Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Photinia : planter, tailler et entretenir

Le Photinia en quelques mots

  • Les Photinias sont des arbustes persistants utilisés en haie et qui peuvent aussi s’utiliser en isolé, dans un massif ou en bac.
  • La variété la plus connue, ‘Red Robin’, se plante souvent en haie et se distingue par son feuillage rouge au printemps.
  • Ces arbustes sont très faciles à vivre ce qui explique leur succès partout en France.
  • Ils apprécient un sol frais et profond mais tolèrent assez bien la sécheresse et le calcaire.
  • Peu exigeants, ils se plantent au soleil ou à mi-ombre.

Le mot de notre experte

Le Photinia est un arbuste surtout utilisé comme plante de haie du fait de la densité de ses grandes feuilles luisantes qui naissent rouges ou bronze au printemps et dès la repousse qui suit chaque taille. Il constitue, aussi, un joli petit arbre d’ornement au feuillage brillant doté d’un port arrondi très gracieux. Il suffit d’ôter les branches basses et de dégager la base des charpentières pour mettre en valeur sa ramure. Il s’adapte tout aussi bien à la conduite en topiaire boule ou colonnaire, et se cultive très bien en pot. Il possède en outre d’autres atouts. Les feuilles deviennent écarlates à l’automne tandis que les grappes mousseuses de fleurs blanches odorantes et mellifères parent la ramure en mai-juin si la taille est bien calée. Leur pousse est très rapide, de l’ordre de 50 à 60 cm par an à partir de la seconde année de plantation. Ils tolèrent par ailleurs 1 à 3 tailles par an ce qui permet de profiter des repousses colorées plus souvent.

Photinia

Jolie floraison en ombelles du Photinia.

Ils constituent facilement des haies brise-vent, brise-vue ou des haies basses en fonction de la vigueur des variétés choisies.

N’hésitez pas à tester de nouveaux cultivars comme P. serratifolia ‘Pink Crispy’ aux jeunes feuilles finement dentées rose fluo ou bien encore Photinia x fraseri ‘Carré Rouge’ qui a l’avantage de garder la couleur rouge vif de ses dernières pousses tout au long de l’année. Ces dernières sont mises en valeur par le feuillage âgé vert vif, finement dentelé dont la brillance est accentuée par les ondulations du limbe. Ces sujets s’intègrent aisément dans un petit jardin avec leurs modestes dimensions ne dépassant pas 2 m de haut sur 1 de large.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Photinia sp.

Famille : Rosaceae

Nom commun : Photinia

Floraison : en avril-mai

Hauteur : entre 1 et 4 m

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : tous sols meubles, acides à légèrement calcaires

Rusticité : bonne (-12 à -18°C)

Le genre Photinia rassemble environ 45 espèces constituées de petits arbres ou arbustes, natives de l’Himalaya, d’Extrême-Orient et d’Asie du Sud-Est. Il appartient à la famille des Rosacées tout comme l’aubépine ou la rose. Certaines espèces comme davidiana étaient incluses dans le genre Stranvaesia.

Le port de ces arbustes est arrondi et dense ce qui permet d’en faire des plantes de haie idéales ou des sujets isolés très gracieux.

Les feuilles simples, alternes sont persistantes chez les espèces les plus communes de nos jardins, de forme ovale allongée à apex pointu, de 10 à 20 cm de long sur 4 à 6 cm de large, et munies d’un court pétiole. L’intérêt des photinias réside dans la brillance du feuillage et dans le fait que la coloration des jeunes pousses contraste avec le feuillage existant. L’espèce serratifolia a les bords finement dentés de façon irrégulière et le limbe ondulé qui fait penser à du houx. 

Le Photinia x fraseri  est un hybride issu du croisement entre Photinia serratifolia et glabra devenu en quelques décennies un arbuste de haie à succès planétaire. Le premier originaire des forêts du Yunnan en Chine et le second, du Japon ont été rapportés au XIXe siècle. C’est au sein de la pépinière américaine Fraser de Birmingham dans l’état d’Alabama qu’un semis spontané éveille l’intérêt de Olie W. Fraser qui se met à le diffuser dès 1955 sous le nom de Photinia x fraseri ‘Birmingham’. Les Néo-Zélandais sélectionnent alors un clone au feuillage encore plus vif qu’ils nomment Photinia x fraseri ‘Red Robin’ et qu’ils vont populariser en Europe à partir des années 70. Au vu de ce succès, l’arbuste reçoit le prix du mérite des jardins par la Royal Horticulture Society en 2002.

Les Italiens ont poursuivi le travail de sélection et produit un cultivar nain dénommé Photinia x fraseri ‘Little Red Robin’, qui ne dépasse guère 1 m de haut. Le premier atteint facilement 3 à 4 m de haut sur 2-3 m de large.

Les espèces types ne sont guère cultivées car elles prennent un caractère envahissant comme ce fut le cas au XXe siècle aux États-Unis à cause des nombreuses semences.

Photinia x fraseri ‘Pink Marble’ se distingue par ses coloris rares vert olive marginé de rose avec de jeunes pousses rouges ou lie de vin marginées de rose ou de rouge. D’autres espèces intéressent désormais les paysagistes comme le Photinia de Chine (serratifolia) aux feuilles ondulées et très dentées mais non piquantes. Son cultivar ‘Crunchy’ à tiges rouges présente de jeunes pousses qui déclinent des teintes cuivrées à chocolat d’où son petit nom de « crunchy » ou « croquant ». Le cultivar ‘Pink Crispy’ s’enorgueillit d’un feuillage crème éclaboussé de vert au-dessus duquel pointent de jeunes pousses rose fluo. Il se dresse jusqu’à 1,80 m de hauteur pour 1 m de large. Le stranvaesia (Photinia davidiana ‘Palette’) présente un feuillage rare, tricolore (vert, crème et rose) que l’on retrouve chez le Leucothoe walteri ‘Rainbow’ par exemple.

L’écorce brune légèrement rugueuse chez x fraseri est parsemée de lenticelles claires tandis que le bois jeune revêt une lumineuse écorce lisse et glabre, souvent rouge ou bordeaux. L’écorce de P. serratifolia est grise, rouge brun à maturité, et a tendance à se desquamer.

La floraison printanière est toute aussi attractive que le feuillage avec ses grandes ombelles de petites fleurs crème rappelant l’aubépine. Les fleurs sont à 5 sépales, 5 pétales libres, 1 bouquet d’étamines entourant 2 à 5 pistils unis à la base. Le parfum, un peu fort et acre n’est pas toujours apprécié mais il attire des myriades de butineurs entre avril et mai ce qui accentue encore le charme de cet arbuste robuste et polyvalent.

Photinia, inflorescences et baies rouges

Floraison et fructification du Photinia.

Viennent ensuite en août et septembre les petits fruits décoratifs rouges ou bleu noir, de 5-6 mm de diamètre, appréciés par les oiseaux.

Le nom du genre Photinia dérive du mot grec photeinos, signifiant « éclairé », « lumineux », en rapport avec leur feuillage lustré. L’épithète spécifique serratifolia provient des mots latins serrula, signifiant petite scie, et folia, la feuille, en référence aux feuilles de ce Photinia de Chine, bordées de dents courtes et aiguës.

Les principales variétés de photinias

Les plus populaires

Photinia fraseri Red Robin 40/60cm en pot de 2L/3L

Période de floraison Mars à Mai

Hauteur à maturité
3.00 m

Arrivé depuis quelques dizaines d'années dans nos jardins, cet arbuste s'est largement répandu à travers les jardins et constitue la variété de prédilection pour les haies persistantes. C'est un des rares exemples d'arbustes à feuillage persistant de couleur pourpre: les jeunes pousses sont rouge vif, puis couleur bronze avant de passer au vert à maturité.

Photinia Little Red Robin en pot de 2L/3L

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
1.00 m

Cultivar nain du célèbre Photinia fraseri 'Red Robin'. Arbuste persistant au port arrondi et dense. Jeunes pousses rouge lumineux au printemps et feuilles vert brillant en été. Floraison printanière en ombelles crèmes. Pour massifs et bacs.

Nos variétés préférées

Photinia fraseri Pink Marble en pot de 2/3L

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
3.00 m

Arbuste à feuillage persistant de couleur vert avec des marbrures rose, utilisé en isolé, en haie ou en grand bac.

Photinia serratifolia Crunchy

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
2.00 m

Arbuste persistant très original : des feuilles ondulées dentées et de jeunes pousses cuivrées qui virent au chocolat. Le Photinia Serratifolia Crunchy est une nouveauté 2015.

Photinia serratifolia Pink Crispy en pot de 2L

Période de floraison Avril à Juin

Hauteur à maturité
1.75 m

Obtention récente à feuillage très denté, panaché de vert clair et de vert sombre sur fond crème. Au printemps, jeunes pousses rose vif. Variété compacte à rameaux rouges. Parfaitement rustique et insensible aux maladies.

Photinia serratifolia - Photinia de Chine

Période de floraison Avril à Juin

Hauteur à maturité
5.00 m

Espèce asiatique vigoureuse, moyennement rustique, au port buissonnant et touffu. Beau feuillage juvénile rose-bronze, devenant vert foncé à maturité, généreuse floraison printanière blanche en corymbes aplatis, suivis de fruits à l’automne.

Planter un photonia

Où planter ?

Le Photinia x fraseri apprécie un sol léger, bien drainé, humifère, acide, neutre ou légèrement calcaire. Il redoute avant tout l’argile compacte et les terres trop calcaires.

Il se plaira au soleil ou à l’ombre légère. Le manque de soleil ternit les jeunes pousses. Il faudra également éviter les emplacements exposés aux vents froids et secs pour cet hybride moyennement rustique, tolérant jusqu’à -18°C.

L’espèce serratifolia supporte un peu moins la sécheresse que fraseri mais tolère des sols détrempés ainsi que le calcaire et une exposition ensoleillée ou mi-ombragée. Rustique jusqu’à -16°C, ses jeunes pousse rose bronze peuvent cependant souffrir des gelées tardives : choisissez un emplacement abrité des vents froids et secs, le long d’un mur par exemple. Dans la mesure du possible, évitez de le soumettre aux vents froids et privilégiez, à son pied, un paillage organique. Cette variété est réputée plus robuste que Photinia x fraseri face aux maladies.

Quand planter ?

La plantation s’effectue de préférence à l’automne, pour favoriser l’enracinement, ou au printemps. Bien qu’il soit possible de planter les photinias en pot à tout moment de l’année, dans l’idéal, il est préférable de le faire à partir d’octobre et jusqu’en mars ou avril. Évitez d’intervenir en période de gel, de forte chaleur ou lorsqu’ils fleurissent.

Comment planter ?

Les Photinia sont aussi sobres qu’élégants et ils supportent parfaitement la taille. On les utilisera dans une grande haie libre ou taillée, mais on peut facilement les conduire en petits arbres en taillant les branches basses ou au sein d’un massif d’arbustes. Les formes peu vigoureuses comme x fraseri ‘Little Red Robin’ ou serratifolia ‘Pink Crispy’ tolèrent bien la culture en bac.

  • Humidifiez la motte pour faciliter la reprise.
  • Creusez une fosse qui fasse 3 fois le diamètre de la motte et de 30-40 cm de profondeur. Espacez les plants d’au moins 1 m pour constituer une haie, de 3 m en sujet isolé et de 2 m pour les variétés peu vigoureuses.
  • Ajoutez du compost ou de l’engrais organique mélangé à la terre de remplissage.
  • Positionnez le plant de façon à ne pas enterrer le collet (limite entre les racines et le tronc).
  • Replacez la terre et tassez légèrement.
  • Formez une cuvette et versez un bon arrosoir par plant
  • Étalez une couche de paillage au pied afin de maintenir une bonne fraîcheur autour des racines. Cela limitera aussi la pousse des mauvaises herbes.

Pour une culture en pot, placez une couche drainante de 3-4 cm au fond du pot (graviers, tessons de poterie, etc.). Ajoutez un mélange composé de 1/3 de terre, 1/3 de terreau et 1/3 de sable grossier.

L'entretien et la taille des photinias

L’entretien

Un apport printanier de compost bien décomposé lui sera bénéfique, en améliorant sa croissance et rendant son feuillage des plus brillants.

Les Photinias sont des arbustes qui supportent bien la taille; ils peuvent également être conduits en topiaire, en forme de cône, de colonne, de boule…

Une taille régulière permettra à l’arbuste de se ramifier et d’émettre ainsi davantage de pousses juvéniles colorées.

La taille

La taille du Photinia  fraseri ‘Red Robin’ s’effectue au moins deux fois par an pour des sujets plantés en haie : en juillet, après la floraison, et en août-septembre ou après la pousse d’automne. Cette action encourage la ramification et la croissance de nouvelles pousses, équilibre la ramure, et la réduit si nécessaire. Une taille peut également être réalisée en fin d’hiver (mars), favorisant l’apparition des feuilles colorées, mais pouvant affecter la floraison printanière.

En réalité, l’arbuste tolérant parfaitement les tailles répétées, il est possible de tailler à tout moment, dès que les pousses ont reverdi afin de stimuler une repousse aux tons écarlates.

Chez le Photinia nain, une taille annuelle est suffisante pour maintenir le port compact, elle sera réalisée de préférence en août pour ne pas nuire à la future floraison.

Maladies et parasites éventuels

Le Photinia présente parfois un dépôt blanchâtre sur les feuilles, dû à l’oïdium. Traitez le feuillage avec du soufre, pour ce faire, découvrez notre fiche conseil dédié à cette maladie. L’espèce serratifolia se révèle insensible  à ce champignon.

Elle est également très résistante aux attaques du champignon responsable de la maladie des taches foliaires et au feu bactérien contrairement aux autres espèces de Photinia. Même si cette maladie affecte peu la santé de l’arbre, elle nuit à  son esthétisme. Ôtez et ramassez toutes les feuilles contaminées puis appliquez un traitement à base de cuivre, en mai, sur le feuillage tacheté de rouge sombre, à renouveler le mois suivant.

Multiplication : bouturage

Vous pouvez multiplier le Photinia par bouturage. Pour ce faire, coupez des rameaux de 15-20 cm en août-septembre, puis :

  1. Préparez un pot en le remplissant de terreau mélangé à du sable ou réalisez vos boutures en pleine terre si elle est légère, après l’avoir aérée avec la fourche-bêche, puis humidifiez le substrat.
  2. Prélevez les rameaux latéraux en tirant dessus de façon à détacher un bout de l’écorce du rameau porteur (talon). Ils doivent être sains, exempts de maladies.
  3. Supprimez les feuilles situées près de la base de la bouture, et coupez les autres pour réduire la surface foliaire. Laissez seulement quelques feuilles dans la partie supérieure si elles ne sont pas tombées.
  4. Faites un trou dans le substrat à l’aide d’un crayon ou d’une tige en bois.
  5. Placez la bouture dans le trou et tassez délicatement tout autour afin d’éliminer les poches d’air et d’assurer un bon contact entre le terreau et la bouture.
  6. Placez le pot sous châssis dans un emplacement chaud et lumineux mais à l’abri du soleil direct.
  7. Repiquez les boutures racinées au printemps dans un milieu plus riche et cultivez-les au moins jusqu’au printemps suivant avant de mettre les plants à leur place définitive.

Utiliser et associer le photinia

Le Photinia crée de magnifiques haies monospécifiques qu’elles soient taillées au carré ou libres, moyennes ou hautes selon la variété utilisée. Il est communément planté en alternance avec le Laurier cerise (Prunus laurocerasus) dont le feuillage vert brillant possède sensiblement les mêmes dimensions. Mais vous pouvez laisser libre cours à votre imagination en le mêlant à divers arbustes fleuris au printemps comme le Forsythia jaune, le Cognassier du Japon, le Laurier tin, etc. Soyez inventif !

Pour obtenir une haie variée qui associe à la fois de splendides feuillages, des fleurs et des baies colorées qui intéresseront la faune, plantez un Pyracantha, un Escallonia, un Laurier cerise, des Céanothes, des Skimmias, des Amelanchiers, du Bambou Métaké (Pseudosasa japonica), ou d’autres variétés de Photinias. (Prévoyez une barrière anti-rhizome avec le bambou.)

Constituez un massif baroque en mêlant des feuillages bigarrés à de grosses inflorescences crème : Pseudowintera colorata aux tons jaune pourpre tacheté de rouge lumineux, Pieris aux pousses colorées accompagnées de grappes de clochettes, Viburnum sargentii ‘Onondaga’ aux feuillage découpé orné de corymbes plats pourprés, Physocarpe à feuilles pourpres…

Les formes peu vigoureuses comme Photinia serratifolia Crunchy apporteront indéniablement une touche de fantaisie dans un massif de pleine terre ou en bac, mêlés au feuillage d’une clématite modeste (Clematis viticella Queen mother, Clematis Blue light, Clematis Josephine) avec au pied des plantes vivaces couvre-sols à floraison printanière (Geranium sanguineum, Geranium macrorrhizum…) ou  aux couleurs vives comme l’Heuchère ‘Tiramisu’ ou ‘Peach flambé’.

Le Photinia, très adapté à la taille, peut également être conduit en topiaire, en forme de cône, de colonne, de boule, etc. Plantez-le en sentinelle pour accompagner un massif de Mahonia media ‘Charity’, au caractère très graphique et à floraison jaune printanière.

Pour aller plus loin

Découvrez notre large gamme de Photinias : elle rassemble des variétés classique et d’autres, plus originales

Articles connexes


Blog

Haie fleurie : quels arbustes planter, quand et comment ?

Adieu les haies de thuya, mornes et impénétrables, demandant une taille régulière et finissant par dépérir… Vive la haie mixte, libre, fleurie, champêtre, synonyme de biodiversité, de charme et d’entretien facile !
Lire la suite +

Blog

5 arbustes à bois coloré qu’il faut avoir dans son jardin d'hiver

C’est plus que jamais en hiver que le besoin de lumière et de couleur se...
Lire la suite +

Fiche Famille

Eléagnus ou Chalef : plantation, taille, conseils d'entretien

Lire la suite +

Fiche Famille

Fusain, euonymus : planter, tailler et entretenir

Lire la suite +

Fiche Famille

Troène, ligustrum : planter, tailler et entretenir

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(3 votes, moyenne: 3.33 sur 5)

8 réflexions au sujet de « Photinia : planter, tailler et entretenir »

  • Laurence Farin

    Bonjour,

    Pourriez-vous me dire si cet arbuste est toxique pour les chiens et poules.

    Merci et belle journée,

    Laurence

    Répondre
  • TAARNA

    Bonjour,
    J'ai des photinias et malheureusement, leurs feuilles deviennent blanches et nervurées de vert. Je pense qu'ils ont la chlorose. J'ai déjà traité avec le produit idoine, pourtant, les feuilles continuent de blanchir. J'ai peur pour mes arbustes. Maintenant ils mesurent environ 2,30m. Risquent-ils de mourir?
    Je met de l'engrais régulièrement pourtant. Je suis démunie face à ce phénomène. Pouvez-vous m'aider?
    Cordialement
    T

    Répondre
    • Michael

      Bonjour,

      Les symptômes que vous décrivez ont tout l'air de correspondre à une chlorose. Cela peut être dû à plusieurs facteurs comme un excès d'eau, de calcaire ou bien... d'engrais. Tout d'abord, s'ils sont cultivé en pot, je vous suggère de baisser les doses d'engrais, une dose 2 fois par an suffit à combler leurs besoins. S'ils sont planté en terre ce n'est pas la peine de leur mettre de l'engrais, vous pouvez éventuellement leur apporter une pelleté de compost bien mur au début du printemps. Quant à l'arrosage, veillez à ce que vos photinias n'aient pas trop d'eau surtout en automne et en hiver, le sol doit être poreux, et pouvoir absorber les eaux de pluie.

      Répondre
  • Bergeron

    Pourquoi mes photinias ne poussent pas depuis 6ans de plantation ils végète vraiment
    Pourtant arrosage réguliers
    Que puis je faire ,
    Merci de vos réponses

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Vous ne précisez pas de quel photinia il s'agit. Les P. fraseri tolèrent difficilement les sols lourds et le calcaire. C'est peut-être votre cas, il faudrait alléger par l'apport de matière organique comme du fumier décomposé ou du compost).
      Cordialement
      Virginie

      Répondre
  • Poups

    Bonjour
    Je souhaite mettre des photinia sur ma terrasse pour cacher un peu
    Il faudrait qu'il mesure au moins 1,5 m.
    Il y a une longueur de 12m environ
    Faut il prendre des petites bac de 40-50 Cm espacés ou des en mettre 2 dans des bacs de 1m ?
    Merci pour votre réponse

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Pardonnez cette réponse tardive... Personnellement, je prendrais des bacs d'au moins 50cm de profondeur (autant voir un peu plus en largeur) et je n'ai mettrais qu'un.
      Cordialement Virginie

      Répondre
Laisser un commentaire