Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Quand et comment tailler le kiwi ?

Les kiwis (Actinidia chinensis ou deliciosa et arguta), appréciés pour ses fruits gorgés de vitamines C, poussent sur une liane appelée actinidia ou arbre à kiwis. Afin d’obtenir de gros fruits délicieux et en quantité, l'actinidia a besoin d’être taillé. Que ce soit un pied de kiwi femelle, mâle ou autofertile, voici quelques précieux conseils pour savoir quand et comment procéder pour la taille du kiwi.

Pourquoi tailler l’actinidia ?

L’actinidia est une liane arbustive sarmenteuse très vigoureuse qui a tendance à s’agripper, à l’aide de ses vrilles, à un support comme un treillage, une tonnelle ou une pergola. Elle peut pousser de plus de 8 m en une seule année ! Ce support doit être suffisamment solide pour supporter le poids des tiges, du feuillage et des fruits. Cette étape de palissage, à faire dès la plantation, est donc obligatoire.
En plus de ce développement rapide, il faut tenir compte de sa fructification qui n’a lieu que sur les pousses développées de l’année. Des variétés comme ‘Hayward’, ‘Wonder’ ou ‘Jenny’ produisent énormément de fruits de belle taille et savoureux si la taille est bien faite. Cette étape plus que nécessaire permet donc de conserver une silhouette à cette grimpante, de limiter son expansion et de garantir de belles récoltes.

Quand opérer la taille des kiwis ?

Une fois planté au printemps ou en automne, il faudra attendre 3 ans avant de tailler sévèrement le kiwi tous les ans. Les 2 premières années, une simple taille entre décembre et février sera nécessaire.
Ensuite, une première taille de nettoyage aura lieu tous les ans en hiver, entre décembre et février, puis une seconde en juillet avec un petit complément en août afin de limiter le nombre de fruits.

Avec quels outils tailler l’actinidia ?

Equipez-vous d’un sécateur aux lames bien affutées et propres pour les petites branches et d’une petite scie d’élagage pour les branches les plus grosses ou bien d’un coupe-branches pour celles placées en hauteur. Si votre arbre à kiwis est haut, pensez à préparer une échelle ou un escabeau que vous positionnerez en toute sécurité. Avant de commencer, mettez des gants afin d’éviter des coupures ou écorchures.

Comment tailler l’actinidia ?

Kiwi : la taille des 2 années après la plantation

Pendant les deux premières années d’installation de l’actinidia, une taille légère de formation est nécessaire et va garantir le développement de l’arbuste et sa fructification abondante.

  • L’année suivant la plantation, opérez une simple coupe de moitié des branches et profitez-en pour les attacher au support.
  • La seconde année, faites une séance de taille entre décembre à février. Conservez les branches charpentières à 50 cm pour donner naissance à des branches fructifères. Coupez les jeunes rameaux (branches au diamètre plus petit) au-dessus du 4ème ou 5ème œil et fixez le tout au support. Continuez à palisser les branches pour couvrir un maximum de surface sur le support. Cette formation facilitera la récolte.

Ensuite, tous les ans, un pied de kiwi bien installé, demande 2 tailles obligatoires pour garantir une fructification abondante :

Kiwi : la taille de nettoyage en hiver

Hors période de gel, cette première taille va permettre d’aérer la silhouette de l’arbre, de ne conserver que les branches les plus vigoureuses.

Pendant le repos végétatif, entre décembre et février, procédez à la taille d’hiver. A l’aide d’un sécateur ou d’un coupe-branches, coupez les branches mortes ou abîmées. Ensuite, supprimez les rameaux qui ont porté des fruits l’année précédente, en laissant 2 à 3 yeux au-dessus du dernier fruit.

Kiwi : la taille de fructification en été

En juillet, lorsque les fruits font environ 1 cm, on opère une taille appelée « en vert ». Il s’agit de retirer les fruits en surnombre pour ne conserver que 4 feuilles au-dessus de la dernière grappe de fruits. Profitez de cette taille pour couper les branches qui ne portent ni fleurs, ni fruits. Le but est de conserver 5 à 6 fruits par branche fructifère.
En août, coupez les rameaux qui se sont bien développés après la taille de juillet, en ne laissant que 2 feuilles au-dessus du dernier groupe de fruits.

L'astuce de Stéphanie : Pour faciliter le repérage hivernal de la présence de fruits sur une branche, laissez les pédoncules des kiwis lors de la récolte. Ce repère facilitera la taille hivernale.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

4 réflexions au sujet de « Quand et comment tailler le kiwi ? »

  • VITALE

    bONJOUR, je dois réaliser une nouvelle pergola en bois, puis-je tailler des kiwis vieux de + de 20 ans en taille très sévère pour faciliter le travail des artisans car les branches couvrent les poutres en bois qui sont à changer, hélas ?
    Avec tous mes remerciements
    Bien à vous
    Christine

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour. Vous pouvez conserver 4 à 5 sarments jeunes par kiwi et supprimer toutes les autres vielles branches. Les branches jeunes sont assez souples, alors n'hésitez pas à les "démêler" et vous pourrez les laisser courir sur le sol le temps des travaux. Vous devrez faire la taille en janvier ou février avant la montée en sève qui pourraient les affaiblir.

      Répondre
  • Priscilla

    Bonjour, j’ai 2 questions bien distinctes concernant mes actinidias. Je dispose de 2 couples mâle femelle et d’un auto fertile de plus de 12 ans qui fructifient très bien!
    1/ Mon auto fertile n’a donné aucun fruit l’année dernière et les branches paraissent bien sèches … dois je tirer un trait dessus ou bien y a-t-il un espoir qu’il renaisse ?
    2/ concernant mes 2 couples, je n’ai pas eu le temps de faire la taille d’hiver (j’ai eu 2 jolis bébés à m’occuper en échange !) et je viens d’essayer de tailler une branche et malheureusement elle pleure … me conseillez vous de tailler quand même ou de laisser comme tel ?
    Merci d’avance pour votre réponse !

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour.
      pour votre kiwi autofertile :
      grattez l’écorce avec votre ongle : si c’est vert, il est vivant ! Si c’est noir – marron, ce n’est pas bon signe. Coupez l’extrémité d’une tige : si c’est noir – marron, c’est mort. Pour être certain, continuez le test en progressant vers la base de la tige. Si le bois est pour toujours noir-marron, la tige est morte dans sa totalité.
      Continuez ces tests sur 3 ou 4 autres branches : votre kiwi est peut être bien vivant et porter du bois mort… qu’il faudra supprimer.
      S'il tout est noir - marron : il est bel et bien mort.

      Pour la taille de vos autres kiwis : la taille est trop tardive. La montée en sève est déjà présente. En les taillant maintenant, vous risquez de les affaiblir. Mieux vaut reporter à l'an prochain.

      Et félicitations pour vos 2 jolis bébé !

      Répondre
Laisser un commentaire