Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Réussir la culture des navets

au potager

L’emplacement et le sol

Le navet se cultive dans tout sol frais, riche, meuble et bien drainé. Il ne se plaît pas en terre trop calcaire. S’il apprécie le soleil au printemps et en fin d’automne, il préféra la mi-ombre en été. Les climats doux et humides lui conviennent parfaitement.

Au potager, ils s’associent favorablement avec le fenouil, les pois, les haricots et de nombreux légumes. Évitez néanmoins de le faire voisiner avec les choux, radis et chicorées.

À chaque saison sa variété

Les navets se sèment de mi-février à fin août. À chaque variété correspond une période de semis idéale qu’il convient de respecter, mais, d’une façon générale, on sème :

  • de mi-février à fin mars (sous abri), pour une récolte de début de printemps
    Ex. : ‘de Milan à forcer à collet rose’, ‘d’Auvergne hâtif’, ‘Boule de Neige Snowball’
  • de fin mars à fin avril, pour une récolte de fin de printemps – début d’été
    Ex. : ‘Rouge plat hâtif à feuilles entières’, ‘de Croissy’
  • de mai à juillet, pour une récolte de fin d’été,
    Ex. : ‘Blanc Globe à collet violet’, ‘des Vertus Marteau’
  • de mi-juillet à fin août, pour une récolte d’automne et d’hiver,
    Ex. : ‘Jaune Boule d’Or’, ‘d’Auvergne tardif’, ‘Plessis F1’, ‘Noir Long’

Un semis simple, directement en place

Le semis du navet s’effectue directement en place, en sol bien préparé : désherbée, profondément décompactée puis ratissée pour obtenir une terre fine. On sème clair, à une profondeur d’un centimètre sur des rangs espacés de 20 cm. Lorsque les plants sont bien développés, on procède à l’éclaircissage pour ne conserver qu’un plant tous les 10/12 cm environ.

Une culture qui nécessite quelques arrosages

L’entretien courant consiste à effectuer sarclages, binages et arrosages, réguliers. Ces opérations pourront être espacées ou très réduites si vous paillez le sol, avec de fines couches successives de tontes préalablement séchées ou des feuilles mortes, par exemple.

Ravageurs et maladies éventuels

Le navet pousse généralement sans souci. Néanmoins, lors de sa culture, il se peut que vous rencontriez :

  • la mouche du navet dont les larves dévorent les racines,
  • les altises qui perforent les feuilles des brassicacées en général,
  • les limaces et escargots qui s’attaquent aux jeunes plants.

Différents moyens de lutte contre ces ravageurs existent (collerettes en carton, association avec le fenouil contre la mouche, épandage de Ferramol contre les gastéropodes…), mais pour les tenir à l’écart, la meilleure des préventions consiste à poser, de façon hermétique, un voile anti-insectes.

Les maladies principales sont cryptogamiques (dues à un champignon). La pulvérisation d’une décoction de prêle assure une bonne protection à condition de respecter également :

  • les distances de plantation,
  • les rotations au potager, en ne cultivant pas le navet à un même endroit avant 3 ou 4 ans.

Récolte

La récolte des navets s’effectue en les soulevant délicatement à l’aide d’une fourche-bêche. La vitesse de croissance est conditionnée par la luminosité et la chaleur, mais on obtient généralement des navets deux mois après semis. Les navets se conservent plusieurs mois en silo ou en cave.

Articles connexes


Blog

7 légumes à semer en fin d'été au potager

Que semer en fin d'été au potager ? Fin août, portés par l’allégresse des récoltes...
Lire la suite +

conseil

Comment choisir des navets ?

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire