Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Réussir l'implantation du myosotis du Caucase

ou Brunnera macrophylla

Le Myosotis du Caucase, ou Brunnera macrophylla, est une plante vivace originaire de l’Est de l’Europe qui porte de petites fleurs bleues, très délicates, ressemblant beaucoup à celles des Myosotis classiques. Les fleurs apparaissent au début du printemps, parfois dès le mois de mars, et durent jusqu’en mai – juin.

Il s’agit d’une floraison légère et vaporeuse, qui apporte au jardin un côté naturel et sauvage. Il atteint jusqu’à 40-50 cm de haut sur environ 60 cm d’étalement. Le brunnera offre un feuillage décoratif, parfois panaché, souvent argenté, qui nous rappelle un peu celui des hostas. Il forme des tapis et constitue un bon couvre-sol. Facile à cultiver, le brunnera demande peu d’entretien. Il est tout à fait rustique et apprécie les situations ombragées et les sols frais. C’est la plante parfaite pour un jardin sauvage de sous-bois ! Vous pouvez l’associer à d’autres plantes d’ombres comme les fougères et hostas.

Quelle variété choisir ?

L’espèce type, Brunnera macrophylla, offre une floraison bleue mise en valeur par son feuillage vert. A partir d’elle ont été créées de nombreuses variétés horticoles, avec des variations dans les couleurs de feuillages, qui sont plus ou moins argentés ou panachés de blanc crème. Les fleurs peuvent être bleues ou blanches.

Le feuillage de la variété ‘Jack Frost’ est d’une jolie couleur argentée qui fait ressortir de superbes nervures vertes. Elle offre un contraste remarquable.  Pour des feuilles encore plus argentées, choisissez ‘Looking Glass’ : seule une fine marge verte se détache sur le contour des feuilles, accompagnée par quelques minces nervures. Cette variété est toutefois moins vigoureuse que les autres. Quant au Brunnera ‘Dawson’s White’, il se distingue par ses feuilles bicolores vertes largement marginées de blanc. Il est cependant un peu plus délicat à cultiver que les autres. La variété ‘Betty Bowring’ a la particularité d’offrir une floraison blanche, qui ressort parfaitement sur le feuillage d’un beau vert uniforme. Enfin, le Brunnera ‘Langtrees’ nous surprend par ses feuilles délicatement ponctuées de petites taches argentées.

Découvrez aussi le Brunnera sibirica : il ressemble beaucoup au macrophylla, mais forme de larges touffes en s’étalant grâce à ses rhizomes. C’est un très bon couvre-sol !

Les Brunneras offrent une belle diversité de feuillages ! De gauche à droite, les variétés ‘Jack Frost’, ‘Looking Glass’ et ‘Dawson’s White’.

Quand planter le myosotis du Caucase ?

Vous pouvez le planter au début du printemps, entre les mois de mars et de mai, ou à l’automne, en octobre ou novembre.

Où le planter ?

Le brunnera est une plante de sous-bois : il pousse naturellement dans les forêts de l’est de l’Europe. Choisissez un emplacement semi-ombragé, voire à l’ombre complète. Il n’aime pas le soleil direct, mais le supporte du moment que le sol reste frais. Le brunnera est un excellent couvre-sol pour les zones ombrées, capable de rivaliser avec les mauvaises herbes.

Il apprécie les terrains riches en humus, les terres plutôt lourdes, argileuses, et fraiches mais sans excès d’humidité en hiver. Évitez les sols trop secs, pauvres ou caillouteux.

Comment le planter ?

  • Placez la motte à tremper dans une bassine remplie d’eau
  • Creusez un trou de plantation, de deux fois la taille de la motte
  • Nous vous conseillons de faire un apport de matière organique (compost ou fumier mûr), surtout si votre terre manque d’humus. Le brunnera apprécie les sols riches !
  • Positionnez la motte dans le trou de plantation.
  • Comblez en replaçant la terre tout autour, et tassez.
  • Arrosez ensuite généreusement.
  • Vous pouvez installer un paillage autour de la touffe pour que le sol reste frais.

Continuez à arroser dans les semaines qui suivent la plantation.

Comment multiplier le myosotis du Caucase ?

Deux techniques fonctionnent bien pour multiplier le brunnera : la division en fin d’hiver et le bouturage de racines en automne. Cela vous permettra d’avoir facilement un grand nombre de plants et de former ainsi de larges tapis. Il est aussi possible de faire des semis au printemps.

Vous pouvez diviser les touffes tous les trois ans, vers le mois de mars ou à l’automne (novembre). Déterrez-les, dégagez si besoin la terre autour des racines, puis séparez-les en deux ou trois morceaux. Ne conservez que quelques feuilles pour équilibrer le volume des racines et du feuillage. Replantez-les aussitôt. Arrosez.

Pour faire des boutures de racines, intervenez en automne ou hiver. Déterrez les touffes et prélevez des bouts de racines de 4 à 5 centimètres. Plantez-les dans un contenant rempli d’un mélange de sable et de terreau, que vous placerez sous abri. Arrosez.

Articles connexes


conseil

Vivaces à floraison de début de printemps

Lire la suite +

Blog

Camaïeu de fleurs bleues de printemps.

Si une couleur de fleur peut être associée à une saison, pour le printemps c'est...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

Une réflexion au sujet de « Réussir l'implantation du myosotis du Caucase »

Laisser un commentaire