Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Galane, chelone obliqua : plantation, culture

La Galane ou Chelone en quelques mots

  • La Galane ou Chelone est une robuste vivace de sol frais à humide
  • Elle offre de l’été à l’automne une superbe floraison en épis rose vif ou blanc
  • Cultivez-la indifféremment au soleil ou à l’ombre partout où la terre reste bien fraîche
  • Son feuillage ample et vigoureux reste élégant jusqu’à l’automne
  • Très rustique et facile à réussir, elle est idéale aux abords des points d’eau, en massif frais ou dans un jardin naturel

Le mot de notre experte

La Chelone, Galane ou encore « Galane tête de tortue » est une belle plante vivace très proche des Pentstemons, encore trop peu répandue dans nos jardins. Robuste et facile à réussir, elle fait pourtant partie de ces vivaces qui habillent les massifs en été et pendant l’arrière-saison, sans demander beaucoup d’efforts au jardinier.

Parmi les 6 espèces que composent le genre, on rencontre essentiellement en culture, la Chelone obliqua ou galane oblique à la floraison le plus souvent rose, parfois la chelone glabra aux fleurs blanches ou la Chelone lyonii qui est la plus grande des galanes ! La chélone oblique se décline quelques variétés à fleurs blanches l’instar de Chelone obliqua var. ‘Alba’.

Toutes exhibent des épis floraux bien denses sur un feuillage lustré d’un beau vert intense.

Avec ses coloris romantiques et son peu d’entretien, elle investit les abords des pièces d’eau, les zones humides, les massifs et les bordures ensoleillés comme les coins sombres du jardin, formant des masses colorées et florifères jusqu’aux prémices de l’automne.

Vivace adorant les sols frais à humides, mais acceptant aussi toute bonne terre de jardin à condition qu’elle ne soit pas trop sèche en été, la Galane est très rustique, jamais malade et mérite sa place dans les jardins naturels, sauvages, ou romantiques où vous pourrez la marier avec des asters, des  géraniums ou encore des coréopsis.

Découvrez cette belle vivace sans souci, indispensable dans les terres fraîches !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Chelone

Famille : Scrophulariaceae

Noms communs : Galane, Galane oblique, Galane à tête de tortue

Floraison : juillet à octobre

Hauteur : 60 à 80 cm

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : frais à humide

Rusticité : Au-delà de 20-°C

La Galane ou Chelone est une vivace herbacée appartenant à la famille des scrofulariacées comme le penstemon dont elle est très proche. Elle est originaire des zones tempérées des États-Unis où elle croît naturellement au bord des ruisseaux, dans les bois et prairies humides ou en zone marécageuse. Le genre comprend six espèces de vivaces dont la Chelone glabra, le Chelone lyonii, très haut (80 cm) et surtout la Chelone obliqua, la galane oblique à la floraison rose, qui est l’espèce la plus représentée dans nos jardins. Cette espèce est considérée comme menacée dans son milieu. Elle se décline en quelques variétés, à fleurs blanches l’instar de Chelone obliqua var. ‘Alba’ ou plus petites comme Chelone obliqua ‘Tiny Tortuga’.

Dotée d’un développement assez rapide, elle forme à partir d’une souche rhizomateuse puissante, fibreuse et pivotante, une touffe buissonnante au port dressé s’élevant de 60 cm à 80 cm de hauteur environ. La Galane oblique atteindra sa taille adulte en deux ans de culture.

Les tiges bien droites de section assez arrondie, portent un feuillage caduque bien dense composé de grandes paires de feuilles triangulaires à oblongues aux bords grossièrement dentés et aux nervures marquées. Leur forme rappellent fortement celui de l’ortie blanche. Portées par un pétiole très court, elles mesurent 5 à 20 cm de long et revêtent un joli vert franc à profond lustré.

Ce feuillage abondant restant beau jusqu’à l’automne, offre un écrin de verdure luxuriant à la longue floraison qui commence en août pour ne prendre fin qu’avec les premières gelées. A l’extrémité des tiges, de courts épis de fleurs dressés très denses à la forme un peu oblique, apparaissent contrastant avec le feuillage.

galane

Chelone lyonii (syn. Chelone major) – illustration botanique

Les fleurs de 1 à 2 cm de long, sont constituées de deux lèvres dont la supérieure est en forme de casque obtus, ressemblant, du côté du règne végétal à de petites digitales et de l’animal à une gueule de tortue, ce qui a valu à la plante son surnom de «Galane tête de tortue ».

Ces corolles bilabiées enchâssées dans des calices à 5 lobes, sont munies d’une barbe jaune ou blanche et rehaussées d’un bouquet d’étamines inégales. Ces petites fleurs somptueuses arborent souvent des tons le plus souvent rose pourpré ou parfois blanc pur lavé de lilas pâle chez Chelone obliqua ‘Alba’ ou la Chelone glabra. Elles sont de longue durée.

Ces grappes de fleurs se muent en petits fruits persistants en hiver, des capsules à deux loges qui contiennent de minuscules graines ailées.

Parfaitement rustique jusqu’à-25-30°C, la galane oblique peut-être plantée partout en France, sauf peut-être dans les régions trop chaudes et sèches en été. Peu exigeante quant à son exposition, elle se cultive indifféremment au soleil comme à la mi-ombre, en évitant les situations brûlantes. Elle s’adapte à tous les sols frais à humides.

C’est la plante idéale dans les massifs frais et sur les berges d’un point d’eau.

Principales espèces et variétés

Les plus populaires

Chelone obliqua - Galane oblique

Période de floraison Août à Sept.

Hauteur à maturité 60 cm

C'est l'espèce type ! C'est une plante parfaitement rustique, remarquable et facile à cultiver. Elle est donc parfaite pour amener un peu de couleur dans un coin ensoleillé ou sombre du jardin, en massif comme sur les berges et rives des points d'eau.

Chelone glabra, Galane

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité 60 cm

Peu connue, cette galane forme une belle touffe dense surmontée d'épis de fleurs blanc crème légèrement rosé. Parfaite dans un jardin romantique, au soleil ou à mi-ombre dans tout sol restant frais.

Nos préférées

Chelone obliqua var. Alba - Galane oblique blanche

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité 60 cm

C'est la plus remarquable des galanes ! Sans souci, sa floraison blanche lavée de lilas apportera beaucoup de fraîcheur à vos massifs frais et également sur les berges et rives des points d'eau.

Chelone lyonii Hot Lips - Galane

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité 80 cm

Cette galane est sans doute la plus grande du genre ! C’est une plante sans souci, parfaite pour les massifs en sol humide. ou les abords d'un bassin.

Plantation

Où planter la Galane oblique ou Chelone ?

La Galane oblique ou Chelone est une vivace sans souci qui s’acclimate dans tous les jardins, sauf les plus secs, résistant bien plus que les Penstemon, au froid humide et à des températures négatives jusqu’à au minimum -20°C ( jusqu’à -30°C parfois).

Elle tolérera le soleil non-brûlant, une ombre tamisée et même l’ombre dense (sa floraison y sera moins généreuse cependant), car elle est indifférente à l’exposition du moment que le sol reste frais, voir humide en saison.

Si elle s’adapte à tous les sols, à l’exception des terrains trop pauvres, secs ou caillouteux, elle préfère un sol profond, riche, humifère, limoneux, gardant une humidité permanente. Sa préférence va vers une terre de sous-bois, neutre ou légèrement acide. Elle est particulièrement à l’aise dans les terres lourdes, argileuses, et fait une excellente plante de berge. Un sol frais lui permettra de se développer avec vigueur.

C’est la plante idéale à installer au jardin en sous-bois clair, au bord d’un bassin qu’elle éclairera de sa floraison lumineuse. Elle donnera un relief vaporeux au premier-plan ou milieu de massif et en bordure pas trop secs. Elle est aussi parfaite pour amener couleur et luminosité dans un coin sombre du jardin.

Quand planter la Galane oblique ou Chelone ?

La plantation de la Galane se fait au printemps de février à avril ou à l’automne de septembre à novembre, en dehors des périodes de fortes gelées et de sécheresse.

Comment planter la Galane oblique ou Chelone ?

En pleine terre

Privilégiez une plantation en petits groupes de 5 pieds au m², espacés au minimum de 30 à 50 cm.

  • Bêchez bien la terre
  • Creusez un trou 2 à 3 fois plus large que la motte
  • Amendez avec du terreau de feuilles et  du compost mûr
  • Positionnez la motte et comblez avec la terre
  • Tassez puis arrosez copieusement jusqu’à la reprise
  • Paillez le pied pour maintenir la fraîcheur

Et retrouvez nos conseils pour bien planter une vivace !

galane

Entretie et soin

Rustique et vigoureuse, la Galane oblique ne nécessite quasiment aucun soins et se montrera d’une générosité sans failles pourvu que le sol reste frais et suffisamment nourrissant.

Elle ne doit jamais manquer d’eau, la galane est une vivace qui dépérit rapidement en cas de sécheresse : paillez le pied dès le mois de juin avec une bonne couche de paille sèche ou de tourbe pour garder la fraîcheur et arrosez quotidiennement en cas de fortes chaleurs.

Elle aime les sols riches: fertilisez chaque année au printemps avec du compost bien décomposé.

La Galane ne nécessite pas de taille. Rabattez la plante après la floraison si vous préférez éviter qu’elle ne se ressème, sinon récoltez les graines pour de futurs semis et au printemps,  rabattez le vieux feuillage pour encourager la pousse de nouvelles feuilles.

Tous les trois ans au printemps lorsque la plante est bien installée, divisez les souches les plus imposantes pour rajeunir le pied et conserver de belles floraisons.

La Chelone obliqua est une robuste qui ne connaît aucune maladie.  Ses jeunes pousses sont simplement menacées  par les limaces et les escargots au démarrage de la végétation.  En hiver, la plante disparaît totalement : marquez éventuellement son emplacement pour faciliter la lutte contre les gastéropodes au printemps. Protégez-la de leur appétit avec nos 7 façons de lutter efficacement et naturellement contre les limaces.

Multiplication : semis, division

Pour multiplier la Galane oblique ou Chelone obliqua deux solutions : le semis ou la division des touffes au printemps.

Division des touffes de Galane

  1. Avec une fourche- bêche, déterrez une partie de la souche avant que la végétation ne réapparaisse
  2. D’un coup de bêche, tranchez un bel éclat de touffe muni de racines
  3. Replantez immédiatement au jardin dans un sol bien travaillé

Par semis

  1. Récoltez les graines de Chelone à maturité et semez-les en mars-avril en terrine à la surface d’un bon terreau pour semis bien drainant
  2. Recouvrez à peine les graines de terreau
  3. Maintenez légèrement humide au chaud (20°C) et à la lumière pendant la levée qui prend 8 semaines environ
  4. Placez sous abri
  5.  Repiquez les plantules en godets individuels

Découvrez nos conseils et nos astuces pour réussir les semis de graines sur notre blog !

Associer la Galane au jardin

La Galane, Chelone obliqua ou galane oblique fait partie de ces vivaces idéales pour illuminer les zones fraîches dans tous les jardins naturels et sur les berges et rives des points d’eau dans les jardins de marécage. Succédant aux floraisons estivales, elle prend le relais pour créer des ambiances naturelles et colorées dans un simple massif ou une plate-bande humides.

Elle s’associe facilement avec de nombreuses vivaces à floraison tardives et forme de magnifiques compositions au début de l’automne.

associer le galane

Un exemple d’association naturelle : Chelone obliqua, Rudbeckia (‘Goldsturm’, ‘Henry Eilers’ par exemple), Nepeta subsessilis, Helianthus, Helenium, Eupatorium…

Elle se rendra rapidement indispensable dans un jardin rose ou blanc, en compagnie des anémones du Japon, des coreopsis et des asters qui accompagneront sa floraison jusqu’à l’automne.

Comme elle apprécie la fraîcheur, n’hésitez pas à planter la Chelone sur les bords d’un bassin où elle s’associera naturellement avec des vivaces de berges humides, comme les Astilbes, les iris d’eau, les Barbes-de-bouc, les rodgersias, la Reine des Près (Filipendula), les lysimaques, les persicaires, les salicaires, les osmondes, eupatoires, d’une Euphorbe palustris

Dans un jardin sauvage en bordure ou milieu de massif, les épis denses de la Chelone, se marieront facilement avec les teintes froides de géraniums, Lobelias et Rudbeckias. Elle y formera également une association très réussie avec de grandes graminées telles que Miscanthus, Panicum et Stipa.

En bordure d’un massif romantique, chic et frais, plantez-la au pied de rosiers arbustifs ou en compagnie des feuillages amples des Hostas pour un joli contraste de formes et de teintes.

Pour conserver la fraîcheur à son pied, pensez aux vivaces couvre-sols comme les aspérules, l‘Absinthe des rivages, les fougères japonaises, les heuchères et les bugles rampantes.

Ressources utiles

Articles connexes


conseil

12 vivaces pour sol lourd et humide

Lire la suite +
Inspiration Rose - Mauve - Pourpre

Inspiration

Inspiration Rose - Mauve - Pourpre

La couleur rose est reine au jardin: le vocabulaire poétique et sucré de son nuancier - ro
Lire la suite +
Massif Romantique

Inspiration

Massif Romantique

Le Jardin Romantique est marqué avant tout par une profusion de fleurs entremêlées. Altern
Lire la suite +
Jardin Naturaliste

Inspiration

Jardin Naturaliste

Ce jardin d'un nouveau genre combine couleur, souplesse et structure. Si le maître mot est
Lire la suite +

Blog

5 vivaces à floraison tardive qu'il faut avoir dans son jardin

La lumière se fait plus basse et les ombres s'allongent, les matins sont nappés de...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire