Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander

Hypericum, Millepertuis : plantation, taille, entretien

L'Hypericum, en quelques mots

  • Les Millepertuis sont des arbustes très faciles à vivre, rustiques, robustes et à croissance rapide, idéale pour occuper les espaces délaissés
  • Ils séduisent à la fois par leur longue floraison jaune vif, rehaussée d’un large bouquet d’étamines que par leur feuillage dense, bien fourni
  • Leur port va du couvre-sol tout terrain à l’arbuste buissonnant vigoureux
  • Leurs utilisations sont multiples allant du talus, à la bordure de massif ou passant par la rocaille, à la terrasse raffinée
  • Le feuillage dense et sain, persistant ou caduc, est très variable tant au niveau de la forme que de la couleur
  • Chez certaines espèces comme inodorum, les baies colorées accompagnent la floraison

Le mot de notre experte

Les Millepertuis, bien connus sous le nom d’Hypericum, sont des petits arbustes très populaires dans nos jardins en raison de leur incroyable facilité de culture. Du couvre-sol Hypericum calycinum, redoutable face aux mauvaises herbes, à l’éternel Hypericum ‘Hidcote’ du jardin de nos grands-mères, jusqu’à la délicieuse floraison orange d’Hypericum x inodorum ‘Excellent Flair’, ces arbustes sont presque inratables.

millepertus, fleurs jaunes

Jolies fleurs lumineuses de l’Hypericum kalmianum ‘Gemo’.

Le Millepertuis inodore (Hypericum inodorum) révèle quant à lui un tout autre intérêt que sont les fruits charnus richement colorés. Dressés dans leur écrin de sépales persistants vert éclatant, les fruits déclinent différents tons de rose, rouge, orange, pourpre ou blanc en même temps que la floraison qui demeure délicate avec ces corymbes de fleurettes jaune citron à jaune doré. Les baies prolongent ainsi l’attrait de cette plante semi-arbustive jusqu’à la fin de l’automne.  Les rameaux ornés des grappes de fruits peuvent entrer dans la composition de bouquets champêtres très originaux.

Parmi les différentes espèces que comptent les Hypericum, vous découvrirez aussi toute une gamme de formes et de teintes de feuilles allant de verts lavés de pourpre chez l’Hypericum androsaemum ‘Albury Purple’, au panachées de crème, de vert et de rose chez l’Hypericum moserianum Tricolor, de bleu gris chez H.kalmianum Blue Velvet mais aussi de verts intenses chez kalmianum ‘Gemo’.

Cette plante inratable, utile en rocailles, bordures de massifs, sur les talus, est aussi appréciée pour la durée de sa floraison s’étirant de juin à septembre, sa rusticité, sa rapidité de croissance et sa robustesse. Les millepertuis s’adaptent à tous types de sols bien drainés, même médiocres, calcaires et secs et poussent au soleil, à mi-ombre, voire à l’ombre même s’ils fleurissent moins.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Hypericum sp.

Famille : Hypericaceae

Nom commun : Millepertuis

Floraison : entre juin-juillet et septembre-octobre

Hauteur : entre 15 cm et 1,50 m

Exposition : soleil à ombre selon les cultivars

Sol : drainé, frais à sec, fertile à médiocre selon l'espèce

Rusticité : Très bonne le plus souvent

Le genre Hypericum réunit quelques 400 espèces de plantes annuelles, vivaces, arbustives et même quelques petits arbres comme H. lanceolatum atteignant 10 m de haut. On les retrouve partout sur le globe, excepté dans les déserts et régions arctiques du fait d’une différenciation au Crétacé avant la séparation des continents. Cependant ils se cantonnent aux milieux ouverts des zones tempérées ou chaudes et aux zones tropicales d’altitude. Le genre appartient à la famille des Hypéricacées selon la classification phylogénétique APG III, anciennement à celle des Clusiacées.

Le terme millepertuis signifie « mille trous » -‘pertuis’ désignant le trou ou le passage en français ancien. Lorsque l’on observe une feuille de l’espèce herbacée sauvage Hypericum perforatum notamment, cela donne l’impression que le limbe est percé de petits trous qui sont en réalité des glandes remplies d’huile essentielle. Le nom scientifique Hypericum , déjà présent chez Pline l’Ancien, fait référence à tout autre chose, la forme des feuilles comparée à celle de la bruyère, du grec hupo « presque », et ériké « bruyère ». Certaines espèces comme H. olympicum présente en effet ce feuillage fin opposé évoquant la bruyère mais cette explication reste toutefois contestée. D’autres prétendent que l’étymologie serait faite de huper et eikon qui signifient « sur », « image, présentation ». Hippocrate et Paracelse évoquent les vertus curatives du millepertuis qui servait à chasser les démons, faisant sans doute référence à ses effets anti-dépressifs reconnus récemment comme préférables au Prozac ®.

Les feuilles présentent un aspect assez graphique du fait qu’elles soient opposées, créant des sortes d’échelon le long des tiges, et parfois verticillées. Le limbe est de largeur variable, ovale à lancéolé, triangulaire chez x inodorum et sans pétiole. Hypericum x moserianum ‘Tricolor’ présente un feuillage vert foncé panaché de blanc crème, de rose et de rouge clair. H. androsaemum ‘Albury Purple’ offre de jolies teintes vert et pourpre constellé de petites fleurs orangées associées aux fruits rouges comme des perles. H. frondosum ‘Sunburst’ est remarquable par son feuillage glauque.  Le feuillage des variétés cultivées est souvent semi-persistant, ce qui permet d’en profiter une bonne partie de l’année et de jouir d’une déclinaison de teintes automnales chez certaines variétés comme H. reptans, totalement caduque, qui devient rouge à l’automne.

Les fleurs particulièrement mellifères, se reconnaissent facilement avec leurs corolles en coupe jaune à orangée, munie d’un toupet foisonnant d’étamines bien en vue, mêlées à 3 ou 5 styles. Munies de 5 sépales persistants et de 5 pétales, elles mesurent de 1 à 6 cm de diamètre et se présentent solitaires ou le plus souvent réunies en cymes à l‘extrémité des rameaux. Elles se renouvellent durant de longs mois entre mai et octobre selon la variété.

Les fruits charnus, parfois secs sous forme de capsules, sphériques ou ovales se dressent au-dessus du calice persistant, tel une pierre précieuse sertie dans son écrin. Ils se forment en même temps que de nouvelles fleurs éclosent si bien que le feuillage étincelle de mille feux notamment chez les espèces androsaemum et x inodorum. Leurs teintes jaunes, orangés, rouges ou blanches (Hypericum x inodorum ‘Kolmawhi’ MAGICAL WHITE) finissent par virer au noir offrant un aspect bicolore pendant plusieurs semaines. Ces baies sont appréciées par les oiseaux qui contribuent à la dispersion des graines.

Les millepertuis possèdent un système racinaire rhizomateux qui leur permet de s’étendre aisément, surtout chez les variétés naines. H. calycinum s’enfonce profondément dans le sol ce qui explique sa résistance à la sécheresse.

millepertuis, feuillage décoratif

Les millepertuis possèdent un feuillage très décoratif : Hypericum moserianum ‘Tricolor’, Hypericum inodorum ‘Rheingold’, Hypericum ‘Golden Beacon’

fruits de millepertuis

Les baies de millepertuis sont la cerise sur le gâteau : Hypericum inodorum ‘Magical White’ (‘Kolmawhi’)

Les principales variétés

Si l’Hypericum ‘Hidcote’ peut apparaître comme désuet avec ses grandes fleurs jaune d’or portées par un feuillage vert glauque sombre immuable, les différentes variétés du millepertuis inodore offrent un éventail de plantes plus subtiles et innovantes. Ils sont issus d’une hybridation naturelle entre androsaemum et hircinum.  Ils forment une touffe de 80 cm à 1,20 m plus ou moins étalée, à tiges assez fines qui disparaissent parfois au cours d’hivers rudes pour renaître au printemps. Les hivers doux épargnent non seulement les tiges mais le feuillage qu’il est alors préférable de rabattre des 2/3 pour bénéficier de pousses bien colorées de rose, de vert chartreuse ou de pourpre.

La floraison est beaucoup plus délicate que chez Hypericum calycinum ou ‘Hidcote’, arborant au bout de chaque tige des corymbes comportant parfois plus de 20 petites fleurs de 1,5 à 3 cm de diamètre. Leurs coloris varient du jaune citron comme chez Golden Beacon, Magical Sunshine, à des tons plus chauds, jaune d’or chez Magical Red à orangés chez Magical Universe. De petits fruits charnus richement colorés de jaune, rouge, orange, rose, pourpre ou crème, virant au noir, se présentent tout au long de la floraison, dès le mois de mai et se prolongent bien après, insérés dans l’écrin formé par les sépales persistants vert pourpre. Les baies prolongent ainsi l’attrait de cette plante semi-arbustive jusqu’à la fin de l’automne. Magical Passion offre un scintillement de petites boules rouges et noires au-dessus d’un large feuillage vert foncé. Les rameaux ornés des grappes de fruits présentés dans un écrin vert éclatant peuvent entrer dans la composition de bouquets originaux.

Le feuillage des millepertuis inodores est tout aussi remarquable, leur parent l’androsème officinal (H. androsaemum) a transmis son large feuillage triangulaire vert printemps marginé ou lavé de rouge pourpre. Golden Beacon® décline des teintes vert clair au débourrement, jaune doré pendant tout l’été pour finir jaune orangé en automne tel un « coucher de soleil ».

Les plus populaires

Hypericum - Millepertuis Hidcote 30cm en pot de 2L

Fleurit en Juin à Juil., Sept. à Oct.

Hauteur à maturité: 150 cm

Voici un arbuste tout-terrain et généreux qui se plaira dans tous les jardins, y compris dans les zones ingrates et les sols secs. Ce buisson dense, souvent persistant, au port étalé, peut atteindre 1 à 2 m en tous sens. Il dispense une longue floraison de juillet jusqu'en octobre, sous forme de coupes d'un jaune d'or éclatant. La plante idéale, sans entretien, peu exigeante, à planter en plein soleil dans le nord de la France mais à mi-ombre en climat chaud.

Millepertuis - Hypericum calycinum

Fleurit en Juin à Sept.

Hauteur à maturité: 35 cm

Une vivace couvre-sol qui pousse absolument partout. Les grandes fleurs jaune vif ébourifée de longues étamines centrales s'épanouissent tout l'été, portées par de fines tiges au-dessus d'un feuillage persistant vert.

Hypericum olympicum - Millepertuis grec

Fleurit en Mai à Juil.

Hauteur à maturité: 35 cm

Sous-arbrisseau caduc adorant le soleil et résistant à la sécheresse. Les fleurs jaune vif bien ouvertes et munies d'un toupet d'étamines centrales s'épanouissent en été, portées par de fines tiges au-dessus d'un menu feuillage vert-de-gris. Cette plante drageonnante et très rustique forme un bon petit couvre-sol pour talus, rocailles et bordures.

Millepertuis de kalmian - Hypericum kalmianum Gemo

Fleurit en Juil. à Sept.

Hauteur à maturité: 80 cm

Obtention horticole obtenue au Danemark. Petit arbuste de croissance rapide, à petites fleurs jaune doré assez petites mais nombreuses. Adapté à tous sols et toutes expositions. Résiste à -15°C.

Millepertuis - Hypericum (x) moserianum

Fleurit en Juin à Oct.

Hauteur à maturité: 50 cm

Voici un autre millepertuis tout-terrain et généreux qui se plaira dans tous les jardins, y compris dans les zones ingrates et les sols secs. Ce buisson de 50 à 60 cm, semi-persistant, au port étalé-arrondi, montre des rameaux rougeâtres légèrement arqués. Il dispense une longue floraison de juillet jusqu'en octobre, sous forme de coupes de 5 à 6 cm, d'un jaune éclatant à anthères rouges. La plante idéale, sans exigences, à planter en plein soleil dans le nord de la France mais à mi-ombre en climat chaud.

Nos variétés préférées

Hypericum inodorum Magical Beauty - Millepertuis

Fleurit en Juin à Sept.

Hauteur à maturité: 90 cm

Idéal en pot ou le long d'une bordure, ce millepertuis nain est décoratif du début de l’été jusqu'en fin d'automne. En été, ses fleurs abondantes jaune d'or font place à de nombreux petits fruits brillants, rose coquille d’œuf.

Hypericum inodorum Magical Red Fame - Millepertuis

Fleurit en Juil. à Sept.

Hauteur à maturité: 90 cm

Port très compact et beau feuillage semi-persistant qui résiste bien à la rouille. Il offre une floraison jaune vif abondante suivie par la formation de gros bouquets de fruits rouges puis noirs qui restent décoratifs jusqu'en automne. Culture facile en sol ordinaire drainé à sec, au soleil ou à mi-ombre.

Millepertuis - Hypericum inodorum Rheingold

Fleurit en Mai à Août

Hauteur à maturité: 100 cm

Ce millepertuis arbustif possède un port semi-dressé dense et s'habille d'un feuillage semi-persistant, rouge pourpre au débourrement, vert en été, se teintant parfois de pourpre-violacé en automne. Sa floraison est précoce, abondante et longue de petites fleurs en coupes donnant de gros fruits rouge vif devenant chocolat à maturité.

Hypericum inodorum Magical Universe - Millepertuis

Fleurit en Juil. à Oct.

Hauteur à maturité: 80 cm

Arbuste à port dense et beau feuillage caduc vert sombre qui résiste bien à la rouille. Ce buisson offre une floraison jaune vif qui contraste joliment avec ses pétioles et tiges pourpres. Abondante floraison qui cohabite avec des grappes de fruits d'un rouge pourpré, devenant bruns. Culture facile en sol ordinaire drainé à sec, au soleil ou à mi-ombre.

La plantation du Millepertuis

Où planter les Hypericum ?

Les Hypericum poussent sans soins et ne souffriront ni de l’oubli, ni de l’absence, ni des erreurs des jardiniers débutants. Soumis au plein soleil, au vent, aux embruns,  au froid – tous tolèrent des gels à -15°C -, ils fleurissent, encore et toujours… On pourra les cultiver en pot, sur la terrasse ou le balcon quelle que soit l’exposition. Les millepertuis méritent ainsi amplement de figurer dans tous les espaces végétalisés, les talus, même au sol médiocre.

Vous pouvez constituer un couvre-sol en situation ensoleillée, mi-ombragée voire ombragée si vous ne recherchez pas forcément la floraison avec les espèces stolonifères comme calycinum, reptans, moserianum. Les formes dorées comme Golden Beacon® seront toutefois plus jolies à mi-ombre et donneront de surcroît une jolie touche lumineuse. La plante peut couvrir une surface en plein ou remplir les espaces entre des arbustes ou des vivaces sans entraîner une trop grande concurrence. Les espèces calycinum, androsaemum et ‘Hidcote’ tolèrent bien l’ombre ce qui signifie moins de 4 h par jour d’ensoleillement.

Les sujets arbustifs peuvent se planter en isolé si leur taille atteint de 0,8 à 1 m comme H. ‘Hidcote’ ou frondosum ‘Sunburst. Les plantes moins vigoureuses comme ‘Gemo’, x inodorum ou moserianum ‘Tricolor’ sont davantage valorisées dans un massif de vivaces, une rocaille ou dans un grand bac.

Les touffes compactes arrondies de l’Hypericum olympicum ‘Citrinum’, aux grandes fleurs jaune citron portées en extrémité de tiges fines vert-de-gris, conviennent bien en rocaille sèche ou pour former des bordures. Il fleurit de mai à juillet.

Quand planter ?

Bien qu’il soit possible de planter les millepertuis en pot à tout moment de l’année, dans l’idéal, il est préférable de le faire à partir d’octobre et jusqu’en mars ou avril. Évitez d’intervenir en période de gel, de forte chaleur ou lorsqu’ils fleurissent.

Comment planter ?

Les espèces couvre-sol comme calycinum

  • Désherbez la parcelle puis travaillez le sol avec la fourche-bêche afin d’aérer jusqu’à au moins 20 cm de profondeur.
  • Apportez quelques pelletées de compost ou de l’engrais organique.
  • Humidifiez les mottes de vos plants dans un seau d’eau puis formez des trous espacés de 30 cm afin de combler l’espace rapidement.
  • Placez le collet au ras du sol puis rebouchez le trou en appuyant bien autour de la plante. La plante ne doit pas ressortir lorsque vous tirez dessus.

Les espèces arbustives

Prévoyez 40 à 60 cm autour de chaque plant afin de leur permettre de s’étoffer harmonieusement. Pour constituer une haie, je vous conseille d’espacer les plants de bonne vigueur de 0,80 à 1 m.

  • Humidifiez la motte pour faciliter la reprise.
  • Replacez la terre et tassez légèrement.
  • Arrosez copieusement.
  • Étalez une couche de paillage au pied afin de maintenir une bonne fraîcheur autour des racines. Cela limitera aussi la pousse des mauvaises herbes. 

Pour une culture en pot, placez une couche drainante de 3-4 cm au fond du pot (graviers, tessons de poterie, etc.). Ajoutez un mélange composé de 1/3 de terre, 1/3 de terreau et 1/3 de sable grossier.

L'entretien et la taille

Le Millepertuis est un arbuste facile qui n’a pratiquement pas besoin d’entretien.

Arrosez la première année afin d’assurer la reprise. Réalisez un apport d’engrais complet au printemps qui suit après avoir coupé le feuillage desséché. Les plantes en pot exigent un arrosage plus régulier mais cesseront de fleurir en cas de carence en eau.

Baies hypericum

Baies décoratives du millepertuis

Tailler le millepertuis

Les couvre-sols nains (5 à 20 cm) ou bas (30 à 50 cm)

(H. reptans, calycinum, x moserianum ‘Tricolor’)

Cette taille n’est pas obligatoire mais contribue à rajeunir la plante, à limiter son expansion par la coupe des stolons et à maintenir une bonne densité.

  • Passez le taille haie ou taillez à la cisaille 1 fois par an. Opérez en fin de floraison à l’automne avec les espèces persistantes ou en sortie d’hiver avec les espèces caduques.

Les espèces arbustives :

  • Supprimez les rameaux morts et ceux qui débordent de la silhouette.
  • Pratiquez une taille d’éclaircissage à l’aide du sécateur, de temps en temps afin d’aérer le centre de l’arbuste en rabattant de moitié un rameau sur deux.
  • L’année suivante, vous taillerez l’autre partie des rameaux âgés.
  • Il est aussi possible de rabattre en totalité l’arbuste environ tous les 5 ans.

Maladies et ravageurs éventuels

Les millepertuis montrent parfois des pustules orange au revers des feuilles. Il s’agit de la rouille, un champignon qui affecte surtout les formes dérivées de l’hybride Hypericum x inodorum (H. androsaemum X H. hircinum, trouvé dans la nature sur l’Île de Madère). Les millepertuis classiques sont peu sensibles et il existe une série de cultivars résistants comme ‘Gemo’, x inodorum MAGICAL BEAUTY…

Évitez de confiner la plante dans un endroit humide, aérez la ramure et évitez les alternances de sol humide et sec pour limiter la maladie. Ramassez vos déchets de taille.

Multiplication : bouturage, semis, division

Vous pouvez multiplier le millepertuis par semis et bouturage. Le bouturage nous semble être la meilleure technique, car elle est simple et donnera plus rapidement de jeunes plants, avec l’assurance que ces derniers seront identiques à la variété d’origine. Il est aussi possible de séparer les stolons des millepertuis traçants.

Bouturage

Coupez des rameaux de millepertuis durant l’été et jusqu’en début d’automne.

  1. Préparez un pot en le remplissant de terreau mélangé à du sable ou réalisez vos boutures en pleine terre si elle est légère, après l’avoir aérée avec la fourche-bêche, puis humidifiez le substrat.
  2. Prélevez des rameaux d’une dizaine de centimètres de longueur sur des pousses de l’année en coupant à l’horizontale juste sous un nœud. Ils doivent être sains, exempts de maladies.
  3. Supprimez les feuilles situées près de la base de la bouture, et coupez les autres pour réduire la surface foliaire. Laissez seulement quelques feuilles dans la partie supérieure si elles ne sont pas tombées.
  4. Faites un trou dans le substrat à l’aide d’un crayon ou d’une tige en bois.
  5. Placez la bouture dans le trou et tassez délicatement tout autour afin d’éliminer les poches d’air et d’assurer un bon contact entre le terreau et la bouture.
  6. Placez le pot sous châssis dans un emplacement chaud et lumineux mais à l’abri du soleil direct.
  7. Repiquez les boutures racinées au printemps dans un milieu plus riche et cultivez-les au moins jusqu’au printemps suivant avant de mettre les plants à leur place définitive.

Semis

Le semis des millepertuis se réalise à l’automne mais vous n’êtes pas sûr d’obtenir la variété sélectionnée au départ.

Récoltez les graines à l’automne lorsque les fruits ont noirci et séparez les graines de la pulpe. Rincez les graines avant de les conserver ou de les semer.

  1. Préparez un pot en le remplissant d’un terreau spécial semis.
  2. Semez les graines en les enterrant sous 1 cm de terre et placez-les sous châssis froid.
  3. Arrosez en fines gouttelettes.

Continuez à arroser régulièrement, mais sans excès, pour que le substrat reste humide. Rempotez les jeunes plantules quelques mois après la germination. Au bout d’un ou deux ans, vous pourrez les installer à leur emplacement définitif.

Division de touffe et marcottage

Opérez à l’automne.

Pour diviser une touffe, séparez la motte avec une bêche bien affûtée ou coupez avec le sécateur un stolon qui a déjà émis des racines pour le séparer de son pied-mère.

Pour marcotter, enterrez le rameau d’une plante caduque, préalablement entaillé et refaites le sortir un peu plus loin. Attendez au moins 1 année avant de séparer la marcotte de son pied-mère.

Utilisation et association

La floraison des Millepertuis offre différents tons de jaunes allant du jaune citron à l’oranger en passant par le jaune d’or. Évitez de mêler les jaunes chauds (calycinum, ‘Hidcote’) avec les jaunes frais diffusés par exemple par le feuillage de x inodorum Golden Beacon ou les fleurs de olympicum ‘Citrinus’. Ces couleurs s’annulent à moins d’ajouter une touche de gris bleuté ou de vert sombre ou de décaler ces coloris dans le temps. Vous pouvez ainsi entourer vos massifs d’Hypericum avec des d’Euphorbes et des alchémilles, aux feuillages très flatteurs qui fleurissent dans les tons jaune chartreux bien plus tôt.

Le jaune d’or se marie bien avec des plantes de même tonalités comme les verges d’or (Solidago), les lysimaques, le Kniphofia caulescens, l’achillée ‘Coronation Gold’ ou encore les Rudbeckia. Pensez à varier les ports des plantes pour obtenir un ensemble harmonieux. Pour atténuer l’éclat du jaune qui peut lasser, mariez le millepertuis avec les bleu gris d’un Caryopteris, d’un Perovskia ou d’un Vitex agneau-chaste bleu ou encore avec le bronze d’un fenouil pourpre ou d’un Macleaya. Le pourpre d’un Physocarpus, d’un Cotinus coggygria ‘Rubrifolia’ ou d’un Berberis thunbergii ‘Admiration’ ou d’un Phormium donnera un effet tendance.

Pour aller plus loin

Découvrez notre large gamme d’Hypericum : des variétés pour chaque situation

1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile ( votes, moyenne: sur 5)

2 réflexions au sujet de « Hypericum, Millepertuis : plantation, taille, entretien »

  • DUFRESNE

    Que conseillez-vous comme millepertuis pour une surface de 8 mètres carrés, ombragée et terrain sableux et quelle quantité pour en faire un couvre-sol.

    Merci

    Répondre
    • Pierre Lefebvre

      Bonjour !
      Je vous conseille le millepertuis référence 81236 sur notre site, son nom est Hypericum calycinum. Je vous colle le lien vers sa fiche :

      https://www.promessedefleurs.com/arbustes/arbustes-par-variete/millepertuis/millepertuis-hypericum-calycinum.html

      Pour votre surface de 8 mètres carrés il en faudrait 16 car il faut compter deux pieds au mètre carré.

      Ce millepertuis s'adapte très bien à l'ombre et accepte tout les types de sols, il forme un bon couvre sol.

      Cordialement
      Pierre

      Répondre
Laisser un commentaire