Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
planter un aloe en pot
conseil

Cultiver un Aloe en pot

Nos conseils pour la planter et l'entretenir

L’Aloe est une ravissante plante grasse qui forme un feuillage en rosettes. Il existe des centaines d’espèces et de nombreuses variétés. Cependant, la plupart sont frileuses, et pour une culture en pleine terre sont donc réservées aux régions au climat très doux (littoral méditerranéen ou atlantique). Les cultiver en pot est donc une excellente solution pour les protéger du froid, et pouvoir les cultiver sous des climats moins cléments. Les Aloès ont l’avantage d’être des plantes résistantes à la sécheresse, et qui demandent assez peu d’entretien. Découvrez dans cette fiche tous nos conseils pour les cultiver en pot !

Quelle variété choisir pour une culture en pot ?

Pour une plantation en pot, on privilégie les variétés les plus petites. Evitez donc les Aloe arborescens et Aloe striatula (à moins de disposer d’une grande véranda ou serre). Nous vous conseillons en particulier les variétés suivantes :

Aloe vera - Aloes des Barbades

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
60 cm

Cet Aloe est prisé pour ses propriétés médicinales. On utilise la pulpe contenue dans les feuilles pour hydrater la peau, lutter contre les irritations, brûlures, coups de soleil, renforcer le système immunitaire, etc. L’Aloe vera est également très décoratif avec ses longues feuilles vert clair.

Aloe Safari Sunrise - Aloès

Période de floraison Fév. à Mai

Hauteur à maturité
30 cm

L’Aloe ‘Safari Sunrise’ forme des rosettes de feuilles vert foncé, assez fines, munies de petites dents. En fin d’hiver ou début du printemps, il donne durant deux mois de superbes épis floraux, assez courts, constitués de petites fleurs tubulées, d’abord crème, puis orangées.

Aloe aristata - Aloe nain

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
30 cm

Très original, l’Aloe aristata forme de petites rosettes denses et arrondies, constituées de nombreuses feuilles vert foncé ponctuées de taches blanches.

Aloe rauhii Cleopatra - Aloès Snowflake

Période de floraison Jan. à Avril

Hauteur à maturité
20 cm

Cette variété se distingue par ses feuilles triangulaires et épaisses, vert foncé marquées d’innombrables taches blanches. Ses feuilles peuvent aussi se teinter d’orangé en bordure du limbe. Une variété surprenante !

Aloe polyphylla - Aloes spirale

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
30 cm

L’Aloe polyphylla a la particularité de former des rosettes constituées de feuilles imbriquées en spirale ! Il forme un motif surprenant, à la géométrie parfaite ! De plus, il a l’avantage d’être relativement rustique, capable de supporter entre – 8 et – 10 °C.

Quel type de pot et quel substrat choisir ?

Nous vous conseillons de choisir un pot en terre cuite. Ce type de pot a l’avantage de faciliter le drainage et l’aération de la motte, puisqu’il est perméable à l’eau et à l’air, et de mieux réguler la température que les pots en plastique. Vérifiez surtout que le pot ait bien des trous de drainage au fond, pour permettre à l’eau de s’évacuer, sinon les racines risqueraient de pourrir. Choisissez un pot assez large, mais pas forcément très profond. Le pot doit mesurer au moins 20 cm de diamètre, voire davantage en fonction de la taille et de l’âge de votre Aloé. Au fur et à mesure de sa croissance, vous la rempoterez dans un pot à chaque fois un peu plus grand que le précédent.

Le substrat doit être parfaitement drainant, à tendance sableuse ou caillouteuse. Cela permet un meilleur écoulement de l’eau et une meilleure aération, et évite ainsi que les racines ne pourrissent. Les Aloés poussent naturellement sur des sols arides, plutôt ingrats et pauvres en éléments minéraux. Choisissez par exemple du terreau pour cactus, ou réalisez un mélange composé de 1/3 de terreau, 1/3 de terre de jardin, et 1/3 de sable grossier. Vous pouvez aussi ajouter un peu de pouzzolane au mélange.

Plantez vos Aloés dans des pots assez grands, si possible en terre cuite

Différents types de pots conviennent à la culture des Aloés, mais choisissez-en un assez grand, de préférence en terre cuite. A gauche, Aloe vera, et à droite, Aloe aristata (photos : brykmantra / Ultima.ramza)

Quand et comment planter l'Aloe ?

Nous vous conseillons de planter l’Aloe en pot au printemps.

  1. Prenez le pot et placez au fond, sur le trou de drainage, un tesson de pot pour éviter que le substrat ne s’échappe, puis installez une petite couche de graviers, de pouzzolane ou de billes d’argile, pour faciliter le drainage.
  2. Remplissez le pot avec un substrat drainant, par exemple un mélange de terreau, de terre de jardin et de sable.
  3. Plantez l’Aloé au centre du pot.
  4. Comblez le pot en replaçant du substrat autour de l’Aloès. Attention à ne pas enterrer le collet ou les feuilles les plus basses.
  5. Tassez légèrement le substrat.
  6. Arrosez. 
  7. Vous pouvez disposer une petite couche de graviers ou de billes d’argile à la surface.
  8. Il ne vous reste plus qu’à installer le pot à un endroit lumineux (évitez le soleil direct pour l’Aloe vera).
Plantation d'Aloés en pot

N’hésitez pas à disposer une petite couche de billes d’argile ou de graviers à la surface du terreau. Aloe vera, et Aloe aristata (photo Stephen Boisvert)

Où placer l'Aloe ?

N’hésitez pas à sortir votre Aloé sur la terrasse ou balcon pour l’été, mais évitez le plein soleil pour l’Aloe vera (ses feuilles risqueraient de brunir !). Pour les autres espèces, habituez-les progressivement au soleil. Placez-les par exemple une ou deux semaines à mi-ombre, avant de les installer au soleil.

Dès que les températures se rafraichissent en automne, rentrez l’Aloé sous abri pour les protéger du froid.

En intérieur, les Aloés apprécient une température d’environ 20 °C, et ont besoin de températures un peu plus fraiches en hiver (10 à 15 °C). Il vaut mieux éviter que la température ne descende en-dessous de 5 °C.

Les Aloés ont peu de chances de fleurir lorsqu’ils sont cultivés en intérieur. Le fait de les sortir sur la terrasse en été favorisera leur floraison.

Cultiver des Aloés en pot

Pour l’été, vous pouvez sortir l’Aloé en extérieur, par exemple sur votre terrasse. Ici, deux plants d’Aloe vera (photos : Mokkie / Tahir mq)

Comment l'entretenir ?

  • Arrosage et engrais

Les Aloès stockent l’eau dans leurs feuilles charnues, ce qui les rend résistants à la sécheresse. Ils n’ont donc pas besoin de beaucoup d’arrosages. Nous vous conseillons d’arroser une fois par semaine ou tous les 15 jours au printemps et en été, puis de réduire les arrosages en automne et hiver (environ une fois par mois). Il faut toujours attendre que le substrat soit bien sec avant d’arroser, car les Aloès craignent l’humidité stagnante, qui risque de faire pourrir leurs racines. De même, ne laissez pas d’eau stagner dans le dessous-de-pot ! Videz-le après chaque arrosage.

Vous pouvez apporter un peu d’engrais au printemps et en été, mais pas plus d’une fois par mois. Cela l’aidera à se développer et à fleurir, mais n’en abusez pas, l’Aloé n’a pas besoin de beaucoup d’engrais et pousse naturellement dans des sols plutôt pauvres. Choisissez un engrais spécial cactées, pauvre en azote.

  • Maladies et parasites

Les Aloès sont parfois attaqués par des cochenilles farineuses. Vous les remarquerez par la présence de petits amas blancs cotonneux. Ces petits insectes se nourrissent de la sève et affaiblissent la plante. Vous pouvez les éliminer à l’aide d’un chiffon imbibé d’alcool à 90°, ou pulvériser sur le feuillage une solution constituée d’un litre d’eau dans lequel vous diluerez 1 cuillère à café de savon noir, 1 cuillère à café d’alcool à brûler et 1 cuillère à café d’huile végétale.

Les Aloès peuvent aussi être atteints par les pucerons. Nous vous conseillons de les éliminer en appliquant une solution à base de savon noir (15 à 30 g de savon noir pour 1 litre d’eau). Evitez d’utiliser des produits chimiques, surtout si vous souhaitez utiliser les feuilles de l’Aloe vera !

  • Rempotage

Rempotez l’Aloé au printemps, dans l’idéal tous les deux à trois ans. Cela permet de renouveler le terreau et de lui donner un peu plus de place pour se développer. Choisissez à chaque fois un pot légèrement plus grand que le précédent, et plantez dans un substrat bien drainant.

Enfin, si vous constatez que votre Aloé a produit des rejets autour du pied d’origine, vous pouvez profiter du rempotage pour les diviser.

Cultiver des Aloés en pot

Aloe aristata (photo stephen boisvert) et Aloe brevifolia

Pour aller plus loin

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire