Commandez aujourd'hui et plantez ce weekend
Ixia : plantation, culture et entretien

Ixia : plantation, culture et entretien

Sommaire

Mis à jour le 26 Décembre 2022  par Alexandra 11 min.

L'Ixia en quelques mots

  • L’Ixia offre en été de superbes fleurs étoilées, rassemblées en épis
  • Elle se décline dans une large palette de couleurs, vives et lumineuses
  • Elle a une silhouette bien droite, élégante, et un feuillage fin, d’un beau vert franc
  • L’Ixia se plaît au soleil et en terrain drainant et n’est pas sensible aux maladies et parasites
Difficulté

Le mot de notre Experte

Les ixias sont des plantes vivaces qui offrent en été une floraison élégante et généreuse. Leurs fleurs sont étoilées, rassemblées en épis, et se déclinent dans une belle gamme de couleurs : rose, rouge, mauve, blanc, jaune, orangé… Elles sont très joliment contrastées par une macule ou tache plus sombre au centre, donnant beaucoup de relief à la floraison. Ces fleurs sont idéales pour composer des bouquets. Le feuillage est fin et allongé, d’une belle teinte verte, très décoratif.

Les ixias sont idéales pour apporter beaucoup de couleur dans les massifs ! La variété Ixia ‘Venus’ se démarque par sa floraison d’un rose vif, éclatant. Les variétés à fleurs blanches, comme l’Ixia ‘Giant’, sont appréciées pour leur élégance, et peuvent trouver leur place dans des massifs romantiques ou dans les jardins de cottage. Mais ces superbes vivaces s’adaptent aussi à une culture en pot ou bac, et peuvent ainsi être installées sur une terrasse, à proximité immédiate de la maison, pour y apporter beaucoup de couleur et de luminosité !

Les ixias se plairont à un emplacement chaud et ensoleillé, sur un terrain à la fois drainant et fertile. Elles sont rarement atteintes par des maladies ou parasites, et se multiplient assez facilement en divisant les cormes. Leur seul défaut est d’être un peu frileuses : il est préférable de déterrer les cormes pour les hiverner à l’abri du gel, puis les replanter au printemps.

Botanique

Fiche d'identité

  • Nom latin Ixia sp.
  • Famille Iridaceae
  • Nom commun ixia, lis des blés
  • Floraison entre mai et août
  • Hauteur entre 30 cm et 1 m
  • Exposition plein soleil
  • Type de sol drainant, perméable, fertile
  • Rusticité environ - 5 °C, parfois jusqu’à – 10 °C

Les Ixias sont des plantes vivaces à cormes qui rassemblent un peu plus de 60 espèces. Elles sont originaires d’Afrique du Sud, ce qui explique qu’elles ne soient pas toujours très rustiques. À l’état sauvage, elles poussent principalement dans des milieux ouverts, sur des terrains sablonneux, très drainants, parfois dans des zones montagneuses. En France, dans la nature, on trouve une espèce qui s’est naturalisée, l’Ixia dubia (sur la Côte d’Azur, dans le Var… car le climat y est assez doux pour elle !). Les ixias sont cultivées en Europe depuis le milieu du 18e siècle. Il existe aujourd’hui de nombreuses variétés horticoles, offrant beaucoup de choix dans les couleurs de floraisons. Ce sont des plantes géophytes, qui passent la mauvaise saison sous le sol, sous forme de cormes.

Les ixias appartiennent à la famille des Iridacées (plus de 2 300 espèces), comme les iris, glaïeuls, acidanthera, crocosmias, ou crocus. Cette famille rassemble de nombreuses plantes ornementales, très décoratives, souvent impressionnantes par leur floraison. Les iridacées sont principalement des plantes rhizomateuses, bulbeuses, ou à cormes, qui ont en général de longues feuilles dressées, à nervures parallèles, et des fleurs à six tépales et trois étamines. On les apprécie pour leur floraison élégante et leur feuillage fin. Le port des ixias rappelle d’ailleurs celui des glaïeuls. Les ixias sont proches également des sparaxis, une autre iridacée (l’espèce Sparaxis tricolor est parfois appelée Ixia tricolor).

L’ixia tire son nom du grec iksia, qui signifie « colle, glue », car la sève de cette plante est collante. En français, on l’appelle aussi Lis des blés ; et en anglais, African corn lily.

Planche botanique représentant l'Ixia viridiflora

Ixia viridiflora : Illustration botanique

Les ixias possèdent des tiges bien droites, rigides, qui leur donnent un port très vertical. Elles mesurent entre 30-40 cm pour les plus petites variétés, et 1 m pour les plus hautes… Avec cependant quelques exceptions : l’Ixia acaulis, par exemple, est une petite plante qui pousse et fleurit au niveau du sol, sans tige apparente.

La floraison se produit entre mai et août, suivant les variétés. La période de floraison peut varier légèrement en fonction du climat et de la date de plantation. La plante porte alors de longues et fines tiges, en haut desquelles s’épanouissent des épis comptant généralement entre 5 et 15 fleurs. Ces dernières sont rassemblées de façon assez dense, ce qui rend la floraison impressionnante.

Les fleurs ont une forme étoilée, et mesurent entre 3 et 8 cm de diamètre. Elles sont assez simples et élégantes, sans détails superflus. Elles se composent de six tépales soudés (pétales ou sépales indifférenciés), de forme oblongue et régulière, et qui forment un tube à la base. Au centre, on peut voir trois étamines, portant le pollen, et un style terminé en trois stigmates (partie femelle, qui recueillera le pollen). Les fleurs sont pollinisées, entre autres, par des abeilles et par des coléoptères (scarabées…).

Elles offrent des couleurs vives, qui attirent le regard et amènent du dynamisme dans les massifs. Les teintes sont acidulées, lumineuses. Les fleurs peuvent ainsi être rose, rouge, jaune, blanc, orangé… Elles sont plus sombres (parfois noires) au centre, ce qui leur donne davantage d’intensité et de relief. L’Ixia viridiflora offre une teinte surprenante, vert – bleu, turquoise… Une couleur de floraison vraiment inhabituelle, très rare ! L’Ixia ‘Venus’, elle, est impressionnante par sa teinte flashy, rose vif. L’effet est très différent entre les ixias à fleurs vives, roses, rouges ou orangées, qui amènent beaucoup de dynamisme et attirent l’attention… et celles à fleurs blanches ou crème, qui sont très délicates et gracieuses, douces, et peuvent s’intégrer dans des massifs romantiques. L’espèce Ixia ‘Spotlight’ a la particularité d’avoir l’extérieur de ses pétales marqués par une ligne rose, ce qui apporte une touche d’originalité et de couleur à sa floraison.

 

La floraison des ixias

Les fleurs de l’Ixia viridiflora (photo Jean-Michel Moullec), de l’Ixia flexuosa (photo SAplants), et de l’Ixia ‘Rose Emperor’

 

Une fois la floraison terminée, l’Ixia produit des capsules ovales, qui s’ouvrent en trois parties pour libérer de petites graines brunes.

Les ixias possèdent de belles feuilles, assez étroites et allongées, linéaires. Elles sont dressées, bien droites, verticales. Elles mesurent entre 10 et 60 cm de longueur. Elles ressemblent un peu à des feuilles de graminées, mais surtout à celles des glaïeuls et autres iridacées. Les nervures sont parallèles, longitudinales. Les feuilles sont disposées en éventail, et de façon alterne, placées les unes après les autres. Elles sont également engainantes, la base du limbe entourant la tige. Elles ont une belle couleur verte.

Les feuilles sont caduques. Elles se flétrissent après la floraison, et se déploient à nouveau au printemps. Il est important de les laisser se faner d’elles-mêmes, et de ne pas les couper prématurément, car elles permettent au corme d’accumuler des réserves nutritives qui lui serviront à passer l’hiver.

L’ixia possède des cormes. Ils sont de couleur marron clair – beige, sont pointus sur le dessus, et portent des racines en dessous. Ce sont des organes de réserve souterrain, qui ressemblent beaucoup à des bulbes mais n’en sont pas : ils sont plus plats que les bulbes, et sont formés d’une tige renflée, hypertrophiée, protégée par une enveloppe de feuilles séchées (écailles). Ils permettent à la plante de stocker de l’eau et des éléments minéraux pour survivre à l’hiver. Après la floraison, le feuillage de l’ixia se dessèche et la plante passe l’hiver sous terre, sous forme de corme, pour réapparaitre au printemps, lorsque les températures deviennent plus douces.

Les ixias poussent à partir de cormes souterrains

Les cormes des ixias : des organes de réserves souterrains qui ressemblent à des bulbes

 

 

Les principales variétés

Les variétés les plus populaires
Nos variétés préférées
Ixia Venus - Lis des blés

Ixia Venus - Lis des blés

Variété incontournable, cette superbe ixia offre une floraison très vive, éclatante, de couleur rose ! Vous pouvez l’utiliser pour créer un point focal dans un massif, ou pour y apporter du dynamisme. Le centre de la fleur est un peu plus sombre, mais sans macule nette.
  • Période de floraison Juillet à Septembre
  • Hauteur à maturité 40 cm
Ixia Spotlight - Lis des Blés

Ixia Spotlight - Lis des Blés

Cette variété offre de belles fleurs de couleur blanc crème, avec l’extérieur des tépales marqué par une ligne rose foncé, y apportant une délicate touche de couleur. Le centre de la fleur, lui, est contrasté par une macule rouge foncé. Il s’agit d’une floraison assez romantique et lumineuse.
  • Période de floraison Juillet à Septembre
  • Hauteur à maturité 50 cm
Ixia Rose Emperor - Lis des Blés

Ixia Rose Emperor - Lis des Blés

Il s’agit d’une variété qui offre des fleurs d’un rose plus tendre que l’Ixia ‘Venus’. Les fleurs dévoilent de belles nuances plus foncées au centre.
  • Période de floraison Juillet à Septembre
  • Hauteur à maturité 50 cm

 

Ixia Giant - Lis des Blés

Ixia Giant - Lis des Blés

Cette ixia offre une floraison douce, gracieuse. Elle porte en début d’été des épis constitués de fleurs blanches, marquées au centre par une macule noire – pourpre foncé.
  • Période de floraison Juillet à Septembre
  • Hauteur à maturité 50 cm
Ixia hybride en mélange - Lis des blés variés.

Ixia hybride en mélange - Lis des blés variés.

Cet assortiment de variétés vous ravira en vous offrant une belle déclinaison de teintes : mauve, rose, rouge, orangé, jaune, blanc crème... C’est la solution idéale pour un massif très coloré et lumineux.
  • Période de floraison Juin à Septembre
  • Hauteur à maturité 45 cm

Découvrez d'autres Ixias

Plantation

Où planter ?

Plantez les ixias en plein soleil ! Une bonne luminosité est nécessaire à l’épanouissement de leurs fleurs. L’Ixia apprécie les conditions de culture plutôt chaudes et sèches, et se plaira particulièrement dans le sud de la France.

Les ixias apprécient les terrains drainants, perméables, car l’humidité stagnante risquerait de faire pourrir les cormes. Avant de les planter, n’hésitez pas à ajouter du sable grossier ou des graviers afin de permettre une meilleure infiltration de l’eau dans le sol. Elles aiment également les terrains fertiles, riches en humus. Vous pouvez effectuer un apport de matière organique qui enrichira le sol en se décomposant.

Les ixias peuvent tout à fait être cultivées en pot ou bac, dans un substrat bien drainant. Ils vous permettront de fleurir une terrasse ensoleillée ou une cour intérieure, en y amenant beaucoup de couleur et de vitalité. De plus, une plantation en pot permet de facilement les rentrer pour l’hiver, afin de les protéger du froid, puis de les ressortir au printemps. Il est aussi possible de cultiver les ixias sous une serre ou une véranda, à condition qu’il y ait une excellente luminosité.

Quand planter ?

Nous vous conseillons de planter les cormes au printemps, vers le mois d’avril… Mais si vous habitez une région au climat doux, par exemple dans le sud de la France, préférez planter dès l’automne (autour du mois d’octobre). De même, si vous cultivez les ixias en pot, vous pouvez les planter en automne et placer le pot sous abri pour l’hiver.

Comment planter ?

Pour un plus bel effet, nous vous conseillons de planter les ixias en groupe, plutôt qu’isolément. Respectez environ 8 cm de distance entre les cormes.

Pour une plantation en pleine terre :

  1. Choisissez l’emplacement et apportez si nécessaire du sable grossier ou des graviers.
  2. Creusez des trous de plantation, et placez les cormes, de manière à ce qu’ils se trouvent à une dizaine de centimètres de profondeur. Veillez à les installer dans le bon sens, la pointe dirigée vers le haut. Vous pouvez aussi déposer une petite couche de sable juste en dessous du bulbe, pour le drainage.
  3. Recouvrez de terre et tassez.
  4. Arrosez

 

Vous pouvez aussi planter les ixias en pot :

  1. Prenez un pot ou bac, déposez une couche de drainage au fond (graviers, billes d’argile, tessons de pot…), puis placez un substrat drainant (par exemple du terreau additionné de sable).
  2. Plantez les cormes, la pointe vers le haut.
  3. Recouvrez de substrat et tassez légèrement.
  4. Arrosez.
  5. Pensez à installer le pot en plein soleil.

 

La floraison d'une Ixia

 

Entretien

Vous pouvez effectuer quelques arrosages au printemps et début d’été, pendant que la plante est en croissance et démarre sa floraison. Arrosez un peu plus lorsque les boutons floraux apparaissent, et stoppez les arrosages dès que le feuillage se flétrit, car les ixias ont besoin que le terrain reste relativement sec lorsqu’ils sont en dormance. En cas d’excès d’humidité, les cormes risquent de pourrir. Afin d’encourager une belle floraison, vous pouvez également effectuer quelques apports d’engrais au printemps et début d’été.

Si vous habitez une région froide, il est préférable de déterrer et rentrer les cormes sous abri pour l’hiver. Stockez-les à un endroit sec. Ils passeront ainsi leur période de dormance à l’abri du gel… Vous pourrez les replanter au printemps, vers le mois d’avril. Ils se conservent de la même façon que les glaïeuls. Si vous habitez une région au climat doux et choisissez de laisser les cormes en place en automne, nous vous conseillons néanmoins d’installer une épaisse couche de paillage pour les protéger du froid.

Au cours de la floraison, n’hésitez pas à couper les fleurs pour réaliser des bouquets. Avec leur longue et fine tige florale, les ixias sont idéales pour réaliser des compositions.

Nous vous suggérons de supprimer régulièrement les fleurs fanées. En plus de l’intérêt esthétique, cela encourage la plante à en produire de nouvelles !

Ne coupez pas le feuillage directement après la floraison, laissez-le en place, car il permet à la plante de reconstituer ses réserves pour passer l’hiver. Attendez qu’il se flétrisse naturellement avant de le couper.

Vous pouvez installer un repère, une étiquette, pour vous souvenir de leur emplacement et éviter d’abimer les cormes si vous intervenez dans le massif.

Parfois, les variétés les plus hautes nécessitent un tuteurage afin de maintenir un port bien droit, vertical.

Les ixias sont rarement atteintes par des maladies ou parasites. Il peut arriver exceptionnellement qu’ils soient touchés par le virus de la mosaïque, qui dépigmente le feuillage. Il n’existe pas de traitement, il faut alors éliminer les plants concernés.

Multiplication

Division des cormes

Plus simple que le semis, la division des cormes s’effectue en début d’automne, au moment où les ixias sont déterrées pour les mettre sous abri.

  1. Creusez pour déterrer les cormes d’ixia. Enlevez si nécessaire le surplus de terre pour les rendre bien visibles.
  2. Séparez-les délicatement.
  3. Placez-les sous abri, au sec et protégés du gel.
  4. Attendez le printemps, vers le mois d’avril, pour les replanter en pleine terre : travaillez le terrain, apportez éventuellement un peu de sable grossier, puis plantez-les entre 10 et 12 cm de profondeur, recouvrez et arrosez.

 

Semis

On peut les multiplier par semis. Cette opération s’effectue en automne, en utilisant de préférence des graines fraiches, récoltées récemment.

  1. Préparez un pot ou une caissette, en le remplissant avec un substrat drainant, par exemple un mélange de terreau et de sable.
  2. Dispersez les graines à la surface.
  3. Recouvrez-les d’environ 5 mm de substrat tamisé, et tassez légèrement.
  4. Arrosez en pluie fine.
  5. Placez le pot à un endroit lumineux, sous châssis froid.

Suivant les espèces, il faudra en général attendre deux ou trois ans pour les voir fleurir.

Association

Les ixias sont parfaites pour composer un mixed-border très coloré, avec de nombreuses floraisons vives. Typiquement, elles se marient très bien avec d’autres iridacées, des plantes de la même famille qu’elles : glaïeuls, acidantheras, Iris germanica, crocosmias… Elles ont en commun un port très élégant et dressé, un feuillage fin, et une floraison impressionnante. De plus, ces fleurs sont idéales à cueillir pour composer des bouquets ! Les ixias accompagnent très bien les glaïeuls car ils ont le même type de culture, les mêmes exigences, se plantent de la même façon, et s’hivernent également. Leurs fleurs se marient à merveille ! Vous pouvez associer les ixias à la superbe floraison, très naturelle, du Gladiolus italicus. Profitez aussi de la splendide floraison, légère et aérée, des Cosmos ! Pensez aussi aux fleurs des dahlias. Pour un peu plus d’originalité, vous pouvez intégrer quelques Allium giganteum, avec leurs inflorescences en grosses sphères violettes.

Inspiration pour associer les ixias au jardin, dans un massif coloré

Les ixias peuvent s’intégrer dans un massif en compagnie de floraisons estivales colorées ! Ixia ‘Spotlight’ / Dahlia x hortensis ‘Dahlietta’ (photo Harald Hoyer) / une scène avec des glaïeuls, dahlias et lys (photo Steven Bemelman – iBulb) / Cosmos bipinnatus (photo Peak99) / Crocosmia

 

Comme les ixias se déclinent dans une large gamme de teintes, vous pouvez facilement jouer sur les couleurs et créer des effets variés, d’harmonies ou de contrastes. Profitez des ixias pour aménager par exemple un massif flamboyant, aux teintes chaudes, avec des floraisons jaune, orange, rouge… Choisissez des crocosmias, cannas, kniphofias, coreopsis, asclépias, rudbeckias… Vous pouvez également intégrer quelques dahlias. Ajoutez le Pennisetum setaceum ‘Rubrum’, ou Imperata cylindrica ‘Red Baron’. Pensez aussi aux Eucomis, pour l’aspect exotique qu’ils apportent. Découvrez également l’impressionnante floraison des Eremurus, qui portent de longues hampes florales dressées, très élégantes.

Cependant, pour éviter d’avoir un massif trop chargé en couleurs et « lourd » visuellement, n’hésitez pas à placer aux côtés des ixias de petites fleurs légères, comme celles des gypsophiles et astrances, ou surtout, des feuillages décoratifs, comme ceux des graminées, des fougères, acanthes, cardons (Cynara cardunculus)… Choisissez des plantes à grandes feuilles, pour un effet luxuriant, et pour mettre en valeur la floraison des ixias, en créant un écrin vert qui les fera joliment ressortir… au lieu de les noyer dans une masse de couleurs et floraisons !

Les Ixias à fleurs blanches, crème, ou rose tendre, peuvent facilement s’intégrer dans un massif romantique. Optez par exemple pour la variété ‘Spotlight’, qui offre de gracieuses fleurs blanches, aux tépales nuancés par une ligne rose. Pour l’accompagner, choisissez des rosiers, gypsophiles, lys, géraniums vivaces, clématites, campanules lactiflora…

Si vous les cultivez en pot, vous pouvez les associer à de petites fleurs assez basses, ou retombantes, comme les Bacopa ou Lobelia. Vous pouvez aussi choisir des pensées, verveines, osteospermum, coréopsis… Réalisez une composition qui apportera beaucoup de couleur à votre terrasse ou cour intérieure !

→ Découvrez d’autres idées d’association avec les Ixias dans notre fiche conseil !

Ressources utiles

 

Questions fréquentes

  • Est-ce que je peux laisser mes ixias en terre pour l’hiver ?

    C’est possible si vous habitez le sud de la France. Mais, dans le reste du pays, il est plus prudent de les hiverner en les rentrant à l’abri du gel. Cependant, si vous possédez un grand nombre de plants, vous pouvez en hiverner la plus grande partie, et faire un test sur les autres en les laissant en pleine terre et en les protégeant avec une épaisse couche de paillage.

  • Est-ce que je dois les planter en automne ou au printemps ?

    Dans les régions au climat doux, il est préférable de les planter dès l’automne ; cependant, dans le reste de la France, mieux vaut attendre le printemps... ils risqueraient de ne pas supporter de passer l’hiver en pleine terre.

Commentaires

Ixia : plantation, culture