Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment sécher la bourrache ?

Utilisée depuis l'Antiquité pour ses vertus médicinales, la bourrache (Borago officinalis) est considérée par certains comme une adventice que l'on rencontre à l'état sauvage sur le pourtour méditerranéen. Or, la bourrache mérite largement sa place au potager pour ses bienfaits sur notre bien-être ou même dans les massifs tant ses petites fleurs en forme d'étoiles affichent un magnifique bleu azur. Des fleurs qui sont également très mellifères et appréciées des insectes pollinisateurs. De plus, elle ne demande que bien peu d'attention et de soins et se ressème d'année et d'année (au risque de devenir envahissante !). Les feuilles et les fleurs de la bourrache peuvent s'utiliser fraîches en cuisine ou en cosmétologie. Mais aussi séchées. Découvrez tous nos conseils pour apprendre quand et comment faire sécher la bourrache.

Le moment idéal pour récolter la bourrache

Dans la bourrache, tout est bon ! On peut en effet récolter les feuilles, les tiges et les fleurs. Car cette « plante qui rend heureux » a de nombreuses vertus pour le bien-être général et la bonne santé de la peau. Quelle que soit la partie de la plante qui vous intéresse, intervenez le matin de bonne heure, au moment où la rosée a séché, par une journée ensoleillée. L'essentiel est de récolter votre bourrache avant que les rayons du soleil ne soient trop chauds.

bourrache
Les tiges, les fleurs et les fleurs de la bourrache peuvent être séchées

Quant à la période de récolte, elle s'étale de mai à septembre, au moment de la floraison de cette plante herbacée de la famille des Boraginacées. En revanche, si vous ne voulez récolter que les feuilles, faites-le juste avant le plein épanouissement des petites fleurs étoilées.

Vous pouvez couper avec une paire de ciseaux ou un sécateur soit la plante entière, soit les sommités florales, soit les petites fleurs une à une. L'opération de séchage sera évidemment différente suivant les parties prélevées.

Comment faire sécher la bourrache ?

Un traditionnel séchage à l'air libre est toujours recommandé pour conserver les propriétés de la bourrache. Si vous avez récolté des sommités florales, confectionnez-en un bouquet en ficelant les tiges avec une ficelle ou du raphia et suspendez-les la tête en bas dans une pièce aérée, sèche et à l'abri de la lumière. Faites de même pour la plante entière. Au bout d'une ou deux semaines, elles seront sèches.

Si vous n'avez ramassé que les jolies fleurs bleues, il vous faut les étaler sur une surface plane comme un plateau, un papier journal, ou mieux encore une clayette afin que l'air circule convenablement. Espacez-les suffisamment pour qu'elles ne se chevauchent pas. Là encore, les fleurs seront entreposées dans un endroit sec, ventilé et sans soleil direct. Au bout d'une semaine, secouez-les pour uniformiser le séchage. Au bout de 10 à 15 jours, les fleurs de bourrache seront sèches. Leur teinte bleutée sera encore légèrement présente.

bourrache
Les fleurs de bourrache ont tendance à perdre leur couleur bleu azur en séchant

Si vous n'avez pas de pièce suffisamment aérée et sèche (un grenier par exemple), vous pouvez faire sécher votre bourrache au four à 50 °C. Vérifiez toutes les 30 minutes l'avancée du séchage. Comptez 3 à 5 heures.

Comment bien conserver la bourrache séchée ?

Fleurs et feuilles de bourrache sèches doivent être conservées dans des récipients hermétiques en verre ou dans un sac en papier kraft. L'essentiel étant de les ranger au sec et à l'abri de la lumière.

Comment utiliser fleurs et feuilles de bourrache séchées ?

Bien que les fleurs ou feuilles fraîches de la bourrache conservent mieux leurs vertus que les fleurs et feuilles séchées, il est toujours bénéfique d'en consommer sèches. Entre autres en tisanes ou en fumigations. Pour une infusion, comptez 1 g par tasse d'eau frémissante. À faire infuser pendant 5 à 10 minutes. Pour une fumigation, jetez deux grosses poignées de bourrache sèche dans un litre d'eau bouillante et respirez.

La bourrache séchée peut aussi s'utiliser en cosmétologie. On peut en faire un macérât avec 1/3 de bourrache séchée et 2/3 d'huile d'olive. Laissez macérer pendant 6 semaines à l'abri de la lumière et à une température d'environ 25 °C. Filtrez et utilisez comme huile pour régénérer la peau et retarder son vieillissement. En Inde, les femmes font également infuser des fleurs de bourrache dans du lait de coco pour fabriquer un masque pour les cheveux.

bourrache borago
Avec les fleurs séchées de bourrache, on peut fabriquer un macérat bénéfique pour la peau

Les vertus de la bourrache

La bourrache est bénéfique pour :

  • faciliter la cicatrisation et apaiser les peaux sensibles, acnéiques, ou atteintes de psoriasis. Elle favorise aussi le tonus de la peau et diminue les vergetures.
  • Stimuler les fonctions rénales et le foie. À consommer avec modération. Les femmes enceintes doivent s'abstenir.
  • Apaiser les douleurs rhumatismales.

Articles connexes


Fiche Famille

Bourrache : semis, récolte, bienfaits

Lire la suite +

Blog

Des fleurs au potager ? 7 plantes indispensables

Des fleurs au potager ? Lorsqu’on évoque les associations, on pense spontanément : "les poireaux qui...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire