Nos conseils pour cultiver la baselle ou épinard de Malabar

Nos conseils pour cultiver la baselle ou épinard de Malabar

Pour une récolte abondante

Sommaire

Mis à jour le 18 Juin 2024  par Pascale 53 min.

Et si vous testiez la baselle ou épinard de Malabar (Basella alba) ? Cette plante potagère, grimpante ou rampante, offre une profusion de feuilles, à la saveur oscillant entre l’épinard et l’oseille, durant tout l’été. Son feuillage délicieux se consomme comme des épinards et se prête à de nombreuses recettes. Très facile à cultiver, la baselle constitue également une jolie plante ornementale qui, après récolte, produit des petites fleurs blanches suivies de fruits rouges.

Découvrez tous nos conseils de semis, de plantation et d’entretien de l’épinard de Malabar !

 

Hiver, Printemps Difficulté

La baselle, c'est quoi exactement cette plante potagère ?

Vous adorez les épinards (Spinacia oléracea) et votre potager en regorge. Malheureusement, la culture de ces épinards marque le pas en été tant ils craignent la chaleur et la sécheresse qui précipitent leur montaison. C’est pourquoi vous avez élargi votre horizon en cultivant l’arroche (Atriplex hortensis), également appelé faux-épinard ou belle-dame, et la tétragone (Tetragonia tetragonoides), souvent nommé épinard d’été ou de Nouvelle-Zélande. Autre sorte d’épinard : la baselle (Basella alba) ! C’est une plante potagère vivace dans son aire d’origine, mais cultivée comme une annuelle sous nos latitudes. Appartenant au genre botanique des Basellacées, cette espèce est cultivée comme légume dans de nombreux pays tropicaux à l’atmosphère chaude et humide. A priori originaire d’Inde (d’où son nom vernaculaire d’épinard de Malabar, une région située au sud-ouest de la péninsule indienne), la baselle est par ailleurs nommée épinard de Ceylan, épinard de Chine, ou encore brède d’Angola.

Plante grimpante (ou rampante sans support), l’épinard de Malabar est doté de tiges volubiles très charnues et vigoureuses qui peuvent atteindre 10 m de long en climat chaud et humide, plus modestement 2 m sur notre territoire. Ses tiges portent des feuilles ovales à orbiculaires, à la base cordée, gaufrées et mucilagineuses, d’un joli vert assez foncé. Ce sont ces feuilles et les jeunes pousses qui sont consommées comme des épinards durant tout l’été.

La floraison intervient de juillet à septembre. D’un intérêt très relatif, ces fleurs au périanthe variant entre le blanc, le rougeâtre et le pourpré sont groupés en épis axillaires. Elles donnent ensuite naissance à des utricules rouges à noires d’environ 5 mm de diamètre. Ces petites baies secrètent un jus violet aux fortes propriétés tinctoriales, utilisé pour colorer certains aliments ou tissus. Elles tachent fortement les doigts.

baselle, épinard de malabar culture

Feuilles, fleurs et fruits de la baselle, également nommée épinard de Malabar

Très riches en protéines, en fibres, mais aussi en vitamines et en acides aminés, les feuilles de baselle recèlent de nombreuses qualités médicinales. Elles sont d’ailleurs largement utilisées en médecine ayurvédique.

Il existe deux variétés principales : Basella alba, la variété type la plus courante, et Basella alba ‘Select Red’, sélectionnée pour ses tiges rouge vif qui contrastent merveilleusement bien avec le feuillage vert.

Le semis de l'épinard de Malabar

D’origine tropicale, l’épinard de Malabar se montre frileux sous nos latitudes. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il se cultive comme une plante annuelle. Le semis des graines suit la même logique puisque la germination n’intervient qu’avec une température de 20 à 22 °C, voire 25 °C pour une réussite totale, et avec une belle luminosité. Il se fera donc au chaud et à l’abri, à la même période que les tomates, c’est-à-dire entre mars et avril. Une véranda, éventuellement chauffée, conviendra parfaitement à ces semis. Les semis peuvent aussi être placés devant une fenêtre, mais à l’abri du soleil direct.

baselle épinard de malabar semis

Une jeune pousse de baselle

Le semis de graines d’épinard de Malabar se fait en godets individuels, remplis d’un terreau spécial semis très légèrement humidifié. La méthode est simple :

  • Faire tremper les graines de baselle pendant 24 heures dans une eau tiède
  • Déposer deux graines de baselle dans chaque godet et recouvrir d’une fine couche de terreau
  • Arroser par pulvérisation d’eau de pluie.

La levée des graines se fait au bout de 10 à 20 jours. Pour accélérer la germination, il est possible de poser une vitre sur les godets, au moins la nuit. Les godets devront bénéficier des mêmes conditions culturales durant toute la phase de croissance des plantules. Le substrat doit rester humide sans être détrempé.

Quand et comment planter l'épinard Malabar ?

Dès la mi-mai, lorsque tout risque de gelée est définitivement écarté, il est possible d’envisager la transplantation des jeunes plantules de baselle, soit en pleine terre, soit en pot. L’épinard de malabar doit bénéficier d’un sol fertile, frais et humifère, aéré et parfaitement drainé. Un apport de fumier en automne est conseillé. Ensuite, lors de la plantation, on peut ajouter du compost bien décomposé. Le sol sera préalablement ameubli en profondeur, et débarrassé des mauvaises herbes.

Pour assurer sa croissance, il faut offrir à la baselle un emplacement suffisamment ensoleillé. De même, l’épinard de Malabar a besoin de températures régulières de l’ordre de 22 à 25 °C en journée et 15 °C la nuit. Ainsi, une plantation contre un mur réchauffé par les rayons du soleil non brûlants lui convient parfaitement. Dans les régions aux étés plus frais, il est envisageable de cultiver la baselle sous serre.

baselle épinard de malbar plantation

La baselle ou épinard de Malabar se plante en pleine terre ou en pot

Pour permettre à ses lianes volubiles de grimper, il faudra prévoir un support du type treillage. Les premières tiges seront attachées au support. Ensuite, elles se débrouilleront seules.

La baselle peut également se cultiver dans un large pot d’au moins 30 cm de diamètre, dans un substrat composé de terre de jardin, de terreau et de compost. Un lit de billes d’argile assurera le drainage.

Comment entretenir les épinards de Malabar ?

Si l’épinard de Malabar bénéficie des meilleures conditions météorologiques et culturales, il se montre très vigoureux et pousse très rapidement. C’est pourquoi il faut lui apporter un entretien régulier qui repose essentiellement sur l’arrosage. Le sol doit rester frais et humide sans être gorgé d’eau. Si l’épinard de Malabar manque d’eau, il se met à fleurir et, dès lors, la récolte devient moins intéressante. Après la floraison, les feuilles deviennent trop amères.

Pour conserver l’humidité du sol, il est recommandé de pailler le pied des baselles. 

Pour favoriser la ramification des tiges, n’hésitez pas à pincer les jeunes pousses à leur extrémité. 

Comment récolter les épinards de Malabar ?

La récolte des feuilles et des jeunes pousses se fait avant la floraison, au fur et à mesure des besoins, et juste avant la consommation. En effet, feuilles et extrémités des tiges ne se conservent pas ou peu de temps. Les jeunes tiges se dégustent crues et ciselées dans une salade, ou cuites. Les feuilles seront plutôt cuites. Chargées en mucilage, ces feuilles ne doivent pas être cuites trop longtemps au risque de devenir visqueuses en bouche. Cette propriété permet de les utiliser comme épaississant dans des sauces.

baselle épinard de malabar récolte

Les feuilles et jeunes tiges de baselle se récoltent avant la floraison

Commentaires

feuilles d'épinard de malabar
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.