En ce moment : Jusqu'à -50% sur les fruitiers
Cultiver un houx en pot

Cultiver un houx en pot

et profiter de ses nombreuses qualités ornementales

Sommaire

Mis à jour le 14 Février 2023  par Leïla 6 min.

Le houx ou Ilex est un genre aux nombreuses espèces et cultivars, variées en taille, en type de feuille, en conditions de culture. De ce fait, il se prête à de nombreuses utilisations. L’une d’elle est la plantation en pot, qui convient bien aux petits sujets de houx, nombreux. Découvrez comment cultiver un houx en pot et profitez de ses qualités ornementales : la jolie feuille de houx, la fructification hivernale et le feuillage persistant.

 

Difficulté

Quelles variétés ?

Les variétés les plus petites, inférieures à 1,20 m, se prêtent toutes à une culture en pot. Celles au-delà, jusqu’à 2,5 m à 3 m à l’âge adulte, le peuvent aussi, à condition de disposer de très grands bacs. Les variétés plus grandes, de 3 m à 15 m de hauteur, sont à réserver à une plantation en pleine terre. Toutes les espèces du houx poussent lentement, ce qui est plutôt intéressant pour l’usage qui nous occupe. Il existe des différences de feuillage importantes entre les espèces. L’Ilex crenata présente un petit feuillage de 1 cm, ovale, non épineux, proche du buis, il le remplace d’ailleurs avantageusement et peut servir à la réalisation de topiaires. Ses fruits sont noirs. L’Ilex meserveae est doté d’une feuillage non ou peu piquant, très ornemental. L’Ilex aquifolium est notre houx commun, le houx vert, à feuillage épineux. Ils se prêtent tous bien à la taille. Avant d’explorer quelques cultivars intéressants pour la plantation en pot, il est nécessaire de rappeler que pour que votre houx produise une fructification, vous devez disposer d’un pied femelle et d’un pied mâle qui le pollinise. Excepté si vous optez pour une variété femelle autofertile, auquel cas un seul houx vous donnera de jolis fruits à l’automne.

Les houx nains, jusqu’à 1,20 m

  • Ilex meserveae ‘Gentle’, feuillage vert foncé brillant teinté de pourpre, 70 cm de haut.
  • Ilex meserveae ‘Little Rascal’, feuillage denté, non piquant, à reflets bronze et rougeoyant l’hiver.
  • Ilex crenata ‘Green Lustre’, remplace le buis, feuillage vert foncé, 90 cm de haut.
  • Ilex crenata ‘Lingold’, mesure 1 m en tout sens, feuillage panaché, vert et jaune d’or toute l’année.
  • Ilex crenata ‘Convexed Gold’, petite variété de 80 cm de hauteur, au feuillage bombé et doré.

Les houx entre 1,5 m et 3 m

Vous trouverez de nombreux cultivars dans cette catégorie de taille, en voici seulement quelques-uns, plus spécifiques.

  • Ilex aquifolium ‘Ingramii’, beau feuillage panaché, joliment moucheté, en vert, crème et rose, 1,5 m de haut.
  • Ilex aquifolium ‘Myrtifolia’, feuillage fin très ornemental, modérément épineux, 3,5 m de haut.
  • Ilex aquifolium ‘Silver Queen’, version panachée de blanc de notre houx commun, 3 m de haut.
  • Ilex crenata ‘Fastigiata’, port colonnaire, 2,5 m de haut.
  • Ilex rotunda ‘Red Dot’ variété femelle autofertile, 3 m de haut.
Ilex

De gauche à droite et de haut en bas : Ilex meserveae ‘Little Rascal’, Ilex aquifolium ‘Myrtifolia’ Ilex aquifolium ‘Ingramii’, Ilex meserveae ‘Gentle’, Ilex crenata ‘Convexed Gold’, Ilex crenata ‘Lingold’, Ilex rotunda ‘Red Dot’

Quel type de pot ?

Choisissez le pot qui vous plaît, de la forme et matière de votre choix, du moment que vous le preniez adapté à la taille de la variété. Cependant, le substrat sèche plus vite dans les pots en terre cuite qui sont poreux. Comme le houx apprécie la fraîcheur, il peut être judicieux de choisir une autre matière, qui retient l’humidité plus longtemps. En pot, à l’extérieur, il y a peu de chance que la plante reste confinée dans un substrat trop humide. Cela vous permet simplement d’espacer un peu plus les arrosages.

ilex

Le houx, symbole de l’hiver

Quelle taille ?

La hauteur du pot dépend de la variété choisie. Pour les houx hauts de 50 cm à 10 ans, vous pouvez choisir un pot profond de 30 cm environ. Pour ceux qui culminent à 1 m de hauteur à maturité, un pot profond de 50 cm fait l’affaire. Pour les houx plus hauts, choisissez un pot le plus profond possible, au-delà de 50 cm.

Concernant la largeur, vous ne ferez pas le même choix pour un houx fastigié et pour un houx qui s’étale, en coussin large. Regardez la largeur donnée sur la fiche descriptive et prenez un pot large de 50 cm au minimum, voire plus s’il a un port étalé. Gardez en tête que son développement sera moins conséquent en pot qu’en pleine terre et qu’il s’adaptera aussi à l’espace que vous lui allouez. Soyez raisonnable cependant et ne le contraignez pas à une réduction trop importante.

poterie

Choisissez soigneusement la taille de votre pot

Quel substrat ?

Les houx en général apprécient un substrat souple, humifère et léger, ce que vous pouvez tout à fait leur offrir avec un terreau pour arbustes de bonne qualité, bien composé. Choisissez un terreau à bonne rétention d’humidité et ajoutez un peu de drainage, à raison de 10 à 20 % de sable de rivière. Si vous avez la possibilité d’ajouter du compost, cela permet d’enrichir et d’améliorer encore la rétention d’eau du substrat. Si vous souhaitez utiliser votre terre de jardin, elle doit être non calcaire (sauf pour les Ilex meserveae qui le tolèrent). Ne l’utilisez qu’à hauteur de 30 % maximum et complétez avec du terreau, compost et sable.

Prévoyez également :

  • Des billes d’argile, des graviers ou de la pouzzolane pour assurer un drainage au fond du pot afin de préserver la qualité des racines.
  • Un paillage organique pour préserver la fraîcheur du substrat et limiter les arrosages.
  • Un fertilisant naturel comme le lombricompost, que vous ajouterez à votre substrat à hauteur de 10 %.
terreau

Soignez votre substrat, il est capital pour la bonne vie en pot d’une plante

Quand et comment planter ?

Plantez votre houx au printemps ou à l’automne, les houx sont suffisamment rustiques pour supporter un premier hiver juste après la plantation. Si vous le plantez au printemps, il faudra assurer de premiers arrosages de manière suivie.

Plantez dans tous les cas en dehors des saisons chaudes, en mars ou avril ou en octobre et novembre.

Pour la plantation, procédez ainsi :

  • Sortez la motte de son contenant de pépinière et démêlez éventuellement les racines.
  • Plongez-la dans une bassine d’eau le temps de préparer votre pot.
  • Versez une couche de drainage de quelques centimètres au fond du pot sous forme de billes d’argile, de graviers ou de pouzzolane.
  • À part, mélangez les différents éléments du substrat sauf si vous plantez uniquement en terreau.
  • Versez votre substrat sur environ 1/3 du pot.
  • Positionnez la motte de votre houx en vérifiant que le collet de l’arbuste soit au niveau de la surface du pot.
  • Vérifiez que l’allure et le sens de l’arbuste vous plaise et que l’arbuste soit bien droit.
  • Complétez avec le substrat en tassant légèrement et régulièrement.
  • Remplissez jusqu’à quelques centimètres sous le bord du pot et tassez encore une fois.
  • Arrosez copieusement.
  • Quand l’eau est bue, ajoutez un peu de substrat si nécessaire, si des vides sont apparus.
  • Paillez sur quelques centimètres.
ilex

L’Ilex meserveae ‘Gentle’, en pot, au printemps, avec des pensées

Où placez votre houx ?

Les houx préfèrent en général la mi-ombre. Toutefois, les houx de Meserve, Ilex x meserveae et les houx à feuillage doré ou panaché réclament davantage de soleil. Attention cependant à ne pas les exposer au soleil brûlant, mais toujours au soleil tamisé ou protégés aux heures les plus chaudes. En pot, ils souffrent plus rapidement qu’en pleine terre d’une exposition brûlante, tendez de toute façon vers la mi-ombre. Les houx tolèrent bien la pollution en ville et les embruns en bord de mer. 

ilex

Les houx préfèrent la mi-ombre

Arrosage et engrais

Arrosez copieusement à la plantation et prodiguez des arrosages suivis les deux premiers printemps et été. Le meilleur témoin pour savoir quand arroser est de vérifier le substrat. Laissez le sécher brièvement entre deux arrosages, mais pas davantage. Cela signifie que vous arroserez probablement 1 à 2 fois par semaine. Vérifiez que l’eau est bien absorbée et ne stagne pas. Vous pourrez ensuite espacer les arrosages, mais le houx apprécie un substrat frais, veillez à ne pas trop laisser sécher.

Pour les houx autres que le houx de Meserve, il est mieux d’arroser à l’eau de pluie, non calcaire.

Le houx appréciera un apport de compost, de terreau ou de lombricompost chaque automne au pied, incorporé par griffage. Profitez-en pour renouveler le paillage. Vérifiez-le et complétez si nécessaire aussi au printemps, avant d’affronter les chaleurs estivales.

Entretien

C’est une plante d’entretien facile, peu exigeante. Elle s’installe tranquillement, peu sujette aux maladies. Le houx peut tout de même subir quelques attaques de parasites.

→ Voir l’article : maladies et parasites du houx.

Lorsque l’on souhaite donner une forme spécifique au houx, on le taille deux fois par an : une première fois en mars, puis une deuxième fois en juin ou en septembre-octobre. Toutefois, à l’automne, la taille risque d’éliminer les fruits s’ils sont présents.

→ Retrouvez nos conseils dans notre tutoriel pour savoir comment tailler un houx ?

 

Commentaires

Culture houx ilex en pot ou en bac