Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Amarante, Amaranthus : semis, plantation, entretien

L'Amarante en quelques mots

  • L’Amarante est une plante annuelle à la floraison estivale souvent grandiose : l’Amarante-queue-de-renard, en particulier, déploie de longs panaches dressés ou retombants  arborant des teintes inédites rouge violacé, rose indien ou vert
  • Certaines espèces d’Amarantes montrent un feuillage très décoratif et bigarré
  • C’est aussi une plante comestible, appréciée en cuisine pour ses graines dont on peut faire de la farine d’amarante !
  • Peu exigeante, elle pousse au soleil dans tout sol frais bien drainé
  • En isolée ou en petit groupe, elle apporte beaucoup de verticalité et d’originalité aux massifs, aux potées fleuries et même aux bouquets d’été

Le mot de notre experte

L’Amarante, amaranthus en latin, est une spectaculaire plante annuelle trop méconnue… Altière et théâtrale, cette grande frileuse déploie sans retenue de l’été jusqu’à l’automne, une floraison grandiose en épis retombants ou dressés sur un somptueux feuillage vert pourpré ou tricolore.

Si la plus connue est l’amarante-queue-de-renard arborant souvent une couleur d’un rouge violacé profond, il existe également des variétés vertes, rose flashy ou encore couleur biscuit !

En plus de ses qualités ornementales, l’Amarante est aussi une plante comestible aux nombreux bienfaits qui se prête à des tas de recettes et est appréciée en cuisine pour ses graines : l’amarante soufflée est délicieuse dans les céréales. Les feuilles d’amarante sont également bourrées de vitamines !

Ne vous laissez pas dissuader par sa réputation de plante invasive, l’amarante sera facilement contenue au jardin si vous supprimez ses fleurs avant qu’elles ne montent en graines.

Découvrez l‘Amarante, cette grande plante annuelle facile à cultiver au soleil, et toujours très remarquée dans un jardin, sur une terrasse comme dans les bouquets !

amaranthus

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Amaranthus

Famille : Amarantacées

Noms communs : Amarante, Queue de renard

Floraison : juillet à octobre

Hauteur : 0,45 à 2 m

Exposition : Soleil

Sol : Frais bien drainé

Rusticité : gélive

L’Amarante est une plante herbacée de la famille des amaranthacées. Elle est native d’Amérique du Sud où elle pousse dans les bois clairs et humides et où les Incas et les Mayas la cultivaient pour en consommer ses graines et ses feuilles.

On distingue une soixantaine d’espèces d’amarantes, majoritairement comestibles dont l’Amaranthus caudatus, la célèbre « queue de renard » avec ses cultivars rouges pourpres ou vert pistache. L’Amarante tricolore (Amaranthus tricolor), qui se décline en très nombreux cultivars au feuillage panaché (‘Joseph Coat’s’), l’Amaranthus paniculatus montrant de grandes panicules plumeuses ou encore l’Amaranthus hybridus ssp cruentus ou l’Amarante comestible, se rencontrent également dans nos jardins.

Cette habituée des climats tropicaux et subtropicaux, cette plante vivace dans son milieu est cultivée en annuelle sous nos climats.

L’Amarante forme rapidement un buisson plus ou moins ramifié haut de 90 cm à 2 m au port érigé ou retombant selon les espèces. Ces touffes vigoureuses sont parfois envahissantes et certaines espèces d’amarantes se naturalisant facilement, sont considérées comme invasives.

Le feuillage de l’Amarante varie selon les espèces et variétés. Les larges feuilles de 3 à 20 cm de long, ovales à lancéolées, parfois en forme de cœur allongé, aux nervures profondément marquées sont disposées en bouquets de façon alterne sur des tiges épaisses, parfois côtelées et rouges pourprées. Si le feuillage est caduc, il se renouvelle régulièrement chez certaines espèces, notamment chez l’Amaranthus tricolor et persiste très tard en automne, Amaranthus signifiant en Grec « qui ne se fane pas ». Les feuilles de ce dernier présentent des bords ondulés, un aspect gaufré et sont fortement nervurées.

amarante queue de renard

Amaranthus caudatus – illustration botanique

Vert foncé, vert pourpré avec des veines sanguines chez l’Amaranthus caudatus ou d’un magnifique pourpre à reflets gris chez l’Amaranthus cruentus ‘Velvet Curtains’ également appelée « Amarante couleur de sang » ou encore « amarante rouge », le feuillage ébloui bien davantage chez certaines espèces. Il se distingue chez les Amaranthus tricolor par des coloris flamboyants somptueusement panachés ou bigarrés au sommet de la plante, mêlant le bronze, l’or, le vanille, l’orange et le rouge. Des teintes riches qui contrastent avec la base de la plante qui reste verte. Ces toupets très colorés et ébouriffés confèrent à ces amarantes des allures de perroquets des îles, ou de buisson en feu ! Une magnificence qui compense largement la floraison insignifiante chez cette espèce.

Cette végétation très colorée reste belle jusqu’aux premières gelées. Elle offre un écrin aux inflorescences spectaculaires de certaines espèces d’Amarantes. Théâtrale, la floraison érigée ou retombante des amarantes est de celles qu’on n’oublie pas ! Elle s’étale de juillet à septembre-octobre et apporte donc au jardin une touche très originale.

La plus saisissante est sans conteste celle de l’Amaranthus caudatus. Cette espèce d’Amarante déploie, selon les variétés, de longs panaches dressés et effilés ou retombants pouvant mesurer jusqu’à 40 cm et plus et touchant parfois le sol. Son autre nom de « queue de renard », provient de ses minuscules fleurs simples et sans pétales, entourées de bractées colorées et réunies en épis cylindriques à l’aisselle des feuilles ou en partie terminale. Denses et veloutés, ces chatons ressemblent à la queue de l’animal.

Certaines variétés comme l’Amaranthus caudatus gibbosus ou Amaranthe gibbeuse, produisent une floraison assez unique dans l’univers du végétal avec leurs épis tombants constitués de boules bosselées évoquant les dreadlocks de certaines coiffures jamaïcaines ! D’autres, à l’instar la variété ‘Fat Spike’, se distinguent par des inflorescences dressées au lieu d’être retombantes.

Toutes transforment le buisson en une cascade de fleurs duveteuses.

Quant aux Amarantes paniculées (Amaranthus hypochondriacus, Amaranthus paniculatus), elles exhibent de grandes panicules plumeuses, fines, échevelées de 25 cm de long.

Ces épis floraux à la personnalité surprenante, arborent des coloris riches, parfois tout aussi étonnants pour un végétal, allant du pourpre profond au rouge cramoisi, du rouge bourgogne au rose tyrien (Amaranthus cruentus ‘Velvet Curtains’) sans oublier le vert pistache de ‘Green Cascad’ ou les tons biscuités d' »Autumn Palette’.

Ce sont également d‘excellentes fleurs pour des bouquets grandioses frais ou séchés car leur couleurs  ne s’affadissent pas, même en séchant.

Après floraison, la plante fructifie généreusement : chaque pied donne des milliers de graines par an ! Les fruits sont des akènes contenant de très nombreuses graines minuscules disséminées par le vent et la pluie, promptes à se ressemer.

L’Amarante est une plante frileuse cultivée comme une annuelle sous nos climats. Ses origines sud-américaines la destinent à des expositions ensoleillées abritées du vent car elle a besoin de chaleur. Elle pousse vite dans un sol drainé, riche et frais. Résistante aux embruns, c’est également une bonne plante pour le bord de mer.

Particulièrement remarquable pour l’explosion lumineuse ou incandescente qu’elle offre tout l’été jusqu’à l’automne, l‘Amarante ne passe jamais inaperçue dans un jardin. Elle est une incontournable des jardins de soleil. Avec sa présence forte, elle compose des scènes estivales foisonnantes et exubérantes et s’impose dans un jardin romantique comme exotique! Elle se plante un peu partout, en isolé, ou en petit groupes pour apporter couleur, originalité et verticalité dans un massif de vivaces bien exposé comme en potée fleurie. Comestible, elle est  également parfaite dans un potager fleuri.

Les jeunes pousses d’Amarante se consomment comme les épinards tandis que ses graines se savourent entières, grillées ou encore en farine comme une céréale.

Principales espèces et variétés d'amaranthe

Géante culminant à près de 2 m ou ne dépassant pas 40 cm de hauteur, floraison érigée vers le ciel ou épis retombants jusqu’au sol, coloris excentriques ou discrets, il existe de nombreuses espèces et variétés d’Amarantes adaptées à tous les jardins. De la plus exubérante à la plus sage, découvrez nos amarantes, dont certaines sont proposées en exclusivité !

Les plus populaires

Graines d'Amarante queue-de-renard Red Cascade

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
1.00 m

C'est l'Amarante classique reconnaissable à ses longues panicules écarlates à pourpre retombantes pouvant retomber jusqu'au sol. Magnifique dans d'imposants bouquets secs ou au jardin au soleil et à l'abri du vent !

Graines d'Amarante queue-de-renard Pony Tails Mixed

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité
1.10 m

Un mélange harmonieux et étonnant de longs panaches retombants, rouge profond ou vert pâle. Il apportera beaucoup de verticalité et de majesté aux potées fleuries, aux massifs de vivaces comme aux bouquets.

 

Nos préférées

Graines d'Amarante queue-de-renard Dreadlocks

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
80 cm

Une amarante à la floraison très originale constituée de boules rose foncé. Cette variété convient aussi bien à un style de jardin romantique, mais aussi exotique.

Graines d'Amarante queue-de-renard Green Cascade

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
1.00 m

Une saisissante floraison aux longues panicules vert pistache. Une plante d'une belle envergure à placer au jardin ou en pot.

Graines d'Amarante Autumn Palette

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité
1.05 m

Un mélange de somptueuses amarantes aux teintes biscuitées. Originale, extravagante, elle s'intègre aussi bien dans les massifs que dans les bouquets.

Graines d'Amarante Velvet Curtains

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
1.20 m

Cette amarante couleur de sang est une merveilleuse plante colorée et structurante. Magnifique dans les massifs, les pots ou les bouquets

Graines d'Amarante Garden Select

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
40 cm

De l'exotisme et de la gaieté au jardin ! Elle peut être utilisée de manière isolée ou en petit groupe en bord de massif, ainsi qu'en pot sur une terrasse.

Graines d'Amarante Josephs Coat

Période de floraison Août à Sept.

Hauteur à maturité
60 cm

Une espèce d'Amarante appréciée pour son feuillage bigarré, sa floraison est insignifiante mais l'effet décoratif est saisissant ! Magnifique dans les massifs, les pots, ou dans les bouquets.

Semis des graines d'amarante, plantation

Quand semer et planter l’Amarante ou queue-de-renard ?

Les graines d’Amarante se sèment sous abri dès le mois de mars à une température de 15 à 20°C avec un repiquage en mai une fois que tout risque de gel est écarté ou directement place en avril-mai de préférence après les gelées.

Comment semer des graines d’Amarante ?

Semis sous-abri

  • Dans une terrine semez finement en surface d’un bon terreau pour semis bien humide ou placez directement 1 ou 2 graines par godet
  • Recouvrez légèrement les graines d’Amarante de compost
  • Maintenez à la lumière dans un endroit chaud entre 20 et 25°C
  • Maintenez la surface humide mais pas gorgée d’eau jusqu’à la levée prend habituellement 3 à 15 jours
  • Repiquez les jeunes plants en godets
  • Mi-mai après tout risque de gel, repiquez-les à l’extérieur en pleine terre ou en pot
  • Faites un apport de compost à chaque trou de plantation
  • Arrosez copieusement

Semis direct en pleine terre

  • Dans un sol bien travaillé, enrichi de compost et ameubli sur 40 à 50 cm, semez les graines d’Amarante très clair dans des sillons espacés de 30 cm
  • Maintenez le sol humide pour faciliter la levée
  • Quand ils sont au stade de 5 feuilles, éclaircissez et repiquez les plants en les espaçant chacun de 40 à 80 cm
  • Arrosez très régulièrement

amaranthus

Où planter l’Amarante ?

L’Amarante est une plante vivace gélive, c’est pourquoi, sous nos climats, elle est cultivée en annuelle en pleine terre ou en pot. Elle pourra être hivernée hors gel. Elle tolère bien les embruns des climats maritimes.

C’est une plante de chaleur qui réclame une exposition ensoleillée, dans un lieu abrité des vents forts. Une situation trop ventée sera une menace pour cette grande annuelle.

Elle aime les terres fertiles, fraîches et très bien drainées dans lesquelles elle pousse rapidement et se montre luxuriante.

Pour un effet spectaculaire, plantez les amarantes par groupes de 3 à 5 pieds au m2, espacés de 50 à 80 cm selon les variétés.

Sa silhouette touffue ainsi que sa taille, parfois imposante (elle peut atteindre 2 m) lui permettent de s’intégrer facilement en milieu de massif ou fond d’un massif de vivaces ou d’annuelles, dans une plate-bande ou même de manière isolée contre un mur ou une clôture au chaud où elle attirera tous les regards. Elle apportera également verticalité et extravagance en bordure d’un bassin ou dans les zones humides mais ensoleillées du jardin. Elle se cultive également facilement dans un grand bac sur les terrasses.

Planter l’Amarante en pot

Si vous souhaitez cultiver l’Amarante en pot choisissez un grand bac et repiquez votre jeune plante dans un mélange de terreau et de compost toujours humides. Étalez une bonne couche drainante au fond du pot. Paillez et arrosez très régulièrement, sans jamais laisser le substrat s’assécher.

Entretien et soin

Une fois bien plantée, l’Amarante se révèle être une plante annuelle sans souci, pourvu que le sol reste frais et suffisamment nourrissant.

En pot comme en pleine terre, le sol doit être maintenu frais : installez un paillage et arrosez régulièrement, surtout pendant dans les périodes sèches.

En pot : fertilisez avec un engrais liquide tous les 15 jours pendant la période de floraison.

Tuteurez éventuellement les variétés très hautes dès le début de la croissance.

Lorsqu’elles ont 4 à 6 semaines, les jeunes feuilles peuvent être récoltées.

Éliminez les fleurs fanées pour encourager une seconde floraison ou laissez les grainer si vous souhaitez récolter des graines pour réaliser de futurs semis. Les graines d’amarante se récoltent en  fin d’été : coupez les épis et faites-les sécher, lorsqu’ils sont bien secs, battez-les afin de récoltez les graines.

A l’automne, arrachez les pieds pour éviter les semis spontanés : l’amarante se ressème spontanément et abondamment ! Vous pourrez hiverner hors gel, les sujets en pot.

Maladies et ennemis éventuels

L’Amarante a deux ennemis bien connus :

Multiplication

L’Amarante se ressème spontanément. Les graines d’Amarante gardent leurs propriétés germinatives jusqu’à 3 ans après récolte. La plante se reproduit par semis au printemps, si vous n’avez pas coupé toutes les hampes florales.

A découvrir : notre vidéo conseil pour bien semer vos graines d’annuelles !

Associer les amarantes au jardin

Par sa floraison théâtrale et exubérante, son feuillage pourpré ou tricolore aux nuances ardentes, l’Amarante fait toujours une entrée très remarquée au jardin, métamorphosant un simple massif ou une plate-bande en un tableau saisissant d’originalité. Selon la couleur de ses épis, elle s’intègre à tous les décors, du plus romantique au plus exotique. C’est une fleur annuelle incontournable des jardins de soleil et bien-sûr, des jardins roses et mauves.

Avec sa présence très forte, l’Amarante est capable de donner le « La » à un massif, soit en y apportant du contraste et de la gaieté soit dans une harmonie de tons.

associer l'amaranthus

Un exemple d’association : Euphorbe ‘Diamond Frost’, Amarante comme ‘Velvet Curtains’, Impatiens comme ‘Orchid Blush’, Fuchsia magellanica et Coleus dont la variété ‘Skyfire’ serait parfaite.

Misez sur la monochromie en mélangeant les roses pour un décor empreint de volupté. Les couleurs saturées conviennent bien à l’arrière-saison : osez l’association de tons forts en rapprochant les Amarantes-queue-de-renard d’arbustes à feuillage violet ou sombre, comme un Arbre à perruque pourpre, de rosiers anciens, de Phlox paniculata, de Roses trémières ou de grands Lavatères.

Quelques pieds d’Amarante suffisent pour donner du relief et du caractère à une simple plate-bande et composer des scènes dépaysantes et hautes en couleur.

Dans un mixed-border, on l’associe facilement à des vivaces à floraison tardive comme les Asters, les Mufliers géants, les Hélénies, les Orpins d’automne avec qui elle compose des scènes flamboyantes pour accompagner les derniers feux de l’été.

Au cœur d’un massif exubérant, elle trouvera une place de choix auprès de vivaces florifères et radieuses comme les d’HémérocallesEchinacea, Crocosmias, agastaches, Pavots d’Orient, Lupins, les cardons et d’annuelles telles que les cosmos, les lins rouges.

associer l'amaranthus

Une idée d’association avec des achillées et de la bourrache

Pour un mariage détonnant, misez sur les fleurs de dahlias qui gagneront encore en expressivité acoquinées à celles des amarantes.

Mêlez-la à des annuelles comme les  Rudbeckias, Zinnias, Tournesols, qui comme elles rivaliseront sur les tons les plus endiablés.

Pour garder la fraîcheur à son pied tout l’été, plantez des vivaces couvre-sol comme le Cerastostima plumbaginoides ou Dentelaire, les bugles rampantes ou les oreilles d’ours au feuillage laineux gris-argenté.

Pour un tableau contemporain teinté d’exotisme, les Amarantes-queue-de-renard enflammeront le jardin jusqu’au début de l’automne associées à un Ricin, à des Kniphonias et aux feuilles linéaires d’un Lin de Nouvelle-Zélande.

L’Amarante introduit toujours des accents puissants dans une composition que les graminées dans les tons paille comme les Pennisetum ou herbe-aux-écouvillons, les Miscanthus et les Stipa pennata, viennent contrebalancer en apportant texture, mouvement et légèreté.

En pot, l’Amarante s’accorde bien avec les lobélias, tabacs d’ornement, les pétunias et autres calibrachoas et les mini-dahlias.

L’Amarante est également une incontournable aux côtés d’autres plantes potagères. Elle constituera le magnifique second plan d’une bordure œillet d’lnde, d’Arroches rouges, de capucines naines, qui en prime éloigneront les pucerons de ses tiges !

Le saviez-vous ?

Bien avant qu’elle ne remplisse les rayons des boutiques bio et nos jardins, l’Amarante était cultivée par les Aztèques qui la consommaient à la manière d’une céréale comme le quinoa et l’utilisaient pour les rites sacrés.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire