Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Nivéole, Leucojum : plantation, culture, entretien

La Nivéole en quelques mots

  • La Nivéole est une petite plante bulbeuse rustique, très gracieuse
  • Au printemps, en été ou en automne selon les espèces, elle se pare de délicates clochettes blanches semblables aux perce-neige
  • Sans entretien, elle se naturalise très facilement dans les ambiances fraîches et humides
  • Elle est très facile à cultiver au jardin en sol humide à frais
  • Elle enchante les sous-bois clairs, bords de bassin, rocailles, massifs sauvages, jardins naturels et potées

Le mot de notre experte

La Nivéole ou Leucojum est une délicieuse petite plante bulbeuse méconnue ou oubliée, cousine du Perce-neige. Elle s’en distingue par une floraison plus tardive. Les Leucojum aestivum ou Nivéoles d’été fleurissent en février-mars et les Leucojum vernum ou Nivéoles de printemps en avril-mai. Toutes éclosent en clochettes pendantes blanches ou bordées de vert à l’instar du très vigoureux Leucojum aestivum ‘gravety giant’.

Avec sa silhouette gracieuse et son feuillage linéaire, elle prospère à la mi-ombre dans les sols lourds et argileux où elle se naturalisera facilement, formant au fil du temps des colonies très florifères. Ce petit bulbe facile à vivre se plante sous les arbres caducs, en lisière de sous-bois, dans les massifs et rocailles fraîches, en bordure d’un point d’eau ou encore en pot.

Découvrez notre collection de Nivéoles pour apporter une touche de fraîcheur au jardin !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom (s) latin (s) : Acis, Leucojum

Famille : Amaryllidacées

Nom commun : Nivéole

Floraison : mars-avril

Hauteur : 0 à 0,60 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Tous, sol frais

Rusticité : -15-25°C

La Nivéole ou Leucojum est délicate petite plante vivace bulbeuse de la famille des Amaryllidacées cousine du Perce-neige. Originaire d’Europe Centrale, on la rencontre dans les forêts fraîches de feuillus, les bois clairs et frais, près des haies et dans les prairies. Elle pousse spontanément dans le nord-est de la France et les Alpes.

Sur les 10 espèces que compte le genre Acis/Leucojum, auquel appartient la nivéole, trois sont le plus couramment commercialisées et cultivées en France ; la Nivéole de printemps (Leucojum vernum ou Acis vernum) encore appelée « Claudinette », la Nivéole d’été (Leucojum aestivum ou Acis aestivum) et la Nivéole d’automne (Acis automnale). Comme leur nom l’indique, elles fleurissent à différentes saisons selon les espèces. Ce sont des espèces très prolifiques faciles à naturaliser dans les zones humides et un peu sauvages du jardin finissant au fil du temps par former de jolies colonies florifères.

A partir de son petit bulbe, cette plante herbacée forme une touffe dressée de 10 à 20 cm pour la nivéole de printemps, jusqu’à 60 cm de hauteur en fleurs pour la nivéole d’été. Les feuilles rubanées émergent de terre. Le feuillage apparaît tôt en saison, dès février chez la Nivéole de printemps. Il est constitué de 4 à 6 longues feuilles charnues, linéaires ou cylindriques, plus ou moins étroites, lancéolées, effilées, érigées et brillantes. On distingue la nivéole des perce-neige car elle possède des feuilles plus nombreuses. Elles mesurent 0,5 à 15 mm de large selon les espèces.

Niveole

Leucojum vernum – Illustration botanique

La couleur du feuillage varie selon les variétés, du vert glauque (Leucojum aestivum) au vert vif. Caduc, il jaunit puis disparaît après floraison pour réapparaître à la saison suivante. La plante passe une partie de l’année sous terre en bulbe.

Cette touffe de feuilles graphiques sert d’écrin à la floraison qui a lieu en février-mars, après celle des perce-neige pour les nivéoles de printemps et entre avril et juin selon les régions pour les nivéoles d’été. Chaque bulbe émet deux à cinq tiges, portant chacune une fleur solitaire prenant la forme d’une clochette joufflue et retombante.

D’une élégante simplicité, ces petites clochettes mesurent de 2 à 3 cm de diamètre et comportent six tépales blancs égaux à nervures marquées, maculés de vert à la pointe chez les nivéoles d’été. Le Leucojum aestivum ‘gravety giant’ possède des fleurs plus grandes que celles de l’espèce type. Les fleurs d’une grande fraîcheur abritent une corolle intérieure se dérobant aux regards et diffusent parfois selon les variétés, une légère odeur chocolatée.

Elles composent de très jolis bouquets printaniers et tiennent longtemps en vase une fois coupées. Elles se transforment après fécondation en un fruit verdâtre en forme de poire contenant les graines : la nivéole se multiplie facilement par semis spontanés.

Ces modestes inflorescences retombantes, portées vers l’extérieur de la touffe et inclinées vers le sol, disparaissent avec l’arrivée des premières chaleurs. Toutes les parties de la plante sont toxiques…mais seulement en cas d’ingestion !

De culture facile, la Nivéole se multiplie assez rapidement dans tous les sols humides à frais. Elle apprécie une exposition ensoleillée, ou la mi-ombre. C’est une plante bulbeuse intéressante dans un jardin d’esprit naturaliste, pour fleurir un sous-bois clair ou un talus difficile d’accès, une rocaille fraîche.

Les nivéoles printanières et estivales (en particulier l’espèce type de la Nivéole d’été)  sont des espèces végétales protégées en France. Il est donc interdit de les arracher, de les couper, de les cueillir ou de les vendre. Les bulbes renferment des alcaloïdes aux propriétés anti-rétrovirales utilisés en médecine.

Plantation de la nivéole

Où la planter ?

Facile de culture, très rustique (-15-25°C) la Nivéole se cultive presque partout en France. Elle préférera toutefois les climats contrastés et suffisamment pluvieux. Ce petit bulbe apprécie la fraîcheur de la mi-ombre et poussera facilement dans une terre riche, même lourde et argileuse, humide à fraîche en permanence, même en été.

Plantez-la au soleil en climat frais ou à mi-ombre surtout dans les régions du Sud. La sécheresse estivale la fera simplement disparaître sous terre jusqu’au printemps suivant.

Sa propension à se naturaliser en fait une plante idéale pour composer des tapis fleuris, des couvre-sol en sous-bois clair au pied des arbres caducs qui lui dispenseront une légère ombre tamisée en été, ou à l’ombre d’une haie de feuillus. Elle se glisse partout dans un massif ou une rocaille fraîche, sans étouffer les plantes déjà en place comme en petit groupes bien denses au premier plan d’une bordure et même en potée.

Quand planter  ?

Plantez les bulbes de Nivéole de septembre à novembre.

Comment planter la nivéole ?

Les petits bulbes de Nivéole se plantent en grand nombre ou en touffes selon l’effet désiré, dans un sol bien drainé pour prévenir leur pourrissement. Plantez en touffes de 10 à 30 bulbes. Pour une plantation en masse, comptez environ 100 bulbes au m². Pensez à planter les bulbes en deux ou trois fois, à 15 jours d’intervalle pour échelonner la floraison.

À l’aide d’un plantoir à bulbes, plantez à 5 cm de profondeur maximum, et gardez un espacement de 10-20 cm.

Dans une pelouse ou une grande bordure : décaissez une partie de la zone choisie sur 8-10 cm de profondeur, puis placez les bulbes en les espaçant de 5 cm environ. Remblayez « en masse ».

En pot, étalez une couche de billes d’argile pour un drainage parfait et remplissez d’un mélange de terre de jardin, de terreau et de sable grossier.

Entretien et soin

Peu contraignante, la Nivéole ne nécessite aucun soin particulier.

Paillez éventuellement avec tapis de feuilles sèches pour maintenir la fraîcheur au sol. Seuls les bulbes cultivés en pot demandent un arrosage régulier.

Si vous souhaitez maîtriser la multiplication en évitant les semis spontanés, coupez les hampes florales après floraison. Laissez le feuillage jaunit en place pour laisser au bulbe le temps de reconstituer ses réserves pour le printemps suivant, nettoyez simplement les touffes à l’automne ou en fin d’hiver.

Au bout de 3-4 ans, lorsque le feuillage s’amenuise, il est temps de diviser les grosses touffes pour qu’elles restent bien vigoureuses.

Un sol bien drainé gardera les bulbes en bonne santé et évitera leur pourriture, le Nivéole ne connaît ni ravageurs ni maladies.

Multiplication de la nivéole

La Nivéole se multiplie spontanément par semis et par bulbilles chaque année. La division est très simple à faire, sur des touffes matures d’au moins 3 ans. Elle permet de conserver des pieds bien vigoureux et une floraison abondante. Procédez après floraison, quand le feuillage est encore vert.

Division des souches

  • Soulevez les souches avec une fourche-bêche
  • Séparez les bulbilles une à une à la main ou avec un petit couteau ou tranchez un bel éclat avec la bêche
  • Replantez immédiatement à 5-8 cm de profondeur
  • Tassez et arrosez

Associer

Les nivéoles sont des bulbeuses parfaites pour donner du volume et de la fraîcheur à une zone semi-ombragée du jardin au printemps. Elles se naturalisent facilement, jusqu’à parfois devenir envahissante, ce qui peut se révéler une aubaine dans un jardin d’esprit naturaliste, pour fleurir un sous-bois clair ou un coin oublié du jardin. Elles participent à des tableaux frais.

Associer la niveole

Un exemple d’association en sous-bois frais : Leucojum vernum avec des Narcisses, des Brunnera macrophylla ‘Jack Frost’ et des pulmonaires

Associez les nivéoles à d’autres bulbes à naturaliser précoces qui refleurissent fidèlement chaque année, comme les narcisses, les Crocus, Muscaris, les Chionodoxa, Anémones Blanda, Jacinthes, les iphéions ou les fritillaires qui permettront d’échelonner les floraisons.

En massif, les petits bulbes de nivéoles se glissent partout entre les plantes et s’associent bien aux Cœurs de Marie, asarum, Heuchères, aux Bruyères d’hiver, primevères, Vinca minor, pensées ou encore au myosotis du Caucase.

En rocaille fraîche, ils se plairont avec des Cyclamens Coum et des petites fougères.

Ressources utiles

Articles connexes


conseil

Bulbes de printemps : astuces et conseils pour planter vos collections

Lire la suite +

conseil

Planter des Bulbes à floraison printanière

Lire la suite +
Bulbes à naturaliser pour l'ombre

Inspiration

Bulbes à naturaliser pour l'ombre

Ces petits bulbes faciles de culture, sont parfaits pour une plantation en pots, bordures
Lire la suite +

Blog

Planter des bulbes : 7 conseils pratiques et utiles !

Planter les bulbes de printemps est une "routine" d'automne que j'accomplis consciencieusement chaque année. Ce...
Lire la suite +
Que planter sous mes arbres ?

Inspiration

Que planter sous mes arbres ?

Les vivaces proposées ici supportent des conditions d’ensoleillement très faibles. Si cert
Lire la suite +

Fiche Famille

Perce-neige, Galanthus nivalis : planter, cultiver, entretenir

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire