Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Lys araignée : plantation, culture, entretien

Les lis araignée en quelques mots

  • Les lis araignée sont des plantes de la famille des Amaryllidaceae appartenant à deux genres : Hymenocallis et Ismene.
  • La forme étrange de leurs fleurs aux 6 pétales rappelle les araignées.
  • Leur floraison estivale est délicieusement odorantes et très délicates.
  • Ces plantes bulbeuses craignent le froid et doivent être plantées au printemps, plutôt pot ou à l’intérieur d’un jardin d’hiver.
  • Florifères, les Ismènes demandent peu de soins et sont faciles d’entretien.

Le mot de notre experte

Les Lis Araignée sont des plantes bulbeuses aux magnifiques fleurs. De couleur blanche ou parfois jaune, elles exhalent un délicieux parfum. Mais leur plus grand atout est la forme étonnante et véritablement unique de leur fleur : les 6 longs et étroits pétales dessinent comme une araignée à l’extrémité de longues tiges florales.

Les Lis Araignée sont relativement facile d’entretien et ne demandent qu’un arrosage régulier au moment de leur croissance. Peu exigeant sur le sol, ces bulbes sont cependant très gélifs et ne supportent pas les températures inférieures à 5°C.

On adopte sans hésiter ces fleurs pour apporter une touche d’originalité et d’exotisme au jardin. Un bulbe inhabituel qui parvient sans difficulté à nous envoûter.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Hymenocallis sp. et Ismene sp

Famille : Amaryllidaceae

Noms communs : Lis Araignée, Jonquille du Pérou

Floraison : de mars à juin

Hauteur : entre 45 cm et 80 cm

Exposition : soleil, mi-ombre

Sol : bien drainé, humifère et sableux, peu fertile

Rusticité : Très faible (jusqu’à 5°C)

Les Lis Araignée sont des plantes bulbeuses dont les différents noms communs disent tout de l’étrangeté de cette plante : Jonquille du Pérou, Jonquille de Mer, Plante Araignée ou encore Hyménocalle.

Autrefois membres de la famille des Alliaceae, les Lis Araignées font désormais partie de la grande famille des Amaryllidaceae (au même titre que les Amaryllis, les Nérines ou encore les Agapanthes). Sous un seul commun, se cachent en réalité deux genres différents : les Hymenocallis et les Ismene, comptant respectivement 65 et 105 espèces. Cependant au sens botanique strict, seul les Hymenocallis peuvent être définis comme des Lis Araignée. Par abus de langage, Ismene est parfois utilisé comme synonyme de Lis Araigné. Les deux genres se distinguent par la base des feuilles, engainante (comme pour un poireau) dans le genre Ismene mais pas dans le genre Hymenocallis, par le nombre de loges dans l’ovule et par la présence d’un pédicelle sur les fleurs d’Ismene.

En complément de ces deux principaux genres, des hybrides interspécifiques ont été obtenus entre les deux genres. C’est notamment le cas d’Hymmenocallis x festalis, un hybride issu d’un croisement entre Ismene longipetale et Hymmenocalis narcissiflora.

Tous viennent des régions tropicales et subtropicales d’Amérique, en particulier des basses régions andines pour le genre Ismene. C’est cette origine qui leur vaut une grande fragilité vis-à-vis du gel. Selon leur origine, les espèces de Lis Araignée sont divisés en trois catégories : Tropical, Mexicain et Sud Américain. A l’état naturel, ils se développent dans des prairies et zones rocailleuses, ce qui rend les rend tolérants envers la fertilité du sol. Aujourd’hui, les milieux naturels dans lesquels se développent les Lis Araignée ont tendance à disparaître et avec eux ces remarquables bulbes.

Les Lis Araignées sont des plantes vivaces herbacées et bulbeuses. Elles possèdent un feuillage le plus souvent caduc mais certaines espèces possèdent un feuillage persistant. Ces espèces sont particulièrement sensibles au froid et ne peuvent être déplantées pendant l’hiver. Réservez-les aux régions les plus chaudes (pas de température hivernale inférieure à 5 degrés) ou plantez-les dans un jardin d’hiver. Les feuilles sont grandes, dressées, rubanées et d’un beau vert vif.

Au dessus du feuillage s’élèvent en été de longues hampes florales pouvant atteindre chez les plus hautes espèces plus d’une soixante de centimètre. Chacune de ces tiges florales est pluriflore et peut compter jusqu’à 5 fleurs.

Les fleurs en ombelles sont le plus souvent de couleur blanche mais parfois également jaune (notamment Hymenocallis x festalis ‘Sulphur Queen’). Elles sont relativement grandes avec un diamètre de 10 à 15cm. Les 6 pétales sont fins et allongés, tout comme les longues étamines qui se déploient au centre de la fleur. Ce serait la ressemblance de ces étamines avec des pattes d’araignée qui aurait donné son nom au Lis Araignée. A moins que ce ne soit la forme générale de la fleur. Toujours est-il, cette fleur n’a pas fini de nous charmer par son étrangeté.

La grande durée de vie des fleurs du Lis des Araignée en fait une plante parfaite pour la confection de bouquets.

La plantation des Lis Araignée

Où et quand planter?

Pour adapter le mieux le Lis Araignée dans votre jardin, inspirez-vous de son milieu naturel, des prairies rocailleuses dans les chaudes régions d’Amérique. Les Lis Araignée apprécient un sol bien drainé, humifère, sableux et peu fertile. Prenez garde aux excès d’eau qui feraient pourrir le bulbe.

Si vous plantez vos Lis Araignée dans un pot, le substrat idéal sera constitué d’un mélange de terreau, de terre de jardin et de sable de rivière en proportion d’un tiers.

Les Lis Araignée sont très gélifs, il est donc nécessaire d’attendre que les derniers risques de gel soient écartés avant de planter. Une plantation en mai est idéal. En pleine terre, les Lis Araignée sont à cultiver comme des Glaïeuls en les sortant de terre avant les premières gelées. Ils se plairont également dans un jardin d’hiver, une véranda ou tout autre endroit à l’abri des risques de gel.

Pour hâter légèrement la floraison, vous pouvez également choisir de planter un plus tôt (courant avril) dans un pot à l’intérieur puis de déplacer le pot à l’extérieur lorsque les beaux jours sont arrivés.

Comment planter ?

De par leur taille relativement grande, les Lis Araignée se plantent à une densité relativement faible. Comptez environ 8 à 9 bulbes par mètre carré. Privilégiez des bulbes de gros calibre (supérieur à 14 cm), le nombre de fleurs est directement corrélé à la taille du bulbe.

lis araignee bulbe

Pour une plantation en pot, choisissez un pot d’un diamètre supérieur à 20cm.

Plantation en pleine terre

Avant plantation, si votre terre n’est pas assez drainante, n’hésitez pas à ajouter du sable pour éviter le pourrissement des bulbes.

  • Creusez un trou d’environ 10 cm de profondeur et faites les apports nécessaires.
  • Déposez le bulbe au fond du trou en laissant la pointe légèrement affleurer à la surface.
  • Recouvrez de terre et tassez légèrement.
  • Arrosez modérément, même en hiver.

Plantation en pot

  • Déposez au fond du pot une couche de billes d’argiles pour améliorer le drainage.
  • Remplir jusqu’à 10 cm du bord le pot d’un mélange constitué de terreau, de terre de jardin et de sable de rivière en proportion d’un tiers.
  • Déposez le bulbe, la pointe doit légèrement affleurer à la surface du pot.
  • Recouvrez de terre et tassez légèrement.
  • Arrosez modérément, même en hiver.

 à lire, notre fiche conseil :  Planter des bulbes

La multiplication des Lis Araignée

Plantes bulbeuses, les Lis Araignées se multiplient uniquement par division des pieds. Le semis est si complexe qu’il paraît presque difficile de le réussir en conditions non professionnelles. Chaque bulbe-mère (c’est le nom que l’on donne aux gros bulbes que vous achetez) produit des bulbes-filles également appelés bulbilles. A l’automne, lorsque la plante entre en phase de repos et que vous arrachez vos bulbes pour les protéger du froid, il est temps de procéder à la division des plants. Après avoir déterré les bulbes, détachez délicatement chacun des bulbilles. Au printemps, lorsque vous replanterez vos bulbes, plantez les bulbilles séparément de la plante-mère. La première année les bulbilles sont relativement petits et ne fleuriront sans doute pas avant la seconde année. Vous pouvez donc également les planter dans de petits godets et attendre qu’ils soient bien développés avant de leur trouver une place dans votre jardin.

L'entretien des Lis Araignée

Exemptes de maladies et de ravageurs (à quelques exceptions près), les Lis Araignées sont des plantes relativement faciles d’entretien.

Pendant la phase de croissance, et plus encore pendant la floraison, il est nécessaire d’arroser régulièrement pour éviter le dessèchement du bulbe. Arrosez abondamment mais laissez le sol s’assécher entre deux arrosages pour que le bulbe ne pourrisse pas. Après floraison, stoppez les arrosages pour encourager le bulbe à entrer en dormance.

Après floraison supprimez les tiges florales pour éviter la montée à graine et aider le bulbe à reconstituer ses réserves. Attention, ne coupez pas immédiatement le feuillage mais attendez qu’il soit entièrement jauni (il est indispensable à la plante pour stocker des nutriments pour la saison suivante). Vous pouvez également faire un apport d’engrais pour bulbe après la floraison.

A l’automne, avant les premières gelées, arrachez les bulbes et remisez-les pendant l’hiver. Laissez-les au repos pendant tout l’hiver, au sec et à l’abri du gel à une température comprise entre 8 et 12 degrés.

Sous serre ou en véranda, des attaques d’aleurodes (ou mouches blanches) sont possibles, en particulier si le temps est chaud. Vous pouvez sortir vos plantes hors de la serre ou aérez pour chasser ces petits ravageurs vers des températures plus propices. Pulvérisez avec un mélange d’eau et de savon noir (en insistant sur le revers des feuilles qu’affectionnent particulièrement les aleurodes) ou testez nos associations pour éloigner les aleurodes.

Associer des Lis Araignée

L’emplacement de prédilection pour les Lis Araignée est un jardin d’hiver ou une véranda. Pour créer un écrin luxuriant et exotique pour ces fleurs, associez-les avec des Monstera, des Cordylines ou des Fougères arborescentes. Pour lutter contre les aleurodes en jardin d’hiver, plantez les bulbes en association avec des œillets d’Inde ou du Basilic.

Les Lis Araignée se plaisent également bien au jardin, en pleine terre. Vous pouvez-les accompagner de Nérines ou d’Agapanthes. Pour ces dernières, privilégiez des fleurs bleues qui contrasteront joliment avec les fleurs blanches des Lis Araignée.

Avec leur grande durée de vie en vase et leur délicieux parfum, les Lis Araignée feront également de très belles fleurs coupées associées avec des Agapanthes, ou des feuillages, fins comme les Asparagus, ou au contraire de très grandes feuilles comme celle des Monstera pour une composition tout en contraste.

Enfin, les fleurs des Lis Araignée sont si remarquables qu’elles se plaisent également très bien seules pour dévoiler tout leur potentiel.

Le saviez vous?

En automne aussi !

Il existe un autre genre surnommé les lis Araignée mais fleurissant à l’automne : les Lycoris. Comme les Ismene et les Hymenocallis, ces plantes sont des bulbeuses relativement frileuse. Venues d’Asie, elles fleurissent à l’automne puis arborent leur feuillage pendant l’hiver. Plantez-les dans une serre, une véranda ou un jardin d’hiver. Alors que les Lis d’Araignée à floraison estivale sont uniquement blancs ou jaunes, les Lycoris arborent des couleurs plus vives : rouge carmin (L. radiata) ou jaune doré (L. aurea).

Une origine mythologique

Dans la mythologie grecque, Ismène est la fille incestueuse d’Œdipe et de Jocaste mais aussi une Naïade (déesse des sources).

Questions fréquentes

Puis-je laisser mes Lis Araignée au jardin toute l’année?

Les Lis Araignée sont des plantes très frileuses et la plantation en pleine terre est à réserver aux régions méditerranéennes les plus chaudes où les températures hivernales ne descendent jamais en dessous de 5 degrés. Partout ailleurs, arrachez et rentrez vos bulbes à l’automne et plantez lorsque les derniers risques de gelées sont écartés.

Les feuilles de mes Lis Araignées sont recouvertes d’une pellicule cireuse, que dois-je faire ?

Cette pellicule cireuse est un des principaux symptômes de l’aleurode de serre. Cet insecte apprécie particulièrement les températures chaudes. Sortez donc vos plantes à l’extérieur de la serre, aspergez les feuilles d’un mélange d’eau et de savon noir et si rien ne marche utilisez un traitement biologique contre les aleurodes.

Mon Lis Araignée produit une sorte de fruit vert, puis-je le semer ?

Oui, vous pouvez toujours semer ces graines, lorsqu’elles sont encore vertes et à une température d’environ 20-25 degrés. Cependant les chances d’obtenir une plante fleurissant sont quasiment nulles. Après de longs mois, les graines formeront peut-être des racines et, avec beaucoup de chance, une petite bulbille. Mais aucune formation d’organe aérien (tige ou feuille) n’a été reportée et les conditions nécessaires à l’épanouissement de cette bulbille sont totalement méconnues. Le semis reste donc une pratique plutôt déconseillée.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

Bulbes, cormes, rhizomes... Quelle différence ?

Dans quelques semaines, le retour du printemps nous offrira une explosion de couleurs avec les...
Lire la suite +

plantation

Planter des bulbes d'Ismène

Lire la suite +

Blog

Planter des bulbes : 7 conseils pratiques et utiles !

Planter les bulbes de printemps est une "routine" d'automne que j'accomplis consciencieusement chaque année. Ce...
Lire la suite +

Blog

Plantez des bulbes rares!

Chaque année nous cherchons le bulbe rare introuvable, tant convoité et qui vous surprendra. Parmi...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire