Les bambous nains

Les bambous nains

Sélection de bambous de petite taille, parfaits pour la culture en pot

Sommaire

Mis à jour le 11 Avril 2023  par Solenne 4 min.

Les minis bambous sont peu exigeants et souvent non traçants, et leur hauteur se limite généralement autour de 1,5 m maximum. S’adaptant à de nombreux styles d’environnement, ces petits bambous sont parfaits pour une culture en pot sur la terrasse ou le balcon. Au jardin, on les cultive en jolies haies basses et en petits bosquets, parfois même comme couvre-sol, en rocailles et talus.

Retrouvez notre sélection de bambous nains, choisis pour leur petite taille, mais aussi pour leur caractère ornemental et leur facilité de culture.

Difficulté

Sasaella masamuneana ‘Albostriata’ : un bambou nain à feuillage panaché qui s’adapte à toutes les situations

Sasaella masamuneana ‘Albostriata’ est un bambou buissonnant de taille modeste qui atteint en moyenne 1,75 m de hauteur, et 2,5 m au maximum. Avec son splendide feuillage panaché et ses dimensions limitées, il est parfait en pot sur la terrasse et le balcon, mais aussi en massif et en touffe isolée, ou encore dans une petite haie.

Sasaella masamuneana ‘Albostriata’ : un bambou nain à feuillage panaché

Doté d’un port touffu, Sasaella masamuneana ‘Albostriata’ est particulièrement remarquable pour ses longues feuilles lumineuses, panachées de blanc crème ou de jaune pâle. Leur teinte vert clair s’avère plus ou moins striée de blanc selon l’exposition, la nature du sol, et l’arrosage dont le bambou bénéficie.

Vigoureux et rustique au-delà de -15°C, indifférent à l’ensoleillement, capable de supporter les terres lourdes, calcaires ou rocailleuses, ce bambou nain se plaît en toutes les situations. En pot, veillez à éliminer régulièrement les chaumes les plus âgés afin de laisser de la place aux nouvelles pousses estivales. Moyennement traçant, mieux vaut contenir son développement à l’aide d’une barrière anti-rhizome lorsqu’il est cultivé au jardin.

Fargesia demissa ‘Gerry’ : un nouveau bambou nain non traçant et très ornemental

Variété récente et encore peu connue, Fargesia demissa ‘Gerry’ est un bambou nain qui profite d’une croissance rapide en hauteur, mais qui s’étend lentement sans devenir envahissant. Cultivé en pot, il atteint en moyenne 2 m de haut, et jusqu’à 3,50 m lorsqu’il est cultivé en pleine terre. Ce petit bambou fait merveille en touffe isolée, en bac, ainsi qu’en pot sur la terrasse ou le balcon.

Bambou nain cespiteux : Fargesia demissa Gerry

Très ornemental, Fargesia demissa ‘Gerry’ produit des chaumes plutôt dressés, étroits et légèrement évasés vers le haut, qui mesurent 2 à 3 cm de diamètre. Les cannes juvéniles sont remarquables par leur coloris violet foncé couvert de pruine mauve bleuté. Une teinte qui vire au vert au fil du temps. Ce bambou nain offre également un abondant feuillage. Ses feuilles lancéolées et effilées à l’extrémité offrent une teinte mate de vert foncé.

Le Fargesia demissa ‘Gerry’ est un bambou cespiteux parmi les plus rustiques, capable de survivre par -30°C. Son feuillage est caduc dans les régions exposées aux plus fortes gelées. Ce bambou nain apprécie la mi-ombre, ainsi que les sols frais, fertiles, et de préférence non-calcaire. Non traçants, ses rhizomes se développent lentement durant l’hiver.

Sasa tessellata : un petit bambou de culture facile à utilisations multiples

Sasa tessellata est un bambou à petit développement, qui mesure jusqu’à 1,50 m de hauteur, parfois 2 m dans de bonnes conditions. Ce petit bambou s’utilise en sous-bois, comme couvre-sol, intégré dans un massif arbustif d’ombre, en haie de taille moyenne, ou encore en rocaille, sur un talus, isolé, cultivé en grand bac ou en grande jardinière.

Bambou nain : Sasa tessellata

Buissonnant, arrondi et compact, Sasa tessellata est pourvu de chaumes grêles et verts, recouverts d’un feuillage dense et retombant composé de grandes feuilles sombres, lustrées, épaisses et oblongues. Mesurant entre 30 et 60 cm de long pour 7 à 10 cm de large, il s’agit là des feuilles les plus longues jamais rencontrées sur un bambou de climat tempéré.

Rustique au-delà de -15°C, Sasa tessellata aime les emplacements ombragés et le soleil léger (surtout pas de soleil brûlant), ainsi que les sols frais. Robuste et peu exigeant, il craint toutefois les sols très secs et le vent. Il s’agit en outre d’une variété à souche rhizomateuse peu traçante.

Pleioblastus argenteostriatus f. pumilus : un petit bambou traçant, peu exigeant et très élégant

Pleioblastus argenteostriatus f. pumilus est un petit bambou trapu de croissance rapide, seulement haut de 80 cm au maximum. Il s’agit d’un cultivar particulièrement bien adapté à la culture en bac et en pot, ainsi qu’en talus et bordure. Pleioblastus pumilus se plie également parfaitement à l’art du bonsaï.

Pleioblastus argenteostriatus f. pumilus : un bambou nain très traçant

La réelle élégance de ce bambou nain lui vient de son port touffu, souple et légèrement retombant, et de son feuillage très dense. Un feuillage persistant très fourni qui se compose de belles feuilles lancéolées et vert clair.

Très vigoureux et rustique au-delà de -15°C, Pleioblastus argenteostriatus f. pumilus est également peu exigeant et il supporte très bien la taille. Il réussit donc en toutes situations, bien qu’il favorise les situations ensoleillées et les sols profonds et frais. Très traçant, l’expansion de ce petit bambou doit être contenue lorsqu’il est cultivé en pleine terre. La pose d’une barrière anti-rhizomes est alors indispensable.

Fargesia nitida ‘Volcano’ : un bambou nain cespiteux parfait pour l’altitude

Fargesia nitida ‘Volcano’ est un petit bambou à développement modeste qui atteint environ 2 m de hauteur à maturité. Son port réduit et son caractère non traçant lui permettent de pousser en pleine terre dans les petits jardins, ou encore en pot sur les terrasses et balcons.

Bambou nain cespiteux : Fargesia nitida Volcano

Ce petit bambou est apprécié pour son port très vertical, ses chaumes juvéniles pourpres, et son feuillage dense. Formant une touffe étroite et bien dense de bas en haut des cannes, les petites feuilles fines, lancéolées, et d’un beau vert éclatant, sont portées par des chaumes dressés et peu épais, mais pourtant bien solides.

Facile de culture, Fargesia nitida ‘Volcano’ se développe sous toutes les expositions, et ce qu’il soit cultivé en pleine terre comme en pots. Il apprécie les sols frais et bien drainés, de préférence sans calcaire. Bambou parmi les plus rustiques, capable de résister à des gelées de l’ordre de -30°C, il se plaît même en altitude jusqu’à 3 400 m. Sa souche rhizomateuse non traçante lui permet de ne jamais devenir envahissant.

Commentaires