Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Hebe, véronique arbustive : planter, tailler et entretenir

La Véronique arbustive (Hebe), en quelques mots

  • Les véroniques arbustives ou Hebe sont persistantes et se divisent en deux catégories : celles à grandes feuilles, très florifères entre juillet et octobre, celles à petites feuilles surtout décoratives par leur feuillage et leur port compact.
  • Elles sont très faciles à cultiver en climat doux, humide à sec et réclament un sol bien drainé, riche à pauvre selon les variétés.
  • Ces arbustes se cultivent en pot comme en pleine terre, en bord de mer comme en milieu urbain abrité, au sein de massifs, de haies ou de rocailles selon leur dimension.

Le mot de notre experte

Les Hebe à grandes feuilles se distinguent par des épis de fleurs spectaculaires naissant au-dessus du feuillage, dans l’axe des feuilles, comme chez Hebe ‘Wiri Charm‘ ou ‘Blue Gem‘.  Les Hebe à petites feuilles ont des formes compactes, une floraison plutôt discrète et une coloration intéressante du feuillage à utiliser sans modération pour structurer un massif ou un jardin moderne aux formes épurées. Certaines variétés nous gratifient  d’une jolie floraison en plus d’un feuillage exceptionnel comme l’Hebe ‘Heartbreaker’  dont le feuillage lumineux vert pourpre panaché de crème en été vire progressivement au pourpre marginé de rose avec le froid.

Les Hebe préfèrent les climats tempérés à chauds comme en Bretagne, Normandie ou dans la moitié sud de la France. Sous climat méditerranéen, préférez les variétés de véroniques arbustives à petites feuilles qui tolèrent mieux les sols secs. Sous climat chaud, vous pouvez vous permettre une situation moins ensoleillée qu’en climat frais. Ces plantes sont généralement assez gourmandes et apprécient un sol profond, riche et bien drainé, frais à sec selon leurs origines.

Les Hebe de la série  « Wiri » ont été sélectionnées au sein du Auckland Regional Botanic Gardens  pour leur bonne résistance aux maladies du feuillage, sévissant souvent en climat humide et leur assez bonne résistance au froid de l’ordre de -10°C.  Mais en climat frais, optez pour une valeur sûre comme la grande Hebe Midsummer Beauty, qui forme un bel arbuste jusqu’à 1,20 m, livrant des fleurs bleu-lavande durant tout l’été et qui mérite une place dans la plupart des jardins. Raspberry Ripple est une nouvelle variété irlandaise tout aussi robuste et adaptée à la culture en pot en raison de sa forme compacte de 50 cm et sa tolérance à -12°C. Son feuillage vert foncé pourpré disparaît tout l’été sous une profusion d’épis de 5 cm, rose framboise lavé de blanc.

La véronique arbustive demande peu d’entretien. Supprimez  éventuellement les inflorescences fanées pour stimuler l’apparition de nouvelles fleurs, et arrosez seulement en cas de sécheresse prolongée. Rabattez la touffe ou supprimez les branches gênantes, au début du printemps. Les Hebe se cultivent bien en pot, elles demanderont simplement des arrosages suivis en période de croissance.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Hebe

Famille : Scrophulariaceae

Nom commun : Véronique arbustive

Floraison : entre mai et octobre

Hauteur : entre 0,20 et 2 m

Exposition : soleil, mi-ombre

Sol : sol riche et drainé, frais à sec selon les variétés

Rusticité : Faible à moyenne (- 5 à -10 °C)

Le genre Hebe qui comprend une centaine d’espèces constitue une catégorie de véroniques exclusivement buissonnantes, séparée ainsi du genre Veronica doté de 200 espèces herbacées. Ces véroniques arbustives sont toutes issues de l’hémisphère sud en particulier de Nouvelle-Zélande et îles avoisinantes ainsi que du Chili pour deux d’entre-elles tandis que les véroniques herbacées (Veronica) sont natives de la vaste zone eurasienne pour la plupart. Les Véroniques appartiennent à la famille des Scrophulariaceae.

Ces arbustes à ramure dense présentent un feuillage persistant assez coriace disposé par paire opposée qui chez les formes naines offre parfois un aspect graphique très esthétique. On sépare généralement les véroniques arbustives en deux catégories de manière à distinguer leur usage :

1) les Hebe à grandes feuilles

Ils bénéficient d’une croissance rapide et possèdent une remarquable floraison assez tardive, de juillet à octobre, en gros épis mauves, violets, bleus, roses ou blancs. Leurs feuilles plus ou moins ovales, de 5 à 10 cm de long, sont lustrées avec des coloris intenses variant du vert sombre au vert moyen en passant par des tons bronze ou pourpres en hiver. Le limbe est marqué par la nervure centrale et présente une teinte vert clair au revers. Ces arbustes ont un port arrondi dont la taille varie de 70 cm à 2 m de haut en tous sens et peuvent aussi se conduire sur tige pour former une boule fleurie tout l’été.

2) les Hebe à petites feuilles

Ils bénéficient d’une croissance assez lente et d’un port compact. Certaines espèces comme Hebe ochracea (syn. armstrongii) et Hebe cupressoides ont des feuilles réduites à des écailles qui rappellent la bruyère ou le cyprès d’autant qu’elles sont bronze doré, vert grisâtre ou vert vif, des tons que l’on retrouve sur les ramilles de conifères nains. D’autres livrent de petites feuilles opposées décussées qui évoquent le buis, avec des tons verts ou argentés et sont d’ailleurs proposées pour remplacer les bordures de buis mises à mal par différents parasites. Le port est en boule chez Green Globe ou Cobb Valley , étalé chez Hebe pinguifolia Sutherlandii. Les rameaux sont parfois vivement colorés comme chez Hebe pimeleoides Quicksilver dont le feuillage argenté contraste avec les tiges violet intense. Leur floraison délicate en épis courts blancs ou rose pâle est souvent assez discrète.

La fleur de véronique est facilement reconnaissable par ses 2 étamines saillantes qui dépassent d’une corolle à 4 pétales soudés à la base, les 4 sépales et un long pistil central. Les autres membres de la famille des Scrophulariacées comme la digitale (Digitalis) ou la molène (Verbascum) comportent généralement 5 pétales soudés, alors que chez les véroniques (Veronica et Hebe), seul le pétale supérieur résulte de la soudure de 2 pétales. Chez les Hebe, la corolle forme un tube assez long qui s’ouvre sur 4 lobes de 2-3 mm de large. Les fleurs sont groupées en épis de 2 à 10 cm de long.

Les fleurs aux coloris souvent intenses sont très nectarifères.

Le fruit est une capsule.

Les principales variétés de Véroniques arbustives

Les variétés à fleurs

Hebe Wiri Charm - Véronique arbustive

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
90 cm

Buisson étalé à feuillage persistant vert foncé brillant, hérissé d'épis de fleurs rose violacé durant tout l'été. Facile à cultiver en sol ordinaire drainé et économe en eau une fois bien installée. Excellente plante en pot ou pour jardins de bord de mer, rustique jusqu'à -10°C en sol drainé.

Hebe Raspberry Ripple - Véronique arbustive.

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
50 cm

Arbuste compact formant un joli coussin de feuillage persistant vert foncé, couvert d'épis de fleurs rose framboise en été. Facile à cultiver et résistant aux maladies, rustique jusqu'à -12°C en sol drainé.

Hebe Sutherlandii - Véronique arbustive.

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
55 cm

Petit buisson arrondi, au feuillage très dense, composé de petites feuilles persistantes d'un gris-vert très doux couvert d'épis blancs globuleux. Bien rustique pour une véronique arbustive, elle supportera -12/-13°C en sol poreux. Tolère bien les embruns et les sols secs et pauvres, même légèrement calcaires. Excellente plante pour la terrasse ou la rocaille.

Les variétés à feuillage décoratif

Hebe Green Globe - Véronique arbustive

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
30 cm

Boule vert tendre très lumineuse à feuillage persistant, fin et dense aux allures de santoline et floraison blanche insignifiante. Facile à cultiver en pot ou pleine terre, peu exigeante sur la nature du sol mais peu rustique (-8°C en sol drainé).

Hebe ochracea - Véronique arbustive

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
60 cm

Petite véronique faisant penser à un conifère nain avec ses rameaux écailleux d’un jaune doré croissant à l’horizontal. Elle mesure 50-70 cm en tous sens et possède une floraison blanche insignifiante en été. A planter au soleil en sol drainé.

Hebe Heartbreaker - Véronique arbustive

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
60 cm

Arbuste de caractère, remarquable par son feuillage panaché persistant vert pourpre marginé de crème qui évolue vers un rose et pourpre éclatant avec le froid. Idéal en bac ou en massif avec une résistance de -10°C.

Hebe pimeleoides Quicksilver - Véronique arbustive

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
45 cm

Arbuste compact étalé jusqu’à 90 cm de diamètre à petites feuilles argentées, portées par des tiges érigées de couleur pourpre intense d’une grande élégance. Idéal en couvre sol, en bordure, rocaille ou encore en pot. Tolère jusqu’à -15°C en sol bien drainé.

Plantation

Où planter la Véronique arbustive ?

Les véroniques arbustives apprécient les climats doux du littoral atlantique ou méditerranéen du fait aussi de leur tolérance aux embruns mais les espèces montagnardes comme pinguifolia et buxifolia sont capables de supporter des gels de courte durée jusqu’à -15°C. Elles supportent assez bien la pollution urbaine ce qui permet d’en faire des potées attractives.
Elles poussent dans tout type de sol bien drainé qu’il soit neutre, légèrement acide ou calcaire. Un sol compact, noyé l’hiver écourte sa longévité.
Les Hebe à grandes feuilles doivent être protégés du vent pour garder un aspect fourni tandis que les Hebe à petites feuilles ont une forme adaptée au vent ainsi qu’à la sécheresse. Offrez-leur un sol profond et bien drainé.

Quand planter ?

Les plantes en pot seront installées de préférence au printemps, avant les grosses chaleurs estivales, ou en automne si les hivers sont doux.

Comment planter ?

Cette plante est de culture facile du moment que vous contrôlez son arrosage.

  • Plongez la motte dans un seau d’eau pour bien l’humecter.
  • Creusez un trou 3 fois plus large que la motte et aérez la terre autour avec les dents de la fourche-bêche.
  • Ajoutez quelques poignées de sable et graviers afin d’assurer un bon drainage autour des racines. En sol lourd, ajoutez du compost ou du sable grossier pour alléger la structure ou bien optez pour une plantation sur butte ou au sein d’une rocaille. En terrain pauvre, apportez du fumier ou du compost décomposé.
  • Installez la plante dans le trou de plantation.
  • Replacez la terre et tassez légèrement.
  • Arrosez et paillez pour protéger de la sécheresse estivale comme du gel hivernal.

Pour une plantation en pot, choisissez un bon terreau pour plantes à fleurs en ajoutant une couche de billes d’argile ou de tessons de poterie au fond du conteneur qui doit être percé. Évitez dans la mesure du possible de placer une soucoupe sous le pot.

Hebe

Une Véronique arbustive en situation : Hebe leiophylla

Entretien et taille de l'Hebe

Les Hebe peuvent se tailler si besoin en fin d’hiver, au départ de la végétation pour redonner un port compact et éliminer les bois abîmés par le froid. Il s’agit d’une taille légère réalisée à la cisaille qui ne doit pas dépasser plus des 2/3 de la longueur des rameaux. Une taille minutieuse des fleurs séchées permet de garder un aspect soigné et compact sur les plantes en pot notamment.

En région froide, il est nécessaire de protéger le pot avec du plastique bulle et la ramure avec du voile d’hivernage ou bien d’abriter la plante dans une pièce lumineuse pas trop chauffée.

Multiplication

La multiplication la plus simple consiste à bouturer la véronique arbustive voire à prélever des tiges marcottées sur les formes couvre-sol.

Bouturage

Préparez un pot profond en le remplissant de terreau mélangé à du sable ou de terreau à bouturer.

  • Prélevez en été des pousses lignifiées ou mi-aoûtées de 10-15 cm de long, sur la périphérie de l’arbuste qui n’a pas porté de fleurs.
  • Supprimez les feuilles situées près de la base de la bouture.
  • Piquez les boutures sur les 2/3 de leur longueur en évitant qu’elles ne se touchent.
  • Tassez délicatement tout autour afin d’éliminer les poches d’air et d’assurer un bon contact entre le terreau et la bouture.
  • Arrosez et placez-les dans un endroit abrité du vent et du plein soleil.
  • Protégez les jeunes plants sous un châssis pendant l’hiver.

L’enracinement est rapide et vous pouvez installer vos nouveaux plants au printemps suivant ou attendre une année de plus.

Utilisations et associations

Les véroniques arbustives tolèrent les embruns mais ne doivent pas être exposées directement au vent de la mer. Profitez d’un muret pour les planter à l’arrière et former un joli moutonnement fleuri qui ne dépasse pas le  sommet du mur. Les espèces hautes sont à réserver aux zones moins ventées, en arrière-plan.

Dans une rocaille, les variétés couvre-sols peuvent côtoyer des bruyères comme Erica multiflora, E. cinerea, Calluna vulgaris, Lithodora diffusa, des armoises naines ou des romarins rampants. En zone littorale, osez la fausse bruyère des Andes Fabiana imbricata, fleurie de mai à juillet à réserver aux sols acides à neutres ou Globularia alypum, aux jolis capitules bleus épanouis entre janvier et avril en sol calcaire.

Les variétés à petites feuillages graphiques comme Hebe Sutherlandii forment de beaux sujets en boule dense à mettre en valeur dans un grand pot sur une terrasse design ou pour structurer une rocaille même très ensoleillée. Elles constituent de beaux couvre-sols sans entretien qui épousent la forme des rochers mais qui peuvent servir de bordures taillées ou de topiaires pour remplacer le buis.

Pour aller plus loin

Découvrez notre gamme de Véroniques arbustives (Hebe)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(7 votes, moyenne: 3.43 sur 5)
Laisser un commentaire