Comment cultiver les Crocosmias en pot ?

Comment cultiver les Crocosmias en pot ?

Nos conseils pour réussir la plantation et l’entretien.

Sommaire

Rédigé le 29 Août 2022  par Marion 5 min.

Les Crocosmias, aussi appelés montbrétias, sont d’élégantes plantes bulbeuses qui nous enchantent en été avec leurs couleurs flamboyantes. Les fleurs comme le feuillage ne manquent pas d’atouts esthétiques.

En massifs, en bordures ou en rocailles fraîches, les Cocosmias apportent une touche de gaieté et un petit air exotique au jardin. Mais ces vivaces de taille modeste peuvent aussi être cultivées en contenant, pour réchauffer terrasses ou balcons ensoleillés.

Découvrez nos conseils pour réussir les Crocosmias en pot et profiter de leur magnifique floraison même sans jardin.

En complément, nous vous invitons à lire notre dossier dédié : « Crocosmia ou montbrétia : plantation, culture et entretien ».

Hiver, Printemps Difficulté

Quelles variétés de Crocosmias choisir ?

Les Crocosmias ou Montbrétias mesurent en moyenne entre 60 cm et 1 mètre 20 de hauteur, pour une envergure de 30 à 80 cm. Toutes les variétés peuvent donc être cultivées en pot, en choisissant un contenant adapté.

Vous pouvez opter pour des variétés de Crocosmias rouges, orange ou jaunes, comme par exemple :

  • ‘Emily McKenzie’, avec ses belles fleurs bicolores orange et rouges (60 cm de hauteur pour 40 cm d’envergure) ;
  • ‘Babylon’, variété mêlant orange, rouge et jaune d’or (70 cm de hauteur pour 30 cm d’envergure) ;
  • ‘Buttercup’, à la floraison jaune d’or, solaire et lumineuse (60 cm de hauteur pour 40 cm d’envergure) ;
  • ‘George Davison’, variété compacte aux nuances jaune-orangé (45 cm de hauteur pour 40 cm d’envergure) ;
  • ‘Hellfire’, cultivar un peu plus grand, offrant une floraison d’un beau rouge cramoisi (1 mètre de hauteur pour 50 cm d’envergure) ;
  • L’incontournable ‘Lucifer’, certainement le Crocosmia le plus connu avec ses fleurs d’un rouge flamboyant (1 mètre de hauteur pour 60 cm d’envergure).
Comment cultiver les Crocosmias en pot

Crocosmias ‘Emily McKenzie’, ‘Babylon’ et ‘Lucifer’

Nous vous conseillons de choisir des cormes (organes de réserve écailleux un peu plus plats que des bulbes) bien secs, d’aspect sain, ne présentant pas de signe de moisissure. Ils doivent aussi être dépourvus de taches ou d’entailles.

Quand planter les Crocosmias en pot ?

La plantation du Crocosmia en pot s’effectue idéalement au printemps, entre mars et mai.

Dans les régions aux hivers doux (ne descendant pas sous -5 °C), peu sujettes aux gelées longues et intenses, il est possible de procéder en automne.

Vous pouvez aussi choisir de semer des Crocosmias à l’automne, mais cette technique demandera de la patience : la floraison n’interviendra qu’après 2 à 3 années de culture en moyenne.

Plantation des Crocosmias en pot

Le contenant

Pour la plantation de vos Montbrétias en pot, optez pour des contenants impérativement percés. L’eau en excès doit pouvoir s’écouler pour éviter tout risque de pourrissement des cormes.

Choisissez des contenants assez profonds, de 30 à 40 cm de profondeur. Jardinières, pots ou bacs peuvent tous convenir. Pour le diamètre, adaptez selon le nombre de plants que vous souhaitez cultiver. Compter 10 cm d’espacement entre chaque.

Si vous optez pour les plus grandes variétés, atteignant environ 1 mètre de hauteur, veillez à choisir des contenants assez lourds et stables pour éviter tout déséquilibre au moment de la floraison.

Enfin, côté matériau, privilégiez la terre cuite, permettant une meilleure aération du substrat grâce à sa porosité naturelle.

Comment cultiver les Crocosmias en pot

Adaptez la taille du pot à la variété de Crocosmia choisie

Le substrat

Les Crocosmias ne sont pas très exigeants au niveau de leur substrat, si ce n’est concernant le drainage. Ils s’épanouissent dans une terre au pH acide ou neutre. Les sols légers ont leur préférence.

Pour planter les Crocosmias en pot, mélangez :

La plantation

Nous vous conseillons de cultiver plusieurs Crocosmias ensemble pour un plus bel effet visuel.

  1. Installez une couche de drainage d’environ 3 à 5 cm au fond de votre contenant (billes d’argile, graviers, tessons de terre cuite, …).
  2. Complétez avec le mélange de substrat jusqu’au ¾ du contenant.
  3. À l’aide d’un plantoir à bulbes, préparez les trous de plantation à une profondeur de 10 cm environ.
  4. Placez les cormes dans les trous, la pointe dirigée vers le haut. Plantez les autres bulbes à une distance de 10 cm environ. Vous pouvez choisir un positionnement en quinconces ou en ligne.
  5. Recouvrez légèrement de substrat, puis tassez avec les mains.
  6. Arrosez généreusement.
  7. Installez un paillage pour conserver la fraîcheur au pied de vos plants plus longtemps et pour limiter le développement d’adventices (« mauvaises » herbes).
Comment cultiver les Crocosmias en pot

Les Crocosmias sont des plantes bulbeuses faciles de culture

L’exposition

Les Crocosmias en pot seront placés en situation ensoleillée. Le soleil permet d’assurer une belle et abondante floraison.

Dans les régions du sud aux étés particulièrement chauds, il est possible de choisir une exposition à l’ombre légère.

Dans les régions plus fraîches, vous pouvez placer votre contenant au pied d’un mur orienté plein sud, qui restituera la chaleur pendant la nuit.

Entretien des Crocosmias en pot

Les Montbrétias sont des plantes faciles de culture, ne demandant que peu d’entretien. Leurs seules exigences consistent à bénéficier d’un sol toujours frais (humide) pendant la croissance et à être protégés des gelées intenses ou de longue durée.

L’arrosage

Pendant toute sa période de croissance, le Crocosmia a besoin que son substrat reste frais. Il ne supporte pas la sécheresse estivale, c’est pourquoi il faudra veiller à un arrosage régulier environ 1 fois par semaine, dès que le substrat n’est plus humide en surface. Augmentez la fréquence d’arrosage en cas de sécheresse prolongée.

L’installation d’une couche de paillage au moment de la plantation permettra de limiter les phénomènes d’évaporation naturelle et ainsi d’espacer les arrosages.

En automne, diminuez progressivement l’arrosage, puis arrêter complètement en hiver pendant que la plante est au repos.

La fertilisation

En pot, le substrat épuise fatalement plus rapidement ses réserves nutritives. Pour assurer une belle et longue floraison, faites un apport d’engrais pendant la période de croissance, du milieu du printemps au milieu de l’été (de mai à août).

Optez pour un engrais pour plantes fleuries, un engrais pour jardinières et potées ou tout autre engrais riche en potassium, favorisant entre autres la production de boutons floraux.

Vous pouvez choisir un engrais solide à action longue, sous forme de bâtonnets à insérer dans le substrat, ou bien un engrais liquide à diluer dans l’eau d’arrosage, qui sera renouvelé tous les 15 jours environ. Dans tous les cas, conformez-vous aux précautions d’emploi des fabricants, variables en fonction des produits.

La taille

Les Crocosmias ne nécessitent pas de taille particulière. Mais pour favoriser la floraison, nous vous conseillons d’éliminer les hampes florales fanées au fur et à mesure. Ce geste favorisera la production de nouveaux boutons.

Attendez que le feuillage soit devenu entièrement jaune en début d’automne pour le tailler à ras ou l’arracher. La plante constitue en effet ses réserves nutritives tout au long de la fanaison des feuilles. Si votre Crocosmia en pot passe l’hiver dehors, vous pouvez même conserver ce feuillage jusqu’au début du printemps, afin de constituer une protection supplémentaire contre le froid.

Le rempotage et la division

Le rempotage interviendra environ tous les 3 ans, lorsque les plants commenceront à se sentir à l’étroit.

Ce sera également le moment de la division des souches, qui consiste à séparer les bulbes, permettant de rajeunir le pied et d’obtenir de nouveau plants.

Procédez au tout début du printemps, avant que  le Crocosmia ne commence sa croissance. A l’aide d’un transplantoir, creusez délicatement autour des pieds pour sortir la souche sans abimer les cormes.  Séparez les petits bulbes qui ont poussé autour de l’ancien et installez-les dans un nouveau contenant.

Comment cultiver les Crocosmias en pot

Les parasites et maladies

Les Crocosmias sont réputés peu sensibles aux maladies et ravageurs. Surveillez simplement les assauts des gastéropodes au début du printemps, qui peuvent s’attaquer à la jeune et tendre végétation.

En cas d’atmosphère sèche en été, il est possible d’observer des araignées rouges. En prévention, brumisez le feuillage avec de l’eau de pluie en soirée, ces petites bêtes n’appréciant pas les atmosphères humides. En curatif, procédez à une pulvérisation de savon noir préalablement dilué dans l’eau (1 cuillère à soupe pour 1 L d’eau tiède) sur les parties atteintes. Renouvelez si besoin au bout de quelques jours.

L’hivernage

Moyennement rustiques, les Crocosmias supportent de courtes gelées de -5° à -12°C en moyenne. Le Crocosmia masoniorum est le plus rustique de tous, supportant jusqu’à -15°C environ.  Mais en pot, les plantes sont toujours plus frileuses et moins bien isolées du froid.

En hiver, l’eau stagnante sera particulièrement fatale pour nos bulbeuses. Retirez donc les soucoupes si nécessaire et déplacez le pot à l’abri des vents froids et des pluies dominantes. Dans les régions aux hivers doux, ne connaissant pas de longues périodes de gel ou de gelées supérieurs à -5°C, les Crocosmias pourront passer l’hiver dehors. Installez simplement un épais paillage (feuilles mortes, paille, broyat,…) en surface.

Dans les régions aux hivers plus longs et rudes, nous vous conseillons de déplacer vos plantes dans un lieu hors gel au sec. Elles pourront être ressorties au printemps, dès les derniers risques de gelées écartés.

Commentaires

Culture crocosmia pot bac jardinière