Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Comment réussir le semis des Pois de senteur - Tutoriel

facilement, sous abri ou au jardin

Les pois de senteur sont de grands classiques des jardins de cottage. Colorés et très florifères, ils nous ravissent aussi de leur parfum. Ce sont des plantes grimpantes faciles à cultiver mais leur semis pose souvent question.

Découvrez, grâce à notre tutoriel, comment réussir le semis des pois de senteur pas à pas, en pot ou directement en terre au jardin.

Quand semer les pois de senteur ?

Vous pouvez semer vos pois de senteur soit à l’abri dans la maison, soit sous abri non chauffé, soit directement en pleine terre. La période idéale diffère selon la technique utilisée.

  • Le semis forcé à la maison

Semer en mars pour repiquer les plantules au jardin lorsque les grosses gelées ne sont plus à craindre. Un repiquage intermédiaire peut être nécessaire. Installez vos semis dans la maison sur le rebord d’une fenêtre bien exposée, dans une pièce fraîche et ne laissez pas le terreau s’assécher.

  • Le semis sous abri non chauffé

Semez en octobre-novembre et hiverner vos semis sous un châssis ou dans une serre non chauffée. Aérez autant que possible. Vous pouvez aussi semer en mars. Notez toutefois que le semis avant l’hiver permet d’obtenir des plantes plus robustes et des fleurs plus tôt.

  • Le semis en pleine terre

Semez vos pois de senteur directement en place, en mars-avril.

Dans les régions à hiver doux, les semis spontanés ne sont pas rares en automne et les plantules passent l’hiver sans souci. Si vous êtes dans ce cas là, vous pouvez réaliser vos semis en fin d’été ou début d’automne et les repiquer au jardin dans la foulée.

Le trempage des graines

Les graines de pois de senteur ont souvent une enveloppe externe (le tégument) qui les rend difficiles à germer. Afin de faire ramollir ce tégument, vous pouvez :

  • soit faire tremper vos graines dans de l’eau tiède pendant la nuit précédent le semis.
Pois de senteur, tutoriel, trempage des graines

Trempage des graines de pois de senteur.

  • soit prendre un récipient hermétique. Tapissez-le d’un linge humide puis disposez vos graines dessus. Repliez le linge humide par dessus. Refermez et laissez à température ambiante.
Pois de senteur, germination des graines.

Les graines sont mis à germer dans un linge humide, après 3 jours, la germination commence.

Les graines vont gonfler ce qui va permettre à la graine de germer plus vite et mieux. Quand les graines commencent à germer, vous pouvez les semer !

Pour les graines coriaces qui résisteraient à ces traitements, ébréchez le tégument face à l’œil (petite cicatrice ronde) à l’aide d’un cutter afin de faciliter l’entrée d’humidité et stimuler la germination… qui a lieu quelques jours plus tard.

Le trempage n’est bien sûr pas une obligation mais il accélère grandement le processus de levée.

Pois de senteur, trempage des graines

Le trempage des graines : avant/après

Le semis en godets et autres contenants

Vous pouvez semer vos pois de senteur en godets. Les pois de senteur développent une racine profonde qui peut être contrariée dans un contenant trop juste en profondeur donc si vous êtes équipés, servez-vous idéalement de « rootrainers » ou de tubes biodégradables ou encore récupérez des rouleaux de papier toilette.

  • Semis en godets

– Etape 1 : Remplissez vos godets d’un bon terreau.
– Etape 2 : Déposez 5 graines que vous enfoncez de 2 à 3 cm avec le doigts.

Pois de senteur, semis en godet

Remplissez vos godets de terreau et déposez vos graines de pois de senteur.

– Etape 3 : Recouvrez les trous de terreau.
– Etape 4 : Arrosez.

Pois de senteur, semis en godet

Enfoncez les graines puis arrosez doucement.

– Etape 5 : Couvrez (couvercle transparent, papier…) pour garder l’humidité, la chaleur et laisser passer la lumière.

Pois de senteur, levée des graines

Levée des graines pois de senteur en godets (Simon Edge-Flickr)

  • Semis en rootrainers

Pois de senteur, semis en rootrainers

Semis de pavots en rootrainers (Peganum-Flickr)

– Etape 1 : Remplissez chaque compartiment de terreau.
– Etape 2 : Déposez 1 à 2 graines à la surface du terreau de chaque pot et que vous enfoncez de 2 à 3 cm avec le doigts.
– Etape 3 : Recouvrez-les d’un peu de terreau.
– Etape 4 : Arrosez.
– Etape 5 : Couvrez avec le couvercle.

  • Semis en tubes ou en rouleaux de papier toilette

– Etape 1 : Placez vos rouleaux debout dans un récipient hermétique et remplissez-les de terreau.
– Etape 2 : Déposez 1 à 2 graines dans chaque rouleau et enfoncez-les de 2 à 3 cm avec le doigts.
– Etape 3 : Recouvrez d’un peu de terreau.
– Etape 4 : Arrosez.
– Etape 5 : Couvrez.

Pois de senteur, semis dans des rouleaux de papier toilette

Semis de pois de senteur dans des rouleaux de papier toilette (historyanorak-Flickr)

Lorsque les semis apparaissent, maintenez-les au frais à environ 5°C. Cela favorise la croissance des racines et non celle des tiges. Une serre froide ou un châssis sont idéaux.

Quand les racines ont bien rempli les contenants, c’est le moment de réaliser un repiquage intermédiaire, dans des pots un peu plus grands (si vous ne pouvez pas encore planter à l’extérieur) ou de planter au jardin.

Enfin, il est également possible de semer vos graines dans de petites mottes de culture Fertiss, très facile d’utilisation et que vous pourrez repiquer par la suite. Olivier vous explique tout en vidéo.

Le semis en pleine terre

Le semis en pleine terre demande un peu de travail préliminaire :

– Préparez le terrain. Pour cela, utilisez une grelinette ou à défaut, enfoncez la fourche-bêche dans le sol, soulevez légèrement pour décompacter la terre sans la retourner.
Éliminez les gros cailloux et les herbes indésirables.
Égalisez le sol avec un râteau.

Préparer le terrain avant de semer.

Enlevez les herbes indésirables et les cailloux.

Ensuite, vous avez le choix entre semer vos pois de senteur en poquets ou en lignes.

  • Semer en poquets

Cette technique est parfaite pour semer au pied d’un support (treillage, arche, pyramide, arbre mort, etc). Pour semer en poquets :

– Etape 1 : Creusez de petits trous d’une profondeur de 2 à 3 cm avec une binette. Espacez les poquets de 25 à 30 cm.
– Etape 2 : Semez 4 à 5 graines dans chaque poquet.

Semis de pois de senteur en pleine terre.

Creusez les poquets / Semez 4 à 5 graines par poquet

– Etape 3 : Rebouchez
– Etape 4 : Arrosez.

Vous pouvez poser un morceau de grillage sur vos semis afin de les protéger du grattage des chats ou des poules.

Semis de pois de senteur en pleine terre.

Morceau de grillage pour protéger les semis.

– Etape 5 : Après la germination, éclaircissez en ne gardant que 2 ou 3 belles plantules par poquet.

Germination des pois de senteur en pleine terre (WxMom-Flickr)

  • Semer en lignes

Il est possible de semer en ligne, dans un potager, entre deux rangs de légumes, par exemple. Pour semer en lignes :

– Etape 1 : Utilisez un cordeau et tracez un sillon de 2 à 3 cm de profondeur.
– Etape 2 : Semez 1 graine tous les 5 à 10 cm.
– Etape 3 : Rebouchez
– Etape 4 : Arrosez.

Vous pouvez aussi faire plusieurs lignes espacées de 40 cm.

Semer des pois de senteur en jardinière, en pot ou en bac

Si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez semer vos graines dans des jardinières ou des pots. Pour cela :

– Etape 1 : Déposez une couche de 2 à 5 cm de billes d’argiles.
– Etape 2 : Complétez le pot d’un mélange pour moitié de terre du jardin et d’un bon terreau.

Semis de pois de senteur en pot ou jardinière.

Déposez une couche de billes d’argile puis complétez avec un mélange de terreau et de terre du jardin.

– Etape 3 : Semez en espaçant les graines de 15 cm.
– Etape 4 : Enfoncez les graines avec le doigts à 2-3 cm.

Semis de pois de senteur en pot ou jardinière.

Semez vos graines, enfoncez-les de 2 ou 3 cm. Disposez tout de suite un armature qui permettra aux plantules de grimper.

– Etape 5 : Rebouchez avec un peu de terreau.
– Etape 6 : Arrosez en pluie fine puis installez un tuteur.

Maintenez toujours le substrat humide (non détrempé).

Articles connexes


conseil

L'éclaircissage des semis

Lire la suite +

Blog

Faire ses graines, les récolter et bien les conserver

À l’heure de déguster les légumes du potager, il n'est pas rare qu'on s’émerveille de...
Lire la suite +

Blog

Potager : protéger semis et cultures du froid

C’est bientôt l’heure des premiers semis au potager. Et en cette année, riche en surprises...
Lire la suite +

Blog

Mes semis filent… pourquoi ?

Avec l'arrivée du printemps, l'activité bat son plein à la pépinière. Depuis quelques jours, de...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire