Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Comment protéger les bulbes des rongeurs

Nos méthodes infaillibles pour protéger vos bulbes

Au jardin, l’automne est synonyme de plantation des bulbes. Tulipes, jacinthes, Crocus… On plante par dizaines voire par centaines ces bulbes à floraisons printanières pour les voir s’épanouir dans les massifs. Nous ne sommes hélas pas les seuls à les apprécier !

Les rongeurs (campagnols, mulots…) vivant essentiellement sous terre, se délectent lorsqu’ils deviennent importants, de ces oignons à fleurs, grignotant sans vergogne la totalité du bulbe. Si vous ne voyez rien fleurir au printemps et que dans vos parterres c’est la désolation, le coupable se cache certainement…dans un trou de souris !

Panier à bulbe, cage grillagée, bulbes toxiques, ou plantes répulsives comme l’incarvillea, l’épurge ou encore la fritillaire impériale, il existe des solutions simples et respectueuses de l’environnement à mettre en pratique dès la plantation pour éloigner ces rongeurs nuisibles.

Découvrez nos méthodes infaillibles pour protéger vos bulbes des rongeurs.

Quels sont les bulbes préférés des rongeurs ?

Parmi les bulbes qu’apprécient tout particulièrement les mulots, campagnols terrestres (les plus ravageurs !) et autres petits rongeurs, on trouve les bulbes de tulipes, jacinthes, crocus, alliums, dahlias, mais aussi les glaïeuls et les camassia.

D’autres animaux vivants sous terre comme les taupes peuvent également causer des dégâts sur les bulbes. Les taupes sont cependant insectivores et les dommages qu’elles causent sont dus à leurs galeries qui détruisent le système racinaire des bulbes.

comment protéger les bulbes des rongeurs

Les bulbes à fleurs font le régal des petits rongeurs

Quels sont les bulbes qui ne craignent rien ?

Certaines bulbeuses ont la réputation de ne pas craindre les rongeurs. Certains bulbes comme les narcisses, perce-neige, les amaryllis ou encore le Sternbergia ou faux crocus, sont toxiques et ne sont pas consommés par ces mammifères ravageurs.

les rongeurs ne consomment pas les bulbes de perce neige

Les perce-neige ou Galanthus comptent parmi les bulbes épargnés par les rongeurs

Les méthodes répulsives naturelles

L’automne et l’hiver sont les saisons les plus redoutables pour vos bulbes : souris, mulots campagnols grignotent les bulbes et les taupes creusent des galeries qui endommagent leurs racines. Pour les éloigner, pariez sur les plantes malodorantes !

En effet, certaines plantes dégagent dans le sol une forte odeur qui déplaît aux taupes, campagnols et autres mulots. Quelles sont ces belles répulsives ?

  • La Fritillaire impériale dite « Couronne impériable »  : le bulbe anti-taupe

Sous terre, le gros bulbe toxique de la Fritillaria imperialis dégage une odeur désagréable dans un rayon de 1,5 mètre ce qui a l’avantage de faire fuir les ravageurs.  Hautes de 75 cm à 1 mètre, elles seront très belles, disposées régulièrement en massifs au milieu de vos tulipes. Elles se plantent à l’automne, de septembre à octobre en même temps que vos autres bulbes et restent en place de longues années.

La Fritillaria imperialis repousse les rongeurs

Sous son allure majestueuse cette bulbeuse vivace aux fleurs  jaune ou orangé qui fleurit au printemps est un véritable répulsif !

  • L’incarvillea

L’odeur dégagée par les racines de cette vivace rhizomateuse repousserait taupes et rongeurs dans un rayon de 5 à 7 m. Plantez donc plusieurs pieds dans vos massifs, de ces ravissantes qui portent de mai à juillet, des fleurs tubulaires, roses ou blanches.  Elles sont alors capables de repousser taupes et rongeurs sur un rayon de 5 à 7 m, soit une surface protégée d’environ 100 m² par pied !

  • L’épurge ou herbe à taupe

Cette euphorbe à la silhouette originale aux longues feuilles positionnées en croix serait un excellent chasse-taupes et rongeurs. Comme toutes les euphorbes, ses tiges contiennent un latex répulsif et irritant. Pour lutter contre les indésirables, munis de gants, enfoncez ces tiges, directement dans les galeries des taupes.

  • Ail et sureau : des répulsifs naturels

Des pulvérisations régulières de purin de sureau ou d’extrait d’ail dérangent souverainement campagnols et autres grignoteurs de bulbes.  Leurs odeurs désagréables repoussent ces petits ravageurs.

  • Le ricin

Quelques gouttes d’’huile de ricin déposées au fond du trou de plantation, recouvertes de quelques centimètres de terre, protégeront vos bulbes de ses nuisibles. Le tourteau de ricin (utilisé en engrais biologique) possède également un effet répulsif mais nous le déconseillons en raison de sa forte toxicité, c’est un poison violent en particulier pour vos animaux de compagnies (chats, chiens) et pour les jeunes enfants. Vous pouvez éventuellement, en prenant des précautions avec des gants, enfouir des petits morceaux de pommes mélangés à du tourteau de ricin dans les galeries des rongeurs en rebouchant soigneusement le trou.

Les moyens mécaniques

Ils sont simples, faciles et rapides à mettre en œuvre, surtout sur de petites quantités de bulbes. Mettez ces techniques en pratique, vous verrez fleurir vos bulbes à coup sûr !

 

les rongeurs sont friands des bulbes à fleurs

Assurez-vous un jardin fleuri: protégez efficacement vos précieux bulbes !

1) Le panier à bulbes

Il existe des paniers en plastique ajouré prévus pour stocker et faciliter l’arrachage des bulbes une fois ceux-ci défleuris. Pensez à les utiliser pour protéger vos bulbes des rongeurs ! Une fois les bulbes placés à l’intérieur, ces paniers s’enterrent.

2) Une cage de grillage

C’est une solution simple est très efficace qui consiste en entourer ses bulbes avec du grillage. Utilisez un fin grillage à petites mailles que vous découperez en rectangles plus ou moins grands en fonction de la taille des bulbes. Repliez les bords et placez au fond du trou de plantation. Confectionnez de grandes cages pour pouvoir planter plusieurs petits bulbes ensemble et entourez individuellement les bulbes de gros calibres avec le grillage à fine maille. Après installation des bulbes, refermez le panier à environ 5 cm, remettez de la terre par dessus et pourquoi pas, repiquez des couvre-sols pour éviter que la terre reste nue.

cage de grillage anti-rongeurs

Cette technique ultime est sans doute la plus efficace pour protéger durablement les bulbes des rongeurs.

Articles connexes


Blog

Bulbes et récup' pour des fleurs avant l'heure

Voilà, ça a recommencé, je me suis impatientée. Vous connaissez ça, je suppose, vous aussi...
Lire la suite +

Blog

2017 : nos bonnes résolutions jardin !

Nous voici à l'aube d'une nouvelle année... et comme c'est l'époque des bonnes résolutions, même...
Lire la suite +

Blog

Comment rater ses tulipes en 5 leçons

Les tulipes sont, parmi les bulbes à fleurs de printemps, les plus faciles à réussir ...
Lire la suite +

Blog

Fleurir le jardin en Automne

Après le creux des floraisons au plus chaud de l’été, le jardin retrouve bien souvent...
Lire la suite +

Blog

Les taupes au jardin : s'en débarrasser ou vivre avec ?

Imaginez un repas entre jardiniers... et une conversation qui s’épuise un peu. Tout semble avoir...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(4 votes, moyenne: 3 sur 5)

5 réflexions au sujet de « Comment protéger les bulbes des rongeurs »

  • Vallée Catherine

    Concernée par des bulbes de tulipes régulièrement grignotés par les rongeurs, je me suis intéressée à la technique du grillage proposée ci-dessus; je n'ai pas encore acheté le grillage adéquat mais je doute qu'un rongeur (invertébré) comme un mulot ou un campagnol ne puisse pas passer à travers les mailles, si fines soient-elles ; j'ai bien repéré un grillage à petites mailles carrées mais je me demande dans ce cas comment les tiges de tulipes peuvent passer à travers le "panier" refermé.

    Répondre
    • Virginie

      Bonjour,
      Effectivement les cages de grillage sont très dissuasives pour les rongeurs qui passent alors leur chemin, refusant de se compliquer la vie. Nous vous rassurons,les tiges de tulipes passent bien au travers le grillage et ce, bien avant de former la fleur. Pour les plus grosses tulipes, prenez du grillage à poule à plus grosses mailles, pour des tulipes botaniques, plus petites, du grillage à mailles fines. Si vous n'en avez pas croisez les couches de grillage à grosses mailles, ça revient au même finalement que de mettre un grillage à mailles fines.

      l

      Répondre
  • Jacques

    bonsoir,
    Depuis 8 ans j’essayais tous les ans de planter des tulipes. Des centaines et des centaines.... résultat au printemps 3/4 fleurs qui se battaient en duel. J'avais renoncé. Même les corbeilles en plastiques étaient trouées!!! Nous sommes infestés de "4 dents". Les deux chats ont fait un immense travail de chasse les années précédentes, si bien que cette année j'ai refait un essai et... planté des tulipes. Malgré les 6 ouvertures (sur 2m²) de galeries faites par des rats des champs cet hiver (les ouvertures fermées sont réouvertes) je pensais que de nouveau c'était raté! eh bien non, jusqu"à aujourd'hui les tulipes sont en place. Miracle, j'espère que cela va durer car j'ai déjà vu des plantes disparaitre sous terre sous mes yeux en deux coups de cuiller à pot!!!

    Répondre
  • MB

    À une époque lointaine, lorsque je voulais éloigner les taupes, j'ai planté de l'euphorbe épurge... que les taupes soulevaient comme n'importe quelle autre vivace. La réputation de "l'herbe à taupes" me semble donc largement usurpée.

    Répondre
  • FRANCIS VAZ

    Bonsoir.Votre humour humusien (mon néologisme) est épanouissant et donne couleur fertile à des conseils culturels souvent trop terre à terre .

    Répondre
Laisser un commentaire