5 plantes pour renforcer le système immunitaire

5 plantes pour renforcer le système immunitaire

Des plantes faciles à cultiver chez soi pour préparer des tisanes

Sommaire

Rédigé le 21 Février 2022  par Marion 4 min.

Notre système immunitaire nous permet de mieux lutter contre les infections passagères et les agressions extérieures. Une bonne alimentation, la pratique d’une activité physique régulière, un sommeil de qualité et un stress réduit permettent de le renforcer au quotidien. Mais certaines plantes sont également réputées pour leurs vertus immunostimulantes naturelles.

En infusion ou décoction, leurs propriétés permettraient de soutenir, voire booster l’immunité et l’organisme.

Découvrez notre sélection de 5 plantes pour aider vos défenses naturelles, simples à cultiver à la maison en pot ou pleine terre.

Bien sûr, n’hésitez pas à solliciter les conseils d’un professionnel de santé en cas de doutes sur l’utilisation d’une plante ou d’antécédents médicaux.

Difficulté

Le thym

Le thym, également connu sous le nom de « farigoule » dans le Midi, fait partie des aromates les plus populaires et utilisés en cuisine pour parfumer les plats.

Ce sous-arbrisseau vivace a également la réputation d’avoir des propriétés médicinales. En phytothérapie, il est entre autres utilisé comme stimulant des défenses naturelles, antiviral et antiseptique des voies respiratoires. Ces vertus proviendraient de sa richesse en oligo-éléments et vitamines. Elles seraient vantées depuis l’Antiquité.

Les feuilles et tiges fraiches ou séchées du thym peuvent être consommées en infusion, par exemple accompagnées d’une rondelle de citron et d’une cuillère à café de miel. Une vraie boisson pour booster et réchauffer l’organisme, surtout en hiver !

Le thym est facile à cultiver, que ce soit en pleine terre ou en pot. Offrez-lui un sol pauvre, léger et bien drainé, en situation ensoleillée.

Pour aller plus loin, consultez notre fiche détaillée « Le thym : cultiver, planter, tailler » et notre fiche conseils « Comment cultiver le thym en pot ? ».

thym vertus renfort immunitaire

Thymus vulgaris

Le cyprès

Le cyprès fait partie de la famille des conifères et compte des dizaines d’espèces différentes, aux exigences et qualités esthétiques très variables. Elles disposent d’un feuillage persistant odorant très caractéristique.

Ce sont leurs fruits (noix) qui sont particulièrement plébiscités en pharmacopée pour leur usage thérapeutique. Ils auraient en effet de puissantes propriétés antivirales et tonifiantes pour le système immunitaire. En aromathérapie, c’est l’huile essentielle de cyprès toujours vert qui est prisée.

Les noix concassées peuvent être utilisées en tisane, en infusion ou décoction. Elles serviraient également en fumigation, pour assainir l’air d’une pièce.

Du fait de leurs grandes silhouettes, pouvant atteindre près de 20 mètres de hauteur, les cyprès seront réservés aux grands espaces. Il existe toutefois des variétés plus modestes, comme le cyprès rampant de Sibérie (40 cm de hauteur pour 2 mètres d’envergure au bout de quelques années), qui pourront être cultivées en petits jardins, voire en grand bac.

Peu exigeant, le cyprès ne demande qu’une exposition ensoleillée, même sèche, en sol bien drainé, même calcaire.

Pour aller plus loin, découvrez notre fiche détaillée « Cyprès, cupressus : planter, tailler et entretenir ».

vertus antivirales du cyprès

À gauche, Cyprès rampant de Sibérie (Microbiota decussata) ; à droite noix de cyprès

L’échinacée

L’échinacée ou rudbeckia est une adorable fleur colorée aux airs de marguerite, qui égaye toute la période estivale.

Cette vivace est appréciée en homéopathie et en phytothérapie pour ses bienfaits. Cette plante originaire d’Amérique du Nord était déjà consommée par les Amérindiens pour soulager divers maux. Sa racine et ses parties aériennes participeraient en effet à tonifier le système immunitaire, à renforcer l’organisme et à lutter contre les infections.

La plante séchée est plutôt utilisée en tisane, quand la racine sera consommée en décoction, afin d’en extraire le maximum de principes actifs.

Faciles à cultiver en potée ou massif de pleine terre, les échinacées ne demandent qu’un emplacement ensoleillé, en sol bien drainé.

Pour aller plus loin, lisez notre dossier dédié « Echinacées : semis, culture et entretien ».

bienfait de l'échinacée sur les infections

À gauche, fleurs séchées d’échinacée ; à droite, racine séchée d’échinacée

La sauge

Le nom scientifique de la sauge provient du latin Salvare, qui se traduit par « sauver » ou « guérir », c’est dire si ses propriétés sont réputées depuis des millénaires ! Ces plantes sont prisées au jardin pour leurs longues floraisons colorées et leur feuillage décoratif et texturé.

La sauge est utilisée en cuisine,pour rehausser les plats de ses feuilles ou même de ses fleurs, au parfum caractéristique camphré.

Les vertus prêtées à la sauge en font une plante médicinale, cultivée depuis le Moyen-âge. La sauge officinale et la sauge sclarée sont les variétés prisées en phytothérapie et herboristerie. Elles sont utilisées pour leurs propriétés régulatrices sur le système hormonal féminin, mais aussi pour leur réputation d’antiseptique naturel, de cicatrisante et de tonique digestive. On associe aussi à la sauge une forte concentration en antioxydants, vitamines et minéraux, ainsi qu’une action bénéfique sur le système immunitaire.

Les feuilles et tiges sont consommées fraîches ou séchées en infusion. Vin de sauge ou liqueur de sauge seraient également utilisés pour leurs vertus digestives.

Robustes et simples de culture, les sauges se développeront sans souci au soleil dans un sol bien drainé. Elles se plairont aussi bien en pot qu’en pleine terre.

Pour aller plus loin, consultez notre fiche complète « Les sauges, salvia : plantation, taille, entretien ».

vertus antiseptique de la sauge

Salvia officinalis

Le sureau noir

Le sureau noir est un grand arbuste caduc, apprécié pour se nombreuses qualités esthétiques : feuillage dense, belle et abondante floraison en ombelles blanches parfumées, fructification décorative et comestible après cuisson.

Mais il est aussi réputé pour ses bienfaits naturels sur la santé. Dans la pharmacopée traditionnelle, fleurs, feuilles et écorces sont utilisées pour leurs propriétés médicinales. Des vertus sudorifiques (aidant à suer et faire baisser la fièvre), diurétiques, antivirales et anti-inflammatoires lui sont prêtées. Le sureau noir permettrait également de soutenir le système immunitaire.

Ce sont surtout les fleurs qui sont utilisées en tisane. Leur goût sucré constitue une boisson revigorante idéale pour les papilles et pour l’organisme. Les baies, à la saveur douce et fleurie, peuvent être utilisées en sirop ou en jus une fois cuits. Ces fruits sont réputés pour leur richesse en vitamines et acides aminés.

Le sureau noir mesure à maturité environ 6 mètres en tout sens et peut même se montrer envahissant. Il sera donc cultivé plutôt dans les grands jardins. Rustique et tolérant il ne posera pas de difficultés particulières, se développera dans tous types de sols, en exposition ensoleillée ou mi-ombragée.

Pour aller plus loin, lisez notre dossier dédié « Sureau : planter, cultiver, tailler ».

vertus immunostimulantes du sureau noir

Fleurs et baies de sureau noir (Sambucus nigra)

Commentaires

plantes booster système immunitaire
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.