Comment planter les clématites ?

Comment planter les clématites ?

Conseils pratiques pour la plantation des clématites en pleine terre

Sommaire

Mis à jour le 6 Septembre 2023  par Alexandra 2 min.

Les clématites nous séduisent par leurs grandes fleurs étoilées. Elles escaladent les pergolas et les murs des maisons, en y apportant une touche de couleur. Elles offrent une exceptionnelle diversité, tant dans les formes que dans les couleurs de fleurs. La floraison peut être simple, double ou en clochettes. Elle est souvent dans des tons rose, mauve, bleu ou blanc. Les clématites apportent beaucoup de vitalité aux massifs. Associées à des rosiers grimpants, elles peuvent créer une ambiance très romantique !

Hiver, Printemps, Été, Automne Difficulté

Quand planter les clématites ?

Les clématites peuvent être plantées durant toute l’année, mais le printemps est la période la plus favorable !

Choisir le bon emplacement

La clématite est exigeante, il est important de lui trouver un emplacement adapté. Elle a besoin d’être plantée au soleil, mais d’avoir le pied à l’ombre. Placez-la en plein soleil, vous pourrez ombrager son pied avec des vivaces ou de petits arbustes. Quelques variétés apprécient cependant les situations légèrement ombragées. C’est le cas de Clematis ‘Nelly Moser’.

Le sol doit être riche et humifère. N’hésitez pas à apporter du compost pour l’enrichir. Il doit aussi rester frais, tout en étant bien drainé. La clématite n’aime pas l’humidité stagnante, qui favorise l’apparition de maladies et risque de faire pourrir les racines. Placez-la en situation abritée du vent.

Les clématites ont besoin d’être installées dans un sol profond, car leurs racines s’enfoncent loin dans la terre. Elles ne supportent pas les terrains compactés ou trop superficiels. Ainsi, nous vous conseillons de travailler le sol avant la plantation afin de l’ameublir.

Les clématites les plus compactes s’adaptent bien à une culture en pot, à condition d’en choisir un assez large et profond. Elles apporteront alors beaucoup de couleur à votre terrasse ou balcon.

La clématite ‘Dr Ruppel’

La technique de plantation pas-à-pas

Commencez par lui choisir un support. Cela peut être un treillage, une pergola, voire même un arbre ou arbuste ! Vous pouvez aussi l’associer à une autre plante grimpante, et les accrocher ensemble. Manipulez vos clématites avec précaution, car les racines et les tiges sont fragiles, elles cassent facilement !

  • Mettez la motte à tremper dans une bassine remplie d’eau
  • Creusez un trou de plantation d’au moins 40 cm de profondeur.
  • Mélangez la terre que vous avez retirée avec du terreau horticole, et ajoutez une poignée d’engrais.
  • Déposez une couche de graviers au fond du trou pour drainer. Cela évitera l’humidité stagnante, propice à l’apparition de maladies.
  • Replacez le substrat dans le trou de plantation.
  • Disposez la motte, inclinée vers son support. Vous pouvez la placer complètement à l’horizontale ! Il est important que les tiges soient enterrées d’une dizaine de centimètres.
  • Ajoutez le reste de substrat, puis tassez délicatement.
  • Arrosez généreusement, en dirigeant le jet au sol plutôt que directement sur le pied de la clématite.
  • Conduisez les tiges vers leur support.

Découvrez aussi nos conseils vidéo pour planter les clématites !

⇒ Pour découvrir les différentes variétés, et tous nos conseils de culture, consultez notre guide complet sur les clématites.

Soins pour vos clématites

Continuez à arroser régulièrement, au moins la première année. Par la suite, la clématite se passera d’arrosage, sauf en cas de sécheresse. Vous pouvez installer un paillage à base d’écorce de pin à ses pieds, pour conserver la fraicheur du sol. Nous vous conseillons aussi de planter des vivaces à côté pour ombrager le pied. Enfin, surveillez les limaces et escargots, qui ont tendance à venir grignoter les jeunes plants. Vous pouvez déposer de la cendre ou des copeaux de bois autour de la clématite pour les empêcher de s’approcher !