Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Calycanthus ou Arbre aux anémones : planter, tailler et entretenir

Le Calycanthus en quelques mots

  • L’arbre aux anémones est un bel arbuste à élégantes fleurs en fin de printemps
  • Originales, ses fleurs exhalent un subtil parfum de fraise
  • Il est très rustique (-20°C) et jamais malade
  • De taille assez compacte, il atteint 2 m de haut en 5-6 ans
  • Il est facile de culture et ne demande que du soleil pour s’épanouir

Le mot de notre experte

Encore trop peu connu, le Calycanthus ou Arbre aux anémones ou encore « Arbre Pompadour », est un arbuste à la longue et originale floraison printanière et estivale remarquable qui mérite une place de choix dans tous les jardins. Il fleurit dès son plus jeune âge !

Dès la fin du printemps et tout l’été, ses fleurs aux allures de petits nénuphars ou de magnolia s’ouvrent pour diffuser un léger parfum de fraise tandis que ses feuilles exhalent une odeur camphrée lorsqu’on les froisse.

A côté du Calycanthus floridus, coexiste le Calycanthus occidentalis à la longue floraison brun-pourpre. Si la plupart portent une floraison rouge-pourpre (Calycanthus ‘Aphrodite’, Calycanthus ‘Hartlage Wine’), le Calycanthus blanc ‘Venus’ qui voit s’ouvrir de grosses fleurs blanches.

Accommodant et très facile de culture, le Calycanthe préfère un sol profond, riche, frais et drainé, mais s’adapte à tout type de sol.

Il apprécie une situation ensoleillée et abritée des vents froids pour bien fleurir.

Cet arbuste jamais malade est doté d’une croissance rapide et atteindra sa taille adulte en moins de 6 ans seulement.

Sa silhouette buissonnante et gracieuse et sa taille modérée permettent de nombreuses utilisations dans tous les jardins, mêmes petits, des plus naturalistes aux plus sophistiqués.

Qu’il soit planté en isolé, en haie fleurie, dans un massif ou encore en pot sur la terrasse, cet arbuste très rustique jusqu’à -20°C, saura révéler son originalité durant toute la belle saison.

Robuste, très tolérant, peu encombrant, le Calycanthus a décidément tout pour plaire. Découvrez sans tarder, cet arbuste qui saura apporter la touche d’originalité à votre jardin !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Calycanthus

Famille : Calycanthaceae

Nom(s) commun(s) : Arbre aux anémones

Floraison : De juin à septembre

Hauteur : 1,50 à 2 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : -20°C

Le Calycanthus ou Arbre aux anémones parfois aussi nommé « Arbre Pompadour » est un arbuste à feuillage caduc de la famille des calycanthacées, originaire des forêts et des bords des cours d’eau du sud des États-Unis, notamment de Floride. Le genre regroupe moins de 5 espèces dont le calycanthus floridus et ses hybrides comme Calycanthus floridus var. Glaucus ‘Purpureus’ et le Calycanthus occidentalis, à la longue floraison.

Il existe aussi le Calycanthus chinensis ou Sinocalycanthus chinensis, une espèce chinoise proche du Calycanthus. Depuis quelques années seulement, on trouve le Calycanthus (x) raulstonii, une nouvelle variété hybride issue du croisement entre Calycanthus floridus et Sinocalycanthus chinensis. Il a donné naissance à quelques cultivars intéressants notamment ‘Aphrodite’ et ‘Hartlage Wine’ ou encore le Calycanthus ‘Venus’, aux fleurs blanches.

Doté d’une croissance rapide et d’un port buissonnant plutôt arrondi avec des rameaux raides, le calycanthus peut atteindre en seulement 5 à 6 ans environ, sa taille adulte, soit au maximum 2 de hauteur pour presqu’autant d’envergure.

Son écorce aromatique, diffuse, lorsqu’elle est séchée, une odeur épicée de cannelle.

Cet arbuste est apprécié pour sa très longue floraison, aussi abondante qu’originale. Dès la fin du printemps, de juin à juillet, puis parfois jusqu’à l’automne, de grandes fleurs solitaires aux allures d’anémones, de petits nénuphars ou de magnolias, apparaissent comme « posées » aux extrémités des rameaux.

Calycanthus occidentalis – illustration botanique.

Portées par un pédoncule court, ces grosses fleurs délicates, s’ouvrent en forme de coupes larges de 4 à 7 cm de diamètre. Elles sont composées de nombreux pétales et sépales étroits, lancéolés à elliptiques, entourant, une petite couronne centrale de petits pétales dont le cœur renferme un bouquet d’étamines. La corolle, ne s’épanouit jamais complètement.

Traditionnellement d’un magnifique rouge-pourpre, lie-de-vin ou rouge-brun parfois rehaussé de blanc en bordure des pétales, le Calycanthus ‘Venus’ possède de grandes fleurs blanc pur à cœur pourpre tout à fait remarquable.

Délicieusement odorantes, toutes libèrent un surprenant parfum fruité évoquant pour certains, un mélange de fraise des bois, de pomme verte ou de vin, pour d’autres.

Elles cèdent la place à des fruits, sorte de petites noisettes allongées ou de petites figues vertes puis brunes contenant quelques grosses graines de forme oblongue et noire.

Le Calycanthe épanouit un feuillage luxuriant caduc vert brillant sur le dessus, d’un gris duveteux sur l’envers. Bien vertes, ces grandes feuilles opposées, ovales à elliptiques, de 5 à 20 cm de long, virent parfois au jaune d’or et au rouille à l’automne, selon les variétés.

Une fois froissées, les feuilles du calycanthus floridus dégagent un léger parfum camphré.

Facile de culture, l’Arbre aux anémones pousse au soleil ou à l’ombre légère, dans tout sol non calcaire, riche, profond, bien frais et bien drainé.

Bien qu’il supporte -15°C, il demande à être cultivé à l’abri des vents froids.

Il s’utilise, au gré des envies, en sujet isolé, dans une haie libre et champêtre, ou dans un grand massif mêlant vivaces et petits arbustes. Plantez-le près d’une allée ou non loin de la terrasse, pour profiter de la beauté originale de ses fleurs.

Calycanthus raulstonii ‘Hartlage Wine’ : fleur et feuillage automnal doré.

Principales espèces et variétés

La gamme des Calycanthus s’élargit depuis peu en France, elle se limite toutefois à des quelques espèces toutes très florifères et odorantes. Les Calycanthus hybrides comme Calycanthus raulstonii ‘Aphrodite’ complètent un choix essentiellement guidé par les coloris somptueux des fleurs allant rouge pourpré ou rouge brunâtre au blanc pur du Calycanthus ‘Vénus’.

Les plus populaires

Calycanthus floridus 25/30cm en pot de 2L/3L - Arbre aux anémones

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
2.00 m

Un bel arbuste très florifère et rustique. Ses grosses fleurs brun-rouge exhalent un doux parfum de fraise dès la fin mai.

Calycanthus Venus - Arbre aux anémones pot 3,5L 30/40cm

Période de floraison Mai à Juin, Sept.

Hauteur à maturité
2.00 m

A la fin du printemps, il porte de grandes fleurs blanches et parfumées. Une variété exclusive remarquable.

Nos préférées

Calycanthus raulstonii Aphrodite - Arbre aux anémones.

Période de floraison Mai à Juil., Sept.

Hauteur à maturité
1.70 m

On aime ses grandes fleurs d'anémones, d'un joli pourpre-magenta, rehaussées de petites touches blanches. Il ne dépassera pas 2 m de hauteur pour 1,50 m d'envergure.

Calycanthus raulstonii Hartlage Wine - Arbre aux anémones C3,5L

Période de floraison Mai à Juin, Août à Sept.

Hauteur à maturité
2.00 m

Ce Calycanthus forme un buisson sphérique de 2 m de diamètre, sa floraison originale permet d'apporter une vraie touche d’originalité dans le jardin.

La plantation

Où planter le calycanthus ?

D’une belle rusticité, il est capable de résister à des températures très basses de -20 °C environ, ce qui garantit une parfaite résistance dans toutes les régions.

Le calycanthus a besoin de chaleur et de luminosité pour fleurir.  Il est préférable de lui éviter les vents trop froids qui risqueraient de dessécher ses jeunes rameaux au printemps et d’abîmer ses boutons floraux : offrez-lui une situation ensoleillée de préférence non-brûlante et bien abritée. Dans les régions chaudes, il supporte d’être installé sous une ombre légère.

Peu exigent, le calycanthus s’adapte à presque tout type de sol du moment qu’il est profond, ni trop sec et plutôt riche. Une terre même acide de type terre de bruyère, lui conviendra.  Il poussera mieux dans un sol pas trop calcaire, restant frais en été mais bien drainé :  il redoute les sols lourds et détrempés en hiver.

Réfléchissez bien à son emplacement, car il n’aime pas la transplantation une fois bien enraciné !

Adulte, le calycanthus ne dépassera pas 2 m de hauteur et pourra s’utiliser aussi bien en haie libre, en massif d’arbustes à fleurs ou de vivaces, en isolé près de la maison ou encore en pot sur la terrasse.

Quand planter l’Arbre aux anémones ?

Le Calycanthus se plante au début du printemps après les dernières fortes gelées ou en automne, de septembre à novembre pour permettre un bon développement des racines.

Comment planter les Arbres aux anémones ?

  • En pleine terre

Le sol doit être bien travaillé en profondeur pour accueillir le Calycanthus apprécie les terrains bien drainants où l’eau ne stagne pas, surtout en hiver. Espacez les pieds de 1,20 m environ. En sol trop lourd, allégez à l’aide de terreau.

  • Creusez un trou au moins 3 fois plus large que le volume de la motte
  • Ameublissez bien le sol
  • Faites un bon drainage avec du sable de rivière ou des graviers au fond de la fosse
  • Enrichissez pour moitié la terre extraite avec du compost
  • Plantez l’arbuste en laissant la motte à fleur de sol (au besoin faites un petit monticule de terre pour soutenir les racines)
  • Rebouchez le trou en maintenant l’arbuste bien droit et tassez légèrement
  • Réaliser une petite cuvette qui retiendra l’eau
  • Etalez un paillis organique pour garder le pied propre et au frais durant l’été
  • Arrosez copieusement avec 2 arrosoirs à la plantation

 

  • En pot 

Les Calycanthus (x) raulstonii se prêtent bien à la culture en pot. Le substrat doit être suffisamment riche et drainant pour éviter l’humidité stagnante au pied des racines. Rempotez tous les 2 ou 3 ans.

  • Au fond d’un contenant d’au moins 50 cm de diamètre, étalez une bonne couche de drainage (gravier ou billes d’argile)
  • Plantez dans un bon terreau pour arbustes enrichi de compost
  • Paillez le pied
  • En été, arrosez bien pendant la floraison puis dès le sol est sec

Calycanthus floridus en juin / Feuillage automnal sur fond d’Hydrangea quercifolia.

Taille et entretien

Le Calycanthus demande peu d’entretien : un bon paillis végétal, un peu d’engrais organique et une légère taille d’entretien.

Si l’Arbre aux anémones s’adapte facilement à tous les types de sols, il préfère les sols frais, pas trop secs.
La première année, un arrosage régulier est impératif. En été, arrosez une à deux fois par semaine, en cas de fortes chaleurs. Pour garder le pied au frais pendant la belle saison, faites un bon paillage organique avant printemps, surtout les premières années qui suivent la plantation.

Le Calycanthus est un gourmand qui appréciera des apports de compost chaque année au printemps.

La taille n’est pas indispensable, sauf pour rééquilibrer la silhouette qui s’affirme avec l’âge, favoriser la formation de jeunes tiges et rajeunir l’arbuste.

  • En fin d’hiver, en mars-avril, taillez seulement tous les deux ou trois ans, en aérant bien le centre de la ramure
  • Rabattez à ¼ de la longueur des rameaux morts, grêles ou enchevêtrés

Maladies et ennemis éventuels

Rustique et résistant, on ne connaît au Calycanthus aucune maladie, ni parasites particuliers.

La superbe floraison du Calycanthus floridus.

Multiplication

La méthode de multiplication la plus simple pour l’Arbre aux anémones reste le marcottage à pratiquer en fin d’hiver.

Par marcottage

Si le bouturage est possible, le marcottage au printemps, reste, selon nous, la méthode la plus simple.

  • Creusez un sillon dans la terre à proximité du pied-mère
  • Choisissez une tige basse, facile à plier jusqu’au sol
  • Enterrez 1 ou 2 nœuds de bois lignifié sur une vingtaine de centimètres
  • Relevez l’extrémité feuillue du rameau et tuteurez cette partie aérienne
  • Rebouchez le sillon et fixez la marcotte avec un crochet ou une pierre
  • Les bourgeons s’enracinent en 1 an : séparez la marcotte du pied mère lorsqu’elle a suffisamment de racines au printemps suivant
  • Sectionnez la tige à l’endroit où elle s’enfonce dans le sol pour sevrer la marcotte
  • Transplantez immédiatement en pleine terre et arrosez

Associer

Un brin sophistiqué, le Calycanthus est la star de tous les jardins auxquels il apporte, avec sa profusion de fleurs délicates, au printemps et en été, originalité, couleur et contraste. En ponctuation éclatante ou en mélange, il s’intègre facilement à tous les décors. Il est un incontournable des jardins pourpres.

Splendide en solitaire dans un endroit stratégique du jardin, il s’utilise aussi dans une haie libre et champêtre, ou dans un grand massif de vivaces et de petits arbustes.

Avec ses grandes fleurs d’anémones, d’un joli pourpre-magenta, il s’intègre à merveille dans des jardins naturels, aux côtés d’un  Dicentra formosa ‘Bacchanal’, de potentilles vivaces ( ‘Hopwoodiana’ ou ‘ Gibson S Scarlet’), d’un Papaver Orientale ‘Patty’s Plum’ ou des Heuchères ‘Georgia Plum’ et ‘Forever Purple’, d’une Salvia nemorosa ‘Amethyst’, ou encore d’un Lupin ‘West Country Masterpiece’ pour donner un mariage exubérant.

Avec sa silhouette buissonnante, et son goût pour une certaine acidité, il fera sensation en compagnie d’arbustes de terre de bruyère comme les Andromèdes, Magnolias ou des pivoines arbustives.

En fond de massif, ou en haie fleurie, il sera accompagné de rosiers arbustifs blancs ou rose, d’un Leycesteria Formosa ‘Purple Rain’, Arbre Aux Faisans, d’un Buddleja colvilei, d’un Cornus ou d’un Physocarpus.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

Toutes les plantes, pour toutes les envies et toute les situations - Didier Willery

« Toutes les plantes, pour toutes les envies & toutes les situations » est le dernier livre...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(9 votes, moyenne: 4 sur 5)

4 réflexions au sujet de « Calycanthus ou Arbre aux anémones : planter, tailler et entretenir »

  • ANAELLE RIO

    Bonjour, j'ai acheté 2 calycanthus venus et hartlage wine et les feuilles et tiges sont piquées de multiples points noirs. J'ai lu qu'ils ne souffrent nirmalement d'aucune maladie, que leur arrivent ils?

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Oui ça ressemble à une tavelure, fréquent lors des printemps doux et humide. C'est inesthétique mais sans gravité pour l'arbuste. Vous pouvez essayer un traitement au bicarbonate de soude à raison de 3 à 10g/l et jusqu'à 8 application espacées de 10 jours.
      Cordialement
      Virginie

      Répondre
  • soree michelle

    j ai le même souci que vous . Je suis en brabant wallon. Exposée au vent ; Que faire ??

    Répondre
Laisser un commentaire