Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
conseil

Rhododendron : taille, maladies et entretien

Un arbuste persistant et florifère

Le Rhododendron est la star des jardins d’ombre. Facile à vivre, très rustique, c’est un arbuste de terre de bruyère incontournable qui offre, chaque année, au printemps, une abondante floraison colorée… à condition de lui porter un peu d’attention et de lui prodiguer des soins adaptés.

Comment tailler le Rhododendron, l’entretenir, comment le protéger des maladies ? Découvrez tous les conseils de nos experts.

Entretien et taille

Un Rhododendron bien installé réclame peu de soins pour préserver sa bonne santé. Au printemps ou en fin d’hiver, vous pouvez incorporer chaque année ou tous les deux ans, un peu de compost par griffage superficiel autour du pied ou un engrais spécial terre de bruyère.

Chaque année, étalez une bonne couche de paillage organique (écorces ou aiguilles de pin, tapis de feuilles) afin de maintenir ses racines au frais durant les chaleurs estivales.

N’arrosez qu’avec de l’eau de pluie. En été, arrosez sans excès 2 à 3 fois par mois.

La taille est inutile. En fin d’été, un très léger rafraîchissement afin de maintenir un port équilibré et aéré suffira. Supprimez les fleurs fanées afin de ne pas épuiser l’arbuste et ainsi favoriser une belle floraison l’année suivante.

Soins et maladies éventuelles

Cultivé dans de bonnes conditions, le Rhododendron se montre globalement peu sensible aux maladies et aux parasites.

Il peut parfois être attaqué par l’otiorhynque adulte qui mange le bord des feuilles ou le célèbre «tigre du rhododendron». Toutefois, tous deux, n’occasionnent pas de dégâts majeurs sur l’arbuste. Le jaunissement des feuilles (chlorose) chez le Rhododendron indique une mauvaise assimilation du fer notamment dans les sols calcaires ou asphyxiants et provoque la mort de l’arbuste, à petit feu.

Son principal ennemi : le Phytophthora, un champignon tellurique dont l’attaque peut le tuer de manière aussi soudaine que radicale. Le feuillage se décolore, brunit ou rougit, puis se dessèche. La plante meurt alors rapidement. Il n’existe pas de méthode de lutte mais ces ennuis sont rares si les conseils de culture sont respectés : plantez en sol sain, évitez les excès d’eau dans le sol et améliorez le drainage. Si malgré ces précautions, l’attaque a eu lieu : arrachez les plantes atteintes et enlevez la terre qui entoure leurs racines. Ne replantez jamais des espèces sensibles au même endroit.

Intolérant au calcaire, les feuilles du Rhododendron se décolorent et jaunissent en cas d’excès de calcaire (chlorose). La responsable peut être tout simplement l’eau d’arrosage. Arrosez uniquement avec de l’eau de pluie.

Les rhododendrons peuvent également être atteint par l’oïdium et par l’araignée rouge, qui détériorent le feuillage.

Articles connexes

1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile ( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire