Aménager et végétaliser un balcon sans vous ruiner, c'est possible !

Aménager et végétaliser un balcon sans vous ruiner, c'est possible !

Astuces et conseils pour fleurir, végétaliser et décorer un balcon

Sommaire

Mis à jour le 11 Mars 2024  par Pascale 7 min.

Fleurir et végétaliser un balcon permet d’associer les joies du jardinage au plaisir de la décoration. En peu de temps, ce petit espace peut ainsi se transformer en un véritable îlot de verdure pour garder le contact avec la nature, même en plein centre-ville. Que vous disposiez d’une simple porte-fenêtre avec une balustrade ou d’un grand balcon reliant plusieurs pièces d’un appartement, l’espace est en général contraint. Il vous faudra donc choisir des contenants avec soin, tout comme les végétaux qui doivent être sélectionnés par rapport à une exposition, une luminosité, la présence de vent, le froid, la pollution… De même, le choix des végétaux va permettre de créer des décors permanents ou saisonniers.

Pour autant, l’aménagement et la végétalisation d’un balcon peuvent vite représenter un coût considérable. Découvrez donc nos trucs, astuces et conseils pour imaginer un balcon fleuri, facile à vivre, agréable à regarder de l’intérieur ou de la rue.

 

Difficulté

Nos conseils pour transformer votre balcon en une oasis de verdure avec un budget limité

Végétaliser et aménager son balcon, c’est non seulement profiter d’un petit coin de nature en ville, mais surtout bénéficier d’un havre de fraîcheur, surtout en été lors des épisodes de forte chaleur, voire de canicule. En effet, les plantes, quelle que soit leur taille, ont un impact positif sur votre bien-être, au sens propre et au sens figuré, en faisant baisser les températures. Quant aux fleurs, elles sont le contre-pied de la grisaille liée à la pollution atmosphérique ou à l’hiver.

Pour aménager et végétaliser son balcon au mieux, il faut en premier lieu tenir compte de certains paramètres. À commencer par l’orientation. Suivant l’exposition de votre balcon, vous devrez choisir des plantes résistantes à la sécheresse, ou bien adaptées à la mi-ombre, voire à l’ombre. Le climat de votre région est également un critère important, surtout si vous souhaitez une végétalisation qui traverse les saisons. Bien évidemment, le temps que vous avez à consacrer au jardinage tout comme votre appétence est à prendre en compte. Sans oublier l’espace offert. Pensez toujours à vérifier la taille et l’envergure d’une plante à l’âge adulte et choisissez dès le départ les éléments de mobilier (table et chaises pour prendre ses repas, chaise longue, coussins…) indispensables pour vous.

végétalisation balcon sans se ruiner

Aménager et végétaliser son balcon permet de créer une oasis de verdure et de fleurs

Pour maximiser l’espace sur votre balcon, pensez aux suspensions. Elles peuvent être pendues au plafond pour les balcons couverts, ou simplement fixées contre un mur. Les jardinières ou balconnières à placer contre le garde-corps, les pots posés sur un piédestal permettent aussi de gagner de la place. Vous pouvez également utiliser les modèles de potager au carré sur pieds. Sur un balcon, il est également essentiel d’utiliser toutes les possibilités comme les verticales pour les plantes grimpantes.

Enfin, pour profiter au mieux de votre havre de paix, installez un brise-vue ou brise-vent qui vous isolera des regards du voisinage. Et dernière petite astuce : installez des miroirs sur un côté de votre balcon pour lui donner, visuellement, de la profondeur.

Le choix des contenants est essentiel. Les pots en terre cuite sont les plus adaptés sur un balcon. Certes, ils sont plus lourds, mais aussi beaucoup plus respirants que le plastique.

Pour faire des économies

Il est facile de trouver des pots en terre cuite d’occasion dans les brocantes et les vide-greniers. Et si vous voulez apporter un peu de couleur, peignez-les ! Pensez à choisir des pots suffisamment grands car les plantes ont besoin de place. N’hésitez pas aussi à récupérer de jolies caisses en bois, par exemple de vin, pour les transformer en jardinière. Il faut juste prendre la précaution de faire quelques trous, d’y installer une petite bâche en plastique et d’y déposer une bonne couche de billes d’argile. Si vous aimez l’ambiance champêtre, utilisez de vieux récipients en zinc (lessiveuse, biche à lait, seau, arrosoir…) ou encore de grandes boîtes de conserve peintes. Un reste de gouttière peut également devenir un pot, par exemple pour cultiver quelques fraisiers.

Pour utiliser les verticales sur un balcon, fabriquez une grande jardinière au sol et intégrez un panneau grillage de carreleur (moins de 10 euros) pour faire grimper n’importe quelle plante. Il est également possible de planter des liteaux ou des branches de noisetier, reliés par de la cordelette ou du raphia, dans le pot. Vous pouvez aussi créer de jolies étagères en bois peint.

aménagement pas cher d'un balcon

Pour aménager un balcon, il est simple de faire appel à l’upcycling

Le DIY pour décorer votre balcon

Pour faire des économies, il n’y a pas de miracle ! Il faut mettre la main à la pâte et sortir marteau, clous et vis, visseuse-dévisseuse, scie et niveau. Et surtout utiliser ce que vous avez sous la main, ou, au pire, vous procurer des matériaux pas chers dans des ressourceries, des dépôts-ventes, des vide-greniers, ou sur les sites internet dédiés. Ainsi, avec quelques palettes, les possibilités sont multiples. Pour peu que vous ayez du temps, un minimum de force et le matériel adapté.

Avec des palettes, il est envisageable de fabriquer de grands pots et jardinières, une étagère, un brise-vue... Vous pouvez aussi imaginer un coffre au double usage : vous pourrez vous y asseoir et y ranger les petits ustensiles de jardinage indispensables, les sacs de terreau, l’arrosoir. Des palettes recouvertes de coussins moelleux font un joli salon. Dans le même ordre d’idées, de simples cagettes, récupérées chez le maraîcher ou le marchand primeur et repeintes dans vos couleurs, peuvent être utilisées comme étagères, table d’appoint… Une belle échelle peinte peut être fixée au mur, il suffit ensuite d’y poser des pots, ou tout autre objet de déco.

aménagement balcon petit prix

Les palettes sont une source d’inspiration inépuisable (et pas chère) pour l’aménagement d’un balcon

Avec des planches en bois plus fines, vous pourriez aussi créer des mangeoires pour les oiseaux en hiver ou de petits abris pour les insectes. Des cannes de bambous reliées par des ficelles, suspendues au plafond, se transforment en mobile qui vibre au vent. Des mobiles, vous pouvez aussi en créer avec différents matériaux, du bois flotté aux perles, en passant par des feuilles mortes vernies, des pommes de pin… C’est une agréable activité à proposer aux enfants !

Quatre planches peintes et un morceau de grillage à poules permettent de créer un joli cadre pour accrocher des soliflores garnis de fleurs fraîches.

Quelles plantes pour végétaliser votre balcon ?

Les plantes ! Là est le plus gros du budget pour aménager et végétaliser votre balcon. Sachez qu’il vous faudra sélectionner des plantes ou des arbustes particulièrement résistants car ils seront soumis à des conditions de culture difficiles. En effet, cultivée en pot, une plante bénéficie de moins de terre et doit subir la chaleur, le froid, la sécheresse…Son système racinaire est forcément moins développé donc la croissance est plus lente.

Suivant la place dont vous disposez, suivant la région où vous habitez, suivant l’orientation de votre balcon, suivant votre investissement, vous pouvez végétaliser votre balcon de façon pérenne avec des vivaces, des bulbes et des arbustes, ou de manière plus saisonnière en vous concentrant sur les plantes annuelles, bisannuelles et les bulbes. Il faut évidemment choisir des plantes adaptées à ses conditions culturales et climatiques.

 Les annuelles et bisannuelles pour un balcon fleuri en été et au printemps

Les annuelles, plantées au printemps, dépérissent dès les premières gelées. Mais elles offrent une profusion de fleurs. Certaines sont même vivaces si elles hivernent au chaud. On peut citer le pélargonium et le géranium zonal, le bégonia, l‘impatiens, le pétunia et le surfinia, le coleus, l’ageratum, le clarkia, la némésia, l‘œillet d’Inde, la verveine des jardins, le phlox…

Pensez aussi aux bisannuelles, semées en été, plantées en octobre et qui fleuriront dès la fin de l’automne, mais surtout au printemps de l’année suivante : pensées et violas, myosotis, pâquerettes

plantes annuelles pour balcon pas cher

Les clarkias, némésias, pétunias,phlox et coleus s’associent pour constituer une belle jardinière de balcon pas chère

Enfin, les bulbes de printemps ou les bulbes d’été sont parfaits pour fleurir les balcons. On les plante, on les oublie et ils reviennent chaque année.

Pour faire des économies :

Ces plantes annuelles ou bisannuelles peuvent s’acheter en godets ou en mini-mottes mais, pour un budget plus réduit, il est toujours possible de faire ses propres semis. Il vous suffit d’un sachet de graines, d’un peu de terreau spécial semis et d’une caissette ou terrine. Tous nos conseils ici : Semis de graines annuelles : comment bien le réussir, en pleine terre et en caissette et Rempoter les annuelles semi-rustiques.

Les vivaces pour un balcon végétalisé toute l’année

Là encore les vivaces, appréciées pour leur floraison printanière ou estivale, sont très populaires sur les balcons. Elles repoussent d’une année sur l’autre, leur végétation disparaissant le plus souvent en hiver pour renaître au printemps. Il est facile des les associer aux plantes annuelles ou bisannuelles, mais aussi aux arbustes et petits conifères.

Les vivaces à floraison printanière : anémone du printemps, aster de printemps, aubriète, bergenia, corbeille d’argent (Iberis) ou corbeille d’or (Alysse), pavot, phlox, primevère, saxifrage…

Les vivaces pour un balcon fleuri en été et en automne : aster d’été et d’automne, campanule, hélianthème, joubarbe (Sempervivum), stachys, dianthus, sedum

Les vivaces pour un balcon ombragé : astilbe, hosta nain, lamier (Lamium), muguet, pervenche… et l’hellébore pour une floraison en hiver.

végétalisation pas chère de balcon

Dans un grand pot sur un balcon, des anémones de printemps, un pennisetum, des corbeilles d’argent et des phlox

Pour faire des économies

Les vivaces se vendent en godets mais il est possible, pour limiter le coût, de les multiplier par semis (aster, aubriète, phlox, campanule, pavot), par bouturage en juillet-août (hélianthème, sedum, saxifrage) ou par division de souche (hosta, joubarbe, pervenche). 

Les arbustes et les graminées peu coûteux pour un balcon

Les bambous sont des arbustes à la croissance rapide qui permettent de faire d’excellents brise-vues. Sur un balcon, il faut sélectionner de préférence des bambous aux rhizomes non traçants tels que les fargésias. Du côté des graminées, plébiscitez la fétuque, le Pennisetum, ou le Dechampsia.

De nombreux arbustes peuvent trouver leur place sur un balcon grâce à leurs dimensions réduites. Il faut logiquement privilégier les formes basses. Ces arbustes forment d’ailleurs l’ossature d’une composition par la diversité de leur feuillage, de leur floraison et de leur forme. Pour une floraison printanière, vous pouvez planter un cognassier du Japon (Chaenomeles), un genêt (Cytisus), un deutzia, une épine-vinette (Berberis), un forsythia, un lilas des Indes (Lagerstroemia)), une spirée (Spirea), une viorne (Viburnum). Et pour une floraison estivale, optez pour l’arbre à papillons (Buddleia), le caryopteris, le seringat (Phalidelphus), le millepertuis (Hypéricum), la potentille, la symphorine, le weigelia

végétaliser un balcon à petit prix

Pour un balcon fleuri au printemps, un deutzia associé aux violas et aux narcisses

Vous pouvez aussi planter en bac un buisson ardent (Pyracantha), un buis (Buxus), un cotoneaster, un eleagnus, un fusain (Euonymus)… ou des plantes de terre de bruyère dans un mélange de terre de jardin et de terre de bruyère : rhododendron, azalée, bruyère d’été (Calluna) et d’hiver (Erica), kalmia, pieris

Pensez aussi aux petits conifères comme le genévrier rampant (Juniperus) ou les Chamaecyparis, les sapins nains…

Enfin, du côté des plantes grimpantes, le lierre est incontournable, mais ne faites pas l’impasse sur le jasmin, la passiflore, le chèvrefeuille, la clématite, l’hortensia grimpant

Pour faire des économies

La plupart de ces arbustes se bouturent ou se divisent. Il est également possible de se procurer des arbustes en racines nues, nettement moins chers à l’achat, mais qui devront être mis en terre uniquement en automne-hiver, entre octobre-novembre et mars, en période hors gel.

Commentaires

plantes balcon petit budget