Jusqu'à -50% sur les fruitiers

Anti-oïdium blanc Solabiol en boîte de 100 g

Soyez le premier à donner votre avis

Pays de livraison:

Programmez la date de votre livraison,

et choisissez votre date dans le panier

Agriculture Biologique
Cet anti-oïdium blanc est un traitement préventif à base de bicarbonate de potassium qui agit par contact contre l'oïdium et la tavelure de toutes les cultures potagères, fruitières ou ornementales. Il se présente sous la forme d'une poudre à diluer dans l'eau et à vaporiser sur les feuillages. Utilisable en Agriculture Biologique. Vendu en boîte de 100g.

Cet Anti-oïdium Blanc Solabiol agit par contact, il s'applique sur les feuillages de manière préventive ou stoppante. Polyvalent, il peut s’utiliser sur les légumes, les arbres fruitiers et les petits fruits ainsi que sur les plantes ornementales pour lutter contre oïdium, tavelure et pourriture grise. Ce produit est une bonne alternative à la bouillie bordelaise. Il est utilisable en Agriculture Biologique. Conditionné en boîte de 100g, il permet de préparer jusqu'à 33 litres de solution à pulvériser.

Cette préparation anti-oïdium est une poudre mouillable composée de bicarbonate de potassium (formule chimique : KHCO3) à raison de 850 g/ kg de poudre. Il s'agit d'une molécule incolore et inodore très proche du bicarbonate de soude de nos grands-mères, dans laquelle le sodium (N) à simplement été remplacé par du potassium (K). Cette molécule ne fait l'objet d'aucune classification parmi les produits chimiques dangereux. Elle est fabriquée à partir du Carbonate de potassium issu de gisements naturels, d'eau et de CO2, et se décompose en libérant ces mêmes éléments qui seront naturellement dispersés dans la nature. Son mode d’action résulte d’une combinaison de plusieurs facteurs qui lui confèrent une bonne efficacité : élévation du pH du milieu (défavorable aux champigons), modification de la pression osmotique engendrant des dysfonctionnements physiologiques, et perturbation de l’équilibre ionique des cellules de l'agent pathogène, ici le champignon impliqué dans la maladie visée. Ce produit est très hygroscopique, c'est à dire qu'il a tendance à absorber toute l'humidité de l'air : une prise en masse est un phénomène naturel qui n’affecte en rien ses performances. Son mode d’action multisites rend les risques d’apparition de résistance peu probables. Non toxique, le bicarbonate de potassium permet la récolte et la consommation des fruits et légumes seulement 24 h après le traitement. Outre ses propriétés anti-fongiques, le bicarbonate de potassium peut également servir à relever le pH d’un sol trop acide : procédez par étape, en enfouissant quelques petits tas de bicarbonate, puis mesurez à nouveau l’acidité de votre sol environ 1 mois après

Cette préparation anti-oïdium est efficace contre :

  • en particulier l'oïdium dit 'blanc' (rosiers, légumes) : en préventif et en stoppant. Ce champignon recouvre rapidement les feuilles et jeunes bourgeons d'un duvet blanc poudreux (le "blanc"). Fréquemment rencontré à partir du printemps jusqu'à l'automne, l'oïdium affaiblit peu à peu les végétaux dont la production de fleurs et de fruits est alors largement diminuée.
  • la tavelure (arbres fruitiers) : en préventif et en stoppant
  • le mildiou du chou, de la betterave, etc...: en préventif.

Utilisation :

Appliquer en pulvérisation, le plus uniformément possible sur la totalité du végétal, en mouillant les 2 faces des feuilles, de façon à couvrir la végétation d'une fine pellicule, sans coulures excessives. L'application doit se faire dès les premiers symptômes, ou en préventif, surtout si l'on constate que d'autres végétaux à proximité sont déjà touchés. Renouveler le traitement dans les 48 h en cas de forte pluie (supérieures à 20 mm ou de forte intensité), après séchage des végétaux.  Renouveler le traitement tous les 7 à 12 jours selon les conditions climatiques et le niveau de pression exercé par la maladie.

Principales doses d’application : ne pas sur-doser.
Petit fruit et vigne : 3 à 5 g/L.
Légume : 3 à 5 g/L.
Rosier, fleur et ornement : 3 à 5 g/L.

Délai d’emploi avant récolte : 1 jour.

Ne pas appliquer sur bourgeons floraux ouverts. • Ne pas traiter si la température excède les 30°C. • Ne pas traiter lorsque la cuticule (épiderme) des plantes est fragilisée.

Produit utilisable en agriculture biologique conforme au règlement CE 834/2007 

Usages et bénéfices

Principales utilisations Cette préparation anti-oïdium est efficace contre : - en particulier l'oïdium dit 'blanc' (rosiers, légumes) : en préventif et en stoppant. Ce champignon recouvre rapidement les feuilles et jeunes bourgeons d'un duvet blanc poudreux (le "blanc"). Fréquemment rencontré à partir du printemps jusqu'à l'automne, l'oïdium affaiblit peu à peu les végétaux dont la production de fleurs et de fruits est alors largement diminuée. - la tavelure (arbres fruitiers) : en préventif et en stoppant - le mildiou du chou, de la betterave, etc...: en préventif. Utilisation : Appliquer en pulvérisation, le plus uniformément possible sur la totalité du végétal, en mouillant les 2 faces des feuilles, de façon à couvrir la végétation d'une fine pellicule, sans coulures excessives. L'application doit se faire dès les premiers symptômes, ou en préventif, surtout si l'on constate que d'autres végétaux à proximité sont déjà touchés. Renouveler le traitement dans les 48 h en cas de forte pluie (supérieures à 20 mm ou de forte intensité), après séchage des végétaux. Renouveler le traitement tous les 7 à 12 jours selon les conditions climatiques et le niveau de pression exercé par la maladie. Principales doses d’application : ne pas sur-doser. Petit fruit et vigne : 3 à 5 g/L. Légume : 3 à 5 g/L. Rosier, fleur et ornement : 3 à 5 g/L. Délai d’emploi avant récolte : 1 jour. Ne pas appliquer sur bourgeons floraux ouverts. • Ne pas traiter si la température excède les 30°C. • Ne pas traiter lorsque la cuticule (épiderme) des plantes est fragilisée.
Principales utilisations Protection
Nature du produit Produit solide
Usage - ce produit s'utilise en Pleine terre, Pleine terre sous serre/abris, Pot / jardinière en extérieur
Sol - ce produit s'utilise en Sol acide, Sol argileux (lourd), Sol argilo-calcaire (lourd et alcalin), Sol argilo-limoneux (riche et léger), Sol caillouteux, Sol calcaire
Plante - ce produit s'utilise avec Arbres fruitiers, Petits fruits et vignes, Plants potagers et aromatiques, Rosiers

Caractéristiques techniques

Composition Bicarbonate de potassium 850 g/kg - Agent mouillant - Autre matière inerte.
Informations réglementaires AMM n° 2110196.

Conseils

S'utilise par pulvérisation
Produit assimilé par les feuilles
Dose d'emploi Petit fruit et vigne : 3 à 5 g/L - Légume : 3 à 5 g/L - Rosier, fleur et ornement : 3 à 5 g/L.
Recommandé pour les sols acides, les sols argileux (lourds), les sols argilo-calcaire (lourds et alcalins), les sols argilo-limoneux (riches et légers), les sols caillouteux (pauvres et filtrants), les sols calcaire (pauvres, alcalins et drainants)
Particulièrement recommandé pour les arbres fruitiers, les petits fruits et vignes, les plants potagers et aromatiques, les rosiers
Meilleure période d'utilisation du produit Mars à Septembre.

Conseils

Cette préparation anti-oïdium est efficace contre : - en particulier l'oïdium dit 'blanc' (rosiers, légumes) : en préventif et en stoppant. Ce champignon recouvre rapidement les feuilles et jeunes bourgeons d'un duvet blanc poudreux (le "blanc"). Fréquemment rencontré à partir du printemps jusqu'à l'automne, l'oïdium affaiblit peu à peu les végétaux dont la production de fleurs et de fruits est alors largement diminuée. - la tavelure (arbres fruitiers) : en préventif et en stoppant - le mildiou du chou, de la betterave, etc...: en préventif. Utilisation : Appliquer en pulvérisation, le plus uniformément possible sur la totalité du végétal, en mouillant les 2 faces des feuilles, de façon à couvrir la végétation d'une fine pellicule, sans coulures excessives. L'application doit se faire dès les premiers symptômes, ou en préventif, surtout si l'on constate que d'autres végétaux à proximité sont déjà touchés. Renouveler le traitement dans les 48 h en cas de forte pluie (supérieures à 20 mm ou de forte intensité), après séchage des végétaux. Renouveler le traitement tous les 7 à 12 jours selon les conditions climatiques et le niveau de pression exercé par la maladie. Principales doses d’application : ne pas sur-doser. Petit fruit et vigne : 3 à 5 g/L. Légume : 3 à 5 g/L. Rosier, fleur et ornement : 3 à 5 g/L. Délai d’emploi avant récolte : 1 jour. Ne pas appliquer sur bourgeons floraux ouverts. • Ne pas traiter si la température excède les 30°C. • Ne pas traiter lorsque la cuticule (épiderme) des plantes est fragilisée.

Autres Lutte contre les maladies

  1. 10
    8,90 € Sac

    Existe en 2 tailles

  2. 10
    5,90 €

    Existe en 2 tailles

  3. 20
    17,90 € Flacon

  4. 12
    9,50 € Boîte

    Existe en 2 tailles

  5. 15
    8,50 € Boîte

    Existe en 3 tailles

  6. Indispo.
    13,90 € Pièce

  7. 3
    11,90 € Sac

  8. 5
    7,90 € Pièce

  9. 9
    19,50 € Boîte

Cet article n'a pas encore reçu d'avis; soyez le premier à partager votre expérience.

Laissez votre avis →

Lutte classique

  1. 5
    11,50 € Boîte

    Existe en 2 tailles

  2. Commandable
    31,00 € auxiliaires de lutte biologique

  3. Commandable
    45,00 € Pièce

    Existe en 3 tailles

  4. Commandable
    31,00 € auxiliaires de lutte biologique

  5. 10
    19,90 € Boîte

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?