Lutter contre le rat taupier ou campagnol terrestre

Lutter contre le rat taupier ou campagnol terrestre

Toutes nos solutions pour vous débarrasser de ce dévastateur

Sommaire

Mis à jour le 6 Mai 2024  par Pascale 8 min.

Je campe le décor : un matin, les yeux tout juste ouverts, vous découvrez avec effroi des monticules de terre fraîchement retournée qui parsèment votre pelouse ou, pire encore, votre potager. De quoi avaler de travers votre dernière goutte de café ! En vous penchant sur la catastrophe (et en vous renseignant autour de vous), vous parvenez vite à identifier le responsable de cette entreprise de démolition de votre jardin : le rat taupier, autrement appelé campagnol. Eh oui, ce petit rongeur au régime végétarien, au demeurant plutôt mignon, est un redoutable ravageur, capable de retourner le sol d’une pelouse, d’un champ ou d’un potager en quelques heures en y creusant des galeries. De plus, il va se nourrir de ce qui lui tombe sous les incisives, c’est-à-dire les racines de vos légumes ou arbres fruitiers.

Pour éviter que votre terre ne se transforme en champ de mines, nous vous livrons quelques conseils pour contrer l’invasion de rats taupiers.

Difficulté

C'est quoi exactement un rat taupier ?

Comme la plupart de la population, vous avez tendance à mettre dans la même catégorie les souris, les mulots, les musaraignes, et évidemment nos rats taupiers, objet de toutes les attentions de cet article.

Pourtant, bien que ce soient tous des rongeurs, toutes ces petites bêtes sont différentes. Déjà, peut-être est-il nécessaire de rappeler que la musaraigne, en tant qu’insectivore, est une formidable alliée du jardinier. Elle va en effet mettre à son menu quotidien tous les insectes nuisibles qui peuplent votre potager, à savoir les cloportes, chenilles et araignées. En revanche, elle dédaigne totalement les légumes. Ce qui n’est pas le cas du rat taupier (Arvicola terrestris) !rat taupier - campagnol

Revenons donc à ce petit rongeur au corps trapu et rond de 12 à 20 cm de long, auxquels il faut ajouter 6 cm de queue. Avec son pelage brun roux sur le dos, brun plus clair sur le ventre, ses petits yeux noirs tout ronds, son museau arrondi et ses mignonnes oreilles, c’est un rongeur de la famille des Cricetidae tout en séduction. Surtout si on fait abstraction de ses pattes munies de 4 doigts à l’avant et de 5 orteils à l’arrière, et de ses incisives acérées !

Ne dépassant guère 300 g, il se rencontre surtout dans les régions de haute ou moyenne montagne, comme le Massif central, les Alpes, le Jura et les Vosges. Il peut en effet vivre jusqu’à 2000 m d’altitude sans aucune difficulté.

Le campagnol, un rongeur envahissant

Loin d’être un solitaire, le rat taupier vit en famille. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est fertile ! Il atteint l’âge de se reproduire à seulement 2 mois ! De plus, entre les mois de mars et octobre, une femelle peut avoir de 5 à 6 portées qui se composent d’environ 5 ratons taupiers. Je vous laisse faire le calcul…

Dès lors, il est facile d’imaginer les conséquences de l’installation d’un couple de rats taupiers dans votre potager… Même si ces charmants rongeurs ont une espérance de vie limitée à 8 mois. Car le campagnol creuse beaucoup de galeries pour abriter sa petite famille, dont il rejette la terre à la surface du sol. Des galeries qui peuvent atteindre 50 m de long, 1 m de profondeur, et qui se croisent et s’entremêlent sans ligne directrice.

Dans son vaste réseau souterrain, le rat taupier et sa progéniture se réfugient, y font leur nid, mais aussi leurs réserves de nourriture pour les périodes moins fastes. Ils ne sortent que rarement à l’extérieur, et s’ils le font, vous ne les verrez guère. Ils mettent le museau dehors la nuit, et souvent par temps humide.

Quels sont les dégâts occasionnés par les rats taupiers ?

Les dégâts provoqués par les rats taupiers peuvent être très importants, tant pour les agriculteurs que pour les jardiniers ou les arboriculteurs. Ils sont de plusieurs ordres :

  • Les monticules de terre qui transforment votre terre en champ de bataille. En effet, en rejetant la terre, les rats taupiers élaborent des monticules de terre, semblables à ceux des taupes, mais avec une terre plus fine. Certes, vous pourriez vous réjouir de voir votre sol bien aéré, mais j’en doute. Les monticules de terre des rats taupiers diffèrent de ceux des taupes par l’entrée de la galerie. Elle est oblique pour le campagnol, verticale pour la taupe.rat taupier campagnol
  • Le rat taupier a un régime végétarien et affectionne principalement le collet et les racines des légumes du potager comme les carottes, les navets, les pommes de terre, les betteraves, les poireaux… Ils apprécient aussi les salades, les blettes, les courgettes, les céleris. En bref, peu de légumes échappent à son appétit aigu. Inutile de vous préciser que ces légumes dépérissent très vite !
  • Le rat taupier aime aussi grignoter les racines des arbres fruitiers, et en particulier celles des pommiers et des poiriers. Forcément, des racines endommagées entraînent la mort de l’arbre. Et lorsqu’on s’en aperçoit, il est souvent trop tard.
  • Les bulbes peuvent aussi entrer dans le repas quotidien du rat taupier
  • Le réseau de galeries peut aussi affaiblir les rives d’un plan d’eau ou d’une rivière.
  • Le rat taupier peut être transmetteur de maladies aux hommes et aux animaux telles que la rage, la tularémie ou la listériose.

Le rat taupier a-t-il des prédateurs ?

La nature étant bien faite, le rat taupier a des prédateurs naturels :

  • Les rapaces diurnes comme les buses ou les faucons crécerelles, ou les rapaces nocturnes tels que la chouette effraie ou hulotte, le hibou…
  • Les reptiles
  • Les mustélidés comme la belette, le blaireau, l’hermine, le putois
  • Le renard, le lynx et le loup

Mais il faut reconnaître que l’affaiblissement de certaines de ces populations entraîne la prolifération des rats taupiers.

De plus, il est quelque peu compliqué d’attirer ces prédateurs dans votre jardin. Surtout si vous avez des poules ! En revanche, si vous un grand terrain arboré, n’hésitez pas à installer, dans les arbres ou dans une vieille grange, des nichoirs spécifiques pour les chouettes et les hiboux.

Enfin, un dernier prédateur peut s’avérer très efficace dans la chasse au rat taupier : votre chat. Malheureusement, aussi intelligent soit-il, il ne fera pas la différence entre le campagnol et la musaraigne.

Comment éloigner les rats taupiers ?

Plusieurs méthodes sont envisageables pour éloigner les rats taupiers de votre potager ou votre jardin d’agrément. D’emblée, nous laisserons de côté les pièges qui ne vont tuer (dans des conditions atroces) qu’un ou deux individus.

Mieux vaut donc privilégier les méthodes les plus douces :

  • Littéralement entourer son potager de plantes répulsives telles que l’armoise, la tanaisie, la rue officinale, l’euphorbe, l’incarvilllea, l’ail et la fritillaire impériale qui dégagent des odeurs peu appréciées des rongeurs

    plantes répulsives campagnol

    Armoise, tanaisie, Rue officinale, Euphorbe, Incarvillée et Fritillaire impériale

  • Jeter quelques feuilles de sureau noir froissées dans les galeries ou, mieux encore, préparer un purin de sureau noir avec 200 gr de feuilles macérées pendant 3 jours dans un litre d’eau
  • Planter profondément des piquets de chantier en fer surmontés de bouteilles d’eau retournées. Avec le vent, ces dernières bougent et transmettent des ondes dans le sol auxquelles le campagnol est sensible
  • Répandre du tourteau de ricin dans le potager, à la condition qu’aucun enfant ou animal de compagnie n’y ait accès, car c’est un produit toxique. Le tourteau de ricin est en outre un excellent engrais. Vous pouvez également l’enterrer dans les galeries.
  • Enfermer les bulbes dans un grillage ou un panier à bulbes

Commentaires

Arvicola terrestris éloigner cultures potager jardin