes et pourpre, dorées ou panachées ? Voici une sélection de nos variétés favorites pour vous aider dans votre choix :

  • Le Leucothoe axillaris ‘Curly Red’ est une variété semi-persistante, qui ne passe pas inaperçue avec ses admirables feuilles torsadées ! Elles sont d’une belle teinte pourpre au débourrement, puis virent au vert foncé à maturité.
  • Le Leucothoe axillaris ‘Curly Gold’ possède également un feuillage torsadé et semi-persistant, mais il se démarque par ses nuances rouge orangé au printemps, évoluant en doré, pour finir vert pomme.
  • Les feuilles semi-persistantes du Leucothoe axillaris ‘Twisting Red’ sont, elles aussi, torsadées et recroquevillées. D’un beau rouge pourpre au débourrement, elles deviennent à maturité vertes et brillantes en été. Puis, elles rougissent dès que le froid automnal s’installe au jardin.
  • Le Leucothoe fontanesiana ‘Little Flames’ possèdent de longues feuilles persistantes, effilées, de couleur rouge cuivré lorsqu’elles sont jeunes, devenant vertes à maturité, puis s’empourprant en hiver.
  • Le Leucothoe keiskei ‘Burning Love’ est parfait pour décorer une terrasse, grâce à sa forme à la fois dense et étalée. Ses longues feuilles persistantes changent de couleur au fil des saisons, allant du pourpre-orangé jusqu’au vert, en passant par le bronze.
  • Le Leucothoe fontanesiana‘Whitewater’ porte un jeune feuillage pourpre, avant d’évoluer en vert foncé panaché de blanc crème. Ce sublime feuillage persistant s’empourpre en hiver.
  • Le Leucothoe fontanesiana ‘Rainbow’ se distingue par son feuillage original. Ses jeunes feuilles sont rouge orangé au débourrement, puis elles virent au vert foncé, marbré de blanc et de rose durant l’été. Le feuillage persistant devient ensuite rouge foncé sous le froid hivernal.
  • Le Leucothoe fontanesiana ‘Makijaz’ aime attirer les regards avec ses jeunes feuilles roses au débourrement, évoluant en vert moucheté de blanc au fil du temps. L’été, elles rosissent, puis elles s’empourprent avec l’arrivée du froid en automne.

Avec son joli feuillage changeant, le Leucothoe keiskei ‘Burning Love’ est magnifique en pot sur la terrasse

Quel pot choisir pour un leucothoe ?

Pour un Leucothoe bien dans ses racines, choisissez un pot d’au moins 40 cm, voire 50 cm de diamètre. Vous pourrez le rempoter dans une potée plus grande au fur et à mesure de sa croissance. Du côté de la matière, un pot en terre cuite permet une meilleure respiration racinaire, mais un pot en résine sera moins lourd et facile à déplacer en cas de besoin. Votre contenant devra être percé au fond, afin de faciliter l’évacuation de l’eau. Vous éviterez ainsi la stagnation de l’humidité au niveau racinaire et le développement de moisissures. Placez également une coupelle adaptée sous le pot.

Bien qu’ils soient lourds, les pots en terre cuite ont du charme et des avantages

Quel type de substrat utiliser ?

Le Leucothoe est facile à cultiver si vous lui offrez un substrat acide, restant toujours légèrement humide et bien drainé, mais sans pour autant être détrempé. Pour faciliter l’évacuation de l’eau et des excès d’arrosage, versez un lit de billes d’argile au fond de votre pot.

Mélangez ensuite :

→ Retrouvez notre tutoriel : Comment faire un bon terreau de feuilles ?

Le Leucothoe fontanesiana ‘Little Flames’ est superbe en pot sur la terrasse

Quand et comment planter un Leucothoe en pot ?

Quand planter mon Leucothoe en pot ?

Le printemps est la meilleure saison pour planter votre Leucothoe en pot. En effet, entre mars et avril, votre arbuste aura le temps de s’acclimater en douceur. Néanmoins, on peut planter les arbustes toute l’année, en dehors des périodes de forte chaleur estivale ou lors des gelées hivernales.

Comment planter un Leucothoe en pot ?

  1. Déposez une couche de billes d’argile, de 5 cm d’épaisseur, au fond de votre pot.
  2. Versez votre mélange de terreau jusqu’à la moitié du pot.
  3. Retirez le godet de votre motte et placez-la au centre du pot. Le dessus de la motte doit affleurer à 2 ou 3 cm sous le bord du pot.
  4. Complétez le tour de la motte avec votre mélange de terreau, en veillant à toujours laisser les 2 cm sous le bord du pot.
  5. Tassez délicatement le terreau avec vos mains.
  6. Arrosez copieusement.
  7. Recouvrez le terreau avec du paillage afin de conserver l’humidité et ainsi éviter un assèchement trop rapide du substrat. À noter que les écorces de pin feront un excellent paillage et entretiendront l’acidité du terreau.

Le Leucothoe fontanesiana ‘Whitewater’ possède un joli feuillage panaché

Comment entretenir un Leucothoe en pot ?

Exposition

Placez votre pot avec votre Leucothoe à la mi-ombre légère ou à l’ombre, mais aussi à l’abri des vents forts. 

Arrosage et engrais

Le leucothoe cultivé en pot ne supporte pas la sécheresse, même passagère. Il faudra donc veiller à l’arroser très régulièrement. Utilisez exclusivement de l’eau de pluie qui est dépourvue de calcaire, contrairement à l’eau du robinet. L’arrosage au printemps et à l’automne se fera 1 à 2 fois par semaine environ.

En cas de canicule, multipliez les arrosages tous les 2-3 jours, voire tous les jours si besoin et de préférence le soir. Le terreau devra toujours être légèrement humide, mais jamais détrempé. En effet, l’excès d’eau peut entrainer la formation de moisissures et étouffer les racines.

En hiver, diminuez les arrosages à raison d’une à deux fois par mois si nécessaire et en cas d’absence de pluie sur une longue période.

Pour savoir quand arroser, enfoncez votre doigt dans le substrat. S’il ressort sec : arrosez. S’il ressort humide :  n’arrosez pas.

Une fois par an, en fin d’hiver, apportez un engrais pour plantes acidophiles. Ajoutez également une couche de terre de bruyère au pied de l’arbuste.

Hivernage du Leucothoe

Très rustique, les Leucothoes supportent des températures jusqu’à -20 °C. À l’exception des climats montagnards d’altitude (zone de rusticité 5 et 6), ces arbustes pourront passer l’hiver à l’extérieur, sans être remisés. À noter qu’un arbuste en pot est toujours plus frileux qu’en pleine terre. Installez simplement votre pot à l’abri des vents glacés, contre un mur par exemple.
En région très froide (zone de rusticité 5 et 6), il faudra hiverner votre pot dans une serre ou bien dans une pièce lumineuse et non chauffée de votre maison.

Rempotage du Leucothoe

Afin de renouveler le substrat et d’apporter des nutriments, il vous faudra rempoter votre arbuste tous les 3-4 ans. Profitez de ce changement pour lui offrir un contenant plus grand en fonction de son développement.

Entretien et taille du Leucothoe

Les Leucothoes n’ont pas besoin d’être taillés. Cependant, on peut supprimer les rameaux disgracieux ou morts, entre février et avril, avant la reprise de la végétation. Une taille de rajeunissement est également possible tous les 4 ou 5 ans : en fin d’hiver, au mois de mars, rabattez sévèrement 1/3 des tiges. Cette taille incitera votre Leucothoe à produire de nouvelles pousses et à se densifier.

Pour aller plus loin

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire