Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment attacher un rosier grimpant ?

Les rosiers grimpants ne s’accrochent pas seuls sur leur support, contrairement au lierre qui possède des poils ventouses pour se fixer sur un mur. C’est pourquoi il est nécessaire de guider le rosier grimpant et diriger de manière harmonieuse ses branches principales appelées « charpentières ». De plus, arquer horizontalement les branches du rosier favorise l’apparition de nouvelles tiges latérales qui porteront les roses. C’est le principe du « palissage ».

Les rosiers grimpants peuvent être palissés sur différents supports : mur, pylône, arbre, pergola, structures en bois (treillage, pyramide, arche, etc…). Dans ce tutoriel, nous vous expliquerons comment palisser un rosier grimpant sur un mur.

Rosier grimpant, palissage, mur

Quand palisser le rosier grimpant sur un mur ?

Les rosiers grimpants doivent être palissés :

  • lors de la plantation du rosier : il faut alors prévoir un système d’accrochage solidement fixé. En effet, les rosiers grimpants sont de grande envergure, le support doit donc supporter le poids de la plante à l’âge adulte.
  • lors de la taille du rosier : les rosiers grimpants remontants, qui fleurissent plusieurs fois durant l’année, se taillent à la fin de l’hiver et les non-remontants, qui ne fleurissent qu’une seule fois durant l’année, se taillent après la floraison. Pour plus d’informations, découvrez notre fiche conseil sur la taille des rosiers grimpants.
  • durant la croissance : si le rosier est planté à proximité d’un passage, palissez les branches trop vigoureuses et retombantes qui peuvent vous blesser ou être encombrantes.
Palisser, rosier grimpant, façade
Rosier grimpant palissé contre une façade

Quel matériel utiliser pour attacher un rosier grimpant ?

Les rosiers grimpants peuvent être palissés sur un treillis en bois fixé sur un mur. Cependant, la solution la plus courante est de fixer horizontalement des fils en acier, à intervalles réguliers, pour y attacher le rosier.

Avant tout, munissez-vous de gants épais et recouvrez vos bras (pull, veste) afin de vous protéger des épines du rosier. Sur notre site, vous trouverez des gants longs qui recouvrent les avant-bras.

Voici le matériel à prévoir pour installer le support :

  • du fil en acier inoxydable,
  • des pitons à vis avec les chevilles correspondantes,
  • des serre-câbles,
  • des tendeurs avec crochet,
  • de la pâte de scellement,
  • des liens souples avec gaine en plastique ou en mousse ou du raphia
  • outils divers : pince coupante, pince multiprise, marteau, perforateur, laser, etc...

N’utilisez pas de fil de fer non gainé pour attacher les rameaux, cela les blesserait.

Matériel, palissage, rosier grimpant
Raphia, lien souple avec gaine en plastique, lien souple avec gaine en mousse

Comment fixer le support sur le mur ?

Voici quelques conseils pour installer horizontalement vos câbles de support sur un mur :

  • marquez les différentes hauteurs auxquelles seront placés les fils d’acier : le 1er fil en partant du bas devra être à 40 cm du sol, les fils placés au-dessus sont à espacer tous les 30 cm environ,
  • aidez-vous d’un laser afin de vous assurer d’être bien droit,
  • après avoir percé et dépoussiéré les trous dans le mur, injectez la pâte de scellement et enfoncez-y immédiatement les chevilles en les tapant au marteau (laissez sécher la pâte selon le temps indiqué par le fabricant),
  • vissez délicatement les pitons dans les chevilles,
  • fixez les câbles dans les pitons et tendez-les : sur chaque fil, mettre un serre-câble à une extrémité et un tendeur à l’autre extrémité.

Les câbles ne doivent pas toucher le mur afin que l’air circule derrière le rosier.

Si vous souhaitez planter deux rosiers grimpants côte à côte, prévoyez une distance d’au moins 3 mètres entre les deux rosiers.

Vous pouvez maintenant procéder à la plantation de votre rosier grimpant. Vous trouverez nos conseils pour la plantation dans notre fiche « Rosiers, comment les planter ».

Comment palisser le rosier grimpant ?

Tout d’abord, supprimez les branches mortes ou blessées car elles sont vectrices de maladies. Pour vous faciliter le travail, coupez-les en plusieurs fois.

Puis, arquez en douceur les branches principales le plus à l'horizontal possible. Ces branches dîtes « charpentières » sont les branches les plus vigoureuses.

L’arcure ralentira la sève lors de la croissance et les bourgeons à fleurs seront favorisés.

Fixez les charpentières sur les fils d’acier à l’aide des liens souples, ne les serrez pas trop pour ne pas marquer les rameaux.

Répartissez les branches en éventail, de manière régulière.

Enfin, sur ces charpentières palissées, coupez tous les rameaux secondaires au-dessus du deuxième bourgeon. La floraison apparaitra sur ces branches secondaires et sera alors homogène. Le rosier aura une allure harmonieuse.

Conseil : Si une charpentière trop vieille doit être supprimée, gardez une jeune pousse vigoureuse partant de la base. Elle remplacera la tige supprimée.

Comment arquer les branches d'un rosier grimpant ?
Arcure des branches charpentières

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin