Comment réussir la culture du radis noir ?

Comment réussir la culture du radis noir ?

Semis, culture et entretien

Sommaire

Mis à jour le 26 Juin 2023  par Pascale 5 min.

Le radis noir (Raphanus sativus var. niger) fait partie de ces très appréciables légumes d’hiver. Les grosses racines pivotantes, à la peau noire et rugueuse, de cette plante herbacée de la famille des Brassicacées se récoltent en effet en automne, avant les premières grosses gelées. À condition d’aimer sa pulpe blanche à la saveur largement piquante ! Le radis noir est délicieux cru et râpé, mais on peut aussi le déguster cuit, à la manière des navets. Pour avoir des radis noirs au jardin à récolter en automne, encore faut-il anticiper son semis en été… Je vous explique comment semer, entretenir et récolter le radis noir.

Printemps, Été Difficulté

Qu'est-ce que le radis noir ?

Raphanus sativus var. niger… Évidemment, le radis noir et un cousin très proche du petit radis rouge et blanc que l’on déguste à la « croque au sel » du printemps à l’automne. Pour autant, il est bien différent par sa taille et surtout sa période culture et de récolte. En effet, le radis noir est une plante potagère d’hiver. Ses longues racines pivotantes, le plus souvent longues de 15 à 20 cm et larges de 5 à 7 cm de diamètre (même s’il existe des racines rondes !), munies d’une peau rugueuse, noire ou violacée offrent une chair blanc pur, croquante, à la saveur délicieusement piquante.

Le feuillage du radis noir forme une touffe compacte de feuilles découpées, assez velues, constituées en rosette basale. Les feuilles sont portées par des pétioles tendres. En tant que plante bisannuelle, le radis noir produit des fleurs, blanches et violettes, la deuxième année de plantation. radis noir culture

Le radis noir est intéressant par sa richesse en vitamine C, mais aussi en soufre, une vertu qui lui permet d’agir sur la beauté et la qualité de la peau, des cheveux et des ongles. On peut aussi mettre en exergue le fait qu’il ait une teneur non négligeable en vitamine B, en phosphore et magnésium, en calcium, cuivre, iode, fer… C’est aussi un diurétique et un antiscorbutique reconnu, recommandé pour les diabétiques et les personnes ayant des problèmes de vessie ou de vésicule biliaire. Il est en outre pauvre en calories (25 kcal/100 g) et riche en fibres.

Semer le radis noir : quand ? où ? Comment ?

Le semis du radis noir n’a rien de bien compliqué, il faut juste l’anticiper pour pouvoir récolter ses belles racines charnues à la peau noire.

Quand le semer ?

Le radis noir se sème en été, de la mi-juin à août, voire septembre dans les régions au climat clément. Sachez toutefois qu’à la différence de son cousin au développement très rapide, il faut compter au moins 3 à 4 mois entre le semis et la récolte. De plus, les racines pivotantes du radis noir gèlent à partir de -3 °C, un gel qui est souvent synonyme de pourrissement.

Où le semer ?

Le radis noir est quelque peu exigeant sur l’emplacement : il doit absolument être planté à une situation ensoleillée. S’il aime la chaleur, le radis noir a tout de même une prédilection pour les régions au climat tempéré.

En revanche, il est plus accommodant sur la nature du sol, même s’il préfère les terres riches, fraîches, profondes et plutôt légères. Ainsi, un sol à tendance sablonneuse, bien travaillé et meuble, humifère fera son bonheur.

L’automne précédent le semis, il est judicieux d’incorporer du fumier ou du compost bien décomposé au sol.

Il faut semer de préférence en lune décroissante.

Comment le semer ?

  • Faire tremper les graines dans de l’eau tiède pendant 24 heures afin d’accélérer la levée. Les graines sont bonnes à semer quand la graine a gonflé et que le germe apparaît légèrement
  • Tracer des sillons séparés de 20 à 30 cm les uns des autres et profonds de 2 à 3 cm
  • Semer très clair, idéalement une graine tous les 10 cm
  • Recouvrir d’une fine couche de terre émiettée
  • Plomber avec le dos du râteau
  • Arroser copieusement en pluie fine.

Pour obtenir des récoltes étalées dans le temps, il est intéressant de semer de manière échelonnée jusqu’à fin août. Lorsque les plantules ont au moins 2 à 3 feuilles, il faut éclaircir à 10 cm, en gardant les plus vigoureuses.

Le radis noir se sème en pot à condition de choisir un contenant plus profond que large.

L'entretien du radis noir

Sachant que le radis noir aura à supporter les grosses chaleurs estivales, il est primordial de veiller à l’arrosage pour garder le sol continuellement frais. Les arrosages seront donc très réguliers afin de faciliter la croissance des racines et éviter une saveur trop piquante. Et, en cas de forte chaleur, ils seront copieux.

Pour conserver l’humidité du sol, il est largement recommandé de pailler les radis noirs. Ce paillage aura également pour fonction de protéger les racines du radis d’épisodes de gel précoce, dans les régions au climat le plus rude. radis noir culture

Si vos rangs de radis noir ne sont pas paillés, il faut soigner le désherbage pour que les adventices n’entrent pas en concurrence avec les radis.

Enfin, il faut attentivement surveiller les limaces et les escargots qui peuvent s’attaquer aux jeunes pousses. Découvrez toutes nos solutions : 7 façons de lutter efficacement contre les limaces 

Quand et comment récolter le radis noir ?

Trois mois après le semis, on peut commencer à récolter des radis noirs. Mais il est préférable d’attendre la mi-septembre. La récolte peut se poursuivre jusqu’à la mi-novembre, c’est-à-dire avant les grosses gelées, suivant la région.

L’arrachage des touffes de radis noir se fait de préférence un jour sec, à la fourche bêche. Il faut les laisser se ressuyer pendant la journée complète, c’est-à-dire les laisser sécher sur le sol. radis noir culture

Si vous voulez stocker vos radis noirs pour les consommer tout au long de l’hiver, arrachez le feuillage à la main d’une simple torsion au-dessus du collet. L’arrachage des feuilles est préférable au fait de les couper avec un couteau, car les risques de pourriture sont minimisés.

La conservation et la consommation des radis noirs

Si les radis noirs sont bien meilleurs, plus fermes et plus croquants, lorsqu’ils sont consommés juste après l’arrachage, on peut toutefois les conserver 4 à 5 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

On peut aussi le conserver facilement durant tout l’hiver en silo à l’extérieur, ou dans une caisse en bois remplie de sable et installée dans une pièce fraîche, sèche et bien aérée. Ils pourront y être conservés pendant au moins 3 mois. Pour une meilleure conservation, il est préférable de disposer les radis noirs droits et surtout de les ramasser un jour bien sec. Pensez également à supprimer la terre qui y serait collée.

Sinon, les radis noirs se consomment crus, râpés ou taillés en lamelles fines. On peut aussi le faire mariner. Il est facile à intégrer à une soupe mais on peut aussi le consommer en rondelles revenues à la poêle dans un peu d’huile d’olive.radis noir culture

Quelle variété choisir ?

Il existe plusieurs variétés de radis noirs, parmi lesquelles certaines occupent le marché :

  • Le ‘Noir long gros d’hiver’ offre de très longues racines cylindriques (jusqu’à 25 cm) à la peau très noire
  • Le ‘Gros rond d’hiver’ est une variété aux radis sphériques à bout pointu. Sa chair est ferme et bien blanche
  • Le ‘Gros long d’hiver de Paris’ produit des racines jusqu’à 30 cm de long
  • Le ‘Violet de Gourmay’ offre une peau violacée et une chair assez douce
  • Le ‘Long Poids d’horloge’ produit des racines cylindriques de 20 cm à la chair blanche bien ferme

Commentaires