Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Antennaria : planter, cultiver et entretenir

L'Antennaria en quelques mots

  • L’Antennaria est une petite vivace qui offre au printemps de ravissantes fleurs roses, rouges ou blanches
  • On apprécie son feuillage persistant et vert-gris, plus ou moins argenté
  • Elle est particulièrement adaptée aux sols pauvres et caillouteux
  • C’est une plante frugale et peu exigeante, qui résiste à la sécheresse et au froid
  • Elle a un aspect très doux, laineux
  • Elle trouve facilement sa place dans une rocaille ensoleillée, sur un toit végétalisé ou dans tout sol ingrat et drainant, où les autres plantes ont du mal à pousser

Le mot de notre experte

L’Antennaire dioïque est une ravissante petite vivace. Elle a un aspect très doux, laineux, autant par son feuillage que par sa floraison, ce qui lui vaut son surnom de pied-de-chat ! Elle offre en mai-juin des fleurs en petits capitules, de couleur blanche, rose, ou rouge, comme chez la variété Antennaria dioica ‘Rubra’. C’est une petite plante, qui généralement ne dépasse pas 20 cm de haut lorsqu’elle est en fleurs. Ses feuilles sont persistantes et ont une couleur gris vert, un peu argentée. Elle s’étale doucement et forme un véritable couvre-sol.

L’Antennaria est une plante qui se plait en plein soleil. Elle est parfaite pour les terrains ingrats, les sols pauvres, maigres et caillouteux, où les autres plantes ont du mal à pousser. C’est une plante frugale, qui se contente de peu ! Elle trouvera facilement sa place dans une rocaille ensoleillée ou sur un toit végétalisé, avec d’autres plantes qui apprécient les sols secs et caillouteux, par exemple les joubarbes, sédums, Cerastium tomentosum, Arabis caucasica… L’Antennaire demande très peu d’entretien, et elle peut se ressemer spontanément au jardin.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Antennaria sp.

Famille : Asteraceae

Noms communs : Antennaire, Pied-de-chat

Floraison : en mai-juin

Hauteur : entre 10 et 25 cm

Exposition : soleil

Sol : drainant, pauvre, plutôt sec et caillouteux

Rusticité : entre – 15 et – 20 °C.

Les Antennaria sont de petites plantes vivaces tapissantes, originaires des régions tempérées et froides de l’Hémisphère Nord. On les trouve notamment en Europe, dans le nord de l’Asie et en Alaska. L’Antennaria dioica pousse à l’état sauvage en France, principalement dans les régions montagneuses ! Aujourd’hui, on la trouve rarement en-dessous de 500 m d’altitude (alors qu’elle était autrefois présente en plaine), mais on peut la rencontrer jusqu’à 2 800 mètres d’altitude. Elle pousse principalement dans des prairies rocailleuses, paturages, landes, pelouses sèches, sur sol plutôt acide. Comme elle pousse généralement dans des régions froides ou en altitude, l’Antennaria est évidemment une plante très rustique ! Elle est capable de supporter au moins jusqu’à -15 °C, voire -20 °C.

Il existe une soixantaine d’espèces d’Antennaria, mais la plus connue est évidemment l’Antennaria dioica, qui se décline en plusieurs variétés. L’Antennaria appartient à la famille des Astéracées, comme les marguerites, pâquerettes, tournesols… Ces plantes se reconnaissent notamment par leur floraison en capitules, qui ressemblent à une seule fleur mais sont en réalité un regroupement de nombreuses fleurs minuscules.

Que ce soit par son feuillage ou par sa floraison, l’Antennaria a un aspect tout doux, laineux… C’est sûrement pour cela qu’on la surnomme « pied-de-chat » !

L’Antennaria est une petite plante tapissante, qui mesure entre 10 et 20 cm (voire jusqu’à 30 cm au maximum) lorsqu’elle est en fleurs. L’Antennaria produit des rejets, ce qui lui permet de s’étaler progressivement, formant ainsi un couvre-sol. Comme elle s’étale et forme un petit tapis avec ses rosettes de feuilles, elle empêche les mauvaises herbes de pousser. Un plant d’Antennaria peut avec le temps couvrir jusqu’à 1 mètre carré.

L’Antennaire forme des rosettes de feuilles, assez denses et d’une belle couleur vert-gris, un peu argenté. Ses feuilles sont persistantes et laineuses. Elles mesurent environ 4 cm de long, sont spatulées et ont une seule nervure centrale. Le revers du limbe est couvert de poils blancs. En plus des feuilles basales, l’Antennaria porte aussi de petites feuilles fines, appliquées le long de la tige florale.

Les feuilles de l’Antennaria plantaginifolia sont un peu plus larges et arrondies que celles de l’Antennaria dioica, et elles portent plusieurs nervures parallèles, ce qui rappelle les feuilles du plantain.

Le feuillage de l'Antennaria, ou pied-de-chat

Les feuilles de l’Antennaria dioica et celles de l’Antennaria plantaginifolia (photo Agnieszka Kwiecień)

L’Antennaria fleurit habituellement en mai-juin, mais elle est souvent un peu plus tardive dans les régions montagneuses, jusqu’en juillet ou août. Elle produit alors une tige florale qui se dresse au-dessus du feuillage, sans être très haute (jusqu’à 20 cm généralement). Cette tige porte des corymbes de 3 à 8 petits capitules arrondis, assez denses, qui eux-mêmes regroupent de petites fleurs, entourées de bractées sèches. Suivant les variétés, les fleurs peuvent être rouges, comme chez l’Antennaria dioica ‘Rubra’, roses, ou encore blanches, comme chez l’Antennaria dioica ‘Borealis’ ou l’Antennaria plantaginifolia. La tige florale porte également de petites feuilles, appliquées contre celle-ci.

Comme son nom l’indique, l’antennaire est dioïque : il existe des pieds mâles, qui portent des étamines, et des pieds femelles, qui portent les pistils et donneront des graines. Les pieds mâles ont généralement des capitules un peu plus petits, avec des bractées plus larges et plus courtes. Les fleurs d’Antennaria dioica sont pollinisées par des papillons, qui transportent le pollen des fleurs mâles vers les fleurs femelles.

Une fois la floraison terminée, les fleurs sèchent sur pied et produisent des graines. Il s’agit de petits akènes surmontés d’une aigrette, qui leur permet de s’envoler, un peu comme les graines du pissenlit ! Lorsqu’elle se plait, l’Antennaria peut se ressemer spontanément.

En plus de son intérêt ornemental, l’Antennaire est aussi une plante médicinale, qui a des vertus adoucissantes pour la gorge. Elle permet notamment de soigner la toux, les angines, bronchites et trachéites. On peut l’utiliser en tisane ou en teinture mère.

La floraison de l'Antennaria, ou pied-de-chat

L’épanouissement des fleurs de l’Antennaria dioica, et les fruits (aigrettes plumeuses portant un akène) de l’Antennaria plantaginifolia (photos : Dominicus Johannes Bergsma, V.R. Ranta et Krzysztof Ziarnek)

Les principales variétés

Les variétés les plus populaires

Antennaria dioica Rubra - Antennaire dioïque Godet de 9cm

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
15 cm

Cette antennaire porte de petits capitules rouges, d’une teinte plus intense que les autres variétés. Elle amènera une petite touche de couleur dans vos rocailles !

Antennaria dioica Borealis - Pied de Cha Godet de 9cm

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
15 cm

L’Antennaria dioica ‘Borealis’ ressemble à la variété précédente, mais s’en distingue par ses fleurs blanches. Ses capitules ont un aspect très doux !

Antennaria plantaginifolia - Antennaire à feuilles de plantain

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
15 cm

L’Antennaire à feuilles de plantain offre également des fleurs blanches mais elle porte des feuilles un peu plus larges, avec des nervures parallèles bien marquées, ce qui rappelle le feuillage du plantain.

Plantation de l’Antennaria

Où planter ?

L’Antennaria se plait en plein soleil, mais elle supporte aussi la mi-ombre légère. Elle se plait dans tout sol plutôt pauvre et sec, voire caillouteux. Dans tous les cas, le substrat doit être drainant, car elle n’apprécie pas l’humidité stagnante. C’est une plante très frugale et peu exigeante, qui n’a pas besoin d’un sol riche en humus. Pour ce qui est du pH, l’Antennaria semble préférer les substrats neutres à acides.

L’Antennaria est parfaite pour végétaliser les terrains ingrats, où les autres plantes auraient du mal à pousser ! Elle trouvera sa place dans une rocaille, sur un toit végétalisé, sur un muret en pierre… Elle est capable de pousser même à un endroit où il y a très peu de terre. Elle peut même s’intégrer dans les interstices d’un dallage.

Découvrez notre fiche « Créer une rocaille : nos conseils pour la réussir »

 

Quand planter ?

Nous vous conseillons de planter l’Antennaria au printemps, vers le mois d’avril, ou en automne (septembre octobre).

 

Comment planter ?

  1. Creusez un petit trou de plantation, ou faites-lui une place entre les pierres d’une rocaille, sur un toit végétalisé ou dans un muret en pierre, en y créant une petite poche de substrat (par exemple, apportez-y de la terre mélangée à un peu de sable grossier).
  2. Sortez l’Antennaria de son pot et plantez-la.
  3. Comblez en replaçant un peu de terre autour et en tassant légèrement, sans trop l’enterrer pour autant.
  4. Il ne vous reste plus qu’à arroser !
Les fleurs roses de l'Antennaria dioica, aussi appelé pied-de-chat

Antennaria dioica ‘Alex Duguid’ (photo peganum)

Entretien

Plante frugale par excellence, l’Antennaria ne demande pas vraiment d’entretien. Elle résiste à la sécheresse, au froid, et n’est pas sensible aux maladies et parasites.

Nous vous conseillons de l’arroser dans les semaines qui suivent la plantation, puis en cas de sécheresse la première année. Par la suite, elle se passera sans problème d’arrosages.

Il est également préférable de désherber si vous voyez des adventices pousser autour des Antennaria, mais par la suite, ces dernières devraient former un tapis qui limitera la croissance des herbes indésirables.

Vous pouvez éventuellement couper les fleurs séchées, pour l’aspect esthétique, mais cela évitera également qu’elle se ressème d’elle-même.

Vous pouvez aussi récolter les fleurs séchées de l’Antennaria dioica afin de composer des tisanes, puisqu’il s’agit d’une plante médicinale efficace notamment pour traiter les bronchites et le mal de gorge.

Multiplication

Vous pouvez multiplier l’Antennaria en divisant les touffes ou en récupérant les graines et en les semant. La division est plus facile et rapide, mais le semis vous permet d’obtenir un plus grand nombre de plants, sans déranger ceux qui sont déjà en place. Lorsqu’elle s’y plait, l’Antennaria peut aussi se ressemer spontanément au jardin !

Semis

Les graines d’Antennaria se sèment au début du printemps.

  1. Préparez un pot en le remplissant avec du terreau léger et drainant (par exemple un mélange de terreau et de sable, ou du terreau spécial semis)
  2. Arrosez pour qu’il soit bien humide.
  3. Déposez les graines à la surface.
  4. Recouvrez-les très légèrement, avec un peu de substrat.
  5. Placez vos semis sous châssis froid, à un endroit lumineux.
  6. Continuez à arroser régulièrement, mais sans excès, pour ne pas laisser le substrat se dessécher.
  7. Dès que les plantules atteignent une taille permettant leur manipulation, repiquez-les dans des pots individuels.

Division de touffes

Il est plutôt facile de diviser les touffes d’Antennaria, puisque la plante a elle-même tendance à émettre des rejets.

Choisissez des touffes bien installées, qui ont commencé à s’étendre, puis séparez-les délicatement, et replantez directement à un nouvel emplacement, ou en pot dans un substrat drainant.

Association

Associez l’Antennaria à d’autres plantes qui apprécient les sols pauvres et secs. Pensez par exemple aux sédums, joubarbes, Cerastium tomentosum, Dryas suendermanii, Geranium cinereum, Armeria maritima… Découvrez aussi la fougère Cheilanthes lanosa, une espèce adapée à la chaleur et à la sécheresse. Pour apporter de la couleur, plantez des hélianthèmes, Phlox subulata et Phlomis fruticosa. Pour amener de la légèreté, intégrez quelques petites graminées, comme les Stipa, carex ou fétuques. Ces plantes frugales seront parfaites pour composer une splendide rocaille, ou même un toit végétalisé. Vous pouvez aussi les associer à des lavandes, des cistes ou du thym serpolet, pour créer une ambiance méditerranéenne.

Inspiration pour associer l'Antennaria dans une rocaille

L’Antennaria dioica s’intègre facilement dans une rocaille, avec d’autres vivaces qui apprécient les sols pauvres et caillouteux ! Dryas suendermannii, Helianthemum ‘Lawrensons Pink’, Cerastium tomentosum, Antennaria dioica, Sempervivum arachnoideum et Cheilanthes lanosa (photos : David Short / Friedrich Strauss – MAP / Krzysztof Golik / Stefan Lefnaer / Kristine Paulus / ghislain118)

Vous pouvez aussi profiter de l’Antennaria dioica pour réaliser une rocaille de plantes alpines. Composez une collection de plantes vivaces qui, comme l’Antennaria, se rencontrent naturellement en montagne. Elles sont parfaitement rustiques et apprécient en général les sols caillouteux, très drainants. Vous pouvez par exemple planter, aux côtés de l’Antennaria, des Edelweiss, Silene acaulis, Lewisia cotyledon, Gentiana acaulis, pulsatilles… Profitez aussi du ravissant feuillage découpé de l’Alchemilla alpina. Pour plus d’idées et de conseils, découvrez notre fiche sur les plantes vivaces alpines !

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire