Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Triteleia - Brodiaea : planter, cultiver et entretenir

Les triteleias en quelques mots

  • Les Triteleias produisent des fleurs en étoile durant l’été
  • Les fleurs de Triteleia sont de couleur bleue, blanche, rose ou jaune 
  • Ce sont des plantes à cormes, des sortes de bulbes
  • Les Triteleias aiment le soleil et les sols très drainés, caillouteux ou sableux
  • On plante les Triteleias en rocaille, en jardin sec ou même en pot

Le mot de notre expert

Les Triteleias (ou Brodiaea) produisent de superbes fleurs en étoile. L’effet est fabuleux, surtout lorsqu’ils sont plantés en masse. C’est alors une nuée d’étoiles bleues, blanches ou roses selon les variétés qui s’offrent à vous entre les mois de juin à août. Dès l’automne, la plante disparaît totalement sous terre pour ne reparaitre qu’au printemps suivant. Gare aux coups de bêches intempestifs si vous avez oublié où ils se trouvent !

On a souvent en tête le Triteleia laxa, l’espèce type et ses nombreuses variétés qui en découlent, aux tonalités plus ou moins bleues et parfois à fleurs doubles comme Triteleia ‘Aquarius’. N’oublions pas cependant le Triteleia ixoides aux fleurs jaune-crème rayées de brun sombre. Une merveille !

Les Triteleias se plaisent au soleil, ou à la mi-ombre dans la partie sud du pays, au sein d’une rocaille ou dans un jardin sec.

Attention, si comme chez moi, votre terre est épouvantablement lourde et humide, il faudra les planter dans du sable (oui, carrément !) ou bien, plus simplement, les garder en pot. Sinon, ils ne feront pas long feu… Les Triteleias détestent l’humidité hivernale !

Triteleia, Brodiaea

Triteleia laxa

Botanique et description

Fiche d'identité

Nom latin : Triteleia sp. (ou Brodiae sp.)

Famille : Asparagacées

Noms communs : Triteleia (parfois Brodiaea)

Floraison : mai à août

Hauteur : 25 à 45 cm

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : très drainant, caillouteux ou sablonneux

Rusticité : -10° C

Les Triteleias sont des plantes bulbeuses de la famille des Asparagacées (selon la dernière classification phylogénétique) et de la sous-famille des Brodiaeoidées. D’ailleurs, il n’est pas rare de rencontrer encore, dans la littérature ou dans le commerce, le nom de genre Brodiaea à la place du nom Triteleia. Attention aux confusions !

Le nom de genre Triteleia provient du grec : de « Treis » (trois) et de « Teleios » (parfait) en rapport à la forme régulière en étoile de la fleur. En Californie, le Triteleia laxa est surnommé « La Lance d’Ithuriel », l’un des anges dans « Le Paradis Perdu », un poème de John Milton (1667). 

Triteleia, Brodiaea

Triteleia uniflora, planche botanique, vers 1850

Les différentes espèces de Triteleia sont originaires des prairies sèches et de sous-bois de l’Ouest des États-Unis.

Le genre Triteleia regroupe une petite vingtaine d’espèces dont la plus connue et cultivée est Triteleia laxa.

Les tritelias sont plutôt des plantes à cormes pour être précis. Les cormes sont des parties renflées et souterraines de la tige, ce sont des organes de réserves nutritives ressemblant à des bulbes. Voilà pourquoi, on classe les triteleias dans les plantes dites « à bulbes ».

Le feuillage caduc apparaît au printemps et présente une touffe de feuilles lancéolées, fines, de 20 à 30 cm de long et de couleur verte. Les feuilles se couchent et jaunissent, voire se dessèchent, dès la floraison. La plante disparaît totalement après la floraison.

La floraison démarre dès le mois de mai pour Triteliea laxa et Triteleia ixoides pour se poursuivre jusqu’en août dans le cas de certaines variétés comme Triteleia ‘Rudy’ ou Triteleia ‘Queen Fabiola’. Chaque corme produit de larges ombelles d’une vingtaine de fleurs bleues, blanches (Triteleia ‘Silver Queen’), roses ou même jaunes (chez Triteleia ixoides). Les fleurs tubulaires s’ouvrant en étoile sont portées à 50 cm de hauteur par des tiges fines et rigides. Les fleurs peuvent être utilisées dans les bouquets.

Si elles se plaisent, les Triteleias se naturalisent facilement, formant au fil des années de belles colonies. On cultive les Triteleias au sein d’une rocaille, dans les jardins secs et même en pot.

Triteleia, Brodiaea

Triteleias laxa bleus, et en haut à droite Triteleia ixioides

Nos plus belles variétés

Triteleia laxa (Brodiaea)

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
35 cm

Le Triteleia laxa est une plante bulbeuse peu connue, qui donne de remarquables petites fleurs étoilées à rayures d'un bleu violacé soutenu.

Triteleia laxa Queen Fabiola Bulbe

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
35 cm

Le Triteleia laxa 'Queen Fabiola' est l'une des variétés le plus rustiques. Il fleurit en une nuée de petites fleurs d'un beau bleu ciel rayé de bleu marine.

Triteleia Rudy

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
40 cm

Le Triteleia 'Rudy', produit en début d'été, une nuée de petites fleurs blanches étoilées de bleu foncé.

Triteleia Silver Queen - Brodiaea Bulbe

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
45 cm

Le Triteleia laxa 'Silver Queen' est une variété particulièrement raffinée et lumineuse, dont les fleurs blanches et irisées possèdent un joli reflet argenté.

Triteleia Corrina

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
25 cm

Le Triteleia 'Corinna' produit, en début d'été, une nuée de petites fleurs étoilées d'un beau bleu violet profond.

Triteleia Aquarius

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
40 cm

Le Triteleia 'Aquarius' fleurit en une multitude de petites fleurs très doubles et vraiment très bleues, rebrodées de bleu nuit au revers.

Triteleia ixioides Starlight

Période de floraison Mai

Hauteur à maturité
30 cm

Le Triteleia ixioides 'Starlight', elle la seule variété du genre à fleurir jaune crème. Plus hâtive que les autres, elle fleurit dès le mois de mai.

Plantation des Triteleias

Où planter ?

Les triteleias se plantent au soleil, ou à la mi-ombre dans la partie Sud de la France. En climat frais, pensez à planter vos triteleias, bien protégés du froid et du vent : près d’un mur exposé au Sud par exemple.

Le sol doit être fertile, mais surtout léger et bien drainé. La terre doit rester fraîche durant la période de végétation, mais sèche pendant celle du repos, en hiver. Une plantation des cormes de Triteleias directement dans du sable améliore grandement la rusticité de la plante.

Triteleia, Brodiaea

Les Triteleias sont superbes plantés en masse

Quand planter

Les triteleias peuvent se planter en automne (en octobre), mais le printemps est la meilleure période : la plantation se fera plutôt entre mars et avril.

Comment planter ?

En pleine terre :

  • Ameublissez le sol sur une dizaine de centimètres ;
  • Apportez du compost bien décomposé, du sable ou même quelques graviers pour alléger la terre et améliorer le drainage ;
  • Plantez vos cormes (bulbes) à 10 cm de profondeur à raison de 20 cormes/m² ;
  • Couvrez avec un paillis en hiver pour protéger les cormes des trop fortes gelées.

En pot

  • Prévoyez un pot en terre cuite, percé d’un trou de drainage au fond ;
  • Remplissez-le d’un substrat léger de type terreau pour plantes méditerranéennes ;
  • Plantez vos cormes (bulbes) à 10 cm de profondeur ;
  • Les triteleias en pot souffrent plus du froid que ceux en pleine terre : ne sortez le pot dehors que lorsque tout risque de gelées est écarté.

Entretien

L’entretien se limite à arroser durant la période de végétation (lorsque le feuillage apparait) et seulement si la terre est sèche. En pot, il convient d’arroser tous les deux jours, toujours durant la période de végétation.

Durant la phase de repos, lorsque la plante semble avoir disparu, la terre ou le substrat doit rester sec. 

Si vos triteleias sont cultivés en pots, rentrez-les dans un local hors gel durant l’hiver.

Remarque : pendant la dormance, lorsque les triteleias ont totalement disparu sous terre, il y a un risque d’abîmer les cormes avec un outil. Pensez à placer des repères pour éviter cela.

Triteleia, Brodiaea

Triteleia uniflora

Maladies et ravageurs

Les triteleias ne sont attaqués par aucune maladie ou ravageur. La seule chose qu’ils redoutent est l’humidité hivernale.

Multiplication

Par semis

Il est possible, mais très long, de multiplier ses triteleias par semis. Il suffit de récupérer les graines mûres en été et de les semer dans un substrat drainant (moitié terreau de semis et moitié sable de rivière) à une température avoisinant les 15 °C.

Les premières fleurs n’apparaîtront alors qu’après 4 années de culture. Jardiniers impatients s’abstenir !

Ou plus rapidement et plus facilement…

De petits cormes se développent autour des cormes de tritelieas plantés. Il suffit, soit de les laisser tranquilles pour qu’un tapis de triteleias se développe, soit de creuser un peu à l’emplacement et récupérer les petits cormes pour les déplacer ailleurs au printemps.

Association

Le souci des Triteleias est que le feuillage est disgracieux durant la floraison. On fera donc en sorte de tenter de le cacher grâce à des plantes basses. Encore faut-il que ces plantes compagnes apprécient les mêmes conditions de culture que nos Triteleias : soleil, sol très drainé, mais frais en été.

Et si on mélangeait quelques triteleias différents ? : des bleus, des jaunes et des blancs striés de bleus. Soit, des simples Triteleia laxa (espèce type) aux fleurs bleu violacé, des Triteleia ‘Rudy’ aux fleurs très originales, bleues et blanches, et des Triteleia ixioides ‘Starlight’ aux fleurs jaune-crème qui apporteront du contraste aux tonalités froides des deux autres.

Pour les accompagner, restons dans les tonalités jaunes et bleues avec quelques autres vivaces. Du feuillage vert-jaune et des fleurs bleues avec une ou deux Gentiana cruciata, un peu capricieuses, mais qui apprécient aussi les sols drainés et frais en période de floraison. Restons « fleurs bleues » avec quelques Amsonia ‘Blue Ice’ dont les fleurs bleues en étoile rappelleront celles des triteleias. Le Carex oshimensis ‘Evergold’ reste une valeur sûre et rehaussera les floraisons bleues grâce à son feuillage vert avec un large trait de couleur crème. Pour finir, on tentera un couvre-sol à fleurs jaunes comme l’Helianthème ‘Ben Fhada’ qui servira d’écrin aux fleurs de Triteleias.

Triteleia, Brodiaea

Triteleia ‘Rudy’, Triteleia ‘Starlight’, Triteleias laxa très bien accompagnés : Gentiane cruciata, Carex oshimensis ‘Evergold’, Amsonia ‘Blue Ice’ et Helianthemum ‘Ben Fhada’

Ressources utiles

→ Retrouvez nos triteleias au sein de notre pépinière en ligne.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire