Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Hépatiques : planter et cultiver

Les Hépatiques en quelques mots

  • Ce sont des petites plantes vivaces de sous-bois qui exigent une place à mi-ombre
  • Elles offrent dès la fin de l’hiver une délicate floraison étoilée bleue, blanche ou rose
  • Leur étonnant feuillage trilobé persiste plus ou moins en hiver
  • Robustes et rustiques, elles sont peu exigeantes en sol drainé et frais
  • Elles se plaisent dans vos bordures et rocailles mi-ombragées, sous le couvert d’arbres et d’arbustes

 

Le mot de notre experte

Les Hépatiques, également appelées anémones hépatiques (à ne pas confondre avec les hépatiques Marchantiophyta ressemblant à des algues ou à des mousses) sont des petites plantes vivaces de sous-bois. A l’image de lHepatica nobilis, espèce la plus répandue, ces plantes herbacées vivaces de la famille des Renonculacées, très proches des anémones, animent les zones mi-ombragées du jardin, dès la fin de l’hiver. La floraison a lieu en février-mars, en même temps que celle des perce-neige. Les hépatiques forment des coussins de feuilles trilobées vertes, décoratifs même en hiver, de 15 cm en tous sens. Ils s’ornent de délicates fleurs en étoiles variant du bleu le plus inouï au violacé en passant par le blanc pur et le rose.

En sol bien drainé et frais, elles se montrent peu exigeantes, ces petites plantes montagnardes étant par nature robustes et rustiques !

Charmantes et discrètes, elles sont très utiles pour éclairer les coins ombragés et frais et les sites boisés du jardin.

Autrefois utilisées comme plante médicinale dont les propriétés soignaient le foie, les Hépatiques sont aujourd’hui considérées comme toxiques.

Découvrez ces plantes qui se plaisent dans les ambiances de sous-bois, sous les arbres !

hépatiques, plante hepatique, anemone hepatica, plantes sous arbre, fleurs sous arbre

Hepatica nobilis

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Hepatica

Famille : Renonculacées

Noms communs : Hépatique noble, Anémone hépatique

Floraison : mars à avril

Hauteur : 0,15 cm

Exposition : Mi-ombre, ombre

Sol : Frais, bien drainé

Rusticité : -15 °C et au-delà

L’HépatiqueHepatica en latin, est une petite plante vivace de sous-bois proches des anémones des bois (Anemone nemorosa), appartenant à la famille des Renonculacées, à l’instar des Renoncules. On la retrouve dans presque toute l’Europe, mais aussi en Sibérie et en Amérique boréale. Le genre comporte une dizaine d’espèces vivaces dont la représentante la plus répandue est l’Hepatica Nobilis, également appelée anémone hépatique ou encore hépatique noble. Très rustique, cette espèce pousse spontanément dans dans nos contrées. On la rencontre dans les sous-bois de feuillus plutôt montagneux (jusqu’à 2200m d’altitude) dans l’Est, le Sud de la France, dans les Alpes, les Pyrénées, et également en Corse. L’Hepatica Nobilis a engendré de nombreux cultivars. Hepatica nobilis var Japonica, est une sélection originaire du Japon dont sont issues les variétés de la série ‘Forest’.

hépatiques, plante hepatique, anemone hepatica, plantes sous arbre, fleurs sous arbre

Anemone hepatica, planche botanique (1862)

A partir d’une souche courte et fibreuse, cette plante herbacée vivace forme lentement un tapis de feuilles de 15 cm de hauteur sur 15 à 20 cm de diamètre. Elle se développe en rosettes de feuilles le plus souvent persistantes en hiver, qui se renouvellent u printemps après la floraison. Ces feuilles basales de 3 à 6 cm de long, sont épaisses, coriaces et portées par de longs pétioles. Elles présentent un limbe divisé 3 lobes arrondis ou pointus frangés de poils très fins. Elles sont vert foncé mat sur le dessus, parfois marbrées de blanc, colorées de rouge-lie-de-vin au revers, ce qui a valu à la plante son surnom d’ « Hépatique » en raison de cette teinte et de leur forme trilobée qui évoqueraient celles d’un foie.

La floraison a lieu en mars-avril, plus ou moins tôt selon le climat, avant l’apparition des nouvelles feuilles, annonçant le retour des beaux-jours. Chaque fleur solitaire est portée par une hampe duveteuse juste au-dessus du feuillage. Elles mesurent 2 à 4 cm de diamètre, et se composent de 6 à 9 sépales ovales, rayonnant autour d’un cœur d’étamines blanches ou roses bien visibles réunies en diadème. La couleur de ces corolles toutes simples, très rarement semi-doubles, se décline du blanc pur au violacé-bleuté chez Hepatica nobilis ‘Purple Forest’, au bleu roi chez l’espèce type, au rouge-rose magenta chez Hepatica nobilis ‘Red Forest’. Leur coloris peut varier selon la nature du sol.

Elles sont enchâssées dans un involucre formé de trois bractées.

hépatiques, plante hepatique, anemone hepatica, plantes sous arbre, fleurs sous arbre

Fleurs et feuillage des hépatiques. A droite, Hepatica nobilis var Japonica

Une fois pollinisées, les fleurs produisent de petites graines récoltées et disséminées dans le jardin par les fourmis (dispersion myrmécochore), induisant des semis spontanés.

Au Moyen-Age, l’Hepatica nobilis était réputée comme plante médicinale pour soigner le foie. Aujourd’hui, elle est considérée comme une plante toxique à fortes doses. En langage des fleurs, l’hépatique signifie la confiance.

Principales espèces et variétés

Hepatica nobilis - Anémone Hépatique Godet de 9cm

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité
15 cm

C'est l'espèce type avec son beau feuillage vert et pourpre au revers et sa floraison bleu ciel rehaussée d'étamines blanches. Délicate et accommodante, elle est très vigoureuse et rustique.

Hepatica nobilis Purple Forest - Anémone hépatique Godet de 7/8 cm

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
15 cm

Une nouvelle variété dont les fleurs en étoiles pourpres à violacées, éclairent les zones mi-ombragées du jardin, dès la fin de l'hiver.

Hepatica nobilis Red Forest - Anémone hépatique Godet de 7/8 cm

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
15 cm

Une nouvelle variété d'hépatique noble, dont les fleurs étoilées de couleur magenta sont tout simplement exquises dans les recoins ombragés !

Plantation

Où la planter ?

L’Hépatique est une plante très robuste, rustique jusqu’à -30°C pour l’Hepatica Nobilis. Les variétés de la série ‘Forest’ sont moins rustiques que notre hépatique européenne affichant toutefois une résistance au froid très honorable, jusqu’à -15°C.

Elle s’acclimate partout excepté sans doute en climat méditerranéen, trop sec et chaud en été.

C’est une petite vivace de mi-ombre et de sous-bois, elle n’est jamais plus heureuse que sous le couvert d’arbres et d’arbustes caducs qui lui fourniront l’ombre nécessaire en été. Dans son milieu d’origine, cette petite plante montagnarde tapisse les rochers calcaires. Si elle affiche une préférence pour les sols à tendance calcaire, elle s’épanouira également dans un sol enrichi de terreau de feuilles.

Elle formera de joli coussins lâches dans un sol frais, même assez sec en été, très riche en humus et toujours très bien drainé car elle craint les excès d’eau.

L’hépatique se développe lentement, aussi une fois bien enracinée, elle n’aimera pas être déplacée : choisissez son emplacement avec soin.

Si les conditions lui conviennent, elle se ressèmera où bon lui semble, parfois bien loin de son emplacement initial.

Elle illuminera les sous-bois, tous les endroits un peu ombragés du jardin, les rocailles plutôt fraîches, comme les bordures d’allée ou de massif. Une plantation en surélévation permettra d’apercevoir sa jolie floraison précoce.

hépatiques, plante hepatique, anemone hepatica, plantes sous arbre, fleurs sous arbre

L’hépatique se plait en situation de sous-bois, à l’ombre des arbres

Quand planter l’hépatique ?

Plantez l’hépatique de préférence à l’automne de septembre à novembre en dehors des périodes de gel, afin qu’elle s’enracine bien avant l’hiver et profite des pluies automnales. Une plantation printanière est également possible à condition de surveiller les arrosages car elle aura besoin d’apports d’eau réguliers pour favoriser l’enracinement surtout si les mois suivant l’installation sont secs.

Comment la planter

En pleine terre

Choisissez un emplacement à mi-ombre. Prévoyez 6 godets au minimum pour créer un bel effet de groupe. Plantez à 25 cm en tous sens. Votre sol doit être bien drainé car l’hépatique n’apprécie pas l’humidité stagnante aux racines.

  1. Creusez un trou 2 à 3 fois plus large que la motte
  2. Placez la plante au centre du trou, le collet au niveau du sol
  3. Recouvrez avec un mélange de terre et de terreau de feuilles surtout si le sol est lourd afin de l’alléger
  4. Tassez
  5. ­Arrosez copieusement puis régulièrement pour favoriser l’installation
  6. Paillez avec du terreau de feuilles ou du compost mûr pour que le sol reste frais

En pot

La culture des hépatiques en pot est possible. Préférez un contenant percé en terre cuite.

  1. Drainez le fond du pot avec des graviers ou des billes d’argile
  2. Ajoutez à parts égales de la terre de jardin (ou du terreau de plantation), des billes d’argiles et du terreau de feuilles
  3. Positionnez la motte et comblez avec le reste du substrat
  4. Tassez délicatement, arrosez, puis installez le pot à l’abri des rayons ardents du soleil
hépatiques, plante hepatique, anemone hepatica, plantes sous arbre, fleurs sous arbre

Hepatica nobilis

Culture, entretien et soins

Une fois bien installée dans un endroit adapté, l’Hépatique est une plante quasi sans entretien.

Veillez à l’arroser régulièrement la première année de culture, puis 1 à 2 fois par semaine lors des fortes chaleurs. Elle apprécie les sols restant frais en été : étalez une couche de paillage (un bon terreau de feuilles par exemple) à son pied pour éviter que la terre ne se dessèche.

Apportez chaque année au printemps un peu de compost au pied.

Divisez tous les trois à cinq ans, durant l’automne pour rajeunir les touffes.

En pot, maintenez le substrat frais surtout en été ou s’il ne pleut pas, celui-ci ne doit pas sécher entre deux arrosages. Pendant la période de croissance, dès le mois de mars, vous pouvez fertiliser avec un engrais liquide type plantes fleuries. Rempotez tous les trois ans dans un pot de taille supérieure.

Au printemps, suivez nos conseils pour protéger les nouvelles feuilles des limaces et escargots.

 

Multiplication

La division de touffe à l’automne, en septembre-octobre est une méthode simple pour multiplier les hépatiques. Vous pouvez tenter les semis sous châssis froid en automne, mais vous obtiendrez des plantes sans doute non identiques au pied mère. Repiquez les plantules au début de l’automne dans des godets individuels. L’installation se fera au printemps suivant.

  1. Avec une fourche-bêche, soulevez une partie de souche mature
  2. Divisez-la en plusieurs éclats
  3. Replantez aussitôt ces parties en pleine terre ou en pot et arrosez copieusement

Associer

Avec leur floraison simple, colorée et précoce et leur feuillage persistant, les hépatiques réveillent les coins ombragés et boisés du jardin. Elles tapissent le pied des arbres et arbustes, illuminent le devant des massifs, les rocailles, ou encore les potées ou jardinières.

Parce qu’elles se plaisent en situation mi-ombragée et en sol frais, n’hésitez pas à les installer en lisière de sous-bois, en compagnie  de vivaces d’ombre comme les fougères, géraniums vivaces ou de bulbeuses comme les jacinthes des bois et les anémones des bois. Pensez aussi à des vivaces couvre-sol pour l’ombre comme les heuchères et les brunnera, des partenaires de choix. Comme elles se développent lentement, veillez toutefois à ne pas les soumettre à la concurrence de plantes voisines trop envahissantes.

hépatiques, plante hepatique, anemone hepatica, plantes sous arbre, fleurs sous arbre

Hépatiques, épimediums, jacinthe des bois et fougères, et anémones des bois

En rocaille fraîche, elles accompagnent les épimédiums, les saxifrages.

En massif, elles borderont le pied d’arbustes caducs comme les deutzias et seringats qui leur procureront une fraîcheur  bienvenue pendant l’été.

hépatiques, plante hepatique, anemone hepatica, plantes sous arbre, fleurs sous arbre

Hépatiques, Hellébores, Perce-neige et Pulmonaires

Elles sont parfaites pour compléter des scènes fraîches et délicates annonciatrices des beaux-jours avec les petits bulbes de printemps  précoces comme les crocus, les perce-neige, et des vivaces à floraison hivernale comme les hellébores, les Aconit d’hiver, et les pulmonaires.

 

Ressources utiles

Articles connexes


conseil

Que planter sous un arbre ?

Lire la suite +
Que planter sous mes arbres ?

Inspiration

Que planter sous mes arbres ?

Les vivaces proposées ici supportent des conditions d’ensoleillement très faibles. Si cert
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire