Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Vivaces à floraison de début de printemps

Les meilleures variétés pour oublier l’hiver !

À peine les températures commencent-elles à s’adoucir que de nombreuses vivaces se précipitent pour fleurir, annonçant dans une explosion de couleurs le réveil du jardin et la fin de la mauvaise saison. Elles nous préviennent que les beaux jours reviennent ! Les vedettes de cette période sont les hellébores, ou roses de Carême et leurs nombreuses déclinaisons.

Pour accompagner ces vivaces précoces, vous pouvez animer vos massifs par de petits bulbes printaniers (ex. : Crocus de printemps) et par des plantes à feuillage persistant, comme les heuchères. N’hésitez pas à colorer votre jardin en disposant quelques plantes bien en vue depuis vos fenêtres, ou le long du chemin d’accès à votre maison.

La rose de Carême (Helleborus orientalis)

Les roses de Carême sont de superbes hellébores dont il existe de nombreux hybrides, qui offrent dès la fin de l’hiver des fleurs simples ou doubles. Elles se déclinent dans une belle palette de couleurs : blanc, rose, rouge pourpre ou framboise, vert, noir, jaune, orangé ou saumoné. Elles possèdent un feuillage persistant. Plantez-les en situation ombragée dans un terrain frais et riche, ou en pot.

Une astuce : dès que les fleurs commencent à s’épanouir, mettez-les en valeur en coupant les anciennes feuilles.

La pulmonaire (Pulmonaria saccharata)

Les pulmonaires sont de jolies vivaces qui offrent des fleurs bleues ou violettes et un feuillage ponctué de taches blanc crème. Pulmonaria rubra, à fleurs rouge rose, est la plus précoce, puisqu’elle fleurit dès février. Les autres variétés fleurissent à partir de mars ou avril. Elles s’associent admirablement avec les hellébores d’Orient, que ce soit pendant la floraison ou après, avec leur feuillage décoratif. Elles se ressèment facilement et poussent vite, ce qui en fait de bons couvre-sols ! Plantez-les à l’ombre ou à mi-ombre, dans un sol qui reste frais en été. Nous vous conseillons la variété ‘Majesté’, au feuillage argenté et floraison rose en mars et avril.

La primevère (Primula vulgaris)

Les primevères des jardins fleurissent dès les premiers redoux et s’épanouissent jusqu’au milieu du printemps. Il existe de nombreuses variétés horticoles aux floraisons très colorées, dont certaines à fleurs doubles ! Découvrez par exemple la variété ‘Belarina Valentine’ à fleurs rouge intense. Elles peuvent aussi prendre des teintes bleu, jaune, rose ou violet, toujours avec le centre de la fleur de couleur jaune ! Il existe des variétés très originales, comme Primula ‘Zebra Blue’, aux pétales zébrés bleu et blanc. Vous pouvez les cultiver en jardinière, en massif ou en bordure.

La gesse de printemps (Lathyrus vernus)

La gesse de printemps est un pois de senteur vivace, particulièrement hâtif puisqu’il fleurit dès la mi-février. Il atteint 40 cm de hauteur et offre des fleurs bleu – violet, parfois rose clair ou blanc suivant les variétés. Il forme une touffe de feuilles bien vertes, au-dessus desquelles émerge la floraison, qui dure presque deux mois. La gesse précoce préfère les endroits ombragés en été, comme le pied des arbustes ou des rosiers. Elle apprécie les sols frais et riches.

La violette (Viola odorata)

La violette odorante est une petite plante que l’on trouve dans la nature en France, souvent en sous-bois ou dans les lisières, sur sol frais. Elle s’étale grâce à ses stolons pour former un joli couvre-sol. Les variétés à fleurs simples sont plus résistantes que celles à fleurs doubles. Il existe des variantes à fleurs blanches, mauves, roses, ou même jaune pâle. Elles apprécient les sols riches et les situations ombragées… les variétés blanches (par exemple, Viola odorata ‘Alba’) sont parfaites pour apporter de la luminosité en sous-bois !

Une astuce: les fleurs sont comestibles et idéales pour décorer vos salades ou pâtisseries.

Le bergénia (Bergenia x cordifolia)

Le bergenia constitue un excellent couvre-sol à grandes feuilles vertes, épaisses et persistantes. Il offre en fin d’hiver une floraison rose ou blanche, composée de nombreuses petites clochettes. Les variétés modernes sont dotées de feuilles plus petites aux belles couleurs bronze, pourpres ou cuivrées pendant l’hiver. La teinte foncée et vernissée de la face supérieure tranche souvent avec celle plus rose du revers. Elles sont adaptées à l’ombre sèche et nécessitent très peu d’entretien.

Le Doronic du Caucase (Doronicum orientale)

Le doronic du Caucase offre dès le mois d’avril une superbe floraison jaune vif, qui apportera facilement de la luminosité à vos massifs ! Il atteint jusqu’à 60 cm de hauteur et forme des touffes qui s’étalent grâce à ses rhizomes. Il se plaira sous une exposition ensoleillée ou semi-ombragée, dans un sol drainant car il craint l’excès d’humidité qui risquerait de faire pourrir ses racines.

L’Anémone pulsatille (Pulsatilla vulgaris)

L’anémone pulsatille est une petite plante remarquable par sa floraison délicate, d’un beau violet à la fois tendre et intense. Elle fleurit à partir du mois de mars. Son feuillage et ses tiges sont couverts d’un duvet argenté, ce qui apporte davantage de douceur à sa floraison. Cultivez-la en rocaille, dans un substrat drainant : elle craint l’humidité stagnante.

Le Myosotis du Caucase (Brunnera macrophylla)

Le Brunnera macrophylla est une plante vivace qui porte de petites fleurs bleu clair, qui ressemblent beaucoup à celles des myosotis. Sa floraison est particulièrement vaporeuse et légère. Il possède de grandes feuilles et s’étale pour former un bon couvre-sol. Plantez-le à l’ombre avec des hostas et fougères.

Le Thlaspi (Ibéris sempervirens)

Aussi appelé Corbeille d’argent, l’ibéris sempervirens est une plante méditerranéenne qui offre une floraison blanche et abondante, de mars à avril. Son port tapissant en fait un bon couvre-sol. Vous pouvez l’installer en rocaille, en bordure ou sur le devant d’un massif, en plein soleil et dans un terrain drainant. Il résiste bien à la sécheresse.

Articles connexes


Blog

Comment rater la plantation de ses vivaces en 6 leçons ?

Les plantes vivaces ont la réputation d’être généralement solides (normal, elles sont vivaces….), et si vous les...
Lire la suite +

Fiche Famille

Hellébores : les planter, les cultiver

Lire la suite +

Fiche Famille

Primevère : plantation, culture, entretien et association

Lire la suite +

Blog

Camaïeu de fleurs bleues de printemps.

Si une couleur de fleur peut être associée à une saison, pour le printemps c'est...
Lire la suite +

conseil

Réussir l'implantation du myosotis du Caucase

Lire la suite +

Blog

Pulmonaire : une vivace couvre-sol à adopter d'urgence !

Vous cherchez un excellent et généreux couvre-sol pour égayer l'ombre ou la mi-ombre dès le...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)