Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Peuplier - Populus : planter, cultiver et entretenir

Les peupliers en quelques mots

  • Les peupliers sont des grands arbres au port pyramidal ou colonnaire qui poussent vite
  • Les peupliers sont cultivés dans de grands jardins, au sein des peupleraies ou en tant qu’arbres d’alignement
  • Ces arbres aiment le soleil et les terres fraîches à humides, mais s’accommodent finalement d’une terre plus sèche
  • Les racines traçantes des peupliers peuvent endommager les canalisations ou les fondations
  • Il en existe une trentaine d’espèces et une multitude d’hybrides et de cultivars

Le mot de notre expert

Les peupliers sont généralement des géants à ne planter que dans de très grands jardins, des parcs ou comme arbres d’alignement le long des routes ou des canaux. Ce sont aussi des arbres que l’on cultive pour leur bois tendre, pour la réalisation de pâte à papier, d’allumettes, de cageots, de boite de fromage, de contreplaqué… La France est d’ailleurs l’un des acteurs majeurs de production de bois de peupliers au niveau mondial.

Mais, on plante aussi les peupliers ou Populus pour leur qualité de brise-vent, brise-vue et ornemental. L’arbre en lui-même possède un joli port, souvent pyramidal et parfois colonnaire (comme chez Populus nigra var. italica). Le feuillage au revers argenté se colore souvent d’or à l’automne et frémit au moindre coup de vent. Ajoutons à cela que ce sont des arbres très résistants aux maladies, aux ravageurs et à la pollution atmosphérique.

Les peupliers se plantent au soleil dans une terre riche, fraîche à humide. Ce sont des arbres qui poussent très vite, mais vivent relativement peu longtemps (60 ans en moyenne).

Les racines, relativement superficielles, mais terriblement traçantes, des peupliers peuvent endommager des canalisations ou soulever un dallage ou du bitume. Attention donc à garder au moins 30 m (voire plus) entre les constructions et la plantation d’un peuplier !

Botanique et description

Fiche d'identité

Nom latin : Populus sp.

Famille : Salicacées

Nom commun : Peuplier

Floraison : février à avril (dépend de l'espèce)

Hauteur : jusqu'à 40 m

Exposition : soleil

Sol : riche, bien drainé

Rusticité : très rustique

Les peupliers font partie de la famille des salicacées, au même titre que les saules. Le genre Populus regroupe 35 espèces réparties dans tout l’hémisphère nord. En plus des espèces, l’Homme a créé un grand nombre d’hybrides et de cultivars. Contrairement à la croyance répandue, le nom de genre Populus ne viendrait pas de « populus » (peuple) en latin, mais dériverait plutôt du grec « papalein » (tremblement), en référence au tremblement caractéristique du feuillage des peupliers.

Les espèces les plus communes de peupliers sont :

  • Populus alba ou Peuplier blanc : cet arbre pousse jusqu’à 25 m de hauteur. Le feuillage arbore un revers duveteux blanchâtre. Il supporte la sécheresse, les embruns et un sol pauvre et calcaire ;
  • Populus X canescens : c’est un hybride entre le Peuplier blanc et le Peuplier tremble. La cime est arrondie et il peut atteindre 30 m de haut ;
  • Populus deltoides ou Peuplier du Nouveau Monde : originaire d’Amérique du Nord, c’est un arbre coriace, mais hélas de faible longévité et très cassant par vents forts ;
  • Populus fremontii : originaire d’Amérique du Nord, il tolère bien la sécheresse et les grands froids ;
  • Populus lasiocarpa : c’est un très joli peuplier au feuillage veiné de rouge et de vert clair. Il pousse plus lentement que ces cousins et n’atteint qu’une dizaine de mètres de haut ;
  • Populus maximowiczii : c’est une espèce asiatique dont les jeunes pousses pubescentes prennent une belle teinte rouge ;
  • Populus nigra ou Peuplier noir : c’est un grand peuplier (30 m de haut, voire plus) à l’écorce sombre. Son cultivar ‘Italica’ (synonyme ‘Pyramidalis’) est très célèbre et abondamment planté ;
  • Populus tremula ou Peuplier tremble : c’est un peuplier de taille moyenne (15 m de haut), mais vigoureux et très drageonnant. Ses pétioles fins et aplatis font « trembler » le feuillage à la moindre brise ;
  • Populus tremoloides ou Faux tremble : c’est un peuplier nord-américain au feuillage finement denté qui tremble aussi à la moindre brise ;
  • Populus trichorpa ou Peuplier baumier : c’est un peuplier originaire de l’Ouest des États-Unis. Il supporte très bien les embruns. Il se caractérise par un jeune bois très parfumé ;
  • Populus yunnanensis ou Peuplier du Yunnan : originaire du Yunnan, c’est un très beau peuplier dont le feuillage présente des nervures rougeâtres. C’est aussi un peuplier qui résiste bien la chaleur et la sécheresse.
peuplier populus

Populus alba – Populus nigra – Populus tremulus

peuplier populus

Populus alba – Populus nigra – Populus canescens

La culture des peupliers se nomme la populiculture et les sylviculteurs s’occupant des plantations de peupliers sont des populiculteurs. Une culture ou plantation de peupliers est une peupleraie.

Les peupliers poussent très vite. Ces arbres ont donc été largement planté le long des routes, des canaux ou comme brise-vent. Les peupliers ne vivent pas très vieux : 60 ans en moyenne. Cependant, le Peuplier noir (Populus nigra) peut atteindre plusieurs centaines d’années de longévité. La vitesse de croissance des peupliers est parfois un défaut : le bois est tendre et se casse facilement au gré du vent. Ne restez jamais près d’un peuplier en pleine tempête ! (d’ailleurs, dans la mesure du possible, évitez les arbres quand il y a beaucoup de vent !).

Le système racinaire des peupliers est important, relativement superficiel, mais très traçant (comme chez les saules). Il vaut, en conséquence, mieux les planter très loin (au moins 30 m) de toutes habitations ou constructions, sous peine d’avoir des dégâts aux canalisations ou aux fondations. Le système racinaire étant superficiel par rapport à la hauteur de l’arbre, les peupliers tombent vite au sol à la suite d’une tempête. Deux bonnes raisons donc de ne pas planter de peupliers près des habitations.

Les Peupliers sont de grands arbres, parfois plus de 30 m de haut. Leur port peut-être colonnaire (Populus nigra var. italica) ou pyramidal. Le feuillage est caduc et présente des feuilles simples, alternes, cordiformes ou triangulaires ou ovales et acuminées (se terminent en pointe). Les feuilles présentent parfois un revers argenté. Les feuilles sont attachées par un long pétiole comprimé. Cette compression contribue au tremblement du feuillage. Le feuillage prend souvent des teintes jaune vif en automne avant de tomber.

peuplier

Duvet cotonneux contenant les graines qui seront dispersées par le vent

Lorsque l’arbre est jeune, l’écorce est plutôt pâle, presque blanche parfois, pour devenir de plus en plus sombre et crevassé au fil des ans. Le bois est léger et sert pour la fabrication de papier, d’allumettes, de cageots, de contreplaqué…

Comme les saules, les peupliers sont des essences dioïques. C’est-à-dire qu’il existe des individus mâles et des individus femelles bien distincts. Les fleurs se présentent en chatons pendants, qui apparaissent au printemps avant les feuilles. Les fleurs mâles souples présentent des étamines rougeâtres. Les chatons femelles sont plus rigides. Le pollen des chatons est légèrement allergisant pour les personnes sensibles. 

Les fruits succèdent aux chatons femelles et forment des capsules à deux valves, contenant des graines cotonneuses. Cette bourre cotonneuse permet aux graines d’être emportées par le vent ou un cours d’eau. Le duvet cotonneux des capsules de graines peut aussi être allergisant.

L’usage médicinal du peuplier est très ancien. L’écorce a été utilisée pour combattre la fièvre. Les bourgeons et les feuilles étaient connus pour leurs propriétés diurétiques et antirhumatismales.

Les peupliers supportent très bien la pollution atmosphérique.

Nos plus belles variétés

Peuplier d'Italie - Populus nigra Italica

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
30.00 m

Le célèbre peuplier d'Italie se reconnaît immédiatement à sa silhouette sombre très élancée, et à son port presque colonnaire. Ce grand arbre caduc qui atteint 30m de hauteur pour 5m d'envergure développe un tronc vertical se poursuivant jusqu'à la cime de la couronne, soutenue par de multiples branches fines presque verticales.

Peuplier Tremble - Populus tremula

Période de floraison Mai

Hauteur à maturité
20.00 m

Le Peuplier Tremble est un grand arbre caduc de croissance très rapide, au port fastigié, léger et élégant. Son feuillage vibre (tremble) sous la moindre petite brise de vent et révèle par la même occasion le revers argenté de ses feuilles.

Peuplier argenté - Populus alba Nivea

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité
25.00 m

Le Populus alba 'Nivea', appelé Peuplier blanc ou Peuplier argenté, est un arbre robuste de taille moyenne. Le revers des feuilles adultes est cotonneux, les jeunes rameaux et les jeunes feuilles sont d'une blancheur remarquable, ce qui donne à l'arbre, sous le vent, un effet brillant et argenté.

Peuplier pourpre - Populus deltoides Purple Tower


Hauteur à maturité
20.00 m

Le Populus deltoides 'Purple Tower' présente un feuillage remarquable, qui évolue du rouge écarlate au pourpre violet presque noir suivant l'époque de l'année, avec des nervures principales contrastantes rouge sang.

Plantation des peupliers

Où planter ?

Le peuplier se plante de préférence au soleil.

Les peupliers aiment un sol profond et fertile, assez frais à humide. Le Peuplier blanc (Populus alba) s’accommode de sols détrempés ou au contraire secs, calcaires ou pauvres. Le Peuplier tremble supporte bien les embruns et peut pousser en sol sableux et pauvre.

Quand planter ?

En pot : au printemps ou à l’automne.

En racines nues : entre novembre et décembre. 

Comment planter ?

  • Creusez un grand trou : environ 1 m de large et 60 cm de profondeur ;
  • Ameublissez bien le fond du trou et réservez la terre extraite sur le côté ;
  • Trempez la motte s’il est en pot ou pralinez les racines s’il est en racines nues ;
  • Disposez l’arbre au centre du trou ;
  • Rebouchez le trou avec la terre extraite et tassez bien autour du pied ;
  • Apportez 10 litres d’eau ;
  • Pensez à tuteurer l’arbre à l’aide de trois tuteurs disposés en triangle.

Entretien

Pensez à apporter de temps à autre un bon arrosoir d’eau lorsque le sol s’assèche les deux premières années de culture. De plus, un bon paillage au pied de l’arbre permettra de garder le sol relativement humide.

La taille consiste à éliminer le bois mort, malade ou mal placé. Taillez les branches des peupliers, en hiver, en dehors des périodes de gel et avant la reprise de la végétation.

peuplier, populus en automne

Peupliers en automne

Maladies et ravageurs

Les nouveaux cultivars de peupliers sont bien résistants aux maladies en général, mais quelques maladies peuvent tout de même se présenter.

Le chancre du Peuplier

Le chancre du Peuplier apparaît principalement au nord de la Loire au printemps ou à l’automne. Cette maladie est causée par un champignon, le Xanthomonas populi.  Il est favorisé par une atmosphère chaude et humide. La maladie se manifeste d’abord par des écoulements visqueux blanchâtres puis brunâtres visqueux à la base des bourgeons ou aux lenticelles. Des lésions chancreuses, formant des bourrelets irréguliers, apparaissent ensuite sur les branches.

Il n’existe pas de traitements. Mais, on peut choisir des cultivars réputés résistants à la maladie. Il convient aussi de ne tailler qu’en hiver et avec des outils bien désinfectés à l’alcool.

La rouille

Les feuilles sont atteintes au printemps quand il est chaud et humide : elles se décolorent, puis sèchent et tombent. L’arbre n’en meurt pas, mais se retrouve affaibli le temps que le nouveau feuillage apparaisse.

→ Pour en savoir plus sur la rouille et comment s’en débarrasser, suivez les conseils de Pascal. 

L’Armillaire couleur de miel (Armillaria mellea)

L’Armillaire couleur de miel est un champignon qui s’attaque aux peupliers affaiblis. Lorsque les symptômes sont apparents, c’est le signe d’une mort relativement rapide de l’arbre.

→ Lisez notre fiche conseil sur l’Armillaire couleur de miel ou pourridié des racines pour en savoir plus.

La chenille du Grand Sylvain (Limenitis populis)

Ce splendide papillon était autrefois considéré comme un nuisible dans les peupleraies. La chenille se nourrit du feuillage du Peuplier tremble et d’autres espèces de peupliers. Cependant, ce papillon est en forte régression, voire pratiquement disparu en France et en Belgique.

Multiplication

Le peuplier drageonne naturellement à partir de ses racines traçantes. Il se ressème aussi grâce à sa multitude de graines dispersées par le vent.

Mais le plus simple pour reproduire les peupliers reste la bouture à bois sec

  • En novembre-décembre, prélevez des extrémités de rameaux (ou des sections de tiges) d’environ 30 cm ;
  • Plantez-les directement en place en terre (méthode la plus simple), ou en jauge (sable humide) durant l’hiver le temps que les boutures produisent des racines ;
  • Pour celles qui ont été élevées en jauge, repiquez les boutures en pot dans du terreau au printemps ;
  • Repiquez-les en pleine terre en automne.

Le peuplier se bouture si facilement que les populiculteurs ont l’habitude de planter des plançons de peupliers, soit des grandes tiges d’1,50 m-2 m d’environ 20 à 30 mm de diamètre. L’extrémité du bas est retaillée en biseau et les plançons sont enfoncés à 80 cm dans le sol, à raison de 200 plants par hectare. Quelques années plus tard, la peupleraie prend forme.

Association

Il est difficile de proposer des idées d’associations pour de si grands arbres que sont les peupliers. D’ordinaire, les peupliers sont plantés en alignement en multipliant la même essence.

Cependant, prenons l’exemple du Populus deltoides ‘Purple Tower’ que l’on recéperait tous les ans. Son feuillage rouge écarlate tirant vers le pourpre se mariera parfaitement avec d’autres arbustes et vivaces dont le feuillage sera dans les mêmes tonalités. Dans les arbustes, un Physocarpus ‘lady in Red’ ainsi qu’un Berberis thunbergii ‘Bagatelle’ feront l’affaire. Côté vivace : quelques Heuchères ‘Forever Red’ profiteront de l’ombre bienfaitrice produite par les arbustes et le Peuplier.

Trop rouge-pourpre pour vous ? Soit ! On optera, dans ce cas, pour un fort contraste vert-jaune, pour rehausser le feuillage du peuplier et des autres plantes. Dans ce rôle, le Catalpa bignonioides ‘Aurea’ sera parfait avec ses grandes feuilles vert-jaune. La grande taille de ses feuilles accompagnera admirablement le feuillage du Peuplier ‘Purple Tower’. Vous pouvez recéper le Catalpa tous les ans aussi.

peuplier, populus - association

Populus deltoides ‘Purple Tower’, Catalpa bignonioides ‘Aurea’, Berberis ‘Bagatelle’, Heuchère ‘Forever Red’

Anecdotes

  • La France est le premier pays exportateur de bois de peuplier et le deuxième au niveau mondial ;
  • Ce serait l’Empereur Napoléon 1ᵉʳ qui aurait introduit le Peuplier d’Italie en France, comme arbre d’alignement ou de bord de canaux ;
  • Pour les druides, le peuplier symbolisait le vieil âge de l’homme à cause du revers argenté de ses feuilles ;
  • La littérature antique (grecque et romaine) parle régulièrement de peupliers.

Questions fréquemment posées par les jardiniers

Peut-on planter un peuplier si on a un petit jardin ?

Les peupliers sont des grands arbres. Par conséquent, il vaut mieux éviter une plantation de peupliers dans un petit jardin. De plus, les racines sont traçantes et peuvent être problématiques pour les canalisations et les fondations jusqu'à plusieurs dizaines de mètres de l'arbre. Prudence donc ! À noter que certains cultivars, comme Populus deltoides 'Purpel Tower', peuvent être recépés chaque année au printemps : on peut alors maintenir l'arbre à 2 m de haut et obtenir des feuilles encore plus grandes.

Est-ce que les peupliers sont allergisants ?

Oui. Même si on considère le pollen des peupliers comme relativement peu allergisants, certaines personnes en sont plus sensibles que d'autres. La période de floraison s'étale, suivant le climat, de mars à mai.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire