Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Matteuccia : planter, cultiver et entretenir

La Matteuccia en quelques mots

  • Les Matteuccia sont des fougères très élégantes, qui forment une couronne de frondes dressées, légèrement évasées
  • Leurs frondes sont grandes et joliment divisées, de couleur vert tendre, dont la forme évoque des plumes d’autruche !
  • Elles se plaisent à l’ombre, en sous-bois, dans un sol frais voire humide
  • Elles sont idéales pour agrémenter le bord d’un bassin
  • Ce sont des fougères bien rustiques et qui demandent peu d’entretien
  • Elles peuvent se naturaliser et former avec le temps de belles colonies

Le mot de notre Experte

La Matteuccia est assurément l’une des plus belles fougères rustiques ! Elle a un graphisme incroyable, avec de majestueuses frondes, qui se déploient à partir d’une couronne évasée. Ses grandes frondes, délicatement divisées, lui valent son surnom de fougère plume d’autruche ! On apprécie également leur belle couleur vert tendre, une teinte fraiche et lumineuse. Elles sont joliment arquées. La plus cultivée est la Matteuccia struthiopteris, qui a tendance avec le temps à s’étendre progressivement grâce à ses rhizomes, sans devenir envahissante pour autant ! On trouve aussi d’autres espèces en culture, comme les Matteuccia orientalis et Matteuccia pensylvanica. Les Matteuccia sont caduques : leur feuillage se dessèche en automne avec le froid, et la plante entre alors en dormance, en attendant le printemps.

Les Matteuccia sont des fougères imposantes qui amènent au jardin un style très naturel, une ambiance de sous-bois. Elles ont besoin d’être installées à l’ombre ou à mi-ombre, dans un sol plutôt frais. Si vous respectez ces conditions, les Matteuccia sont faciles à cultiver ! Comme la plupart des fougères, ce sont des plantes qui ne demandent presque aucun entretien. De plus, elles sont bien rustiques, capables de supporter jusqu’à – 20 °C. Le plus important est de ne pas laisser le sol se dessécher. La Matteuccia convient parfaitement pour agrémenter le bord d’un bassin ! Vous pouvez l’installer en compagnie de primevères japonaises, d’Iris sibirica, d’Euphorbia palustris… et évidemment avec d’autres fougères. De plus, la Matteuccia struthiopteris est une fougère qui se naturalise : elle s’étend progressivement grâce à ses rhizomes, et forme de belles colonies.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Matteuccia sp.

Famille : Onocleaceae

Noms communs : Fougère plume d’autruche, Fougère allemande

Floraison : aucune

Hauteur : entre 80 cm et 1,70 m

Exposition : ombre ou mi-ombre

Sol : frais, voire humide, fertile

Rusticité : -17 à – 25 °C

Aussi appelées Fougère plume d’autruche ou Fougère allemande, les Matteuccia sont de belles fougères originaires des zones tempérées de l’hémisphère Nord. Elles poussent en Asie, en Europe et en Amérique du Nord. La Matteuccia orientalis par exemple vient d’Asie, la Matteuccia pensylvanica d’Amérique du Nord, tandis que la Matteuccia struthiopteris a une aire de répartition plus large : Europe, Amérique du Nord, Asie… En Europe, elle se rencontre principalement en Allemagne, dans les Alpes et en Scandinavie. Dans la nature, on trouve les Matteuccia principalement dans des forêts de feuillus, dans des prairies humides, dans des fossés ou en bordure de cours d’eau. Ainsi elles poussent principalement sur des sols humides. Ce sont des plantes qui ont une bonne rusticité, puisqu’elles supportent des températures descendant jusqu’à environ – 20 °C. Dans les jardins, l’espèce la plus cultivée est la Matteuccia struthiopteris.

Les Matteuccia ont été nommées ainsi en hommage à Carlo Matteucci (1811-1868), un physicien et homme politique italien. Le nom d’espèce M. struthiopteris vient de pteris : aile, et struthion : autruche, car la forme des frondes évoque des plumes d’autruche, d’où également son surnom de fougère plume d’autruche.

Illustration botanique représentant la Matteuccia struthiopteris

Matteuccia struthiopteris : Planche botanique

La Matteuccia appartient à la petite famille de la fougère tapissante Onoclea sensibilis : les Onocleacées, une famille qui rassemble seulement 9 espèces. D’ailleurs la Matteuccia orientalis est parfois appelée Onoclea orientalis.

Les Matteuccia forme une couronne de frondes très élégante, bien dressées lorsqu’elles sont jeunes, et un peu évasées, ce qui donne une forme en entonnoir. En grandissant, les frondes prennent une forme un peu plus étalée et arquée, plus horizontale. Elles s’évasent progressivement. Les Matteuccia atteignent entre 80 cm et 1,70 m de hauteur. Il existe aussi une variété géante, que l’on trouve sous le nom de ‘Jumbo’ ou ‘The King’ et qui atteint jusqu’à 2 mètres de haut ! Le rhizome des Matteuccia peut pousser également à la verticale et surélever la touffe de feuilles, formant ainsi un pseudo-tronc, de 15 à 20 cm.

La Matteuccia struthiopteris s’étend grâce à ses rhizomes qui forment de longs stolons souterrains, mesurant parfois plusieurs mètres de long. Elle constitue ainsi avec le temps de belles colonies. Néanmoins c’est une plante qui s’étend lentement. Elle forme ainsi un bel écrin de verdure, qui amène un style très naturel et sauvage.

Au printemps, généralement vers le mois d’avril, la Matteuccia forme des crosses, qui se déploient ensuite pour former de majestueuses frondes. Elles sont grandes et arquées, et ont une forme en plumes d’autruche. Les frondes sont joliment découpées, organisées comme des plumes autour d’un axe central, le rachis. Elles sont deux fois divisées : les frondes se divisent en pennes, elles-mêmes redivisées en pinnules. Elles mesurent généralement 1 m à 1,20 m de long, et sont joliment arquées vers l’arrière. Elles ont tendance à s’étaler un peu au fil des saisons : d’abord bien dressées lorsqu’elles sont jeunes, elles retombent ensuite de plus en plus vers le sol. On apprécie leur belle couleur vert tendre, une teinte fraiche et lumineuse.

Comme l’ensemble des fougères, les Matteuccia ne donnent ni fleurs ni graines, mais se multiplient en produisant des spores. Il s’agit de cellules reproductrices, fines comme de la poussière, qui sont émises sur les frondes et se détachent lorsqu’elles sont mures. Elles germeront au sol, au contact de l’eau, et donneront naissance à des prothalles : de petits organismes semblables à de la mousse, qui porteront les organes reproducteurs. L’eau permettra la fécondation, et l’on verra alors se développer progressivement une nouvelle petite fougère, sous la forme que nous connaissons.

Le feuillage de la Fougère plume d'autruche Matteuccia struthiopteris

Les frondes de la Matteuccia struthiopteris (photos : Muriel Bendel, Harum koh et Kenpei)

Chez la Matteuccia, les spores sont portées sur des frondes fertiles qui apparaissent en milieu ou fin d’été (à partir de juillet-août) et persistent durant tout l’hiver. Elles apparaissent au centre de la touffe, au milieu des frondes stériles. Elles sont plus courtes que les frondes stériles, mesurant jusqu’à 35 cm de long. Elles ont aussi une forme plus rigide, bien raides et dressées, de couleur d’abord verte puis brune, et elles sont portées par un long pétiole.

La Matteuccia est une fougère caduque : ses frondes stériles se dessèchent en automne, et se déploient à nouveau au printemps. Cependant ses frondes fertiles restent généralement en place durant tout l’hiver.

Les frondes fertiles des fougères Matteuccia

Les frondes fertiles de la Matteuccia struthiopteris, portant les spores

Les crosses de la Matteuccia struthiopteris sont comestibles et sont consommées au Québec et en Asie. Elles étaient d’ailleurs autrefois couramment consommées par les amérindiens du Canada. On les surnomme « têtes de violon ». Elles se récoltent au printemps, lorsqu’elles sont encore tendres et bien enroulées, et ne dépassent pas 15 cm de hauteur. Il faut couper la partie enroulée de la fronde, et faire attention à ne pas les cueillir trop développées, déjà déroulées, sinon elles deviennent toxiques. Evitez également de récolter toutes les crosses d’un même plant, mais laissez-en au moins la moitié en place, pour permettre à celles-ci de se développer et ne pas compromettre la survie de la plante. Une fois que vous les avez récoltées, consommez-les rapidement, en les faisant cuire 10 à 15 min dans de l’eau bouillante.

Les principales variétés de Matteuccia

Les variétés les plus populaires

Matteuccia struthiopteris - Fougère d'Allemagne


Hauteur à maturité
80 cm

Il s’agit de la plus cultivée des Matteuccia. Elle déploie au printemps une couronne d’élégantes frondes vert tendre, bien dressées, et peut former avec le temps de belles colonies, grâce à ses rhizomes traçants. Ses qualités lui ont valu d’être primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Matteuccia orientalis - Fougère plume d'autruche orientale Godet de 9cm


Hauteur à maturité
80 cm

Cette fougère originaire d’Asie ressemble à la Matteuccia struthiopteris, mais elle ne forme pas de rhizome traçant et ne s’étend pas aussi facilement que celle-ci. De même, ses frondes ont une texture plus épaisse que chez la Matteuccia struthiopteris, et elle a un style plutôt exotique. On la trouve aussi sous le nom d’Onoclea orientalis.

Matteuccia pensylvanica - Fougère allemande Godet de 9cm

Période de floraison Jan.

Hauteur à maturité
1.20 m

Il s’agit d’une superbe fougère originaire d’Amérique du Nord, au port un peu plus évasé que la Matteuccia struthiopteris. Elle diffère également par son caractère peu traçant. On la trouve aussi sous le nom de Matteuccia struthiopteris var. pensylvanica.

Plantation

Où planter ?

Comme la plupart des fougères, la Matteuccia est une plante qui pousse naturellement en sous-bois : elle se plait donc à l’ombre ou à mi-ombre. Elle est idéale à planter sous des arbres caducs. L’exposition dépend aussi de votre situation géographique : elle pourra supporter le soleil si vous habitez le nord de la France, tandis que dans le Sud il est important de l’installer à l’ombre ! De même, elle supporte un peu mieux le soleil si le sol reste frais en permanence. Dans tous les cas, il est important de la planter dans un sol frais, voire humide, fertile. Elle supporte sans problème les sols lourds et argileux. Bien qu’il est souvent conseillé de la cultiver en sol acide, la Matteuccia semble en réalité indifférente au pH du sol, supportant sans problème les sols calcaires.

La vigueur et la rapidité de croissance des Matteuccia dépendent de l’endroit où elles sont installées : si vous les placez dans un sol riche et qui reste frais en permanence, elles pousseront bien plus vite qu’en sol pauvre et qui a tendance à s’assécher par moments.

Les Matteuccia sont des fougères idéales pour agrément les berges d’un bassin ! Cette situation leur conviendra parfaitement. Vous pouvez aussi les installer dans un massif plus ordinaire, mais où le sol reste frais. Néanmoins la Matteuccia devient plus grande lorsque le sol reste humide, tandis que ses dimensions sont réduites en sol un peu plus sec.

 

Quand planter ?

Nous vous conseillons de planter la Matteuccia au printemps ou en automne. Evitez les périodes de gel ou de fortes chaleurs.

 

Comment planter ?

  1. Commencez par placer la motte dans une bassine remplie d’eau, afin de la réhumidifier.
  2. Creusez un trou de plantation, de deux à trois fois la taille de la motte.
  3. Mélangez à la terre un peu de compost bien décomposé, pour enrichir le sol.
  4. Placez ensuite votre fougère dans le trou de plantation. Le haut de la motte doit se trouver au niveau du sol.
  5. Replacez de la terre tout autour, et tassez avec le plat de la main.
  6. Arrosez abondamment.
  7. Nous vous conseillons d’installer une couche de paillage tout autour de la fougère : cela permettra de limiter la croissance des mauvaises herbes et de conserver un sol frais. Vous pouvez utiliser par exemple des feuilles mortes ou du BRF (bois raméal fragmenté).

Continuez à arroser régulièrement après la plantation, le temps que la Matteuccia soit bien installée.

Pour plus de conseils, n’hésitez pas à consulter notre fiche sur la plantation des fougères.

Le feuillage de la fougère Matteuccia

Matteuccia struthiopteris (photo Joanna Boisse)

Entretien

Comme les autres fougères, les Matteuccia ne demandent presque aucun entretien : ce sont des plantes robustes et bien rustiques, qui ne sont pas sensibles aux maladies ou parasites. Le plus important est d’éviter que le sol ne se dessèche, en arrosant lorsque c’est nécessaire, surtout après la plantation et en période de sécheresse. Nous vous conseillons aussi d’apporter une épaisse couche de paillage autour de la souche, afin de conserver plus longtemps la fraicheur du sol. N’hésitez pas non plus à enrichir le sol en apportant du compost bien décomposé. En fin d’hiver – début de printemps, vous pouvez nettoyer les touffes en coupant les frondes desséchées.

Multiplication

Vous pouvez multiplier les Matteuccia par semis de spores ou par division de touffes. Le semis est plus délicat et demande plus de temps que la division, mais celle-ci nécessite d’avoir déjà des Matteuccia bien installées, qui ont commencé à former plusieurs couronnes de frondes.

 

Semis

  1. Récoltez les spores sur les frondes fertiles, dès qu’elles sont mûres (elles se détachent toutes seules) et semez-les aussitôt.
  2. Préparez un tuperware transparent avec un mélange de terreau tamisé et de sable.
  3. Humidifiez le substrat.
  4. Passez-le au four à micro-ondes pendant 10 min, afin de le stériliser. Cela permet d’éviter le développement de mousses ou de champignons.
  5. Attendez qu’il refroidisse, puis semez les spores à la surface, de façon homogène. Ne les recouvrez pas !
  6. Couvrez avec un film plastique, de façon à conserver un milieu stérile et saturé en humidité.
  7. Placez votre semis à un endroit lumineux et sans soleil direct, à une température d’environ 15 °C.
  8. Il ne vous reste plus qu’à patienter !
  9. Rempotez les jeunes fougères dans des pots individuels dès qu’elles atteignent une taille permettant leur manipulation.

En général, les spores de Matteuccia mettent environ deux semaines à former un prothalle, mais il faut ensuite quatre à cinq mois pour former une nouvelle petite fougère.

Pour plus de conseils sur le semis de spores, découvrez notre fiche : « Comment semer les spores de fougères ? »

 

Division de touffes

La Matteuccia produit régulièrement de nouvelles couronnes de frondes aux côtés de celle d’origine, grâce à ses rhizomes traçants. Il suffit donc tout simplement de creuser et prélever quelques-uns de ces rejets, puis de les replanter à un nouvel emplacement. La meilleure période pour le faire est l’automne, vers le mois d’octobre.

Association

Comme elles se plaisent à l’ombre, les Matteuccia sont idéales pour créer un jardin de sous-bois au style très naturel ! Pour les accompagner, rien de mieux que les hostas, brunneras et rodgersias, pour leur feuillage décoratif. Amenez de la luminosité avec la floraison délicate du Dicentra spectabilis, Sceau-de-Salomon, brunneras, aspérule odorante et Jacinthes des bois. Profitez aussi des ligulaires, qui offrent un feuillage décoratif et une belle floraison jaune estivale !

Vous pouvez aussi les installer au bord d’un bassin, avec d’autres plantes qui apprécient les sols frais à humides. N’hésitez pas à les associer à des primevères japonaises, qui portent de grandes tiges florales dressées, très verticales, avec des fleurs étagées, souvent roses ou blanches. Composez une belle scène printanière, en associant les Iris pseudacorus ou Iris sibirica, trolles, Euphorbia palustris… Et la splendide floraison du trèfle d’eau, Menyanthes trifoliata. Vous pouvez amener un côté très naturel avec le feuillage des roseaux Phragmites australis ou de la canne de provence Arundo donax. N’hésitez pas non plus à planter aux côtés de la Matteuccia d’autres fougères de berges, comme le Thelypteris palustris ou l’Osmonde.

Inspiration pour associer la fougère Matteuccia en bordure de bassin

N’hésitez pas à planter la Matteuccia en bord de bassin, avec d’autres plantes qui apprécient les sols humides ! Matteuccia struthiopteris (photo Ryan Somma), Primula japonica ‘Alba’, Iris sibirica, Trollius europaeus et Menyanthes trifoliata (photo Olivier Pichard)

La Matteuccia peut aussi s’intégrer dans un jardin de style japonais. Composez un décor épuré, avec des lignes bien délimitées, des courbes, et des rochers, sur lesquels peut pousser la petite plante tapissante Soleirolia soleirolii ou helxine. Privilégiez les plantes aux formes très structurées et graphiques : érables du Japon, bambous, hostas, prêles… Vous obtiendrez ainsi une belle ambiance de jardin zen, propice à la méditation ! Vous pouvez intégrer également quelques graminées, comme le Carex morrowii et l’Hakonechloa macra. Profitez aussi du superbe feuillage doré de la lysimaque nummularia ‘Aurea’, qui épousera la forme du sol ou des rochers.

La Matteuccia orientalis est idéale pour amener au jardin une ambiance exotique, luxuriante. Vous pouvez l’associer à des Hedychiums, Fatsia japonica, Datisca cannabina, Tetrapanax, bambous… Découvrez aussi la splendide fougère Blechnum novae-zelandiae, ainsi que la floraison impressionnante du Cardiocrinum giganteum.

Si vous souhaitez plus d’idées et d’inspirations pour associer la Matteuccia, découvrez notre fiche : « Les Fougères : 9 idées d’associations faciles à réussir ! »

Ressources utiles

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Jardiner sans se planter

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante n'a pas la couleur ou la hauteur souhaitées
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>> page Questionnaire ou Mon Jardin