Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment faire du thé maison ?

Le thé est l’une des boissons les plus consommées au monde. Qu’il soit vert, blanc, noir, oolong ou encore pu-ehr, il résulte du séchage, puis parfois de l’oxydation ou fermentation des feuilles d’une seule plante : le Camellia sinensis ou théier. Cet arbuste originaire du sud de la Chine offre un feuillage vert foncé, persistant et aromatique.

Malgré ses origines subtropicales, cette plante vivace de terre de bruyère peut s’acclimater chez nous, en pleine terre ou en pot. Il est donc possible de faire pousser du thé facilement à la maison. Les quantités seront évidemment modestes, mais cela ne vous empêchera pas de pouvoir profiter de quelques tasses en provenance directe du théier de votre jardin !

Voici donc notre tutoriel pour réaliser son propre thé chez soi.

camellia sinensis thé
Fleurs et feuilles de théier

Récolter les feuilles de thé

La récolte s’effectue au printemps et en début d’été, idéalement aux alentours de mai et juin. La cueillette s’effectue sur un sujet de Camellia sinensis ayant déjà 2 ou 3 ans.

Procédez en début de matinée lors d’une journée sèche, lorsque les feuilles sont les plus gorgées de substances aromatiques, avant l’arrivée des rayons chauds du soleil de midi. Evitez de pratiquer la récolte le lendemain d’un jour pluvieux pour faciliter le séchage.

Récoltez simplement les jeunes feuilles et bourgeons à la main, en les détachant délicatement pour ne pas les abîmer ou endommager les tiges. Vous pouvez aussi utiliser un ciseau préalablement désinfecté.

Dans la tradition du thé, la cueillette dite « impériale » consiste à prélever un bourgeon + la feuille qui le précède ; la cueillette « fine » consiste quant à elle à récolter 1 bourgeon + les 2 feuilles qui le précèdent. Ce sont les parties les plus aromatiques de la plante. Pour une consommation personnelle, nous vous conseillons de suivre cette méthode et de ne pas prélever plus de 2 ou 3 feuilles maximum par tige, afin que l’arbuste puisse continuer à se développer et pour profiter des meilleurs arômes du théier.

Il faut compter entre 4 et 5 kg de feuilles fraîches pour obtenir 1 kg de thé séché. A part si vous vous lancez dans une culture de théiers à grandes échelles, cela ne comblera donc évidemment pas les besoins d’un consommateur quotidien de thé. Mais vous aurez la satisfaction de déguster une boisson on ne peut plus locale, biologique si vous n’utilisez aucun traitement chimique, et faites maison. Pour ne rien gâcher, l’arbuste offre de belles qualités ornementales ! Le rendement augmentera au fil des années et de la croissance de votre camélia sinensis.

récolter feuilles de thé
Cueillette "impériale" ou "fine" ? À vous de choisir !

Faire sécher les feuilles de thé

La couleur du thé résulte des différents traitements réalisés sur les feuilles après récolte. Pour faire du thé à la maison, la méthode que nous utiliserons ici se rapprochera de celle de la fabrication du thé blanc, qui est la moins transformée.

Pour simplifier, dans le cas du thé blanc, les feuilles sont laissées à flétrir quelques jours à l’air libre, avant d’être séchées pour la conservation. Le thé vert subit une dessiccation immédiate permettant de neutraliser l’oxydation grâce à la chaleur. Les thés noirs ou oolong, quant à eux, prennent justement tous leurs arômes grâce à ce processus d’oxydation. Enfin, le pu-ehr est un thé fermenté, beaucoup moins consommé chez nous.

Première étape : séchage naturel à l’air libre

  • Immédiatement après récolte, étalez les bourgeons et feuilles récoltées sur un drap, une clayette, une natte, ou tout support ajouré permettant à l’air de bien circuler pour favoriser le séchage
  • Placez-les dans un lieu chaud et sec, mais à l’abri de la lumière directe du soleil
  • Remuez au bout de 24H, pour un séchage plus homogène

Une fois les feuilles flétries, au bout de 48H environ, passez à l’étape de séchage permettant la conservation des feuilles de thé.

Deuxième étape : séchage au four

  • Préchauffez votre four à basse température, aux alentours de 90°C
  • Etalez les bourgeons et feuilles sur un plateau ou une plaque de silicone
  • Laissez sécher dans le four pendant une quinzaine de minutes
  • N’hésitez pas à ouvrir régulièrement la porte du four, afin de laisser l’humidité en excès s’échapper
  • En milieu de séchage, mélangez délicatement les feuilles

Les feuilles seront sèches lorsqu’elles seront recroquevillées et légèrement cassantes. Attention toutefois à ne pas les cuire, puisqu’elles perdraient alors leur capacité d’infusion.

Vous pouvez également utiliser un déshydrateur pour le séchage de vos feuilles de thé. Veillez à suivre les indications de températures et de temps de séchage mentionnées par le fabricant.

Placez vos feuilles dans un récipient hermétique et opaque, afin de conserver au mieux tous les arômes du thé maison.

sécher feuilles de théier
À échelle industrielle, les feuilles de Camellia sinensis sont séchées sur de grandes clayettes.

Préparer et agrémenter son thé maison

Vous pouvez déguster votre thé nature, simplement en le faisant infuser dans de l’eau chaude pendant quelques minutes.

Pensez également à l’aromatiser, en l’accompagnant de divers éléments, récoltés ou non dans votre jardin.

  • Feuilles d’aromates : menthe, mélisse, origan, thym, romarin, citronnelle…
  • Fruits : rondelles de citron ou d’orange, tranches de pomme,…
  • Fleurs : camomille, lavande, hibiscus, rose,…
  • Epices : cannelle, clou de girofle, gingembre,…
  • Autres feuilles d’arbustes : cassis, framboisier,…

A déguster chaud ou froid, selon la saison et vos goûts !

préparer thé maison

Articles connexes


Fiche Famille

Les camélias : planter, tailler et entretenir

Lire la suite +

conseil

Tisane et infusion : quelles plantes cultiver au jardin ?

Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment faire sécher les feuilles de framboisier ?

Tout le monde connaît les délicieux fruits du framboisier, riches en vitamine et minéraux. Mais...
Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment faire sécher les feuilles de cassis ?

Le cassissier (Ribes nigrum) est cultivé pour ses baies noires acidulées, particulièrement appréciées en salade...
Lire la suite +

conseil

Comment faire sécher les feuilles de mélisse ?

Lire la suite +

plantation

Comment cultiver un théier en pot ?

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire