6 secrets pour réussir les Echinacées

6 secrets pour réussir les Echinacées

Pour ne plus les rater !

Sommaire

Mis à jour le 31 Juillet 2023  par Olivier 3 min.

L’Echinacée, connue aussi sous le nom de Rudbeckia pourpre est une vivace originaire d’Amérique du Nord.  Ses grandes fleurs à cœur proéminent et hérissé s’épanouissent tout l’été dans les massifs. Réputée sans soucis, l’Echinacea n’est, en réalité, pas si facile à réussir si on ne prend pas garde à ses besoins élémentaires : un sol riche et bien drainée et du plein soleil. Voici tous nos secrets pour réussir la culture des échinacées ou rudbeckias pourpres.

→ Retrouvez notre sélection d’Echinacées au sein de notre pépinière en ligne.

Difficulté

Offrez à vos échinacées un sol bien drainé

Les échinacées sont relativement bien rustiques (-15 °C) et se plaisent dans une grande majorité de sol. Cependant, ces vivaces ont besoin de deux choses importantes : une terre riche et profonde et surtout très bien drainée, car elles redoutent par-dessus tout l’humidité stagnante en hiver (ce qui réduit d’ailleurs leur rusticité !).

À la plantation :

  • Préparez bien le trou d’un volume au moins trois fois plus grand que la motte et ameublissez la terre en profondeur ;
  • Apportez un peu de fumier décomposé ou une poignée de sang séché et une bonne dose de compost. N’hésitez pas à apporter du compost en surface chaque printemps ;
  • Améliorez le drainage du sol en mélangeant du gravier ou des billes d’argile à la terre qui entoure les racines. Évitez de n’en placer qu’au fond du trou, car cela fait souvent pire que mieux en drainant toute l’eau juste sous les racines ;
  • Apportez un paillage au pied de vos échinacées afin de garder le sol humide, notamment la première année.

comment reussir ses echinacees, bien planter les echinacees, secrets de culture des echinacees

Nota bene : la plantation des échinacées se fera en automne dans les terres bien meubles, mais seulement au printemps (entre avril et mai) dans les terres lourdes qui se réchauffent lentement.

Vous pouvez aussi planter vos échinacées en pot dans un substrat riche et léger. Pensez juste à ne pas oublier l’arrosage en été.

Du soleil pour vos fleurs !

Les échinacées poussent et fleurissent en plein soleil. Elles ont besoin de lumière. Oubliez donc cette idée saugrenue d’en planter sous les arbres !

Le système racinaire se développe dans les deux ans et s’enfonce assez profondément dans le sol : il faudra en conséquence surveiller l’arrosage l’année de la plantation, mais par la suite la plante est bien résistante à la sécheresse. 

comment reussir ses echinacees, bien planter les echinacees, secrets de culture des echinacees

Taillez vos échinacées !

Pour que les fleurs se renouvellent, n’hésitez pas à supprimer les fleurs fanées avant qu’elles ne produisent des graines. Ainsi, la floraison sera prolongée de quelques semaines.

La bonne idée est de pratiquer le Chelsea chop au printemps (mai-juin) : c’est-à-dire une petite taille d’environ un tiers des tiges pour que ces dernières se ramifient et produisent plus de fleurs.

comment reussir ses echinacees, bien planter les echinacees, secrets de culture des echinacees

Ne dérangez pas trop vos échinacées !

Les échinacées ont besoin d’espace (5 plants/ m²) et qu’on leur fiche un peu la paix. En effet, ces vivaces mettent deux ans à bien fleurir et détestent être déplacées. Un peu de patience donc, vous en serez bien récompensé.

Une fois tous les 4 ou 5 ans cependant, vous pourrez diviser la souche si, et seulement si, cette dernière semble s’épuiser et fleurit moins. Cette opération peut s’avérer périlleuse pour la plante : réfléchissez-y à deux fois ! Gardez le plus gros morceau pour le laisser à la même place et déplacer les autres éclats à d’autres endroits du jardin.

→ Pour tout savoir sur la division des échinacées, suivez les conseils de Pascal.

comment reussir ses echinacees, bien planter les echinacees, secrets de culture des echinacees

Echinacea purpurea ‘Alba’

Gardez un œil sur vos échinacées !

Les échinacées sont réputées très faciles d’entretien. Elles résistent aux maladies, à la sécheresse une fois bien établies, au vent et aux intempéries en général. Cependant, un peu de taille est requise avant la floraison, durant celle-ci pour éliminer les fleurs fanées et en automne pour rabattre les tiges défleuries. Vous devrez toutefois attendre la maturité des graines si vous souhaitez des semis spontanés.

Surveillez les limaces et escargots au printemps qui sont friands des jeunes pousses d’échinacées.

Choisissez bien les espèces ou les variétés !

Les cultivars à fleurs doubles (par exemple Echinacea purpurea ‘Razzmatazz’) sont parfois assez capricieux et adoptent un comportement de bisannuelles plutôt que de vivaces. Les Echinacea purpurea espèce type ou les variétés très proches de l’espèce comme Echinacea purpurea ‘Alba’ sont non seulement plus accommodantes, mais ont le bon goût de se ressemer. Bref, il convient de bien choisir ses Echinacées en fonction de la beauté de la floraison, mais aussi de la robustesse de la variété.

→ Gwenaëlle vous aide à choisir vos échinacées dans sa fiche conseil : Choisir une échinacée.

comment reussir ses echinacees, bien planter les echinacees, secrets de culture des echinacees

Echinacea ‘Ferris Wheels’

Commentaires

6 secrets pour réussir les echinacees