Cultiver le Goumi du Japon pour ses fruits comestibles

Cultiver le Goumi du Japon pour ses fruits comestibles

Conseils de plantation de l'Eleagnus multiflora

Sommaire

Mis à jour le 16 Février 2024  par Angélique 4 min.

Le Goumi du Japon ou Eleagnus multiflora est un arbuste à découvrir pour les amoureux de jardins naturels ou propices à accueillir oiseaux et insectes. Peu exigeant, il se cultive facilement. Il fait partie de la famille des Elaeagnacées, originaires de Chine, du Japon et de Corée du Nord. Souvent utilisé en haie libre, il offre une floraison parfumée et mellifère qui attire les abeilles et insectes butineurs au printemps. En été, il donne des petits fruits rouges comestibles, que l’on peut récolter et consommer en gelée ou en compote. Découvrez nos conseils pour cultiver le Goumi du Japon et profiter de ses fruits.

Difficulté

Qu’est-ce que le Goumi du Japon ?

Le Goumi du Japon ou Eleagnus multiflora est un arbuste vigoureux, qui pousse rapidement et offre un port buissonnant de 3 mètres de haut sur 3 mètres de large à maturité. Autofertile, il porte un feuillage semi-persistant en climat doux, qui peut aussi, selon le climat où vous habitez, être caduc ou marcescent. Dans ce dernier cas, les feuilles sèchent et restent sur les branches en hiver. Ses rameaux rougeâtres sont couverts de minuscules écailles et portent des feuilles ovales, vertes à revers argenté, voire brun orangé. Elles mesurent 3 à 10 cm de long sur 2 à 5 cm de large et présentent des bords ondulés. En avril et en mai, des petites fleurs parfumées jaune pâle font leur apparition et le régal des abeilles. Les fleurs sont ensuite remplacées par des petits fruits ou drupes ovales de 1 cm de long. Légèrement translucides, les fruits sont recouverts de minuscules pustules argentées ou brunes. Ils changent de couleur, devenant orange, rouge orangé puis rouge cerise lorsqu’ils sont mûrs et prêts à être récoltés, en plein cœur de l’été.

Goumi du Japon

Le Goumi du Japon forme un arbuste de 3 m en tout sens

Quand et où planter ?

Période de plantation

  • Le Goumi du Japon se plante de préférence au printemps, en mars ou en automne en octobre.
  • Mais, on peut aussi le planter toute l’année, en évitant les périodes de gel et de fortes chaleurs.

Climat et exposition

  • Naturalisé en France depuis 1861, le Goumi du Japon est adapté à tous les climats en France. Il est particulièrement implanté dans les Vosges, la Lorraine et la Meurthe.
  • Rustique jusqu’à – 28 degrés, il est résistant et se cultive en toute région, même en bord de mer ou dans les régions avec beaucoup de vent.
  • Il se plante au soleil ou à la mi-ombre.

Sol

  • Il s’adapte à tout type de sol ordinaire, pourvu qu’il soit suffisamment profond.
  • Le sol peut être neutre, légèrement acide ou calcaire.
  • La préférence du Goumi du Japon va vers un sol léger et sableux, même pauvre, qui reste frais en été.
  • Il s’accommode aussi très bien des terres plus sèches, si elles sont souples et bien travaillées.
  • Les racines du Goumi du Japon fixent l’azote, ce qui enrichit le sol. Un sol riche et humide est par contre à éviter pour cet arbuste. Les racines du Goumi du Japon sont aussi superficielles et drageonnantes.

Plantation du Goumi du Japon

Plantation en pleine terre

  • Prévoir un espace de 1 m² par arbuste planté
  • Creuser un trou ou une tranchée 3 fois plus large que la motte et sur une profondeur de 40 à 50 cm
  • Mélanger la terre extraite avec une moitié de terreau
  • Disposer au fond du trou une couche de graviers ou de billes d’argiles pour assurer un bon drainage
  • Placer l’arbuste au centre du trou, le collet étant placé au niveau du sol
  • Reboucher le trou à l’aide de la terre extraite
  • Maintenir l’arbuste bien droit et tasser la terre avec le pied
  • Arroser copieusement après la plantation

Plantation en pot

  • Le Goumi du Japon peut se cultiver en pot dans un contenant profond. Prévoir un pot de 50 cm de profondeur sur 40 cm de diamètre au minimum.
  • Le planter dans un mélange bien drainant de terre et de sable, le Goumi du Japon n’appréciant pas l’humidité stagnante.
  • Disposer au fond du pot une couche de billes d’argile
  • Arroser régulièrement
  • Rempoter tous les 3 ans.

Entretien du Goumi du Japon

Arrosage

  • Lors de la première année qui suit la plantation, arroser chaque semaine pour favoriser la reprise
  • Une fois bien implanté, le Goumi du Japon n’a pas besoin de soin particulier et peut même se passer d’arrosage en été.

Taille

  • Les premières années, pratiquer une légère taille de formation en fin d’hiver, en mars voire avril.
  • Par la suite, tailler légèrement toujours en fin d’hiver afin de préserver une silhouette harmonieuse.

Maladies et ravageurs

  • Très résistant, le Goumi du Japon n’est pas sensible aux maladies ou insectes ravageurs.
  • Il peut être atteint de chlorose dans un sol trop calcaire et être attaqués par des psylles ou des chenilles.

Utilisation du Goumi du Japon

  • Le Goumi du Japon ou Eleagnus multiflora s’installe dans une haie libre, champêtre ou en compagnie d’autres arbres fruitiers, comme les pommiers d’ornement, les prunus, les cornouillers ou l’Amélanchier canadensis.
  • Il peut servir de brise-vue, coupe-vent ou encore de refuge pour les oiseaux.
  • Il peut être cultivé pour récolter ses fruits comestibles et les consommer.
  • Afin d’obtenir plus de fruits, il est conseillé de planter plusieurs Goumis du Japon.
Goumi du Japon

Les fleurs du Goumi du Japon

Quand et comment récolter les fruits du Goumi du Japon ?

  • Les fruits du Goumi du Japon sont mûrs en juillet et août. Ils sont alors rouge cerise. On peut donc les récolter en fin d’été.
  • Comestibles, ils ont un goût sucré et acidulé et sont légèrement astringents en bouche.
  • Ils seraient riches en vitamines et anti-oxydants.
Goumi du Japon

Les fruits rouges de l’Eleagnus multiflora

Que faire avec les fruits du Goumi du Japon ?

  • On peut récolter les fruits du Goumi du Japon pour en faire de la gelée, de la compote, du sirop et même du vin.
  • On peut utiliser un extracteur de jus pour fabriquer ces préparations.
  • Vous pouvez aussi les laisser en place sur l’arbuste afin qu’ils soient consommés par les oiseaux qui en sont particulièrement friands.

Goumi du Japon

Commentaires

baies Eleagnus multiflora