Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Retranscription vidéo : Créer une rocaille

Trucs, astuces et choix de plantes

Dans cette vidéo, Michael Le Bret du jardin du Coudray, nous explique comment et pourquoi créer une rocaille. L’installation d’une rocaille est idéale dans les régions humides. L’objectif est de créer des étages et de surélever les plantes afin de leur offrir un sol drainé. Vous pourrez ainsi cultiver des plantes pour sol sec, comme les cactus, les sédums ou des androsaces et même des plantes de montagne. 

Pourquoi réaliser une rocaille dans son jardin ?

« La rocaille, c’est vraiment le milieu qui va reproduire un peu les conditions de la montagne et des milieux chauds et secs. »

On est dans une rocaille donc c’est déjà un peu plus escarpé. Il y a un dénivelé. Il y a du relief. C’est un peu le principe de la rocaille. C’est l’idéal pour cultiver des plantes de montagne, même jusqu’en Normandie. Une rocaille, ce n’est pas un élément du jardin plan. Si tu veux cultiver des plantes de montagne dans une région où il pleut beaucoup l’hiver ou bien où le sol reste humide, on est obligé de surélever les végétaux pour leur offrir un sol drainé. C’est vraiment la base des rocailles : surélever pour drainer !

Comment aménager une rocaille ?

Ce n’est pas compliqué : pour surélever, il faut réaliser des buttes. Pour réaliser ces buttes, et pour éviter que l’eau ne s’en aille trop vite, on va bloquer la terre avec des roches. La première chose est de creuser une tranchée puis d’installer des grosses roches pour bloquer la poussée de la terre.

On va enterrer les roches aux deux tiers pour qu’elles ne se déchaussent pas. L’idée est de les emboîter les unes dans les autres pour que la pression de la terre soit répartie uniformément sur toute la rocaille. Par la suite, on va combler avec de la terre. Idéalement de la terre du cru, mais mélangée avec des matériaux drainants, du minéral : principalement des cailloux, des graviers de différents calibres, voire du sable de manière à améliorer au maximum le drainage. Ainsi lorsqu’il pleut, grâce au terrain en pente, l’eau va partir dans la partie basse de la rocaille. Ce qui va créer différents milieux.

Que planter dans une rocaille ?

Ainsi réalisé la rocaille pourra adopter « des plantes de rocailles » qui aiment la chaleur et les sols bien drainés comme la lavande, les sauges, les hélichrysum, les euphorbes, les santolines… Des vivaces bien sûr, mais aussi des arbustes comme le Hebe ou le Poncirus trifoliata pour les plus grands massifs de rocaille. Toutes les plantes que l’on plantera en surélévation sont des plantes adaptées à la sécheresse.
Mais le deuxième avantage des roches est que l’on peut planter dans les anfractuosités, d’autres plantes de milieu encore plus sec : certains sedums, orpins, joubarbes, saxifrages, androsaces… et même des cactus ou des succulentes (plantes grasses).
En effet, en plein soleil, la roche va aussi jouer le rôle d’accumulateurs de chaleur en journée et la restituer la nuit, ce qui fait gagner quelques degrés en hiver pour les plantes plantés proches de la roche.
Grâce à une rocaille, on peut donc se permettre de cultiver une multitude de plantes de montagne et méditerranéenne dans son jardin.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire