Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Physocarpus, Physocarpe à feuilles d'Obier : planter, tailler et entretenir

Le Physocarpus, en quelques mots

  • Les Physocarpus sont de petits arbustes d’allure champêtre, aux rameaux arqués atteignant 1 à 2 m de haut selon les cultivars.
  • Le feuillage caduc, coloré de pourpre, orangé ou doré selon les variétés illumine les massifs durant toute la belle saison, accompagnés de petits bouquets de fleurs blanc rosâtre en juin-juillet
  • Les fruits rougeâtres, à graines jaunes ont l’apparence de gousses renflées qui font beaucoup d’effet à l’automne lorsque le feuillage vire au jaune vif.
  • Ces arbustes rustiques et faciles à vivre sont parfaits pour les jardiniers débutants : ils sont inratables en sol frais, résistent aux sécheresses passagères et se taillent peu.
  • Ils conviennent bien aux petits jardins en sujet isolé, en haie ou en massif.

Le mot de notre experte

Le Physocarpus ou Physocarpe est un gracieux arbuste très rustique et à la portée de tout jardinier.  Le feuillage  trilobé aux nervures marquées, porté par des tiges rouges vif illumine avec faste le jardin à l’éveil du printemps de jolis coloris rouge pourpre ou jaune doré. La floraison en corymbes blanc rosé ajoute des fioritures entre mai et juilletL’automne marque le couronnement de cet arbuste avec le flamboiement du feuillage accompagné d’une fructification rutilante.

Il apprécie un sol riche, plutôt acide, bien drainé et frais l’été et convient au soleil à condition que le sol reste frais en été ou à mi-ombre. Il s’intègre avec aisance dans une haie champêtre qui plaira aussi bien aux insectes butineurs qu’aux oiseaux friands de leurs fruits que dans un décor urbain. Les formes compactes aux teintes spectaculaires se cultivent très bien en pot ou dans un petit jardin associé à des vivaces ou à d’autres arbustes, offrant un intérêt tout au long de l’année.

Physocarpus, fleur

Belles inflorescence en corymbe d’un Physocarpus.

Les Canadiens le surnomment « bois aux sept écorces » en raison du feuilletage de l’écorce en plaques minces des sujets âgés. Ce critère a dû interpeller les peuples Amérindiens qui employaient l’écorce interne du Physocarpus pour ses propriétés médicinales purgatives, émétiques et anti-bactériennes. Ce caractère n’est cependant pas le principal atout de cet arbuste nord-américain remis au goût du jour depuis quelques années. Il existe des formes pour tous les goûts, des grands arbustes majestueux frôlant les 3 m de haut aux plus petits dépassant à peine le mètre, des feuillages vert doré pour éclairer les massifs,  rouge pourpre bronze à presque noirs pour jouer avec les rayons de lumière.

 

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Physocarpus opulifolius

Famille : Rosaceae

Nom commun : Physocarpe à feuilles d’obier

Floraison : entre mai et juillet

Hauteur : entre 1,20 m et 3 m

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : frais, profond, bien drainé, plutôt acide et assez riche

Rusticité : Excellente (-30°C)

Le genre Physocarpus appartient à la famille des Rosacées tout comme l’aubépine ou la spirée mais il a la particularité de former des follicules renflés très décoratifs après sa floraison. Il a porté le nom de Neillia, Opulaster et Spiraea notamment lorsque Carl von Linné l’a classé en 1793. Le genre originaire principalement d’Amérique du Nord comprend une dizaine d’espèces d’arbustes, dont une est native du Sud-Est asiatique. La plus cultivée est Physocarpus opulifolius, peuplant le quart nord-est des Etats-Unis depuis le Québec jusqu’à la Virginie et du Michigan au Tennessee. Il pousse dans les zones sableuses ou rocheuses jusqu’à 1500 m d’altitude.

Le Physocarpe à feuilles d’obier atteint 1,50 m à 3 m en tous sens dans la nature, avec un port buissonnant bien touffu, ayant tendance à drageonner. Les rameaux tout d’abord dressés s’arquent avec l’âge donnant une allure gracieuse très naturelle à l’arbuste.

L’espèce type possède des feuilles trilobées et serratifoliées qui font penser à la viorne obier, de teinte vert jaunâtre lumineuse. Elles sont caduques, alternes, à nervures bien marquées et mesurent entre 5 et 8 cm de long. D’autres espèces ont des feuilles plus découpées comme monogynus, profondément lobées, collantes et velues chez capitatus. Les cultivars de P. opulifolius se distinguent par la beauté des coloris du feuillage qui passe par exemple, du jaune d’or presque fluo au printemps au vert citron puis au jaune cuivré à l’automne chez ‘Dart’s Gold’ ou bien encore du rouge pourpre au pourpre foncé paraissant presque noir en été avant de s’enflammer d’orange et rose cuivré à l’automne chez ‘Diabolo’.

Physocarpus

Superbe floraison du Physocarpus ‘Diable d’Or’ (PAP).

L’écorce est remarquable, s’exfoliant en plusieurs couches épaisses beige, ocre à brun rouge à la manière des eucalyptus ce qui lui a valu le nom canadien de « bois aux sept écorces ». Les jeunes pousses légèrement rougeâtres sont striées. Ces dernières adoptent des teintes plus éclatantes, acajou ou rouge vif chez les cultivars.

Les fleurs d’un demi centimètre se présentent entre mai et juillet sous forme de corymbes arrondis blancs nuancés de rose, de 4-5 cm de diamètre, qui contrastent avec le feuillage. La floraison rappelle celle de la spirée avec ses boutons coniques rosés qui déploient leurs 5 pétales arrondis. Le centre jaune de la corolle accueille une multitude d’étamines à anthères orange étincelantes. Elles sont très nectarifères.

Elles sont suivies de bouquet de petits follicules framboise brillant qui éclatent lorsqu’on les presse laissant apparaître les graines jaunes, appréciées des oiseaux. Les fruits restent une partie de l’hiver finissant par noircir.

Le nom du Physocarpus opulifolia vient du grec ‘phusa’ qui veut dire bulle d’air ou vésicule, et ‘karpos’ qui désigne le fruit, en référence à la forme du fruit. La ressemblance de son feuillage avec celui de la Viorne obier lui a valu son nom spécifique « opulifolius ». Introduit en Europe vers 1687, les nombreux cultivars chatoyants qui ont été créés ces dernières années ont permis  le retour en force du Physocarpe dans les jardins.

Dans le langage des fleurs, le Physocarpus symbolise la prétention, l’opulence et la richesse ce qui montre bien la générosité de sa floraison mise en valeur par le foisonnement de son feuillage dentelé.

Les principales variétés de Physocarpus

Les variétés basses

Physocarpus opulifolius Lady in Red - Physocarpe à feuillage pourpre 50cm en pot de 3,5L

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
1.50 m

Arbuste compact à la végétation dense et au feuillage juvénile remarquable, évoluant du rouge au pourpre à maturité. Les jeunes feuilles paraissent du printemps à l'été sur des rameaux tortueux et bruns, donnant à la plante un aspect rouge et bicolore. Floraison en corymbes blanches, de mai à juillet, suivie de petits fruits rouges, teintés de vert en automne.

Physocarpus opulifolius Amber Jubilee 40cm en pot de 3.5L.

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
1.50 m

Obtention récente, croisement entre 'Diabolo' et 'Dart's gold'. Arbuste dense. au feuillage remarquable évoluant de l'orange bronze au jaune et au vert, puis rouge pourpre en automne.

Physocarpus opulifolius Little Devil - Pot de 3,5L

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
1.00 m

Forme naine et compacte de Physocarpus 'Diabolo'. Feuillage pourpre presque noir au printemps à orange cuivré en automne.

Physocarpus opulifolius All Black - Physocarpe noir

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.00 m

Ce tout nouveau nouveau physocarpe à feuilles d'obier est un petit arbuste caduc à la végétation dense qui s'habille d'un feuillage exeptionnellement sombre, presque noir jusqu'à l'automne qui le peint de rouge-orangé. En mai-juin, il s'orne d'une jolie floraison blanc rosé. Demandant peu d'entretien, très rustique et remarquablement coloré, il convient parfaitement aux petits espaces, à l'aménagement des terrasses et des balcons.

Les variétés hautes

Physocarpus opulifolius Diabolo en pot de 3/4L

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
2.00 m

Arbuste buissonnant et dense, remarquable par son feuillage pourpre si sombre qu'il parait presque noir puis rouge orangé à l'automne. Il fleurit tout le printemps, produisant des corymbes de boutons rouge sombre qui éclosent en petites fleurs blanches. Il n'est pas sans charme l'hiver venu, lorsque son écorce s'exfolie.

Physocarpus opulifolius Anny's Gold - Physocarpe

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.75 m

Ce nouveau physocarpe est un arbuste buissonnant et vigoureux doté d'un beau feuillage vert acide marginé de jaune à crème du printemps à l'automne. Il se pare en juin de corymbes blancs suivies de petits fruits rouges. Parfaitement rustique et peu exigeant, il fera merveille dans un massif arbustif ou une haie champêtre, de préférence à mi-ombre.

Physocarpus opulifolius Angel Gold en pot de 3/4L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
3.00 m

Ce nouveau physocarpe porte un jeune feuillage jaune cuivré devenant jaune doré à maturité, un coloris très lumineux qu'il conservera jusqu'en fin de saison. Cet arbuste au port dressé offre ausi une jolie floraison blanche en juin, suivie de petits fruits rouge clair décoratifs jusqu'en automne. Parfaitement rustique, il tolère bien les expositions ensoleillées dans la plupart de nos régions, ainsi que les sols légèrement secs et calcaires.

Physocarpus opulifolius Diable D'Or - Physocarpe à feuilles cuivre Pot de 3L/4L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.00 m

Jeunes pousses bronze cuivré, devenant pourpres en été. Fleurs blanches regroupées en boules en Mai-Juin, suivies de petits fruits rouges teintés de vert en fin d'été-automne. Port buissonnant. Croissance assez rapide.

Physocarpus Dart s Gold 40/50cm en pot de 3.5L - Physocarpe

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.00 m

Arbuste à feuillage décoratif de couleur jaune d'or au printemps, évoluant vert du jaune citron avant de virer au jaune cuivré.

Où, quand et comment planter un physocarpus

Où planter le Physocarpus ?

En raison de leur extrême rusticité, vous pouvez planter le Physocarpe partout en France à condition de lui réserver un emplacement frais en été et abrité des vents desséchants.

Offrez-lui un sol profond, humifère, riche et frais mais bien drainé, acide à neutre. Il supporte toutefois un sol lourd et légèrement calcaire.

Cet arbuste prospérera à mi-ombre ou au soleil selon le climat, sachant que les feuillages dorés ou panachés pourraient être abîmés par une exposition trop ensoleillée.

L’arbuste reste décoratif en hiver, son écorce s’exfoliant en plaques beige à brun rougeâtre. Plantez-le dans un endroit qui permette d’en profiter tout au long de l’année.

Quand planter ?

Le Physocarpe est un arbuste parfaitement rustique qui ne craint pas les gelées tardives aussi sa plantation peut se faire de novembre à mars s’agissant de racines nues (en l’absence de feuilles). Évitez malgré tout d’intervenir en période de gel. En conteneur, la plante supporte une plantation à tout moment de l’année, mais dans l’idéal, il est préférable d’éviter les périodes de forte chaleur ou de floraison.

Comment planter ?

Observez une distance de plantation de 1 m avec les variétés de faible vigueur et de 2 m avec les autres. Au sein d’une haie, vous pouvez réduire la distance à 1,50 m.

  1. Plongez la motte dans un seau d’eau pour bien l’humecter.
  2. Creusez un trou de plantation, de 50 cm en tous sens.
  3. Ajoutez une couche drainante de 10 cm (gravier, sable…) si votre sol est argileux.
  4. Apportez du fumier ou du compost décomposé.
  5. Installez la plante dans le trou de plantation.
  6. Replacez la terre et tassez légèrement.
  7. Arrosez.
  8. Étalez une couche de paillage au pied afin de maintenir une bonne fraîcheur autour des racines. Cela limitera aussi la pousse des mauvaises herbes. 

La reprise est facile et rapide et ne demande que peu d’entretien.

Pour une culture en bac, placez une couche drainante de 3-4 cm au fond du pot (graviers, tessons de poterie, etc.). Ajoutez un mélange composé de 1/3 de terre, 1/3 de terreau et 1/3 de sable grossier. Ajoutez un paillage pour maintenir la fraîcheur (B.R.F, paillettes de lin, coque de cacao…)

Petit Physocarpus pour culture en pot

Le Physocarpus ‘All Black’ se prête bien à la culture en pot.

Entretien et taille du physocarpus

Maintenez le sol frais en paillant durant l’été ou plantez des plantes couvre-sol à son pied et arrosez abondamment le sol en profondeur de temps à autre. Le soir de journées caniculaires, aspergez le feuillage.

La taille n’est pas indispensable mais on peut rabattre sévèrement les branches arquées afin d’aérer la touffe après la floraison et favoriser la venue de nouveaux boutons floraux en fin d’été. Les pousses des variétés compactes peuvent être réduites de 1/3 après la floraison mais vous ne pourrez pas profiter des fruits.

La conservation de vieilles branches permet d’apprécier l’écorce couleur cannelle. Il est possible de recéper l’arbuste à 30 cm du sol si l’on souhaite rendre le pied plus touffu de la base et éviter qu’il ne s’étende par l’émission de nombreux rejets au détriment du pied-mère.

Multiplication : bouture

Le Physocarpe se bouture facilement en août avec des tiges semi-aoûtées. Le semis est possible mais ne donne pas des sujets identiques au pied-mère.

Fruits, graines du physocarpus

Fructification du Physocarpus ‘Lady in Red’.

Bouturage

Pour bouturer vos physocarpe, préparez un pot profond en le remplissant de terreau mélangé à du sable ou réalisez vos boutures en pleine terre si elle est légère, après l’avoir aérée avec la fourche-bêche, puis humidifiée.

  1. Prélevez un rameau lignifié de 10 cm de longueur sur une pousse de l’année encore verte mais durcie à la base.
  2. Supprimez les feuilles situées près de la base de la bouture, et coupez les autres pour réduire la surface foliaire..
  3. Piquez les boutures sur les 2/3 de leur hauteur en évitant qu’elles ne se touchent.
  4. Tassez délicatement tout autour afin d’éliminer les poches d’air et d’assurer un bon contact entre le terreau et la bouture.
  5. Placez-les à l’étouffée à l’ombre, en posant, par exemple, une bouteille en plastique transparent recoupée, par-dessus.
  6. Vers la fin septembre, ôtez la bouteille et placez la culture sous châssis jusqu’au printemps.
  7. Séparez les boutures racinées au printemps pour les planter en pots individuels jusqu’à l’automne suivant.

Utiliser et associer le physocarpus au jardin

Le Physocarpe forme de très jolies haies libres de taille moyenne entre 1,50 m et 2 m de haut. Pour créer un effet champêtre, associez-le à l’amelanchier, la viorne sargentii ‘Onondaga’, au joli feuillage trilobé qui fleurit juste avant, au fusain ailé (Euonymus alatus), à l’aubépine ou encore au sureau Sambucus nigra ‘Sérénade’ dont la couleur du feuillage évolue aussi avec les saisons…

Associer physocarpus

Une idée d’association en massif : Physocarpus ‘Diabolo’ (FD Richards), Centranthus ruber (Snapp3r), Allium ‘Globemaster’, une sauge à l’instar de la sublime Salvia nemorosa ‘Caradonna’, Penstemon barbatus ‘Coccineus’.

Les variétés de moyenne et faible vigueur formeront de charmantes petites haies libres, en compagnie de spirées (Spirea arguta, Spirea x billardii), de viornes (Viburnum carlesii ‘Chesapeake’, Viburnum x bodnantense), de fusains ailés nains (Euonymus alatus ‘Compactus’) ou d’un Neillia affinis… Pour accompagner les couleurs changeantes du Physocarpe, on pourra planter des vivaces au pied telles que des Heuchères ou des Heucherella , ou encore un Cerastostigma plumbaginoides aux petites fleurs bleu électrique en été et automne.

Associer le physocarpus

Une belle idée d’association entre le feuillage pourpre du Physocarpus opulifolius ‘Diable d’Or’ et les inflorescences rosées de l’Hydrangea arborescence ‘Invincibelle’.

Utilisez les cultivars à feuillage doré tels que ‘Angel Gold’ pour éclairer un massif mi-ombragé ou venir en contraste avec les feuillages orangé pourpre de Berberis thunbergii ‘Admiration’ , sombre du sureau noir ‘Black Lace’ ou du Physocarpe ‘Lady in Red’ ou ‘All Black’. Les variétés pourpres conviendront à merveille pour faire ressortir des floraisons claires de vivaces plantées devant ou les feuillages dorés de l’Euonymus japonicus ‘Aureovariegata’, du Leycesteria formosa ‘Golden Lanterns’ ou encore argentés des armoises arbustives ou des saules nains (Salix subopposita, lanata).

→ à lire, pour plus d’inspirations : « Physocarpus : 5 idées pour l’associer au jardin« 

Pour aller plus loin

Découvrez notre large gamme de Physocarpus.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 4 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Physocarpus, Physocarpe à feuilles d'Obier : planter, tailler et entretenir »

  • LACOT

    Bonjour
    J’aimerais avoir un conseil concernant un Physocarpus Diabolo
    qui est dans des grandes jardinières en pierre sur une terrasse planté depuis 6 ans. Celui ci a donnė des fleurs la 1r annėe et après rien. Je ne l’ai jamais taillė et j’ai l’impression que le bois est sec faut-il le raccourcir et de combien ? Merci pour votre avis !

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Les Physocarpus ont besoin d'un sol profond, humifère, riche et frais ! Vous lui avez donné du compost ou autre depuis 6 ans ? Il est probable que le substrat soit épuisé en nutriments. Vous pouvez faire un surfaçage. Pour cela, grattez le substrat à l'aide d'une fourchette en faisant attention de ne pas endommager les petites racines en surface, enlevez le substrat sur 5 cm environ et remplacez par un mélange de bon terreau et de compost. Je vous conseille de rabattre complètement les vieilles branches et de couper un tiers les jeunes rameaux pour le rajeunir. Pensez à pailler (brf, paillettes de lin, coques de cacao) aussi pour conserver la fraîcheur, en bac, le substrat sèche vite.
      Cordialement Virginie

      Répondre
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin