Cultiver des Chionodoxa en pot

Cultiver des Chionodoxa en pot

Pour fleurir jardin, terrasse et balcon

Sommaire

Rédigé le 25 Octobre 2022  par Sophie 4 min.

Les Chionodoxa ou Gloire des Neiges sont de petites et mignonnes plantes bulbeuses formant de très jolis tapis fleuris très précoces, annonçant le printemps. Leurs petites fleurs étoilées aux tons doux bleus, mauves ou blancs sont portées par de petites tiges dressées sortant d’un feuillage rubané vert foncé.

Ces bulbes forment de petites touffes qui atteignent 10-15 cm de hauteur en fleur, s’étalant en nappes grâce à la production de nombreuses bulbilles. En février, mars et avril, selon le climat, leurs petites étoiles célèbrent durant environ deux semaines la fin des dernières neiges. D’un bulbe naîtront une à deux tiges pourprées portant 3 à 10 petites fleurs à 6 pétales. La plante entre ensuite en repos pour échapper aux rigueurs de l’été.

Rustiques, très faciles à vivre, capables de se naturaliser et ne demandant pratiquement aucun entretien, les Chionodoxas peuvent croitre au soleil ou à mi-ombre. Ces atouts vous donnent envie d’adopter ces belles bulbeuses ? Alors pourquoi ne pas les cultiver en pot ou en jardinière, pour les mettre en valeur au plus près de la maison et en profiter pleinement à l’arrivée des beaux jours ? Choix des variétés, substrat, pot, entretien… nous vous guidons pas à pas pour la plantation des Chionodoxa en pot.  

Cultiver des Chionodoxa en pot

Avec leur floraison précoce, bleue, mauve-rosée ou blanche, les Chionodoxas annoncent le retour du printemps

Difficulté

Quel pot pour les Chionodoxa ?

Les Chionodoxas étant de petites bulbeuses, elles peuvent prendre place en solitaires dans de petits pots ou jardinières, plus larges que profonds : une profondeur d’une dizaine de centimètres peut suffire, même si des pots plus grands sont toujours mieux. Vous pouvez choisir un pot classique rond, une jardinière, une vasque ou un panier.

Ils peuvent également être plantés « en lasagnes » ou en étages, en compagnie d’autres bulbes de printemps ou d’été pour prolonger l’attrait de votre composition au fil des mois. Dans ce cas, prenez une grande jardinière de 40 cm de longueur ou un grand pot d’au moins 30 cm de diamètre et suffisamment profond pour contenir 2 ou 3 couches de bulbes, soit au moins 40 cm de profondeur. Pour une composition colorée avec des Tulipes et des Narcisses par exemple, sachez qu’il faudra placer les bulbes de Chionodoxas en dernier dans le pot. En effet, les petits bulbes doivent être dans la couche supérieure. Il est également possible de planter vos Chionodoxas au pied d’un arbuste dans un grand bac.

Optez de préférence pour des contenants en terre cuite, plus écologiques et respirants. Si vous préférez néanmoins opter pour un pot en matière plastique ou en résine pour plus de design ou de légèreté, n’oubliez pas que ces matériaux ne sont pas poreux et ne laissent pas le substrat et les racines s’aérer correctement.

Le plus important est que le fond du contenant soit percé pour permettre l’évacuation du surplus d’eau et ainsi éviter que les bulbes ne pourrissent si la terre est gorgée d’eau.

Cultiver des Chionodoxa en pot

Pots, jardinières, paniers fleuris… les petits contenants peuvent convenir pour les Chionodoxas

Quel substrat pour les Chionodoxa en pot ?

Le Chionodoxa appréciera les substrats drainants, plutôt sableux. Vous pourrez donc opter pour un terreau pour jardinières et pots, qui pourra être un terreau allégé pour une plantation sur balcon.

Vous pouvez également opter pour un mélange composé à parts égales :

Pour améliorer le drainage, installez un lit de graviers ou de billes d’argile dans le fond du pot pour éviter l’humidité stagnante qui peut provoquer la pourriture des bulbes.

Kniphofia, tritoma, tison de satan en pot ou en bac

Le substrat doit être bien drainé

Planter les Chionodoxa en pot

La plantation des Gloires des Neiges en pot ou en jardinière se fait en début d’automne, dans l’idéal en septembre ou octobre. Ils peuvent être plantés jusqu’en décembre, lorsque les bulbes sont encore en dormance, et avant que les températures ne deviennent trop froides, pour une floraison précoce au printemps suivant, du mois de février au mois d’avril selon les variétés.

  1. Disposez la couche de billes d’argile ou de graviers au fond de votre contenant pour un drainage optimal
  2. Remplissez votre contenant avec le substrat jusqu’au 2/3 de sa hauteur
  3. Installez vos bulbes à une profondeur de 5 cm et espacez-les de 10 cm environ les uns des autres, pointe orientée vers le haut. La quantité de bulbes dépend de la largeur de votre contenant
  4. Recouvrez de substrat, tassez légèrement et arrosez
  5. Placez le pot à un endroit ensoleillé.
Cultiver des Chionodoxa en pot

Effectuée en automne, la plantation de vos Chionodoxa vous permettra de fleurir les premiers beaux jours du printemps

L'entretien des Chionodoxa en pot

Les Chionodoxas apparaissent en fin d’hiver, et fleurissent ensuite pendant deux semaines. Puis leur feuillage jaunit, et ils disparaissent alors, laissant de la place aux autres plantes. Ils entrent en dormance, restant présents sous forme de bulbes dans le sol, et réapparaîtront l’année suivante, nous donnant rendez-vous chaque année pour fêter le début du printemps !

  • Arrosez régulièrement les Chionodoxa durant la période de floraison, en laissant le substrat sécher entre deux arrosages. Pensez à vider la soucoupe de votre pot pour éviter le pourrissement des bulbes
  • Lorsque la plante a défleuri et est en dormance, vous pouvez stopper les arrosages
  • Plantés dans un terreau enrichi, les Chionodoxa en pot n’ont pas besoin d’engrais
  • Après floraison, laissez le feuillage devenir jaune et coupez la touffe uniquement lorsqu’elle est totalement flétrie. Les bulbes auront alors eu le temps de constituer leurs réserves
  • À l’automne, si vous le souhaitez, vous pourrez replanter vos bulbes en pleine terre. Il vous faudra alors apporter du compost bien décomposé à votre terre de jardin et bien travailler le sol
  • Les Chionodoxas sont des plantes bien rustiques, supportant entre – 20 et – 25 °C. Nous vous recommandons tout de même d’hiverner votre potée si vous habitez en région froide, pour éviter que le substrat ne gèle. Mettez-le à l’abri du gel dans un local non chauffé

Commentaires

Cultiver des chionodoxas en pot
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.