Est-ce que le compost attire les rats ?

Est-ce que le compost attire les rats ?

Comment repérer et éviter la présence de rats dans le compost

Sommaire

Mis à jour le 13 Décembre 2023  par Pascale 5 min.

Un matin, alors que vous déposez vos déchets organiques dans votre bac à compost, vous apercevez un petit rongeur à longue queue filer rapidement à votre approche. Les plus phobiques prennent leurs jambes à leur cou, criant à qui veut les entendre qu’un rat squatte le compost. En parallèle, ils échafaudent déjà des plans pour éradiquer cet intrus. D’autres, moins effrayés par les rongeurs, cherchent à savoir qui est ce petit rongeur : souris, mulots, campagnols, musaraignes ou gros rat ? Car la différence est de taille ! Quoi qu’il en soit, vous pouvez bien sûr décider de les laisser vivre leur vie, avec le risque qu’ils prolifèrent. Mais peut-être est-il plus prudent de tout mettre en œuvre pour éloigner les rats du compost. Nous vous livrons quelques astuces pour éviter les rats dans le compost. 

Difficulté

Pourquoi ai-je des rats (ou autres rongeurs) dans mon jardin ?

D’emblée, peut-être est-il judicieux de faire la différence entre tous ces petits rongeurs rencontrés dans le jardin ou le potager ? Car, ils courent vite ces petits mammifères et il est parfois difficile de vraiment les identifier !

La souris est de couleur gris-brun, a de grandes oreilles rondes et une longue queue. Le mulot est bicolore, son dos et sa tête sont beiges, son ventre blanc. Quant au rat, le rongeur tant honni, il est nettement plus gros que la souris et le mulot (surtout le rat brun, ou rat des villes, également appelé surmulot). Dans le jardin, c’est plutôt le rat noir (Rattus rattus), ou rat des champs, que vous risquez de croiser, surtout si vous avez un poulailler ! Il est plus petit que son cousin des égouts, avec une queue plus longue, des yeux et des oreilles plus grandes.

Le campagnol ou rat taupier possède un pelage brun foncé et une queue relativement courte, son museau est arrondi. Il vit essentiellement sous la terre où il creuse des galeries donc peu de chance de le croiser (dans le compost). Quoique !

Enfin, la musaraigne se reconnaît immédiatement à son museau pointu et long et à ses tout petits yeux noirs. Mais la principale distinction réside dans son alimentation : la musaraigne est insectivore alors que les souris, les rats et les mulots sont des rongeurs, omnivores.

rat et compost

Le rat, la souris, le rat taupier et la musaraigne

Tous peuvent élire domicile dans votre jardin, attirés par les bons légumes qui y poussent (pour les campagnols et les mulots), le grain de vos poules (pour les souris et les rats), ou encore quelques déchets ou détritus qui traînent… Le compost est aussi très attractif pour eux.

En revanche, les musaraignes sont les bienvenues pour vous débarrasser des insectes nuisibles comme les limaces et les escargots.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos articles sur toutes ces petites bêtes :

Est-ce que le compost attire les rats ?

Indéniablement, le compost peut attirer les rats, mais aussi les souris ou les mulots. Tout simplement, car ils y trouvent tout ce qui fait le bonheur de ces petits muridés ! Les rats investissent en effet le compost, avant tout parce qu’ils y trouvent le gîte et le couvert.

  • Le compost est souvent situé loin de la maison, au fond du jardin. C’est un lieu agréable, éloigné des allées et venues des membres de la famille, où ils peuvent trouver un refuge en toute sécurité. Surtout en hiver, période à laquelle ils cherchent un endroit pour plus ou moins hiberner. Donc, les rats investissent souvent le bac à compost en automne. Et il n’est pas impossible que vous découvriez un nid de rats, tant l’endroit est douillet !
  • Le composteur est un garde-manger en libre-service où les rats trouvent des déchets organiques, épluchures de fruits et légumes, restes de tables, coquilles d’œufs… à profusion
  • En se décomposant, les déchets organiques produisent de la chaleur. Une chaleur très appréciable pour élever leurs bébés.

rat et compost

Pour autant, avoir un rat dans son compost peut-être vu comme une bonne chose puisqu’en y farfouillant, il le retourne et l’aère. De même, il ne présente pas vraiment de danger. Ce qui est le plus gênant, c’est peut-être la prolifération, un argument également valable pour les rats et les souris.

Quant à la musaraigne, elle n’est pas forcément la bienvenue dans le compost, car elle y dévore les vers de terre et les larves de cétoine, très utiles à la décomposition des matières organiques.

Quels éléments éviter pour ne plus attirer les rats dans le composteur ?

Pour répondre à cette question, il est judicieux de se demander ce que mange un rat. Le rat est omnivore et peut dévorer à peu près tout ce qui lui tombe sous les incisives ! Et en particulier les déchets organiques d’un composteur. Pour autant, certains sont plus attirants pour lui que d’autres !rat et compost

Ainsi, pour éviter l’installation de rats dans le bac à compost, il est primordial de ne pas y mettre certains déchets comme :

  • Le pain rassis
  • Les restes de plats cuisinés qui contiennent de la viande ou du poisson
  • Les pâtes et le riz cuits
  • Les croûtes de fromage.

Il reste les épluchures de légumes et fruits et autres déchets de cuisine végétaux qui peuvent aussi attirer les rats. Plutôt que de les poser sur le tas, enfouissez-les au milieu des déchets de tonte ou de taille, les mauvaises herbes, le marc de café, les fleurs fanées… qui composent le compost.

Comment éloigner les rats du compost ?

Et surtout les empêcher de pénétrer dans le bac à compost pour s’y installer durablement ! Plusieurs solutions existent, tout à la fois liés à l’entretien de votre compost, mais aussi son équipement.

Avant toute chose, il est préférable d’avoir un composteur fermé, le couvercle étant un obstacle supplémentaire à franchir pour un rat ! Si vous avez fabriqué votre bac à compost avec des planches de bois disjointes, qui laissent passer l’air, il sera préférable de poser au fond et sur les parois un grillage en acier galvanisé au maillage très fin. Ce grillage empêchera les intrusions de rongeurs.

rat et compost

Le composteur doit être fermé pour éloigner les rats

Si vous optez pour un composteur en plastique, n’oubliez d’y ajouter des grilles de protection anti-rongeurs qui calfeutrent les trous d’aération. De même, posez votre composteur sur une grille de fond anti-nuisible : elle laisse remonter les vers de terre et autres insectes du sol, mais empêche les rats d’accéder au compost. Certains composteurs sont directement équipés de ces éléments de protection.

Enfin, quelques gestes indispensables à l’élaboration d’un bon compost seront de bons remparts contre les rats :

  • Le brassage régulier du compost permet de favoriser la décomposition en apportant de l’air. Ce simple geste à la fourche risque de décourager les intrus
  • L’humidification du compost peut être nécessaire si vous avez trop de déchets bruns ou secs, ou s’il fait chaud. Là encore, cet apport d’eau (sans excès) peut décourager les rats.

Et si les rats s'installent vraiment ?

Parfois, malgré tous nos efforts, les rats trouvent tellement le logis agréable qu’ils s’y installent, construisent leur nid et y procréent. C’est déjà une preuve que vous ne fréquentez peut-être pas suffisamment votre bac à compost ! N’oubliez pas qu’à partir du 1er janvier 2024, les déchets organiques seront interdits dans les poubelles communes. Donc, autant prendre l’habitude de faire son compost dès maintenant. En multipliant les allers-retours au bac, vous devriez rapidement déloger les squatteurs à quatre pattes !

Sinon, il vous reste la solution du piégeage ! Pour des questions d’humanité, nous vous conseillons d’oublier les pièges létaux au profit des pièges non vulnérants. Le rat sera capturé dans une cage à l’aide d’un appât, et relâché loin de votre bac à compost.

Adopter un chat est aussi une solution efficace pour les câlins et les ronrons, mais aussi pour éloigner les rats. Même si certains chats (comme ma minette !) ne les attrapent pas (et les mangent encore moins), ils les éloignent par leur simple présence.

D’autres prédateurs comme la chouette hulotte ou l’effraie des clochers feront leur repas de ces rats indésirables. Il suffit de les attirer en leur installant, en hauteur et dans de grands arbres, ou dans une grange, des nichoirs spécifiques.

Enfin, vous pouvez aussi essayer de planter tout autour de votre bac à compost des plantes connues pour leurs propriétés répulsives (au moins pour les mulots) comme les incarvillées, la fritillaire impériale ou l’euphorbe épurge. Les plantes aromatiques comme la menthe peuvent aussi gêner les rats, tout comme le purin de sureau noir. Mais sans garantie !

Commentaires

des rats dans le compost : comme les éloigner
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.